Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €

Répondre au sujet
Au Rythme des Flammes [PV Mercurio]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


Au Rythme des Flammes
feat : Mercurio Palazzo
+
Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] 20032204303223857816699446Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] Miniature_392_XYAu Rythme des Flammes [PV Mercurio] 20101604541323857817084351Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] 20101604541323857817084350Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] 20032204395823857816699479Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] Miniature_776_SL
Posé au milieu de l'arène, le gris observait le brasero principal. Les flammes brulaient correctement, la ventilation vrombissait doucement, l'air circulait sans problème dans la zone, et aucune fissure ne c'était montré. Les lieux étaient spacieux, pour pouvoir accueillir des combats en tout genre, et la structure suffisamment réfléchit et solide pour empêcher un incident. Tout était de toute façon régulièrement contrôlé. Une obligation que l'argenté apprécié. Surtout qu'il avait tendance à y aller un peu trop fort parfois.
Mikhail appréciait le mouvement, n'était pas dérangé non plus par le bruit. Pour autant, ce temps immobile, dans un silence seulement brisé par le crépitement des flammes lui faisait un bien fou. Hypnotisé par la danse du feu, il restait là, plongé dans ses pensés, ses réflexions... Jusqu'à ce qu'une voie ne vienne à raisonner dans l'arène. Voda. La mateloutre avait fait quelques pas dans sa direction, attirant ainsi l'attention de son dresseur, avant de lui montrer la grande horloge. L'heure d'ouverture allait sonner.

- Que le spectacle commence !

Le rire du gris raisonna après ses mots, alors qu'il c'était finalement mit en mouvement. Retournant dans son coin du terrain, il rejoignit l'escalier qui menait vers ses appartements et tira une corde, venant déclencher tout un système. On put entendre un mécanisme se mettre en route, la ventilation semblant toussoter un peu, puis quelque grincement métallique retentit avant que tout ne reviennent au calme. Tout était donc prêt.

Le gris c'était engagé ensuite dans les escaliers, remontant rapidement chez lui histoire de finir de se préparer lui aussi. Aujourd'hui il c'était d'ailleurs vêtue plus ou moins simplement. Pantalon noir, teeshirt noir avec dans le dos le portrait d'un demolosse méga-evolué et ses Rangers. Il glissa rapidement sa ceinture, venant y clipser chacune des pokeballs de 5 de ses pokemons, pour finir par accrocher autour de son cou, la chaine portant la dernière. Le gris termina ainsi ses préparations, en attachant ses cheveux en chignon, puis en mettant ses lentilles de contacte, avant d'enfiler ses gants ainsi que son bracelet Z. Puis dans un mouvement, il attrapa son sac, contenant tout un tas d'objet lui permettant, ainsi que sa team, de tenir le rythme de la journée, puis retourna au sous-sol.
Les gradins avaient déjà commencé à se remplir doucement, et un dresseur semblait attendre un peu en retrait, intimidé par l'endroit, sans doute un peu perdu devant le fonctionnement et l'absence du champion. Soit.

- Bienvenue dans mon arène ! Ah ! J'espère que vous ne craignez pas la chaleur, parce qu'aujourd'hui, nous allons tenter de battre les records du désert d'Akeos ! - Le gris avait ainsi lâché ses mots, d'une voix forte, alors qu'il c'était rapidement déplacé pour rejoindre le milieu de l'arène, suivit de près par son demolosse qui ne l'avait pas lâché d'une semelle jusque là. Une fois au milieu il salua les visiteurs présent comme il se doit - Ne vous en faites pas. Voda ici présente, se chargement de rafraichir l'air autour de vous si le besoin s'en ressent. - Et la mateloutre sauta sur le rebord des gradins avant de faire un signe de la patte pour montrer qu'elle était là - Enfin. Comme vous devez l'avoir compris, je suis Mikhail, propriétaire des lieux. Je vous propose donc aujourd'hui, comme tout les weekend, de profiter des combats et de venir me défier si l'envie vous prend. Le tout dans les règles instauré par la Ligue Pokemon. Sachez que je ne suis pas ici pour essayer de vous écraser par tout les moyens, mais bien pour tester vos capacités, et vous apprendre quelques petites choses, si j'en ai la possibilité.

Le gris ne voulait pas se montrer comme inaccessible, même s'il était plutôt discret dans les médias. S'il tâchait de garder un certain sens du spectacle, qu'il avait obtenu au fil du temps avec ses danses dans les rues, il espérait montrer tout de même quelque chose de naturel. De ce fait il ce tourna vers le dresseur qui attendait, visiblement figé devant l'arrivé du champion, et lui offrit un large sourire...

- Tu souhaites commencer ? - Le malheureux acquiesça en silence - Allez, je vais pas mordre, promis. Dis moi donc, est-ce que tu as déjà des badges ?
- Je... heu non. C'est le premier défit que... que je fais.
- Très bien ! Tu vas donc devoir vaincre deux de mes alliés. Allez viens donc.

Mikhail alla se placer de son côté de l'arène et décrocha une première pokeball qu'il déverrouilla avant d'en libérer l'habitant. Alors sur le terrain, prit place la plus jeune de son équipe. Mayak, la dracaufeu aux écailles grises et blanches....

- Voici ton adversaire. Je te laisse ouvrir la danse !

Et le gris tendit la main vers le challengeur pour l'y inviter, gardant son sourire chaleureux alors qu'il essayait de le mettre à l'aise.

Ainsi donc débuta la valse des combats, avec l'arrivé d'un bien jeune linéon de Galar. Les attaques s'enchainent, les adversaires et ses combattants aussi. Le gris prend garde à ce qu'aucun de ses partenaires ne se fatiguent de trop, observant chacune de leur mimique, leur offrant baie ou potion de temps à autres pour les requinquer, mettant de côté ceux qui voulait lever un peu le pied aussi. Les victoires et les défaites de sa pars se succède, sans que cela ne semble l'affecter plus que ça. Lui ? Il semble s'amuser, conseil lorsqu'il en ressent le besoin.
L'exercice dura bien trois heures de suites, avant que l'argenté ne finisse par ne pas relancé d'appel, alors que sa goupelin allait rejoindre les côtés de la dracaufeu pour se reposer. Deux combattants en repos donc. Inutile de tirer plus loin. Heureusement, les challengeurs du weekend étaient souvent des débutant dans l'art de défier les champions. Rare étaient ceux dépassant les deux badges, et ils n'étaient pas légion, rendant les affrontements espacé les uns des autres, et par conséquent, son équipe savait généralement bien tenir la route.

- Bien bien... Nous allons prendre un peu de repos. A l'Ouest du domaine, vous trouverez une petite buvette en extérieur, ou vous pourrez commander boissons froides ou chaudes, à votre convenance ! On reprendra d'ici une petite heure je pense.... Merci d'être passé dans tout les cas !

Et le jeune Tsekov fit une légère révérance, avant de rappeler dans leur pokeball la goupelin et la dracaufeu, et remonta dans ses quartiers en compagnie du demolosse. Voda quand à elle, géra tranquillement les gens, présentant les escaliers de sorti ou l'ascenseur, à ceux qui souhaitaient remonter.

Mikhail en profita pour changer de haut et prendre une veste qu'il enfila rapidement. Si les visiteurs pouvaient profiter de la buvette, il avait bien l'intention d'en profiter aussi. L'installation était nouvelle, une idée d'un des employés, à force de voir quelques clients ne savoir que faire. C'est au bout d'une quinzaine de minutes qu'il finit par apparaitre là-bas, toujours suivit par le chien des enfers, allant rapidement s'installer sur l'un des tabourets placé près du comptoir.

- Mikh' ! Alors ? Tu trouves que c'est comment ?
- C'est chaleureux, c'est chouette ! Dis... Tu as fais du...
- Sbiten ? Evidement. Je vais te servir ça attend...
- Hé ! J'espère que tu as fais mieux que la dernière fois !

Le gris se laissa rire après ça, alors que le serveur gueulait quelques insultes amicale en arrière plan. c'est donc tout en laissant l'homme s'occuper du service, que Mikhail finit par prendre son motismart, allant vérifier les messages qu'on lui avait envoyé...
Revenir en haut Aller en bas
Mercurio Palazzo
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9674-the-fire-i-began-is-burning-me-alive https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9676-t-card-de-mercurio#140846 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9590-mercurio-palazzo-hitting-harder-than-life
Dresseur Pulsar
Messages : 61
Née le : 27/12/2002
Age : 18
Région : Kalos
Pokédollars : 380
Stardust : 194
Stardust utilisés : 50
Equipe pokemon : Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] 51vo
Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] 0sab
Icone : Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] Dhej
Trophée Pokémon - Bronze
Dresseur Pulsar
Mercurio Palazzo
Identité du dresseur
Messages : 61
Née le : 27/12/2002
Age : 18
Région : Kalos
Pokédollars : 380
Stardust : 194
Stardust utilisés : 50
Equipe pokemon : Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] 51vo
Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] 0sab
Icone : Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] Dhej
Trophée Pokémon - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 61
Née le : 27/12/2002
Age : 18
Région : Kalos
Pokédollars : 380
Stardust : 194
Stardust utilisés : 50
Equipe pokemon : Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] 51vo
Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] 0sab
Icone : Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] Dhej
Trophée Pokémon - Bronze
Champion
Mercurio & Mikhail


 
 
C'était magique.
Pouvait-on rêver de mieux ? Non ! Une arène feu dans un VOLCAN ! C'était vraiment le paysage parfait, idéal pour s'immerger dans une ambiance flamboyante, et s'attendre à tomber sur l'arène feu... Et ce, malgré la chaleur étouffante et brûlante... Franchement ça en valait le coup ! Oui ! Cette chaleur ne pouvait pas effacer les étoiles dans les yeux du jeune homme en ce moment même.
Vraiment, Mercurio était impressionné et émerveillé. Peut-être un peu trop, parce qu'il en avait oublié de prendre une bonne gourde d'eau en cas de déshydratation.
...bah, au pire, le trajet jusqu’ici en aura valu le coup !

Depuis qu'il avait repris l'entrainement, Mercurio avait décidé de reprendre son rêve d'enfant : devenir, un jour, champion de l'arène feu, un élément qui l'avait toujours fasciné depuis sa tendre enfance. Les évènements ont fait que le garçon n'a jamais pu vraiment s'entrainer pour atteindre son rêve... Mais, récemment, et surtout parce que plusieurs choses l'ont rassuré pour lui montrer qu'il n'était pas si insignifiant qu'il le pensait, il avait décidé de tenter sa chance.
Et même s'il n'y arrivait pas... Ça resterait toujours une belle aventure.
Si le champion de l'arène feu se faisait discret aux yeux des médias et que peu d'informations circulaient à son sujet, Mercurio avait donc décidé de voir l'arène de ses propres yeux, étant donné qu'elle était ouverte au public le weekend.
C'est donc dans ce paysage dangereux et pourtant si beau aux yeux du jeune homme qu'il circula, pour arriver à la fameuse arène.
Et, même s'il était libre de défier le champion, le débutant n'allait pas s'y risquer. Il n'était pas du tout assez expérimenté pour résister une minute, ce serait ridicule...
Alors il prit place dans les gradins. Et le champion s'avança, accueillant les participants et les visiteurs. Les étoiles dans les yeux de Mercurio brillèrent encore plus en voyant celui qu'il venait de propulser au rang de son idole, alors même qu'il ne lui avait jamais adressé la parole.
Et il en fut encore plus conforté lorsque Mikhail commença les sessions d'entrainement. La puissance de ses pokémons n'était plus à prouver, il était définitivement bien dans son élément.
Il avait devant lui un vrai champion d'arène.

Au bout d'un moment, durant lequel Mercurio n'avait pas bougé de son siège et continuait de fixer le gris, ce dernier annonça une pause, et invitait tout le monde à se rafraichir à côté. Trop heureux d'être ici - c'est tout de même un rêve d'enfant ! - il suivit le mouvement de foule, pour ne pas se perdre - ce dont il était totalement capable.
Une fois arrivé, il alla finalement prendre à boire, parce qu’avec la chaleur, il était vraiment en train de se déshydrater.
Et puis, il vit que le champion était lui aussi au bar. Et au final, Mercurio.
N'était-ce pas une occasion en or pour parler au champion feu ?
Enfin ça... C'est s'il réussissait. Parce que non, ce n'était pas facile pour lui, et ce, même si lui-même était devenu une personnalité populaire.
Et s'il se faisait expédier aussitôt ? Et si le champion de feu se moquait d'un débutant et d'un rêveur comme lui ? Et s'il se tapait la honte ?
Tout un tas de scénarios catastrophiques qui tournaient en boucle dans sa tête, rendant une action très simple en une véritable épreuve.
Alors le jeune homme du se préparer. A prendre une large inspiration...
...et à se lancer.

-Euh... Excusez-moi ?

Ah. Ça y est, il avait pris la parole sans provoquer une catastrophe.

-Vous êtes bien Mikhail Tselov, le champion de l'arène feu ?

Oui Mercurio. C'était même une évidence, lui-même le savait.
Alors pourquoi posait-il la question...

Se rendant compte de l'absurdité de sa question, Mercurio tordit nerveusement ses mains, bredouillant de manière incompréhensible.

-Je, euh, mmh... Je m'appelle Mercurio et euh... J'ai, j'ai toujours rêvé d'entrer dans l'arène feu en fait. Mmh, c'est un honneur de faire votre connaissance...

S'il réussissait à comprendre quoi que ce soit...





DC de Alceste
Mercurio chante en tomato
Au Rythme des Flammes [PV Mercurio] N576

Aesthetic:
 
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération