Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €

Répondre au sujet
Un nouveau Pléiade à Lumiris ! [Privé Jules]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
J'avais été mise au courant il y a quelques jours qu'un nouveau dresseur venait d'arriver à Lumiris. Il était venu via l'avion qui l'avait déposé à Nemerya. Cet homme ferait parti du groupe des Pléiades dont je suis membre depuis six mois. Les hautes instances de la région m'ont donc gentiment demandé d'apprendre à faire connaissance avec cet homme pour le mettre à l'aise et répondre à ses questions si il en a. C'est après tout mon rôle en tant que pilier du groupe que d'expliquer aux apprentis coordinateurs comment se déroule la vie à Lumiris en tant que Pléiade.

C'est vrai que depuis quelques mois notre groupe est l'un des moins remplis de la région. Nous n'avons pas été très soudés, il faut continuer d'avancer tout en relevant ce nom de Pléiade qui nous désignent. Nous sommes la beauté, l'art, et tout pleins d'autres choses qui font que nous sommes uniques en notre genre. C'est donc ce pour quoi je suis revenu à Port-Corail aujourd'hui, j'ai profité du réseau Dusk pour entrer en contact avec ce nouvel arrivant et lui dire les raisons qui me poussent à aller vers lui. Nous nous sommes donc donnés rendez-vous dans la ville portuaire du Sud.

Bon allez ! Prêts ?

Je quitte la chambre que j'ai prit pour la nuit au Centre Pokémon de la ville vêtue d'une robe noire courte patineuse qui m'arrive quelques centimètres au dessus des milieu de mes cuisses. Nous sommes en plein hiver, j'ai donc mit avec ça des collants épais blancs avec mes indémodables cuissardes noires. Pour éviter d'attraper froid j'enfile un manteau trois-quart blanc en matière douce avec un sac à main noir également. Je laisse mes cheveux onduler au vent, parfois ça fait du bien de ne pas s'attacher les cheveux. J'avance dans les rues de Port-Corail du haut de mon mètre quatre-vingt-dix accompagnée de Nymphali qui gambade à côté de moi, Lucario n'est pas très loin derrière, il s'était arrêté pour regarder un spectacle d'enfants qui avait pour thème les chevaliers.

Allez As, on se dépêche, on est attendue à quatorze heures à l'entrée de la ville, on a encore dix minutes pour y arriver.

Mon mâle dominant s'approche de nous, restant bien à côté de Nylia, la sublime Nymphali dont il est amoureux. Malheureusement pour lui, cette petite filoute semble plutôt attirée par Dedenne. Mais on ne sait jamais, peut-être qu'avec le temps, mon petit duo pourra conclure. Je les regarde d'un air attendri tout en continuant mon chemin, plus déterminée que jamais pour rencontrer ce Jules Brar qui vient d'arriver dans la région. Ce qui est assez marrant à voir c'est qu'il y a deux mois lorsque je me promenais à port-Corail, personne ne faisais attention à qui j'étais. Mais maintenant que je suis devenue célèbre grâce à mon concours du mois dernier et grâce aux plusieurs apparitions télévisées que je fais, je me sens regardée dans la rue. Certains enfants viennent même me voir pour me faire un câlin ou dire bonjour à mes pokémons qu'ils ont vu à la télé. C'est tellement touchant. Mais enfin ! Cessons de rêvasser, nous voilà enfin à l'entrée de la ville, il n'y a personne pour l'instant, attendons-le il ne devrait pas tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



Un nouveau pléiade


à Lumiris



Lise + Jules

Ce matin je m'étais réveillé assez tôt dans le décor sublime que me proposait le super hôtel que j'avais réservé a Mirawen. La veille nous avions arpenté le marché de noël Julio et moi, a vrai dire je pense que Lumiris nous réservera son lot de surprise.

  Avant de prendre la route, je m'étais choisi un petit moment rien que pour faire ma toilette. Après le douche je me coiffais, Julio ronflait encore. Une fois sec, j'enfilais un pull en laine bleu marine à col roulé, un jean foncé et mon long manteau beige était prêt. J'étais paré a prendre la route, et selon la carte de la région il fallait emprunter la route 8. Nous partirons d'ici une demie-heure afin d'être à l'heure.. Je ne sais pas du tout combien de temps mettrions nous à traverser ce sentier inconnu mais le mieux reste d'être prudent et prendre ses précautions.

________________________

 Voilà qu'il était 10h et quelques, nous étions déjà arrivés et Julio sursautait comme a son habitude dans tous les sens, il courait entre les jambes des gens et imitait la grande majorité des passants. Sur un ton sec je le repris, il faut faire attention ; ni lui ni moi ne connaissons cette grande ville.

- Tiens toi bien Julio !
- Mime !

  Roulant les yeux au ciel, je montrais a mon compagnon qu'il m’exaspérait. A chaque fois que je le reprend il fait un salut militaire, il se fiche de moi. Enfin bon, le principal c'est que le bonhomme rose avait compris et se comportait dorénavant correctement. Je décidais que nous visiterions un peu jusqu'à 14heures. La ville semblait attrayante, les architectures étaient absolument différentes de celles que j'avais déjà pu observer.

- Allez, mets toi sur mon épaule Julio.

Avais-je ordonné en me baissant un peu pour qu'il y ait accès. Au moins il n'embêtera personne. Enfin, disons qu'ils les gênera sans risquer de les faire tomber.

________________________

Nous voila mon ami et moi dans une petite brasserie non loin du point de rendez-vous. A vrai dire je ne saurais l'expliquer, mais je me trouve rempli d'un élan de panique. Avoir une entrevue avec une personne aussi importante, alors que je viens d'arriver. Mon habituelle façade hautaine et assez dédaigneuse s’effaça le temps d'un soupir.

- Je paie et on y va.

Julio hocha la tête, et en sortant je m'adossais au mur. J'allumais une cigarette en m'en voulant un peu car je m'étais promis d'arrêter. Ainsi va la vie et tant pis pour moi. Tandis que Julio me faisait la morale, j'eu l'immense honneur que de voir la-dite Lise passer a quelques mètres de nous. Evidemment elle ne nous aperçu pas, je ne pense pas qu'elle sache a quoi nous ressemblons.

Je jetais ma cigarette puis sans vouloir me donner en spectacle je la suivais d'assez loin en espérant qu'elle cesse de marcher un jour ou l'autre. Julio de son côté bondissait et dandinait dans tous les sens car cet imbécile ne sait pas se tenir. De plus ce fût un moment presque gênant pour moi : suivre les gens me fait sentir obscène, je ne saurais dire pourquoi. Heureusement sa marche fût close et je pu m'en approcher enfin.

- Bonjour Mademoiselle Gray. Jules Brar, enchanté.

Je me courbais poliment en proposant ma main. Quelques Pokemon l'accompagnait, je leur adressais un sourire de groupe en attendant une quelconque réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Alors que je marchais en direction de l'entrée de la ville et que mes pokémons s'amusaient autour de moi, j'avais comme une impression bizarre d'être suivie. Ce n'était sûrement rien je devais me faire des idées mais non, bien au contraire, quelqu'un me suivait bel et bien. Et ce quelqu'un vint me tapoter l'épaule et se présenta à moi sous le nom de Jules Brar ! Oh niquel c'était l'homme que je cherchais !

Oh Jules c'est vous ? Enchantée, Lise Gray. Nous nous sommes parlés sur le réseau Dusk il y a quelques jours.

Je me met à la hauteur du petit Mime Junior pour le saluer après avoir serré la main de son dresseur plutôt beau garçon. Il est typique des stars Pléiades, bien habillé, style plein de classe, j'aime beaucoup. Il ira loin dans la voix des coordinateurs s'il garde toujours la même prestance, ce n'est pas donné à tout le monde d'être aussi beau et classe.

En vérité je ne vous attendais pas de ce côté là, je commençais même à me demander si vous n'étiez pas en retard mais apparemment non puisque vous venez de la ville. Vous êtes là depuis quelle heure ? Je m'en veux vraiment de ne pas m'être dépêché sur la route.

Nymphali s'approche de Jules et le regarde avec un grand sourire, elle se faufile rapidement entre ses jambes et ose même frotter gentiment sa tête contre le jeune homme. Lucario le regardait, d'un air suspect, était-il jaloux ? Sûrement oui. En tout cas Nylia semblait contente de faire la rencontre de ce dresseur et de son Mime Junior.

Oh et voici Nylia ma Nymphali et As mon Lucario. Votre petit bout de chou a un surnom ? Il est adorable !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



Un nouveau pléiade


à Lumiris



Lise + Jules

J'avoue qu'elle me fit un peu rire lorsqu'elle se présenta, je savais pertinemment quelle était son identité. Mais je ne voulais pas me moquer car c'est loin d'être de mon genre, alors elle me précisait que nous nous étions déjà parlé, ce que je savais également. Elle devait être un peu tête en l'air, mais ce n'est pas ça qui avait réussi a entraver sa carrière. Elle me serra la main assez délicatement, puis offrit un peu d'attention à Julio.

Quelle honte, j'ai bien l'impression de paraître abruti quand elle m'avoua que le lieu du rendez-vous ne se trouvait pas du tout ici. Enfin bon, je ne pouvais pas tout savoir relativisais-je en me disant que je venais d'arriver.

- Nous sommes arrivés très tôt Julio et moi, ne connaissant pas la région j'avais peur d'être en retard. Mais ne vous en voulez plus Mlle. Gray, c'est nous qui sommes navrés.

Un Pokemon resplendissant de grâce vint se glisser entre mes jambes subtilement. Julio était a ce moment là le plus heureux du monde, et se frotta contre moi a son tour. Voila que mes jambes étaient enroulées de pompons roses.
Alors c'est donc ça un "Nymphali", en voila un de joli Pokemon. Je levais le regard de la fameuse "Nylia" afin de le poser sur un lucario qui portait le nom d'As. Je fis un mouvement de la tête pour le saluer.

- Bien sûr qu'il a un nom ! Voila Julio.

Le Pokemon dégagea enfin de mes pattes pour aller se dandiner devant Lise en tortillant des fesses. Mon dieu. Je vins coller ma main sur mon visage en signe de désespoir. Donc jamais rien ne l'arrêtera ? Je portais Lise à mes yeux en soupirant.

- Je m'excuse il est... Exaspérant.

Tours sur lui-même, accablant nos oreilles d'un entraînant "Miii-mimimi-miiiiiime !" assez atypique, il faisait baloter ses bras dans tous les sens, les yeux fermés en guise de concentration, et un super sourire aux lèvres. Bon sang... Qu'est ce que je vais faire de lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Sa façon de parler et d'être me plaît beaucoup, c'est un jeune homme très raffiné à qui la coordination offrirait un moyen de le rendre encore plus magnifique. Je sourie à chacune de ces phrases pour ne pas paraître désintéressée. Il se montre tout de suite très gentil et me confie le surnom de son Mime Junior, il s'appelle donc Julio ? Oh c'est mignon.

Oh, donc un dérivé de votre prénom ? C'est adorable !

Je commence à me baisser pour saluer ce Mime Junior si, démonstratif qu'il s'avance vers moi en se déhanchant, j'espère qu'il n'est pas en train de m'imiter, je risquerais de mal le prendre. M'enfin, j'affiche à nouveau un sourire radieux et passe gentiment ma main sur la tête de ce gentil pokémon qui ne semble que vouloir attirer l'attention. Je me relève, déployant mes gigantesques et fines jambes, du haut de mon mètre quatre-vingt dix je sourie à mon nouvel ami.

Oh et si le vouvoiement gêne il n'y a pas de soucis, je passerais au tutoiement. C'est juste une habitude depuis adolescente que j'ai prise de toujours vouvoyer des personnes que je viens de rencontrer, signe de politesse selon moi.

Ouh, mais qu'est-ce qui me prend ? Je n'avais jamais parlé aussi formellement à quelqu'un depuis mes quelques interviews depuis que j'étais passée juge au dôme d'Artiesta. Mais bon rien de grave je suppose, juste un gain de confiance en moi qui se fait par la parole je pense. Nylia quitte les jambes de Jules et vient s'amuser avec Lucario qui semble jouer les jaloux, ma petite Nymphali l'a bien compris et le taquine en lui tournant autour, ahlala, irrécupérables ces deux là.

Vous avez eu le temps de visiter un peu Port-Corail je suppose ? Les chutes sont sublimes n'est-ce pas ? Je ne sais pas si vous avez eu le temps d'y passer mais je préfère vous prévenir que là-bas vous risqueriez de rencontrer des dresseurs en quête de puissance. Car derrière cette chute se cache l'arène de type eau de la région. Malheureusement certains font vite demi-tour, car il leur faut la capacité spéciale Cascade sur l'un de leurs pokémons pour y parvenir.

Après mon petit discours qui visait à présenter le coin sympa de la ville je recommence une marche lente en passant à côté de Jules et de son pokémon, je lui fais un petit clin d’œil en lui indiquant la direction que nous allions prendre.

On peut se poser sur le port si vous voulez me poser quelques questions. D'ailleurs, est-ce que vous en avez ? Sur la région, les arènes, les concours, notre groupe : les Pléiades. Je devrais être capable de vous répondre sur tous ces sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



Un nouveau pléiade


à Lumiris



Lise + Jules

Il est vrai que le nom que j'avais accordé a Julio avait un côté amusant quand on y pense, et c'était bien rare de ma part. Enfin, je me mis à remarquer avec une once de gêne que mon interlocutrice de renom faisait partie des gens bien plus grands que moi, ce qui a toujours eu tendance a me mettre mal à l'aise. J’espérais seulement qu'elle ne le remarque pas, ou que du moins je ne sois pas sujet au quelques railleries qui pourraient lui traverser l'esprit. Heureusement pour moi, je ne décelais chez elle aucun soupçon de méchanceté.

Accordant un instant de douceur à mon ami, elle se releva en laissant un mime débordant de joie au sol, afin de me proposer une manière plus "conviviale" de nous adresser la parole. Evidemment, le tutoiement n'étais pas réellement dans mes habitudes, à tel point que je me retrouvais parfois a vouvoyer mes propres parents. Les yeux rivés sur la prestigieuse Nylia qui me quittait, je lui répondis tout sourire.

- Non pas de problème. Je vouvoie également par réflexe, j'aurais un mal fou à vous tutoyer si je devais le faire !

Je soupirais un rire très léger en plissant les yeux dans sa direction. Elle poursuivit sur un tout autre sujet, visiblement dans cette ville se cachaient de jeunes dresseurs en quête de violence. Je ne comprends pas réellement ce que ce type de personnes cherchent à prouver en faisant pleuvoir sur leurs compagnons de telles pluies de coups, c'est sordide et hors d'intêret, c'est disgracieux. Ne voulant pas froisser mon amie, contrairement a mes sourcils, je decidais de ne pas proposer mon avis.

- En effet, nous avons pris le temps de tout visiter, bien que certains détails aient pu nous échapper très certainement. Il est d'ailleurs vrai que nous avons eu la chance de passer devant les-dites chutes qui sont majestueuses, mais je n'aurais pas imaginé qu'une telle chose se cachait la derrière.

Je suis tout à fait d'accord avec quiconque viendrait à penser que je ne suis pas vraiment doué pour faire la conversation. Alors, la belle rousse commença à enchaîner quelques pas peu nombreux mais tous très légers. Elle adressa un clin d’œil à Julio, ou peut-être a moi, je n'en savait rien. Mais je compris en tout cas qu'il était l'heure de la suivre. Bien sûr que j'ai des question mais je ne saurais comment les formuler.

- Oui, allons nous asseoir ce sera beaucoup plus agréable. Je dois de plus, réfléchir à la manière dont je vous questionnerais.

Je regardais Julio qui avait décidé de se montrer en spectacle devant ses nouveaux amis pokémon, en lui indiquant qu'il était temps de se mettre en route. L'animal nouvellement obéissant avança sans grincher, et même avec un certain entrain. Je ne compris pas tout de suite cette attitude, avant de me rappeler que Julio est un homme qui, parfois, aime plaire. Je rejoignais le pas de ma compère pleiade, en indiquant avec mon index un endroit presqu'en face de moi.

- Si mes souvenirs sont bons, le Port se trouve par ici, n'est ce pas ?

J'avais vu tellement de choses dans cette ville en l'espace de quelques heures, qu'il serait presque normal que je me trompe. C'est ce a quoi je pensais en premier temps, avant de remarquer que je m'étais mis a jouer aux devinettes ou je ne sais comment s'appelle ce genre de jeu idiot. Je repliais mon bras furtivement, je ne savais pas si j'avais réellement eu le temps de bien indiquer la direction que j'avais choisi de proposer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ce jeune Jules semble bien élevé. À en voir sa réaction face à ma révélation d'une arène derrière la cascade, le jeune homme semble étonné de savoir qu'un lieu pareil se trouve derrière un endroit si majestueux. C'est vrai, mais c'est tellement original. Je ne suis encore jamais allé voir cette arène mais l'envie de combattre Naïa qui a la réputation d'être une championne coriace ne m'enchante guère.

Revenons en à mon jeune Pléiade, il souhaite se poser pour réfléchir à la manière à laquelle il pourrait tourner les questions qu'il aurait à me poser. Je lui fais un sourire, j'adore qu'on me pose des questions et j'aime encore plus aider des personnes qui sont nouvelles dans la région et qui sont dans le domaine de la coordination.

Oui le Port est par là, on pourrait se poser là-bas de façon à avoir une belle vue.

Nous partons donc en direction du Port, ce n'est pas bien là nous y seront dans une dizaine de minutes. Je laisse Nymphali s'amuser avec le Mime Junior de Jules, tandis que Lucario reste bien calmement à côté de nous, il analyse les environs, il fait toujours ça lorsque nous sortons de la maison. C'est comme un entraînement pour lui, passer du temps à renforcer son aura lui permet d'acquérir une nouvelle vision de la vie. Je prend la parole pour ne pas laisser un silence pesant s'installer.

Vous arrivez déjà à vous repérer dans Port-Corail, c'est un bon début. Et d'où venez-vous précisément ? Personnellement je viens de Sinnoh, de Rivamar je ne sais pas si vous connaissez.

D'après les quelques rencontres que j'ai pu faire depuis que je suis arrivée à Lumiris, j'ai pu remarquer que la majorité des Pléiades viennent de la région de Sinnoh. Ce n'est peut-être qu'une simple coïncidence, si il m'avoue qu'il vient de la même région ça deviendra très marrant et je commencerais peut-être à monter une liste d'origine de tous les pléiades pour comparer les régions de chacun et chacune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones



Un nouveau pléiade


à Lumiris



Lise + Jules

Tout en souriant, la gigantesque rousse m'affirma que le Port se trouvait bien dans la direction que j'avais choisi de pointer. En lui emboîtant le pas, je redécouvrais presque la jolie ville portuaire dans laquelle nous nous trouvions. C'est vrai qu'arrêter de reprendre Julio me détendait un peu, il était la juste derrière avec le Nymphali de Lise. L'animal avait l'air relativement calme, alors ce n'était pas vraiment un problème pour Julio, je devais cesser de me faire cogiter inutilement.

Coupant toutes mes pensées, Mlle. Gray complimenta allègrement mon sens de l'orientation avant de me demander d'ou je venais. Oh ! bien sur que je connais Rivamar, une ville resplendissante et écologique avec un réseau routier des plus surprenants ! Je suis déja allé visiter son phare ainsi que son port. Julio en est témoin !

- Je viens également de Sinnoh, haha ! J'ai élu domicile vers Unionpolice, j'y ai vécu un long moment mais je viens de Celestia à la base.

Je souriais, attendant une quelconque réaction, jetant un coup d'oeil a Julio. Il avançait gaiement en rabattant les oreilles de la gracieuse fée sûrement de ses comptes plein d'inventions. J'espère qu'il ne l'embête pas trop..

- Puis Rivamar c'est vraiment une ville resplendissante et innovante. J'ai beaucoup apprécié mon passage la bas.

Puis après tout j'ai rarement vu des paysages déplaisants depuis ma venue au monde. D'ailleurs nous étions tout juste arrivés au port et je comptais proposer qu'on s'asseye sur le banc, mais peut-être avait-elle prévu de boire un café ? N'en sachant rien et n'ayant aucune préférences je choisis de me taire et d'attendre qu'elle indique ce que nous allions faire. J'avais encore quelques détails à régler concernant mes doutes, mais ceux-ci s'étaient envolés dans un trou noir il y a un petit moment sans que je m'en rende compte.

Me mordillant la lèvre au ralenti mes yeux se plissaient en quête de mes idées fuyardes. Quelle honte, sincèrement. Tant pis, ça reviendra sûrement en bavardant.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Eh bien voilà un autre membre du groupe des Pléiades venant de Sinnoh. Entre moi, Tanya et lui il y en a déjà pas mal. En plus d'Unionpolis ? Je lui adresse un sourire en entendant le nom de cette ville, j'en ai rêvé étant petite. Je m'amusais à m'imaginer dans le dôme de cette ville, sous les lumières des projecteurs. Et puis ça me rappelle évidemment Tanya, qui est originaire de cette ville là.

Eh bien, ça me fait plaisir de voir autant de personnes venant de Sinnoh. Une amie très proche est originaire d'Unionpolis également, et comble du hasard ... elle fait partie du groupe des Pléiades également !


Je décide ensuite de m'asseoir sur un banc qui nous donnait une vue superbe du grand port de la ville, il y a tellement de bateau différent c'est impressionnant. On peut également apercevoir un peu plus bas, des nageurs ou plongeurs qui vont sur le dos de leur pokémon aquatique pour soit aller s'amuser avec eux ou bien pour faire quelques explorations sous la mer ! C'est une activité que je n'ai jamais faite, il faudra la tester un jour ! Je me concentre à nouveau sur le nouveau venu dans la région et croise mes bras sous ma poitrine en le regardant avec un sourire, cheveux aux vents.

Je pense que l'on est bien là non ? Alors, maintenant que nous sommes confortablement assis face à ce magnifique port, auriez-vous quelques questions à me poser sur la région, sur les Pléiades ? Sur moi en particulier, ça m'étonnerait mais on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Corbillard de Jules [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération