Dusk Lumiris

forum rpg pokemon - non stratégique - pas de ligne minimum - event regulier
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -41%
Cdiscount Mobile : offre 60Go à 9,99€/mois ...
Voir le deal
9.99 €

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Jeu 8 Aoû 2019 - 9:00
Isn't it painful?
No one is around, I'm all alone

L’un des premiers désavantages que remarquait notre jeune pléaide en devenir était le fait qu’elle soit se mêler à son groupe et se faire des alliés. Pardi,  des amis même. Mais elle n’était pas ici pour se faire des amis ! Avoir su que le groupe des Pléiades était le Club des Bisounours en manque d’attention, elle se serait tourné vers les Pulsar plutôt. Là au moins, personne ne lui reprocherait son esprit compétitif et solitaire qu’elle avait la plus part du temps.  Et malheureusement pour elle, sa partenaire du jour se voulait être le pire des boulets disponible en tout Lumiris, elle mettrait sa main à couper qu’il n’y avait pas plus idiote qu’elle ! Et rien que d’y penser, elle maudissait Even.
Pourquoi Even ? Parce que. C’était la seule personne en position de supérioté quant au Pléaides à qui elle pouvait encore penser en cet instant. Même si très honnêtement, il n’avait rien à voir dans tout cela. Bien qu’il serait sûrement ravi d’apprendre que sa dernière protégée faisait des efforts pour s’intégrer encore mieux. Bien que très honnêtement, ce n’était en rien fait de gaité de cœur, loin de là même.

Heureusement, elle avait le choix sur l’endroit et l’activité qu’elles allaient faire. Et très franchement, Maddy ne voulait pas s’éloigner de la maison pour la boulette à venir. Ce pourquoi elle choisit un lieu d’apparence paradisiaque, parfait pour masquer un petit incident involontaire. Elle gloussait de rire, rien qu’à y penser alors qu’elle nouait ses long cheveux ondulés en une couette bien touffue avant de s’armer d’une casquette aux teint orangés qui se mêlait bien à sa tenue dans les même teintes. C’était une couleur qu’elle se découvrait dernièrement et affectionnait bien visiblement. Puis cela collait à la chaleur de l’été encore bien présentes ! Bien que pour l’heure, l’air ambiant était encore bien frais, quoi que c’était l’idéal en allant aux chutes.

Mais désireuse de profiter d’un peu de solitude, l’adolescente c’était dirigée au lieu de rencontre une heure bien à l’avance, elle voulait se faire des… Repères. Sait-on jamais, si la situation tournait au vinaigre ! Quoi que pour l’heure, la jeune fille profitait de ce moment de solitude pour sortir son Nidoran, qui se posait fièrement sur un rocher, face aux chutes, tel un roi qui admirait son royaume. Alors que son humaine semblait mettre de la musique… ? Il tournait la tête, alors que Maddy lui confiant son téléphone, l’attachant autour de son cou, avant de choisir une musique et s’éloigner à quelques mètres de lui pour se mettre à bouger au rythme de la musique..
Si elle n’était pas encore rendu au niveau de créer des chorégraphie d’elle-même, elle savait encore bien les apprendre pour mieux les imiter, comme en ce moment, alors que l’adolescente plongeait totalement dans sa bulle, comme si plus rien n’existait près d’elle outre son Nidoran qui était sagement assied, à l’admirer.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Lyanora M. Caelum
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6115-don-t-stare-at-me-it-s-creepy-lyanora-m-caelum https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6114-t-card-lyanora-m-caelum-just-a-few-divas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t6072-lyanora-m-caelum-may-i-say-i-m-sorry
Dresseur Pléiade
Messages : 316
Née le : 02/12/1998
Age : 21
Région : Kanto
Stardust : 616
Equipe pokemon : When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 549 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 540 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 406
When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 753 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 043 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 761

When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 595 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 458 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 037-a

When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 546 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 781 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 585
When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 331 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 54WtViz
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pléiade
Lyanora M. Caelum
Identité du dresseur
Messages : 316
Née le : 02/12/1998
Age : 21
Région : Kanto
Stardust : 616
Equipe pokemon : When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 549 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 540 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 406
When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 753 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 043 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 761

When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 595 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 458 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 037-a

When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 546 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 781 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 585
When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 331 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 54WtViz
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 316
Née le : 02/12/1998
Age : 21
Région : Kanto
Stardust : 616
Equipe pokemon : When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 549 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 540 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 406
When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 753 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 043 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 761

When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 595 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 458 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 037-a

When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 546 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 781 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 585
When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 331 When summer ends, they'll disappear.¦ feat Lyanora M. Caelum 54WtViz
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Mar 13 Aoû 2019 - 22:54


When Summer ends…



Feat. Madelyn Lodge




« Mademoiselle Madelyn ! » m’époumonai-je en agitant le bras vers elle. Elle ne me voyait pas. Pas encore. Visiblement concentrée dans sa routine de danse et je ne voulais pas particulièrement la déranger. En fait, si, mais d’aussi loin elle ne me verrait pas. Toujours coiffée comme cette jeune adulte que j’étais, deux couettes descendant sur mes épaules et allant jusqu’à ma taille. Je souriais. Mon amie m’avait invité à une si belle journée près de ces si belles chutes. J’étais on ne peut plus heureuse de voir qu’elle acceptait mon amitié, malgré ma maladresse dans les boisées. Après tout, son Doudouvet s’était épris de mon béret, elle ne pouvait pas l’en éloigner bien longtemps, ou le pouvait-elle ? À vrai dire, ma tête ne pensait pas à ce genre de choses, j’avais simplement trop de candeur pour oser lui prêter une quelconque mauvaise intention. Il fallait avouer, d’une manière ou d’une autre, que sa beauté et sa chevelure blonde n’aidait pas sa cause si son but avait été d’être menaçante. Pas plus que sa jeunesse. Je m’approchais d’elle tout sourire. Fière de moi. Fière de m’être faite une amie de laquelle je pourrais parler à Valencia quand viendrait le temps de lui parler de ce que j’avais trouvé çà et là depuis mon arrivée. Un bon mois devait s’être écoulé. Je devenais de plus en plus familière avec la région et quand Madelyn avait mentionné le Port-Corail, je n’avais pu raviser ma joie. Je n’avais pas encore visité cette région et il était certain que mon équipe aurait autant de plaisir à y être que moi.

Voyant le petit Nidoran de ma charmante amie je souris. Comme la personne extravagante que j’étais, je plongeai mes mains au fond de mon sac à bandoulière et sorti chacune de mes Pokéballs puis les lançai dans les airs. Mes six Pokémons en sortirent et je sautillai sur place en les applaudissant. Ils ne mirent pas bien longtemps à s’amuser les uns avec les autres, exception faite de Grâce, ce Mimantis qui, tout en contraste avec moi ou le reste de mon équipe était plutôt asocial. Ielle grimpa à un arbre et s’assied sur une branche, ne me quittant pas des yeux. Comme s’ielle eut été mon gardien. Le laissant faire, je m’approchai de la clôture qui séparait la terre de cet immense trou où s’écoulait l’eau des chutes. J’étais émerveillée par la pureté et la beauté des lieux. Toute cette biodiversité qui s’animait et se laissait guider par les caprices de quiconque l’eut régi. Je ne pouvais m’empêcher de m’amuser de tous ces Pokémons qui pullulaient et vivaient près d’ici. Tous ceux qui avaient choisi de luter contre la nature et l’érosion à tous les jours. Leur courage m’enchantait. Il m’enchantait bruyamment même. À tel point que je pus voir facilement deux touristes s’éloigner de moi, visiblement dérangés par ma joie de vivre. Je les saluai de la main, soudainement éprise d’une petite arrogance et me tournai vers Maddy qui dansait toujours. Je souris. Je ne voulais pas l’embêter, ma mère m’avait appris à ne jamais déranger un artiste qui répétait. Je respectais ce principe, toujours. Ça avait certes déjà été plus complexe, quand j’eusse été plus jeune, mais ce n’était plus le cas. Certes j’étais toujours impulsive, mais pas idiote.

Mes pas eurent néanmoins le dessus sur moi et je commençai à marcher vers elle. Marquise, ma Wattouat, sur les talons, comme toujours. Elle me collait et avançait avec moi. Il n’y avait plus qu’un mètre qui me séparait d’elle. Je continuais de la fixer, espérant que sa bulle de concentration éclate d’elle-même. Je plongeai à nouveau la main dans mon sac et en sortis un sac de grignotine que je commençai à manger alors que je m’assoyais sur le sol. Face à cette autre Pléïade. Sa danse semblait si juste, si songée, j’avais du mal à comprendre comment elle parvenait à suivre un tel rythme. Je ne savais pas danser, c’était une évidence, mais j’aurais aimé. Ça aurait tellement nourri mes éventuelles prestations qui malgré le chant, la gymnastique et le dessin demeuraient sobres. Elle, ses prestations devaient être tellement complètes, tellement poétiques et sensibles. Je n’en avais jamais vu une seule, mais je l’enviais. Du simple fait qu’elle savait danser. J’avais cette tendance à toujours envier aux autres ces talents que je n’avais pas. Comme si, moi-même, je n’en avais eu aucun.

Je posai le sachet à mes côtés, toujours ouvert et sortit mon cahier à croquis. Je l’ouvris rapidement et crayon à la main, je me mis à dessiner la jeune adolescente qui me faisait face. Dans toute sa souplesse, dans un piqué qui montrait toute sa grâce et sa puissance. Avait-elle fait ce mouvement ? Je l’ignorais. Elle n’était qu’une muse, pas un modèle. Elle m’avait simplement inspiré cette scène qui se dessinait presque seul sous mes coups de crayon précis et nets. J’ajoutai tranquillement des cerisiers en fleur et une volée de Doudouvet, comme je savais qu’elle possédait ce Pokémon. Je souriais toujours, de manière aussi niaise que je l’eus pu. Si quelques secondes auparavant je me plaignais de mon manque de talent, je regardais maintenant mon dessin avec admiration, croyant avec difficulté que je le dessinais moi-même. Pourtant, c’est ainsi que je gagnais ma vie… en vendant des dessins, des caricatures, des portraits et autres œuvres que pouvaient vouloir les passants. Si ce n’était qu’une esquisse pour l’heure, je le montrai tout de même à Madelyn, espérant qu’elle voit et qu’elle sorte de sa bulle. Après tout, elle m’avait invité ici, il devait bien y avoir une raison. Ce n’était sûrement pas pour que je la regarde assise en tailleur toute la journée. Il y avait fort à croire qu’elle voulait quelque chose de ma part, qu’elle s’attendait à quelque chose, particulièrement depuis notre rencontre sur les routes, je m’étais montrée si désopilante que j’avais eu du mal à croire à son invitation. C’est finalement monsieur Even qui m’avait convaincue. Que c’était une bonne idée pour chacune d’entre nous.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Lun 19 Aoû 2019 - 17:26
Isn't it painful?
No one is around, I'm all alone

Oh mais rassures toi Lyanora, Maddy t’avait bel et bien remarquée. Mais elle ne voulait pas que tu le remarque de ton coté. Et maintenant qu’elle avait un public plus grand, la blonde se concentrait encore plus dans chacun de ses mouvements, devenant plus précis, plus puissant même. Comme à cet instant, alors qu’elle semblait marcher sur elle-même sans réellement avancer ou reculer, puis sautiller très rapidement tout en se retournant pour répéter le même mouvement. Elle ne voulait pas lui accorder ce plaisir d’avoir son attention, elle allait en entendre parler pendant des heures.
Elle voulait profiter de ses cinq minutes de concentration au maximum, ignorant au mieux la présence de l’idiote national et son équipe pour perfectionner ses mouvements sous le regard attentif de son Nidoran. Après tout, il devait lui-même connaitre la routine de son humaine si elle décidait soudainement utiliser cette chanson en concours !

Et alors que la musique semblait enfin ralentir, la blonde se retournait face à son fidèle Nidoran, lui faisant signe de s’approcher, chose que le jeune mâle s’empressait de faire tout en faisant attention à l’appareil qu’on lui avait confié au passage. Alors que la blonde tournait sur elle-même, mains tendues vers le jeune mâle, comme pour qu’il s’approche davantage d’elle ? Puis en contraste avec les paroles nippones qui résonnait de son appareil que portait le mâle autour de son cou, la jeune Unyssienne sortait son dialecte plus anglophone. Car même si elle avait bel et bien été élevée à Johto, elle défendait fort jalousement ses racines en Unys et cette langue qu’elle se refusait d’abandonner même en Lumiris.


«Sooner or later these memories will fade away
They'll be buried with the countless changing of seasons
And then will I be able to smile?

The beginning of summer
Is full of sweet expectations
When summer ends, they'll disappear. Isn't it painful?
No one is around, I'm all alone

The sound of rain beats against my window
And from the sky sadness like my own pours down, endlessly drenching the present
I don't need things like memories
They only make my heart hurt
no more September rain no more September rain »


Sa voix était douce mais aussi tremblante, masquant mal un certain manqué de confiance mais cela était dû au fait qu’elle n’avait pas pour habitude de chanter devant un public autre que son si précieux Némésis qui était sagement assied à ses pieds, le regard admiratif. Mais de là à dire que Maddy avait le talent pour être chanteuse ce serait poussé. Oh non, elle avait simplement marqué un contraste entre les paroles nippones de la chanson et une traduction anglaise pour exprimer un certain mal-être… Son mal-être ? Bien qu’elle savait que nul allait le remarquer et allait simplement les coller à la chanson et ce dire que c’était mignon et mélancolique.
Chanson qu’elle suivait jalousement au rythme, sans plus s’intéresser à Lyanora pour changer, la pauvre allait surement en avoir marre de se faire ignorer, non ?

Non.
Elle était restée assise à la regarder, à la fixer même.
Elle grignotait même à un certain moment ! Mais le pire fut lorsqu’elle se décidait à dessiner ? Mais pourquoi ? Maddy sentait une certaine confusion, surtout en voyant l’œuvre de la Pléiade se dévoiler à elle… Elle l’avait dessiné ?! Elle le réalisait que maintenant, alors qu’il restait encore une trentaine de secondes à la chanson mais sa concentration n’était plus, le choc avait envahie la jeune blonde alors qu’elle fixait le dessin que Lyanora lui montrait fièrement ! Mais… Pourquoi elle?


« …. M-mais c’est moi…? »
Lâcha-t-elle faiblement avant de s’approcher de la brunette idiote mais visiblement bien douée sur papier, puis s’accroupir pour mieux admirer la chose avant de soudainement rougir et se redresser. Mais qu’est-ce qu’elle faisait ?!
« C’est pas mal, I guess. »
Puis soudainement lui tourner le dos pour se retourner vers Némésis, reprendre son téléphone et l’étreindre au passage avant de reprendre son Pokémon dans ses bras et simplement daigner poser son regard sur la brunette.
« Even voulait qu’on s’entraine un peu toutes les deux, tu as une idée de ce que tu voulais faire ? »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération