Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
super craig et bobbiman contre les forces du mal (craig)
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 852
Stardust : 2611
Mar 24 Avr - 5:24

   
We can be heroes just for one day 
Feat Bobbi Olssen & Craig Walburton
Jeudi 26
Internet, cette fabuleuse invention qui permettait de jouer à Pikachu Unknown’s Battleground, mater des vidéos de chacripans trops mignons et travailler -parfois-. Bobbi y avait trainé pendants des heures, juste pour le plaisir et pour tuer le temps. En effet, elle n’avait rien de bien prévu pour la journée et ne connaissant pas grand monde sur Lumiris, elle décida de dépenser avec amour son précieux temps à naviguer sur le fin fond des internets. C’était d’ailleurs à ce moment là qu’elle tomba sur cette annonce :

« DANGER, AU SECOURS AIDEZ-NOUS RÉCOMPENSE À LA CLÉ !!! VITE !»

Un clikbait ? Peut-être. Mais Bobbi voulait bien prendre le risque de cliquer dessus; elle avait vu des choses bien stupides dans sa vie et un titre aussi putaclick soit il ne lui faisait pas peur. Bobbi n’a jamais peur.

Quelle ne fut pas la surprise de la blonde de voir que la chose était une annonce sérieuse ! L’annonceur avait peut-être des problèmes avec ses titres, mais, après quelques recherches, il semblait dire vrai: la situation s’empirait et il fallait faire quelques choses. Certes, c’était le boulot des rangers, mais Bobbi voulait bien également tenter l’expérience. Elle avait toujours rêvé de s’embarquer dans ce genre d’aventure tellement stylée qu’on pourrait en faire le prochain film de Indiana Jones, parce que ça faisait vraiment trop classe.

 «’T’as vu ça, Pluton ? Ils disent que les Hippopotas partent en roue libre dans les ruines, comme s’ils avaient fumé du mystherbe ! Tu penses que ça interesserait Sorbier de savoir des trucs pareilles arrivent dans la région ? Bah, on va les aider ces mineurs, hein, mon petit chou ? »

Le griknot mangeait tranquillement un bout de carton, sans vraiment se soucier de ce que sa maitresse pouvait raconter; il ne pigeait rien, de toutes façons. En le voyant faire, Bobbi rit un peu avant de lever ses fesses de sa chaise pour aller chercher de la vraie nourriture humaine et pokémon. Elle mourrait de faim et, comme d’habitude, lui aussi.

Le lendemain matin, Bobbi se leva à une heure décente. Elle prit le train en direction des ruines et après beaucoup de marche dans le sable chaud et sous la chaleur écrasante, elle arriva au premier point de rendez-vous où elle devait rencontrer son partenaire. Bobbi se demandait quel genre de gaillard pouvait bien l’accompagner: un beau monsieur ? sportif ? Musclé ? Dans sa trentaine et virile avec un peu de barbe ? La blonde avait des étoiles dans les yeux en imagineant le parfait apollon venir à la rescousse. Bien sur, elle se faisait des films, et elle le savait très bien, mais il n’y avait pas de mal à rêver un peu. Pluton quant à lui, s’amusait à se rouler dans le sable, juste pour le plaisir de se sentir comme une bouboule, parce que les bouboules, c’est cool. Le petit pokémon dragon fut stoppé dans sa roulade lorsqu’il heurta quelque chose, ou plutôt quelqu’un: un humain à la chevelure rouge avec un visage de rageux. Le griknot sautilla de joie avant de se mettre à grignoter un bout du pantalon de l’inconnu, sûrement une drôle de façon de dire bonjour...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 26 Avr - 11:54


- T'es qui toi?

Condescendant, arrogant? Certainement. Son ton en tout cas, lâchant ces 4 mots comme un claquement de fouet. Depuis qu'il était arrivé sur l'île de Lumiris, les gens et les Pokémons avaient un fâcheuse tendance à lui rentrer dedans. A croire que les personnes ne pouvaient pas se satisfaire de marcher à côté de lui et qu'ils voulaient absolument se faire remarquer d'une quelconque façon. La main posée sur le crâne du Griknot, tentant de l'empêcher d'arracher complètement son pantalon, le jeune homme était déjà en rogne. Et dire qu'il était venu pour étudier en paix.

----- Quelques jours plus tôt -----

Une annonce tape-à-l'oeil, quelques clics plus tard et les yeux du garçon s'étaient illuminés. Non, pas à cause de l'annonce et encore moins de la promesse d'une mission de sauvetage palpitante. C'était surtout la localisation de la dite mission qui avait attiré son regard envieux. Les ruines d'Akeos, un paradis pour tout scientifique qui se respecte, une aubaine pour Craig de commencer à se faire un nom. Ni une ni deux, il avait constitué un bagage énorme, dont il avait confié la charge à Kangourex et sa force. Seul bémol, il ne serait pas seul là-bas.

----- Présent -----

- Donc c'est toi ma partenaire? Enfin, partenaire. Ne te méprends pas, je ne suis pas là pour faire ami-ami ni quoi que ce soit qui entre dans le domaine intime. Je suis Craig, c'est à peu près tout ce que tu as besoin de savoir.

Ses cheveux rouges habituellement dressés sur sa tête à la perfection étaient à présent tout ébourrifés, résultat d'une bataille acharnée avec le petit Griknot, visiblement très décidé à transformer le pantalon neuf du jeune Eclipse en son quatre-heures. Ce qui, vous vous en doutez, n'avait pas beaucoup plu au fana de fossiles. Tentant de rester droit et fier malgré les quelques griffures qui agrémentaient son visage et une demi-jambe de pantalon disparue dans la gueule du gourmand, sa veste blanche recouverte de poussière, le garçon faisait maintenant face à la dresseuse, comme s'il ne s'était rien passé.

- Bien. C'est pas que je veuille m'imposer mais... En route.

Ouais. Surtout, ne pas s'imposer hein.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 852
Stardust : 2611
Jeu 26 Avr - 22:07

   
We can be heroes just for one day 
Feat Bobbi Olssen & Craig Walburton
Bobbi ne put s’empêcher d’éclater de rire. Ce gamin ? Son partenaire ? Ça ne pouvait pas être vrai. Si ? Regardez sa petite bouille de bambin de maternelle ! Puis il était tellement chou à essayer d’être sérieux. On aurait dit un gosse de six ans qui volait une cravatte et qui prétendait être son papa ou encore un petit garçon qui voulait trop « être le chef ». Ça touchait le coeur. Ça puait la kawaii-itude.

La blonde replaça une mèche de ses cheveux avant de se pencher pour ramasser sa canaille de pokémon. Le griknot tenta de se défendre -il aimait vraiment beaucoup le pantalon de Craig on dirait- avant de se laisser faire. Le pokemon dragon aurait sa revanche tôt ou tard, il le savait, il le sentait.

 « Oki, mon petit poussin ! On y va ! Moi, c’est Bobbi, ta partenaire -et baby-sitter pour le coup- ! Milo devrait nous donner notre materiel. Donc, suis moi ! » dit la blonde en dépliant une carte

L’emplacement n’était pas loin, une dizaine de minutes de marche. La route fut calme... jusqu’à ce que se pointe le premier imprévu. En effet, le chemin principal était bouché par un énorme rocher, chose qui n’était pas du tout indiquée sur la carte. Bobbi gonfla ses joues avant de reposer Pluton au sol, gratter sa tête et de dire :
 
«Hum... Ce caillou n’a l’air pas très dur à casser sans créer trop d’encombres. Cepedendant, mon petit griknot aime peut-être manger, mais il ne pourra certainement pas avaler cet obstacle en un coup. On peut donc décider de trouver un chemin pour le contourner ou, si tu as un pokémon capable de le faire, le détruire. Tu préfères quoi, gamin ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 4 Mai - 16:34



Poussin? Gamin? La veine qui palpitait furieusement sur la tempe du jeune garçon témoignait de toute la colère qui l'envahissait peu à peu. Comme osait-elle lui parler ainsi? Comment pouvait-elle seulement le considérer comme un enfant, lui qui était plus grand qu'elle? Dans son esprit torturé, cette femme était soit une folle, soit une aveugle, soit une personne totalement stupide. Et sa réaction envers le rocher qui leur bloquait la route faisait pencher la balance mentale de Craig vers la troisième option.

- Bah alors mamy? On sait pas se débrouiller toute seule? On a besoin d'un gamin pour s'en sortir? Pas très adulte tout ça.

Un ricanement avait suivi cette déclaration - de guerre surement - alors qu'un rictus s'allongeait sur le visage du jeune garçon aux cheveux ardents. Il était fier de sa mesquinerie et, alors que la pokéball de Kangourex se décrochait de sa ceinture, tombant négligemment au sol avant de s'illuminer. Acharné, la mère enfin libérée suivit le doigt de son dresseur, pointé sur le rocher qui barrait la route. Un grand coup d'épaule plus tard et la roche avait été pulvérisée par le poids et la puissance de ce Pokémon lourd et bourrin.

- Je reprends donc. Allons-y, j'avais dit.

D'un pas vif il continua sur sa route, enjambant avec facilité les quelques débris qui restaient encore là, pas peu fier d'avoir pu clouer le bec à la senior. Enfin, ça, c'est ce qu'il pensait. Heureusement que devant eux le dénommé Milo venait d'apparaître, ce qui empêcha Craig de se faire complètement détruire par la verve déliée de sa partenaire.

- Bonjour monsieur Milo! On est là pour la mission. enfin moi je suis là, l'autre boulet, je sais pas pourquoi elle est venue, elle a dû se tromper de ruelle.

Oh oui, partenaire, comme ce mot sonnait faux ici...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 852
Stardust : 2611
Ven 4 Mai - 20:09

   
We can be heroes just for one day 
Feat Bobbi Olssen & Craig Walburton
Étonnament, Bobbi n’avait pas envie d’exploser 3 fois la tête de ce gosse contre le rocher. Elle était de bonne humeur et elle n’allait pas laisser cet avorton gacher cela.

« On m’a toujours dit de laisser les enfants participer aux activitées, sinon, ils s’ennuient et deviennent attardés. Mais bon, on dirait qu’on ne peut rien faire pour toi ~ »

Le gamin semblait avoir des pokémons bien fort utile ! Il n’avait pas fallu beaucoup de temps pour au kagourex pour rendre la voie libre. Ce qui était génial car les deux jeunes gens n’avaient pas toute la nuit ! La météore suivit le gosse, sans broncher, les mains dans les poches, son fidèle (et débile) griknot à ses côtés ! Le reste de la route ne fut pas longue et les coéquipiers trouvèrent Milo avec aisance. Ce dernier, en les voyant, avait un air perplexe puis soulagé sur le visage. Il n’avait pas forcèment confiance en voyant ce duo, mais au fond de lui, il sentait que son problème allait cesser. Oui, aujourd’hui était le jour de la délivrance.

« Excusez son impolitesse Milo, c’est un gamin et il veut jouer au thug. Bref, je suis mademoiselle Olssen. Assistante du célèbre professeur Sorbier de Sinnoh. Ravie de pouvoir vous aider et en apprendre plus ! »

Milo salua les deux jeunes gens avant de leur donner des équipements nécessaires à l’éxpédition. Casques, lunettes, gants, ils étaient prêts à affronter tous les dangers !
Ils devaient suivre des instructions assez claires. Tellement que Bobbi se demandait s’il y’avait vraiment un problème dans tous ça.

« T’as entendu morveux ? On check les endroits, on aide les gens qui en ont besoin puis on résoud le problème des hippodocus ! Facile, n’est-ce pas...ATTENTION ! »

Bobbi poussa Craig de toutes ses forces, et ce dernier pu esquiver l’énorme rocher qui allait lui tomber sur le crâne. Une hippodocus femelle était responsable de cette attaque tomberoche. Pourquoi avait-elle fait ça ?

« Ça va petit ? » demanda Bobbi en lui tendant la main pour qu’il puisse se relever

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 5 Mai - 4:48



- Ouais ça va... J'suppose que j'te dois un merci la vioque.

Toujours aussi impoli, le garçon avait tout de même saisi la main que la dame lui tendait, dans un léger état de choc après avoir vu sa vie défiler devant ses yeux. Ses Pokéballs s'étaient toutes renversées et HB-01 comme UW-03 vinrent rejoindre le Kangourex déjà bien énervé, qui ne demandait qu'à aller cogner cet Hippodocus qui venait de les attaquer. Mais, alors qu'il préparait à nouveau son Poing -Comète, une vision le stoppa net. Enfin, la stoppa net. Rappelons en cet instant qu'avant d'être une bagarreuse féroce, Kangourex est une mère. Et en voyant un petit Hippopotas se réfugier en tremblant derrière l'agresseur, elle se ravisa, comprenant que c'était un simple acte de peur.

- J'crois que t'as raison, NE. Mais son petit n'était pas en danger, alors elle doit protéger autre chose. Elle prépare une autre attaque, réfugions nous dans les sous-terrains la vieille!

Au même instant, le jeune garçon venait de s'asseoir en tailleur sur les roches bleutées de son  Onix, avant que celui-ci ne démarre au quart de tour, suivit de près par deux Pokemon pour une fois très content d'être avec Craig. Quelle journée bizarre. Les sous-terrains n'étaient pas très loins, et le bruit des roches qui tombaient fut un lointain souvenir en quelques secondes à peine. Distrait et toujours à l'affût d'une bêtise potentielle, UW, le petit Chamallot, s'était décidé à aller voir quelques mineurs pour les saluer. Bien évidemment, ce fut un cri d'alerte qui força son dresseur à soupirer avant de se retourner.

- NE! Poing-Comète!

En une fraction de seconde, le coup de poing fulgurant était parti, frappant de plein fouet un Hippodocus qui déployait ses attaques Tourbi-Sable sur les mineurs présents, ainsi que sur le pauvre Chamallot qui volait déjà, pris dans le tourbillon de sable. Aussitôt frappé, l'Hippodocus hurla, mais pas de la façon dont il hurlait d'habitude. Pas de la rage, plutôt...

- Un signal d'alerte.

Bien que jeune, quand il s'agissait d'analyser le comportement des pokémons, Craig était un as. Les deux Hippodocus qu'ils avaient rencontré jusqu'à maintenant protégeaient quelque chose et celui-ci, qui repartaient en courant vers le nord de la grotte, semblait presque indiquer le chemin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 852
Stardust : 2611
Sam 5 Mai - 14:31

   
We can be heroes just for one day 
Feat Bobbi Olssen & Craig Walburton
« C’est moi où son onix était bleu ? Pluton ??»

Bobbi ne s’était pas rendue compte que son griknot était accroché à la queue du onix chromatique. Apparement, le dragon avait trouvé intelligent de faire ça. Très bien, pourquoi pas ? En attendant, la blonde n’avait pas eu le privilège de monter sur la «onixmobile» et elle devait utiliser ses pauvres jambes d’humaine pour rattraper le gamin. Bobbi lança un soupir avant de s’étirer et d’essayer de suivre tant bien que mal les traces laissées par le pokémon roche. Sans pokémons et sans compagnons, Bobbi était dans une dangereuse position. En effet, le danger était partout et elle n’avait rien pour se défendre. Cependant, la blonde n’avait pas peur. Parce que la peur c’est pour les faibles et Bobbi n’était pas faible car être faible c’est nul et donc c’est pas cool. CQFD.

Sur la route, Bobbi croisa un petit hippopotas mâle avec une patte sérieusement blessée, Bobbi s’approcha doucement de lui. Ce dernier, méfiant, hurla et voulu attaquer la demoiselle mais Bobbi lui donna un biscuit pour qu’il se calme et étrangement, la technique fonctionna. La blonde caressa avec tendresse la petite bête avant de lui chuchoter:

« Je peux aider. Laisse moi faire. »

Ayant gagné sa confiance, l’hippopotas autorisa Bob’ à le toucher. La météore se baissa donc à la hauteur de son patient avant de sortir les outils nécessaires pour soigner la pauvre patte du pokémon: une potion pour le désinfécter, de la crème pour que la blessure cicatrise et un bandage pour soutenir le tout et éviter les infections. En moins de deux l’hippopotas était -presque - comme neuf !

« Voilà ~ »

Fière d’elle, Bobbi s’appreta à se lever et à s’en aller quand le petit pokémon attrapa la demoiselle par la manche, comme pour l’empêcher de partir. Il tira ensuite dessus, comme s’il voulait l’inviter à le suivre. Pourquoi faisait-il ça ? Bobbi haussa les sourcils avant de se dire que c’était peut-être dans le meilleur interêt de suivre la petite bête. Après tout, peut-être trouvera t’elle plus d’infos sur le «pourquoi du comment» le peuple des hippopotas agissait comme ça ! La blonde continua donc son chemin avec le pokémon sol. Esperons qu’elle ait choisi la bonne décicision.

Comment s’en sortait Craig ? Avait-il remarqué la présence de Pluton à ses cotés ? Était il bien et sauf ? Pouvait il affronter la tempête de sable qui se préparait et qui fonçait droit vers lui ? Va t’il retrouver Bobbi ? La suite, au prochain épisode !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 5 Mai - 16:02


- Pfeuh. Sois pas aussi content de toi. T'as juste gagné parce que tu m'as pris en traître.

Renfrogné, la tête rentrée dans les épaules et les deux poings plantés au fond des poches, Craig accusait le coup d'une défait qu'il n'assumait pas. Alors qu'il avait commencé à courir derrière l'Hippodocus, un invité surprise s'était glissé entre ses jambes en pleine course et l'avait fait trébuché devant tout le monde. Couvert de poussière et de quolibets, il avait manqué le coup de poing qu'l avait voulu asséner sur le crâne de ce fameux Griknot. Quand c'était pas la dresseuse qui le faisait chier, c'était le Pokemon.

Mais sa bouderie ne dura pas longtemps, quand même le frivole petit glouton cessa de rigoler. Devant eux, une scène peu commune se présentait. Des ouvriers et leurs Pokémons de chantier étaient allongés au sol, devant une immense arène de sable. Des Hippodocus et leurs petits Hippopotas étaient rassemblés là en grand nombre, semblant défendre les entrées. Toujours pas de Bobbi en vue et les hurlements des Pokémons sol à l'approche de cette drôle d'équipe étaient terrifiants.

- Doucement... Réflechis Craig. Les Hippodocus ne sont pas aussi agressifs d'ordinaire et là ils agissent comme des chiens de garde. MAIS OUI! HB! Lève moi!

S'exécutant sans broncher, l'Onix de Saphir baissa sa tête avant de la relever, un Craig plus théâtral que jamais, les bras croisés sur le torse debout sur le crâne bleuté. Et c'est là qu'il eut la réponse, devant cet immense Hippodocus dans une souffrance affreuse. C'était lui la cause de tout ça.

Mais le jeune homme avait beau avoir compris, il fallait désormais faire preuve de tact pour obtenir l'autorisation de s'approcher du mâle dominant. Il aurait bien au besoin d'une présence féminine en cet instant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 852
Stardust : 2611
Dim 6 Mai - 10:35

   
We can be heroes just for one day 
Feat Bobbi Olssen & Craig Walburton
« Oui, oui ! Je te suis petit ! » dit Bobbi au petit hippopotas qui s’assurait toutes les deux minutes que la blonde était bien derrière lui

Bobbi se demandait pourquoi le pokémon insistait tant à ce qu’elle le suive. Après tout, son clan était connu pour décimer le moindre humain passant dans les environs. Courait elle droit vers la mort ? Elle allait le savoir ! Après quelques minutes de marche, l’hippopotas s’arrêta. La météore était encerclée par tout le clan. De nombreux hippopotas et hippodocus toisèrent l’humaine, prêts à attaquer, méfiants. Bobbi ne comprenait pas pourquoi tant de mauvaises « vibes » avant de poser son regard sur un énorme Hippodocus mâle avec une très mauvaise blessure sur son flanc gauche. Une blessure pareille ne pouvait être le fruit d’une cause naturelle comme un combat ou une chute. La cause était elle humaine ? Peut-être le coup de l’une des machines des mineurs ! Ça expliquerait peut-être leur haine envers eux. Le mâle dominant, bien que dans un sale etat, essaya de s’approcher de Bobbi avant de grogner, comme pour demander de l’aide. Le coeur de la blonde se serra. Il fallait faire quelque chose !

« Ça prendra un peu du temps, mais je peux aider !» dit Bobbi, en caressant la tête du chef

L’hippodocus avait l’air soulager en entendant la réponse de la météore. Avait il eu un dresseur auparavant ? En tout cas, il semblait comprendre avec aisance tout ce que Bobbi disait. Cela facilitait la tache.

« Allez ! Je vais te soigner ! Mais ce ne sera pas gratuit. Je veux que tu ordonnes à ton clan d’arrêter de détruire tout ce qui bouge. C’est d’accord ? »

L’hippodocus hocha la tête et Bobbi se mit au travail. Elle pouvait sentir les regards pesant de tous les pokémons autour d’elle, prêts à l’envoyer au tapis au moindre gémissement de leur chef. C’était un peu stressant, mais l’opération se déroula sans problèmes. Lorsque Bobbi eut fini, les hippodocus arrêtèrent d’encercler la demoiselle et elle pu voir Craig faisant le fou sur son onix pour craner -comme d’habitude- et Pluton mangeait un caillou. Ce dernier couru dans les bras de sa maitresse dès qu’il la vit et Bobbi lui donna un gros calin.

« Ah ! Coucou vous ! Dis donc, t’es un peu lent, petit~ »

La joie des retrouvailles fut courte. En effet, il semble qu’un gang rival de fermites aient appris que le chef hippodocus n’était pas très bien et aujourd’hui, ils étaient détérminés à envahir l’ennemi. Le groupe était encerclé !

« Et putain de merde...»

Est-ce que les hippopotas allaient rester
passifs et ne rien faire ? Est-ce que le super kangourex pourra venir à bout de tout ça ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 7 Mai - 8:24


- Hm. Classique, j'ai envie de dire. Ces saletés de Fermites ne ratent jamais une occasion d'étaler leur fourberie.

Les bras croisés sur la poitrine, toujours planté en haut de son Onix, le jeune homme arborait sur son visage ce sourire condescendant si énervant du monsieur je-sais-tout. Car oui, il savait tout. Ou tout du moins le pensait-il et le faisait-il paraître. Les Fermites ne l'effrayaient pas, aussi nombreuses soit-elles. Il avait à ses côtés un petit Chamallot qui, derrière ses airs innocents, disposait d'un type très fortement avantagé par rapport à cette espèce. Tout fier de lui en croisant le regard de son dresseur, comprenant l'ordre prononcé sans aucun mots, il s'avança la gueule en l'air, par petits pas guillerets.

De sa bouche s'échappèrent deux Flammèches qui se dirigèrent droit sur les Fermites de première ligne. Aussitôt, la masse de Pokémons derrière les deux victimes tournèrent les talons et commencèrent à déguerpir, alors que UW-03 arborait son plus arrogant sourire, persuadé d'avoir été la raison de cette fuite. Derrière lui, cependant, se dressait toute la tribu des Hippodocus qui avait chargé en direction de leurs ennemis de territoire.

- Ce qu'il peut être niais ce Pokémon...

La main sur le visage, désespéré, Craig ne sait plus s'il devait pleurer ou rire de la situation. Un regard vers sa partenaire lui suffit à comprendre qu'elle gérait les soins de l'Hippodocus à la perfection. Une dernière occasion d'être médisant s'offrait non?

- Comme quoi, les remèdes de grand-mère sont toujours aussi efficace...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
journal
Messages : 852
Stardust : 2611
Lun 7 Mai - 12:44

   
We can be heroes just for one day 
Feat Bobbi Olssen & Craig Walburton
Bobbi n’avait pas pu s’empêcher de rire aux éclats en voyant l’adorable scène qu’offrait le chamallot, qu’il était chou à être si fier de lui! Il était la représentation même que l’espoir fait vivre. Bref, les fermites étaient partis et le calme semblait s’être réinstaller au sein des ruines mythiques d’Eokos. Tout aurait pu être parfait si le petit n’avait pas décidé d’être aussi hautain qu’un girafarig qui pète plus haut que ses fesses.

« Bien sur qu’ils marchent, avorton ! Oublie pas de boire une cuillère de jus de foi de relicanth par jour. Parait que ça fait grandir et que ça rend plus intelligent. T’en aurais bien besoin, hihi ~ » dit Bobbi en lui tirant la langue avant de rire un peu

Une chose qui sauvait Craig de la baston était son apparence similaire avec Ans. Ils avaient le même air « je suis supérieur » sur le visage alors qu’ils n’étaient que des morveux adorables. Un peu comme les gamins trop fiers de leur dessins en maternelle qui pensent être des picasso alors que c’est loin d’être le cas. Dans ce cas là,on pouvait même dire que le charmalot ressemblait à son dresseur !

Après de brefs aurevoirs avec le clan des hippopotas, les deux jeunes gens se rendirent chez Milo sans encombres. Ce dernier fut ravi d’apprendre la bonne nouvelle; les mineurs pouvaient enfin travailler sans avoir à subir les foudres (les foudres d’un pokemon sol. LOL. RIGOLE STP) des hippopotas ! Il promit à Bobbi de dire à ses employeurs faire plus attention leurs machines, histoire d’éviter que l’histoire se répète avant d’offrir une récompense aux deux aventuriers.
Souriante, Bobbi dit:

« Bon. Mission accomplie ! Bien joué, mon petit Craig ! »

La météore ébouriffa la chevelure rousse du jeune homme avant de lui déposer un bisou sur le front.  Suite à ça, elle s’étira, prit son griknot dans les bras et s’en alla comme si de rien était. Prise de fatigue, elle décida finalement de ne pas explorer un peu plus les ruines aujourd’hui. Lumiris regorge de secrets qui peuvent encore attendre un peu !

« Quelle journée, hein Pluton ? » dit Bobbi en tenant son petit boutchou d’amour

Le dragon ouvrait grand la gueule et remuait les bras en direction d’un gros tas de cailloux. Il voulait que sa maitresse lui en donne quelque uns à manger. Bobbi soupira avant de sourire.

« Ouiii, ouii on va manger ! Mon ventre ne tient plus non plus.»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 8 Mai - 16:52



- J'suis pas p'tit...

Machoîre serrée, poings enfoncés dans les poches, le jeune homme shootait dans les petits cailloux qui parsemaient le chemin de son retour, visage baissé. Ses Pokémon l'accompagnant, il ne prenait même pas la peine de lever son regard vers eux, ni même de vérifier la récompense qu'il avait reçu. Son esprit était comme hanté par une petite phrase, toute simple. "Bien joué mon p'tit Craig!"

C'est drôle, cette phrase, il avait l'impression de l'avoir entendu des dizaines de fois. la voix de sa mère résonnait en boucle dans sa tête, de cette voix geignarde, de ce ton qui exprimait tout, sauf la reconnaissance et la fierté. Voilà pourquoi il n'aimait pas les femmes et encore moins celles qui étaient plus âgées que lui. Cette façon d'être hautaines en voulant être bienveillantes, de toujours vouloir vous réduire à un petit garçon, peu importe votre âge.

- Humpf. D'façon, elle était même pas jolie.

Craig est un jeune homme comme les autres. Niais, enfantin, lâche, mais surtout de mauvaise foi. Sa mine boudeuse dissimule habilement un sourire de contentement. Les cheveux encore en bataille à cause de la main de la femme et son front encore chaud de ce baiser étrange. Plus personne ne lui avait ainsi témoigné de l'affection depuis très longtemps.

Alors, la mâchoire serrée, les poings dans les poches, shootant dans les petits cailloux qui parsemaient le chemin du retour, Craig souriait. Pour une fois, il était content d'avoir rencontré quelqu'un.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Les cours de Défense contre les forces du mal
» Cours de Défense Contre les Forces du Mal n°2
» Cours n°1 : Introduction aux forces du Mal.
» Duel de Défense contre les Forces du Mal : équipe n°1 [Maeja et Victoria]
» Défense Contre les Forces du Mal: Cours n°1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération