Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

Répondre au sujet
Students or not students ? (PV Oyaris)
Arthur Bishop
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9667-journal-d-arthur-bishop#140739 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9665-t-card-d-arthur-bishop#140727 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9638-arthur-bishop-ami-avec-la-terre-entiere
Dresseur Nébuleuse
Messages : 76
Née le : 02/11/2003
Age : 17
Région : Unys
Pokédollars : 119
Stardust : 206
Stardust utilisés : 75
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_133_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_574_Cq
Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_276_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_420_Ra2
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) Resized_100x100
Dresseur Nébuleuse
Arthur Bishop
Identité du dresseur
Messages : 76
Née le : 02/11/2003
Age : 17
Région : Unys
Pokédollars : 119
Stardust : 206
Stardust utilisés : 75
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_133_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_574_Cq
Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_276_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_420_Ra2
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) Resized_100x100
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 76
Née le : 02/11/2003
Age : 17
Région : Unys
Pokédollars : 119
Stardust : 206
Stardust utilisés : 75
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_133_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_574_Cq
Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_276_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_420_Ra2
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) Resized_100x100
Students or not students ? Il était rare qu’Arthur Bishop soit seul à la pause de midi.

D’habitude, il y avait toujours au moins un de ses nombreux amis pour lui tenir compagnie.

C’est qu’il était très sociable et apprécié de presque tous notre héros.

Mais aujourd’hui il n’avait pour compagnie que son Evoli s’étant isolé dans un coin à l’abri du regard pour des raisons connues de lui seul.

Assis dans l’herbe près du portail d’entrée de l’Académie, il passait les doigts dans la fourrure brune et crème avec un air profondément mélancolique.

– Evo ?

Sans doute soucieux de l’attitude inhabituelle de son dresseur, Rox leva les yeux vers lui avec un air intrigué.

– Ce n’est rien, Rox, déclara Arthur en se forçant à sourire pour ne pas inquiéter davantage son ami. Juste un coup de blues, je crois. Papa et Unys me manquent un peu.

Soulagé que ce ne soit rien de grave et compréhensif, le pokémon aux allures de chat et de renard se frotta contre son dresseur en ronronnant fort pour le réconforter.

Soudain ses oreilles s’agitèrent et il tourna la tête vers le portail avec un air intrigué avant de filer jusqu’à ce dernier pour regarder à travers les barreaux en miaulant doucement.

Intrigué à son tour, Arthur se leva pour le rejoindre, soucieux de ne pas perdre son unique pokémon de vue même s’il n’était pas du genre à partir bien loin sans le prévenir avant.

– Rox, qu’est-ce qu’il y a ? Tu as vu quelque chose ? Oh... Bonjour.

Le lycéen observa avec curiosité la personne derrière le portail qui semblait avoir attiré l’attention de son pokémon au point que ce dernier se faufila à travers le portail pour quémander des caresses à l’étranger avec enthousiasme.

– Rox, qu’est-ce que tu fais, reviens on n’a pas le droit de sortir, déclara Arthur en jetant un regard nerveux autour de lui pour s’assurer qu’aucun professeur ne les verrait.

Mais l’Evoli roula sur le dos avec insistance en ignorant complètement son dresseur, ce qui n’arrivait pas souvent.

– Bon sang, qu’est-ce qui te prend ? Excuse-le, je ne sais pas ce qui lui arrive, il est très câlin c’est vrai, mais d’habitude il n’est pas si désobéissant... A croire qu’il t’aime bien.

Et Arthur sourit amicalement à l’étranger à travers les barreaux.

– Je ne crois pas t’avoir déjà vu à l’école. Tu es nouveau ? Si tu veux, je peux aller chercher un professeur pour qu’il vienne t’ouvrir le portail. C’est bizarre, normalement ils sont plus prévoyants que ça. Peut-être qu’ils ont oublié. Ou alors tu es venu à l’improviste ? Ah, désolé, je suis un peu trop bavard, je crois.

Arthur se frotta la nuque avec embarras, conscient que son débit de paroles pouvait gêner parfois puisque son entourage lui en faisait souvent la remarque.

Ses yeux dorés se posèrent ensuite sur son pokémon qui continuait de quémander de l’attention et son sourire s’agrandit légèrement.

– Il a l’air de vraiment bien t’aimer. Tu dois être quelqu’un de bien. Au fait, je m’appelle Arthur, Arthur Bishop. Et lui c’est Rox, mon meilleur ami,ajouta-t-il en désignant son fidèle compagnon du doigt. Enchanté. Si tu veux, je pourrais te faire visiter l’Académie. Même si je suis en quelque sorte nouveau, moi aussi.

Toujours persuadé que son interlocuteur avait son âge et était venu à l’Académie pour étudier, il continua de lui sourire amicalement sans se soucier le moins du monde par son apparence et la brûlure qui s’étendait sur son visage.

:copyright: 2981 12289 0


Students or not students ? (PV Oyaris) Xe2m

Inspirations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oyaris C. Atkins
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9336-it-s-my-burning-desire-to-fix-what-isnt-broke-oyaris-cethosia-atkins https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9335-i-know-how-to-change-my-destiny-oyaris-c-atkins https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9323-there-s-a-secret-i-ll-bury-with-me-oyaris-cethosia-atkins-terminee#132795
Dresseur Pléiade
Messages : 134
Née le : 31/10/1995
Age : 25
Région : Kishika | Vit à Artiesta
Pokédollars : 346
Stardust : 370
Stardust utilisés : 298
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_636_XY
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) OyarisAtkins_Icon1
Dresseur Pléiade
Oyaris C. Atkins
Identité du dresseur
Messages : 134
Née le : 31/10/1995
Age : 25
Région : Kishika | Vit à Artiesta
Pokédollars : 346
Stardust : 370
Stardust utilisés : 298
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_636_XY
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) OyarisAtkins_Icon1
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 134
Née le : 31/10/1995
Age : 25
Région : Kishika | Vit à Artiesta
Pokédollars : 346
Stardust : 370
Stardust utilisés : 298
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_636_XY
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) OyarisAtkins_Icon1



students or not students
we're just a step from fearless
whatever it takes cause i love the adrenaline in my veins

Tu vivais de l’adrénaline qui pulsait à tes tempes quand tu marchais sur ce fil d’où tu pouvais tomber; d’où tout pouvait cesser - et ton éternelle confiance au Danger, et en ta propre personne pour toujours respirer.
Tu vivais des regards de ces personnes quand tu tournoyais sur toi-même, quand les attaques de tes pokémons se mêlaient en des myriades d’étincelles pour reproduire des émotions. Colère, joie, amour - éphémères émotions qui s’effaçaient sous les applaudissements. Tu vivais de leurs regards; tu vivais de leur reconnaissance;
de l’adrénaline et de la reconnaissance - tu vivais pour être reconnu et jamais oublié; pour laisser une trace dans les esprits; pour influer les sourires et apporter des larmes - pour imposer des émotions. Tu vivais pour ne jamais mourir.

Tu vivais pour le regard si incrédule et pourtant si joyeux de cette enfant qui pleurait quelques secondes auparavant parce qu’elle ne pouvait pas rentrer - sa mère ne lui avait pas acheté de ticket pour ta prestation. De son sourire qui valait tous les merci possibles de ce monde quand tu avais sorti de ta poche un ticket - que tu lui avais délicatement posé dans la main. Pour le sourire que tu pouvais faire naître sur le visage des autres; pour la beauté de l’être humain même lorsqu’elle était compliquée à trouver - pour ton éternel optimisme réaliste ; tu vivais pour tout voir, pour tout comprendre, mais surtout
Pour briller

Briller aussi fort que le soleil au-dessus de vous, briller aussi fort que ses rayons qui vous réchauffaient - briller et leur offrir la vie la plus douce possible. Parce que les jumeaux représentaient tout pour toi et tu abandonnerais strictement tout ce que tu possédais si c’était nécessaire pour les protéger, pour leur offrir une vie loin des horreurs qui existaient ; loin de ce monde aussi laid qu’il est beau.

Tu avais souhaité une bonne journée aux jumeaux quand tu avais claqué la porte de leur appartement pour aller te promener - sans but précis; sans idée autre que respirer l’air frais, pour exister encore un peu; toujours un peu plus. Un nouveau pas, une nouvelle seconde - les yeux qui brillaient d’une joie de vivre que personne ne pouvait éteindre, ne pouvait effacer.
Sauf quand les souvenirs revenaient un peu trop; quand l’odeur aseptique de l’hôpital; quand les murs blancs, revenaient dans ta tête et que tu te souvenais trop violemment de tout ce que vous aviez perdus. De tout ce que vous ne possédiez plus.

Mais tu te rattrapais - souvent, rapidement, tu vivais pour eux. Tu vivais pour tes parents qui ne le pouvaient plus; même si tu ne pouvais t’empêcher de considérer que c’était ta faute; ton inattention; ton inaptitude à agir - c’était ta faute. Mais tu allais toujours vivre pour eux, tu allais respirer, tu allais marcher - toujours, tu allais continuer à faire tout ce que tu faisais, tout ce qui te caractérisait - parce que eux ne pouvaient plus le faire.
Il fallait que quelqu’un le fasse - et ce sera toi, et ce seraient les jumeaux. Tous les trous, toujours ensemble, contre le monde entier si c’était nécessaire même; tant que vous étiez trois, vous pouviez affronter tous les problèmes qui allaient s’imposer.

Et tu avais sauté dans le premier bus qui était passé : destination inconnue. Tu ne savais pas où il menait; tu ne voulais même pas le savoir, tu allais descendre au terminus, puis tu allais prendre un transfert et descendre aléatoirement à un arrêt - peu importe où ça te mènerait, c’était la découverte que tu cherchais.
Et cet arrêt aléatoire fut : Nemerya. C’était quand même loin d’Artiesta, mais ça ne te dérangeait aucunement. Parfois, tu conduisais sans but, parfois tu prenais le bus. Cette fois-ci, tu avais pris le bus. Ton sac à dos sur ton épaule, Ouisticram qui sautillait un peu autour de toi. Casper était sur ton épaule, comme toujours. Les autres pokémons traînaient dans leur pokéball - c’était toujours mieux comme ça. Tes pas avaient fini alors par te mener devant une école.

Tes années d’études remontaient un peu trop loin - tu ne tenais pas très bien sur un siège d’école; et tu n’arrivais pas vraiment à écouter ce que les profs te disaient. Tu préférais la liberté; mais ça n’avait pas empêché que tu te rapproches du grillage et que tu observes les élèves qui s’y trouvaient. T’étais pas spécialement populaire; mais tu n’étais pas rejeté non plus - un peu dans les deux, dans le milieu, le juste milieu. T’étais bavard, souvent en retenu, mais entouré quand même.
Rapidement, un Eevee se précipite vers toi et tes yeux s’illuminent. Tu dois aller en trouver avec Abbie ! « Bonjour toi ! » Tu passas tes doigts au travers du grillage pour essayer d’effleurer le pelage doux du pokémon alors que son dresseur arrivait. « Ce n’est pas grave ! Il est vraiment adorable, c’est Rox son petit nom, nom ? Je l’aime bien moi aussi. Je dois aller trouver des Eevee, je veux un Flareon. » Toi aussi, tu parlais beaucoup - alors autant dire que ça ne te dérangeait pas du tout que l’autre personne parlait beaucoup également. Au contraire, ça rendait votre rencontre que plus dynamique ! Tu avais souri à ton tour, répondant à son propre sourire.

Puis tu avais incliné très légèrement la tête. Avais-tu l’air aussi jeune ? Enfin ! Tu allais le prendre pour un compliment. « Je ne suis pas étudiant Arthur ! Je m’appelle Oyaris. Je suis funambule et artiste de scène, les bancs de l’école, je les ai quitté à seize ans. » Mais ton visage radieux montrait bien que tu n’étais absolument pas offensé de cette méprise. C’était amusant, même. « Si jamais tu peux sortir, on peut aller se promener et je t’achèterais un truc à boire ou à manger ! » Parce que tu étais enthousiasme, tu étais toujours prêt à proposer de ce genre de rencontres, tu étais altruiste.

(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)


Revenir en haut Aller en bas
Arthur Bishop
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9667-journal-d-arthur-bishop#140739 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9665-t-card-d-arthur-bishop#140727 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9638-arthur-bishop-ami-avec-la-terre-entiere
Dresseur Nébuleuse
Messages : 76
Née le : 02/11/2003
Age : 17
Région : Unys
Pokédollars : 119
Stardust : 206
Stardust utilisés : 75
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_133_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_574_Cq
Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_276_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_420_Ra2
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) Resized_100x100
Dresseur Nébuleuse
Arthur Bishop
Identité du dresseur
Messages : 76
Née le : 02/11/2003
Age : 17
Région : Unys
Pokédollars : 119
Stardust : 206
Stardust utilisés : 75
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_133_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_574_Cq
Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_276_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_420_Ra2
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) Resized_100x100
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 76
Née le : 02/11/2003
Age : 17
Région : Unys
Pokédollars : 119
Stardust : 206
Stardust utilisés : 75
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_133_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_574_Cq
Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_276_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_420_Ra2
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) Resized_100x100
Students or not students ? Arthur espérait vraiment que Rox ne dérangeait pas le nouveau venu, mais il s’était détendu en se rendant compte que ce dernier avait l’air très sympathique.

D’ailleurs, cela se confirma tout de suite avec ses paroles et Arthur sourit d’un air ravi.

Oui, c’était bien vrai que Rox était adorable et d’ailleurs ce dernier se rengorgeait d’entendre de tels compliments sur sa personne.

Bien sûr qu’on l’aimait, on ne pouvait que l’aimer, hein, affirmer le contraire serait forcément un mensonge.

Amusé par les pensées de son pokémon qu’il pouvait deviner, Arthur hocha la tête.

- Oui, il s’appelle bien Rox, merci c’est gentil pour lui. C’est vrai que Pyroli/Flaeron est chouette... Cela ne me dérangerait pas que Rox évolue en lui, mais je ne me suis pas encore vraiment décidé à le faire évoluer je dois dire, je l’aime comme il est. Et il n’a pas l’air pressé non plus.


Son Evoli se tourna vers lui pour le regarder d’un air perplexe, ne sachant visiblement pas de quoi ils parlaient et Arthur sourit gentiment à son pokémon avec une certaine mélancolie.

Bien sûr, si son ami évoluait un jour, il l’aimerait toujours, mais est-ce que ce serait toujours Rox ?

Est-ce qu’il n’allait pas changer de personnalité en même temps que son apparence et devenir un pokémon complètement différent ?

Arthur ne s’y connaissait pas assez en évolution pour le savoir et ça le rendait un peu nerveux il devait l’avouer.

Bref l’étudiant sortit de ses pensées pour s’intéresser au Ouisticram, un petit singe qu’il n’avait encore jamais vu, qui semblait avoir autant d’énergie que lui et au Mimiqui qui se trouvait sur l’épaule de son dresseur et qui possédait de très belles et surprenantes couleurs.

- Je vois que je ne suis pas le seul à être dresseur, c’est quoi leurs petits noms ?
Demanda-t-il avec un sourire amical et plein d’entrain.

Puis son nouvel ami reprit la parole et Arthur se sentit soudain rougir d’embarras.

Ouuups, lui et sa précipitation, oh là là, que c’était gênant quand même.

Il se frotta les cheveux avec un sourire embarrassé et regarda même ailleurs, ne sachant plus vraiment où se mettre.

Visiblement, Oyaris était plus âgé que lui et travaillait déjà, la bourde.

Mais sa gêne le quitta rapidement et il ne put s’empêcher de le regarder avec admiration.

- Ravi de faire ta connaissance, Oyaris. Vraiment désolé pour cette erreur, aha. Ça doit être chouette d’être artiste de scène et funambule, tu dois connaître plein de tours ! Mais tu n’as pas le vertige ? Je ne sais pas si je pourrais moi...


Très à l’aise avec son aîné qui était vraiment sympa, il fut ravi de l’entendre lui faire la proposition qui suivit, mais jeta un regard ennuyé derrière lui.

- Et bien... Si cela ne te dérange pas d’attendre un peu... Je peux aller me renseigner auprès de mes professeurs. Je n’ai pas cours tout de suite, mais je ne sais pas si je suis autorisé à quitter l’enceinte de l’école. Mais j’aimerais bien continuer à bavarder avec toi et ça ferait sûrement plaisir à Rox de jouer avec tes pokémon. Par contre, je peux payer ma part tu sais, même si c’est très gentil de me proposer.

Plein d’hésitation, Arthur sourit un peu timidement, se sentant à la fois très à l’aise et un peu intimidé sans pouvoir l’expliquer.

Il ne s’attendait pas à avoir affaire à un adulte même encore jeune et ne savait pas s’il pouvait continuer à le considérer comme un ami alors qu’ils ne se connaissaient pas vraiment.

Et ce même si Oyaris semblait très sympathique et ne pas être du genre à se prendre la tête avec les formalités.

Rah, il se prenait sans doute trop la tête pour changer.

Et d’ailleurs vu le regard railleur de Rox, son pokémon pensait la même chose.

- Tout va bien, monsieur Bishop ?


Arthur se retourna pour voir arriver un de ses professeurs derrière lui et regarder l’étranger à l’école avec un air suspicieux et il s’empressa d’aller le voir pour éviter à Oyaris des ennuis par sa faute.

- Oui, monsieur, tout va bien ! Mon... ami est venu me voir parce qu’il passait dans le coin. Et comme je n’ai pas cours tout de suite, je me demandais si je pouvais sortir un moment... On va rester dans le coin et je serais de retour en classe à l’heure, je vous le promets.  


Arthur ne se laissa pas démonter et soutint poliment, mais avec une certaine assurance inhabituelle le regard perplexe de l’adulte.

Il n‘était pas sûr d’apprécier sa suspicion et sa méfiance envers Oyaris qui n’avait rien demandé et qui était tout à fait poli, respectueux et sympa.

Les adultes avaient souvent trop tendance à juger sur les apparences et à se faire des films à son goût.

Finalement, le professeur hocha la tête avec réticence et Arthur s’empressa de le remercier et de s’incliner poliment avant d’attendre que le portail lui soit ouvert.

Comme quoi, le fait qu’il était un élève plutôt discipliné et avec des moyennes correctes jouait en sa faveur.

Et son amitié avec Dylan avec qui il révisait souvent devait également jouer en sa faveur.

Une fois le portail ouvert, Rox se faufila sans attendre dehors et vint sautiller autour d’Oyaris et ses pokémon et Arthur remercia à nouveau le professeur avant de les rejoindre, pressé de partir loin des regards méfiants et peu sympathiques sur son ami qui n’avait rien demandé à personne, le pauvre.

- Désolé, il s’inquiète pour moi, je suppose, mais c’est trop bête de te juger comme ça sans savoir. Moi, j’ai confiance en toi.

Et oui, il avait dit ça spontanément et avec le sourire, son innocence presque naïve finissant toujours par se remarquer.
:copyright: 2981 12289 0


Students or not students ? (PV Oyaris) Xe2m

Inspirations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oyaris C. Atkins
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9336-it-s-my-burning-desire-to-fix-what-isnt-broke-oyaris-cethosia-atkins https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9335-i-know-how-to-change-my-destiny-oyaris-c-atkins https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9323-there-s-a-secret-i-ll-bury-with-me-oyaris-cethosia-atkins-terminee#132795
Dresseur Pléiade
Messages : 134
Née le : 31/10/1995
Age : 25
Région : Kishika | Vit à Artiesta
Pokédollars : 346
Stardust : 370
Stardust utilisés : 298
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_636_XY
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) OyarisAtkins_Icon1
Dresseur Pléiade
Oyaris C. Atkins
Identité du dresseur
Messages : 134
Née le : 31/10/1995
Age : 25
Région : Kishika | Vit à Artiesta
Pokédollars : 346
Stardust : 370
Stardust utilisés : 298
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_636_XY
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) OyarisAtkins_Icon1
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 134
Née le : 31/10/1995
Age : 25
Région : Kishika | Vit à Artiesta
Pokédollars : 346
Stardust : 370
Stardust utilisés : 298
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_636_XY
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) OyarisAtkins_Icon1



students or not students
we're just a step from fearless
L’école, ce n’était pas pour toi.
Clairement, ça ne l’avait jamais été. Enfant du monde, enfant des rues – enfant de l’adrénaline et du danger dans les veines. L’école ne t’avait jamais rien appris si ce n’est que ceux qui se clament les plus ouverts d’esprits sont souvent ceux qui ne le sont pas du tout. L’école ne t’avait appris que l’absence de tolérance cachée sous le voile de l’inconscience. Tu avais pu apprendre que les privilégiés étaient écoutés, que les démunis étaient ignorés – tu avais pu apprendre que ce n’était pas un lieu pour toi. Tu n’avais jamais eu des notes merveilleuses, tu voyais en tout ce qui ne concernait pas l’école un intérêt bien plus grand – tu avais délaissé les études. Ta mère avait souvent essayé de te faire te concentrer sur tes devoirs et travaux, en vain. Tu ne voulais rien savoir. Tu voulais la liberté des rues, la liberté de ta chambre – la liberté de faire ce que tu voulais quand tu voulais parce que c’était toi : un électron libre qui ne s’accrochait nulle part. T’avais des amis – tu en avais pas à ce moment-là, tu as un peu appris l’amitié au fil des années; pendant longtemps tu n’avais que les jumeaux et ça t’avait amplement suffi.

Tu avais incliné très légèrement la tête, écoutant l’élève qui parlait de son Eevee. Tu aimais beaucoup son évolution feu – tu l’avais déjà dit, alors tu n’allais pas le répéter, mais ça ne t’empêchait pas de le penser. Le feu était magique. Le feu était parfait, malgré les cicatrices sur ton visage, le feu était ton ami. Le feu était partisan de la fin du monde, tu le savais, mais ça ne te dérangeait pas. Toi, tu le comprenais et il te comprenait – et malgré son côté dévastateur, tu savais l’appréhender. « Tu as le temps ! » Ce n’était pas pressé, les évolutions. Il fallait que ça vienne quand tous étaient prêts.
Tes yeux souriaient, parce que ton regard brillait toujours – toujours étincelant. Parce que tu étais un rayon de soleil dans le quotidien des autres, même quand celui-ci était pluvieux. Tu posas ton regard sur les pokémons qui t’accompagnaient. Parfois, ils retournaient dans leur pokéball, mais aujourd’hui, ils étaient libres. « Alooors, le Ouisticram, il s’appelle Callibela ! Et ma Pyronille, c’est Pillar. Comme Caterpillar, donc Pillar parce que c’est une chenille. Et le Mimikyu, c’est Casper parce que, euh, on dirait un fantôme et c’est un spectre. Et… euh le Fantyrm, j’ai pas encore trouvé de nom. » Alors il s’appelait Fantyrm pour le moment.

Tu levas les yeux pour regarder le ciel, pour observer les nuages. Le vertige. Cette question revenait souvent quand on parlait de ton métier, de ce que tu faisais – mais cette question, elle te semblait si dérisoire. Le monde était à ta portée quand tu étais sur le fil. Tes tempes pulsaient de l’adrénaline dans tes veines et tu te sentais si vivant. Je pense que… Je pense que le vertige, c’est parce qu’on a peur. Peu importe de quoi, mais peur. Et moi, je n’ai pas peur. Je n’ai pas peur de tomber, parce que j’ai confiance en moi et en les éléments autour de moi, je n’ai pas peur du vide. Et puis, tu hochas vigoureusement la tête. Bien sûr que tu pouvais attendre ! Bon, t’étais pas celui qui préférait attendre, pas du tout même. Enfin, tu étais pas du tout patient, mais tu pouvais faire une exception.

Alors tu sautillais sur place alors qu’il allait parler à un adulte. Tu ne pus t’empêcher de tendre l’oreille pour essayer d’écouter ce qui se disait parce que ta curiosité te tuerait un jour. Mais tu ne t’en souciais pas vraiment. Arthur finit par revenir et tes yeux brillaient.

Tu étais un adulte.
Mais tu ne te considérais pas comme tel. Tu étais sans âge – tu étais sans loi. Un esprit sauvage qui désirait ne pas s’embarrasser de ces définitions. Tu étais un adulte, mais tu étais aussi un enfant et c’était la vie que tu désirais mener. Enfant du feu, enfant des rues, de la décadence, de l’éveil – tu étais l’enfant de tout. Au-dessus du vide, quand tu performais, tu étais à ta place, tu respirais – tu vivais.
Beaucoup plus que lorsque tes pieds frôlaient la terre ferme. Mais tu vivais toujours et la vie dans tes veines, tu la désirais, tu l’appréciais. Tu avais appris à profiter et aimer chaque instant, chaque seconde, comme si la suivante ne viendrait pas. La suivante aurait pu ne jamais venir, quand tu avais dix ans. Elle n’était pas venue pour tes parents. Tu vivais pour eux.

« Ils pensent que je suis venu te kidnapper ? » Et un rire amusé qui résonnait. Tu ne te souciais pas du regard des autres. Si tu devais les écouter, tu serais fou, tu serais damné, tu serais monstrueux, tu serais irrécupérable, insupportable, dissident. Tu serais tellement de choses que tu ne pourrais même plus avoir conscience de ta propre personne. Tu étais ami avec le Feu, tu étais ami avec le Danger, mais tu n’étais pas eux – et tu étais conscient de tes valeurs, de tes capacités. Tu n’étais pas un monstre malgré les brûlures dont tu avais parfois encore honte, tu n’étais pas un meurtrier en série, tu n’étais pas un rebelle malgré tes vols à l’étalage parfois. Tu n’étais pas condamné, tu n’allais pas nulle part – les adultes jugeaient, les enfants aussi. Et toi, tu te situais hors de leurs paroles.
Alors tu en riais.
Tu te moquais d’eux. D’eux et du Destin, d’eux et de la fin du monde – tu te moquais de tout ce qui essayait de te mettre des chaînes. Tu étais libre, Oyaris.

Suis-moi ! Je connais un café pas trop loin. Je l’aime beaucoup, mais euh, tu bois du café toi ? Tu avais commencé à t’avancer, puis tu t’étais arrêté brusquement. C’était une bonne question… il buvait du café ? Quoique, y’a autre chose aussi ! Euh.. c’est où la rue Flambuz ? Fin, je sais qu’elle est pas loin, mais euh, quelle direction ? … Par contre, tu n’avais toujours absolument aucune notion d’orientation.

(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)


Revenir en haut Aller en bas
Arthur Bishop
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9667-journal-d-arthur-bishop#140739 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9665-t-card-d-arthur-bishop#140727 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9638-arthur-bishop-ami-avec-la-terre-entiere
Dresseur Nébuleuse
Messages : 76
Née le : 02/11/2003
Age : 17
Région : Unys
Pokédollars : 119
Stardust : 206
Stardust utilisés : 75
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_133_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_574_Cq
Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_276_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_420_Ra2
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) Resized_100x100
Dresseur Nébuleuse
Arthur Bishop
Identité du dresseur
Messages : 76
Née le : 02/11/2003
Age : 17
Région : Unys
Pokédollars : 119
Stardust : 206
Stardust utilisés : 75
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_133_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_574_Cq
Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_276_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_420_Ra2
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) Resized_100x100
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 76
Née le : 02/11/2003
Age : 17
Région : Unys
Pokédollars : 119
Stardust : 206
Stardust utilisés : 75
Equipe pokemon : Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_133_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_574_Cq
Students or not students ? (PV Oyaris) Miniature_276_XY
Students or not students ? (PV Oyaris) Sprite_420_Ra2
Icone : Students or not students ? (PV Oyaris) Resized_100x100
Students or not students ? Rox avait un plan.

En découvrant Oyaris – puisque c’était son nom – derrière les grilles de ce que les humains appelaient école il avait tout de suite senti qu’il était bien différent de son dresseur.

Et qu’il pourrait peut-être avoir une bonne influence sur lui.

Du coup, il avait sympathisé avec l’inconnu qu’il devinait en plus sympathique.

Une pierre, deux coups d’après l’expression humaine en somme.

Et maintenant, il assistait à la naissance d’une belle amitié – il l’espérait du moins – en feignant de n’être qu’un adorable et innocent Evoli.

Ce qu’il était de toute façon, hein.

Apparemment son humain et l’autre ne se doutaient de rien.

Mouahahaha.

Il était décidément un génie.

Enfin bref.

Le renardeau à la jolie fourrure brune renifla avec curiosité et méfiance le petit singe orange qui sautillait partout autour de son dresseur.

Ce dernier leur jeta un coup d’œil en souriant et écouta les explications d’Oyaris avec la plus grande des attentions.

- Ce sont des noms originaux, j’aime bien ! On voit que tu y as réfléchi, c’est cool. Enfin, je trouve. J’espère que tu en trouveras un pour Fantyrm aussi. Je t’aiderais bien, mais je ne pense pas être très doué pour ce genre de choses. J’ai de la chance que Rox aime bien son nom.


Ce dernier leva un regard blasé vers son dresseur, habitué à son manque de confiance en lui.

Il l’aimait bien son nom, en effet.

Et comme il était réputé pour être un client difficile, ça voulait bien dire que ce n’était pas un nom aussi pourri que ça, non ?

M’enfin.

Ce manque de confiance flagrant finirait bien par s’estomper un jour.

Et le plus tôt serait le mieux, foi d’un Evoli.

Ne se doutant pas une seule seconde des pensées de son starter, Arthur continua d’écouter son aîné et hocha lentement la tête avec un air un peu songeur.

- Je vois. Ça parait logique. Moi j’ai peur de beaucoup de choses... Donc normal que j’aie le vertige, effectivement. Je t’envie un peu, tu sais.


Une main dans les cheveux, Arthur se força à sourire, quelque peu embarrassé.

Il était néanmoins content que son nouvel ami – du moins il avait l’impression de pouvoir le considérer comme tel malgré leur différence d’âge – veuille bien l’attendre.

Puis il revint, un peu agacé et d’ailleurs ça se voyait sûrement un peu.

Rox se frotta à ses jambes, histoire de calmer son dresseur, guère habitué à le voir ainsi avant de passer devant, content de pouvoir se dégourdir les pattes.

Il lança un regard satisfait et approbateur vers Oyaris qui semblait mieux prendre les choses alors qu’il était pourtant le principal concerné.

Guère inquiet pour son humain qui était entre de bonnes mains, le starter de type normal choisit de jouer avec les autres pokémon et les invita en remuant les oreilles et la queue avec une certaine espièglerie.

Bah quoi, pour une fois qu’il pouvait cesser de surveiller Arthur sans craindre qu’il s’attire des ennuis et soit seul pour se débrouiller avec, il n’allait pas se gêner, hein.

Toujours loin de se douter des pensées de son pokemon, Arthur marchait derrière lui et Oyaris en se détendant un peu.

Il avait eu peur que son aîné se vexe, mais apparemment ce n’était pas son genre.

Tant mieux.

Il ne put s’empêcher de grimacer quand le funambule évoqua le café.

Ce n’était pas vraiment son breuvage préféré...

A moins d’y mettre beaucoup de lait ou de crème – chantilly de préférence – et du sucre, beaucoup de sucre.

- Euh... Ca dépend... Je préfère les chocolats chauds pour être honnête. Mais je te suis, il faut prendre des risques dans la vie, aha.  


Le blond regarda ensuite autour de lui pour essayer de se repérer.

Il n’avait pas un excellent sens de l’orientation non plus, mais depuis le temps il connaissait bien la ville à défaut de la connaître tout à fait par cœur.

- Je crois que c’est par là, suis-moi.


Ils finiraient bien par atteindre leur destination de toute manière, n’est-ce pas ?
:copyright: 2981 12289 0


Students or not students ? (PV Oyaris) Xe2m

Inspirations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération