Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...
03/09/17 La version 2 de Dusk Lumiris est enfin prête ! Venez lire les nouveautés !
09/03/17 Ouverture du forum !

TOPS SITES




 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Green peace feat Jun Abe
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Jeu 20 Avr - 7:34
Aleyde connaissait bien la forêt d'Ehretia, elle avait de nombreux souvenirs d'enfance coincés là-bas. Ses parent adoraient le lieu et c'était souvent ici que les week-end prolongés finissaient. Petite elle s'amusait avec les Pokémons insectes qui virevoltaient dans les airs et se cachaient dans les hautes herbes. Aujourd'hui, avec une quinzaine d'annéee de plus, elle  comprenait. Elle comprenait l'amour que ses parents vouaient au lieu.

Magnifique. Une véritable sérénité l'entourait. Vie et équilibre. Ses pieds foulaient les petits chemins de pierres avec une légèreté presque irréelle. En ce moment même elle ne se sentait plus humaine mais presque songe. Songe de quelque chose de plus grand qui la dépassait. Comme si une entité supérieure avait dessiné ce moment. Dessiné son débardeur trop large qui laissait voir la naissance de ses seins, dessiné ses dreadlocks qui oscillaient au rythme de ses pas, dessiné le bruit de ses semelles en plastiques qui crissaient contre certains pavés. En cet instant elle était la forêt et la forêt était elle. Osmose, parfaite union. L'air qu'elle respirait laissait gésir les atomes du lieu au fond de ses poumons tout en lui en arrachant certains qu'il relâchait dans le palais de verdure.

Equilibre rompu quand Saint-Doux sorti de sa pokéball sans y être invité. Il était une autre sorte de bonheur mais Aleyde ne put s'empêcher de soupirer. Était-ce ce qu'on pouvait ressentir quand on avait des enfants ? Le Goinfrex lui fit la fête et, émerveillé par le paysage, se mit à courir partout, ramassant le plus beau caillou avant de le laisser tomber car il en avait trouvé un encore plus brillant. De l'herbe dans la bouche, les pattes pleines de trésor il revient voir sa dresseuse avec fierté. Rire. Il était finalement bel et bien adorable...

« Merci beaucoup Saint-Doux ! Cependant tu sais que je ne peux pas tout emporter à la maison... » grognement et soupire de la part du pokémon qui connaissait pourtant les règles. Il resta immobile, feignant de bouder pendant quelques secondes avant de bailler et étaler les cailloux par terre pour en avoir une meilleure visibilité. Il trépignait, prenait un cailloux avant de le poser avec un regard surpris, accroché par une autre pierre. L'opération dura de longue minute avant qu'il ne tente deux de ses trésors à Aleyde avec un regard suppliant.

« Allez ok pour cette fois mon bonhomme... » dit-elle avant d'enfourner les pierres dans sa poche et caresser tendrement la tête de son ami en souriant. « Allez, maintenant tu sais ce qu'il te reste à faire ! On peut pas les laisser au milieu du chemin... » Avant qu'elle n'ait eu le temps de finir sa phrase, Saint-Doux s'affairait déjà à répartir les cailloux le long des divers chemins de la forêt avec entrain...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 986
Stardust : 3611
Jeu 20 Avr - 12:10
Medhyena !
-Riolu !

Hé hé, en voilà une sacré surprise hein ? Le professeur Baobab m’a envoyé ce petit pokémon alors que j’étais au centre pokémon, me jugeant apte de m’en occuper. Il avait également appris de source sûr que je recherchais ce pokémon en particulier et le voilà avec moi. Mon défi : prouver que j’étais une éleveuse responsable en le rendant heureux, car les Riolus évoluaient que si on s’occupait bien d’eux. Défi accepté et pour le moment, cela se présentait plutôt bien.

Tu as l’air d’être heureux parmi nous, Halo.
-Luuuu !

La Medhyena chromatique était encore plus heureuse ! Dès le premier regard, le Riolu s’était tout de suite montré à la fois docile et combatif, obéissant aux ordres de la chromatique comme un militaire suivrait les ordres d’un commandant. La vérité, c’est qu’il devait être très impressionné par son expérience au combat et il lui faisait entièrement confiance. Bon, il avait aussi une légère tendance à frapper avec ses jambes ou ses poings, le moindre obstacle qui se présentait sur notre chemin, mais on va dire que c’est parce qu’il est combattif. Il débordait d’énergie, ça c’est sûr.

Quitte à aller puncher un pokémon sur le chemin ! J’écarquille les yeux en voyant mon pokémon tourner avec un joli jeu de jambe autour d’un gros et petit pokémon qui ne faisait que poser des cailloux sur le sol. Hum, maintenant que j’y repensais, c’était une situation un peu étrange, mais peu importe.

Halo ! Laisse-le tranquille !
-Luuuuu !

Un peu désobéissant sur les bords, il avait envie d’attaquer ce pokémon et il l’attaquerait s’il le voulait. Je lance un regard désespéré vers ma Medhyena qui grogna une fois, lançant un défi au petit Riolu. Défi accepté. Halo fit demi tour et commença à tourner autour de Medhyena. Il va se faire battre, mais cela ne l’a jamais empêché de se relever. Je préférais me préoccuper de ce pokémon étrange présent devant moi, m’agenouillant pour me mettre à son niveau

Ca va petit bonhomme, tu n’as pas eu mal ?

Hop, je remarque ce qui semblait être sa … dresseuse ? Heum… Nan, faut pas juger sur la tenue et l’apparence, ce n’est pas très professionnel. Surtout quand votre Riolu vient presque d'agresser un pokémon innocent. Je me relevais en me grattant la nuque, un peu gênée de cet accident.

Désolé. Je viens d’avoir mon Riolu et il est un peu jeune et… agité.

Et comme si on se trouvait sur une scène de théâtre, je vois mon Riolu “voler” jusqu’à côté de moi, atterrissant sur ses pattes avec un air de défi avant de faire un salut martial à ma Medhyena et de monter d’un saut sur mon épaule pendant que mon starter me rejoignait, fière d’avoir démontré sa puissance dans un défi qui la mettait évidemment à son avantage face au riolu. Oh, je sens que ça va être dur aujourd’hui.




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Merci Nathanaël pour le sprite de Skitty !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Jeu 20 Avr - 13:21
Aleyde suivait le Groinfex des yeux qui était bien sage et reposait chaque petite pierre à l'endroit précis où il l'avait prise. Drôle de mémoire ce Pokémon. Alors qu'il s'affairait avec application un Riolu, qui avait surgit de nulle part vient le cogner... Qu'est-ce que..? Aleyde s'empressa de venir ramasser Saint-Doux qui tournait la tête de chaque côté, cherchant son agresseur sans trop comprendre, pour une fois qu'il n'avait rien fait... Elle remarqua qu'il était par la suite allé se battre avec un... Medhyena surement.

Une jeune-fille blonde était arrivée sur les lieux avant elle. Aleyde lui souriat, elle avait l'air de s'inquiéter pour la drôle de boule verte, c'était gentil. La scientifique n'avait pas fait le rapprochement entre le Riolu et le dresseur. Aleyde s'assit en tailleur près du Goinfrex et le pris contre elle avec un geste maternelle, massant son gras là où il avait été touché. Ca ne semblait pas bien méchant, il n'avait même pas pleuré.

Ce n'est que lorsque le Riolu vint à côté de la jeune-fille qui lui présenta ses excuses qu'Aleyde comprit. Elle rit en continuant de câliner Saint-Doux. C'était normal, certains pokémons ont un caractère bien trempé.

«Ne t'en fait pas, il s'en remettra, je comprends que certains Pokémons soient fougeux et faits pour le combat... Ils ont parfois du mal à tenir en place. Ce n'est pas vraiment le cas de Saint-Doux... » Aleyde rit. Rire d'enfant, bon cœur, bienveillant.

Elle fouilla ses poches et donna un des trésors précédemment trouvés au Goinfrex pour le consoler. Il faisait quand même une drôle de tête, il n'avait pas l'air content. Il se mit à le mâcher, combien de fois devra-t-elle répéter que ce n'est pas comestible..? Soupir. Elle se releva avec souplesse et reprit la conversation.

« Je m'appelle Aleyde Tomlinson, ravie de te rencontrer. » Sans vraiment attendre de réponse elle renchérit. « Tu as l'air bien jeune, tu es déjà dresseur ? Tu t'entraines pour la ligue ? Tes Pokémons ont l'air très compétitifs... »

Avant qu'elle n'aie eu le temps de poser toutes les questions qu'elle voulait, car Aleyde était d'une curiosité sans bornes et aimait beaucoup entendre les histoires de autres, Goinfrex manqua de s'étouffer avec sa pierre. Réflexe immédiat, violente tape dans le dos. Éjection. Respiration. Le caillou atterrit tout près du Riolu, il lui sembla même qu'il l'avait peut-être frôlé... Vengeance, acte manqué ?

«Ca va ?! Tu n'as rien ?! » demanda t-elle paniquée tout en continuant de gratter la tête de Saint-Doux qui s'était mis à lui tenir la jambe, reconnaissant. Un sketch ces deux là....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 986
Stardust : 3611
Jeu 20 Avr - 13:54
Je poussais un petit soupir de soulagement, on dirait qu’elle ne le prenait pas si mal. Il faut dire que son gros pokémon n’avait visiblement pas encaissé de dégâts et qu’il surjouait beaucoup. Peut-être que j’avais une future coordinatrice en face de moi ? D’ailleurs, à quelle espèce appartenait ce pokémon qui semblait aimer essayer de manger n’importe quoi ? Hum… J’allais peut-être pas poussé l’audace à demander une photo, il y avait des limites tout de même.

Et là, sans que je me rend compte, je me faisais bombarder de question à vitesse grand V. Pas le temps de répondre, Saint-Doux était en train de s’étouffer et sa dresseuse la sauva juste à temps. Sauf que ! Le cailloux avait frôlé Halo qui, réflexe, sauta de mon épaule et commença à adopter une position de boxe, prêt à donner des coups de pied.

Halo, calme toi ! C’est un accident.
-Riolu !
-Medhyena.

Une parole calme de mon Medhyena et le Riolu cessa de danser, faisant tout de même craquer ses poings en face du pokémon accroché à la jambe de sa dresseuse. Des pokémons bagarreurs, j’en ai. Bagarreur et désobéissant, par contre, c’était une découverte plus récent et Halo ne m’écoutait pas du tout. Il n’y a que Volonté qui pouvait l’empêcher de se battre avec un autre. C’est perturbant.

Bon… On va y aller avant qu’Halo déclenche une nouveau combat. J’ai quelques petites choses à lui expliquer.
-Riolu ?
-Bonne journée Aleyde.

J’attrape mon Riolu dans mes bras pour éviter qu’il ne saute une nouvelle fois sur le pokémon et baisse respectueusement la tête avant que l’on ne reprend notre route. En vrai, j’avais un tout petit peu honte d’avoir un pokémon aussi dissipée dans mon équipe, mais en même temps, je venais de l’avoir dans mon équipe. C’est normal qu’il en fasse encore un peu à sa tête et qu’il ne connaît pas encore les règles de comportement en société. En plus, je le soupçonne d’être un bébé qui vient de naître, alors il testait ma patience et mes limites.




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Merci Nathanaël pour le sprite de Skitty !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Ven 21 Avr - 4:34
Il faut dire que le Lucario n'avait pas l'air heureux de ce petit accident... Pouvait-on vraiment lui en vouloir ? Jeune, il semblait tout prendre pour un défi. C'était dans son caractère, fougueux, combatif. Très différent de ton Pokémon Aleyde, lui plutôt mou et trouillard. Les combats, elle n'en avait même jamais essayé Aleyde. Voyant le petit loup bleu se mettre en position de boxe elle eu peur un instant et Saint-Doux aussi puisqu'il vint immédiatement se cacher derrière, s'enroulant dans le tissu de son sarouel.
La dresseuse face à elle tenta de la calmer sans réel succès, le pokémon était assez désobéissant. Amusant. Aleyde ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, la fille avait l'air jeune et semblait faire de son mieux. Elle essayait vraiment mais un certain manque d'autorité était indéniablement là. Peut-être à cause de son jeune âge mais peut-être aussi à cause du caractère du Pokémon. N'importe qui, même un dresseur expérimenté aurait probablement eu de la discipline à faire. Aleyde était toujours émerveillée de voir à quel point les Pokémons étaient proches des hommes sur ce point. Sourire.

Jun partie subitement, s'excusant du comportement de son Pokémon. Aleyde se sentit terriblement gênée elle aussi et un peu coupable du départ de la jeune-femme. Dire qu'elle ne connaissait même pas son nom.

«Attends ! »

Elle voulu bouger mais c'était un échec. Elle avait oublié que Saint-Doux était enroulé dans son pantalon et manqua de tomber. Ce dernier, se mit à paniquer et sortit du pantalon en courant, manquant d'emporter une seconde fois sa dresseuse. On parlait de pokémon dissipé ?
Le Goinfrex fut soulagé de voir le Lucario partir aux bras de la fille blonde mais comprit que c'était "par sa faute". Il regarda Aleyde avec un petit air désolé et chercha le trésor qui avait failli l'étouffer des yeux. Il alla le chercher, l'essuya soigneusement sur le pantalon d'Aleyde, puis le poli un peu sur son propre poil.

«Tu es vraiment pas possible... » soupira Aleyde avec désespoir.

Saint-Doux lui prit la main et la tira. Il trottinait la pierre à la main pour rattraper Jun. Aleyde ne comprenait pas bien ce qu'il voulait faire. Une fois arrivés à son niveau elle le laissa faire.
Le Goinfrex tapota gentiment le mollet de Jun et sautilla, tendant la pierre qu'il voulait apparemment donner au Lucario pour enterrer la hache de guerre. Sourire. Il avait beau être un peu stupide, il était adorable...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 986
Stardust : 3611
Ven 21 Avr - 6:37
J’avoue, j’avais fait mine de ne rien avoir entendu. Ni le “attend”, ni l’espèce de bruit de chute qui s’en suivi derrière, mais Halo, lui, se montra plus curieux et passa sa tête par-dessus mon épaule pour voir qui faisait tout ce boucan. Avant d’afficher une tête condescendante et de se caler dans mes bras, trouvant que se faire transporter n’était pas si mal après tout.

Tout à coup, je sentis qu’on me tapotait au niveau de mon pied. Je m’arrête, regarde derrière moi en voyant Aleyde en premier puis regarde plus bas pour voir son pokémon me tendre un cailloux… Ah non, ce n’était pas pour moi, c’était pour le Riolu. Ce dernier regarda, pencha la tête en signe d’interrogation avant de descendre, recommençant son manège de boxe.

Non.
-Riolu ?
-C’est un cadeau. Il ne veut pas se battre et il s’excuse pour l’accident de tout à l’heure.
-Rio Riolu ?
-Et bien, tu acceptes ses excuses en prenant ton cadeau et tu le remercies. Puis surtout, tu ne lui fais plus peur en voulant le combattre.
-Riolu…
-Halo...
-Na.
-Lu.

Non mais, je sers à rien en faîte ? Il écoutait vaguement mes conseils et prenait pour parole de Rayquaza tout ce que disait Volonté. C’est vexant à la fin ! Bon, peut importe le moyen, le Riolu attrapa la pierre et prononça un petit “Lu” de remerciement… Avant de jeter la pierre en l’air, de sauter et de la détruire en un coup de pied. Ah ba, c’était son cadeau hein, il en faisait ce qu’il en voulait… Techniquement.

Il est petit, il en fait un peu à sa tête. Ne te vexe pas Saint-Doux.

J’affichais un petit sourire désolé tandis que Halo commençait déjà à s’exciter sur des arbres, les frappant avec ses poings ou avec ses jambes. En même temps, c’est mieux qu’il se dépense sur ça que sur le pokémon d’Aleyde hein ? On peut pas tout avoir, puis il n’était pas encore très fort, il n’allait pas faire tomber un arbre tout de suite.

Votre pokémon n’aime vraiment pas se battre, hein Aleyde ?

Ce n’était pas un reproche, mais sur une équipe de 4, tous aimait particulièrement se battre. Après, ils avaient différentes façon de le montrer, ça, j’étais parfaitement d’accord.




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Merci Nathanaël pour le sprite de Skitty !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Ven 21 Avr - 12:24
Aleyde rit, le Riolu n'avait absolument pas l'air de comprendre le concept du cadeau, il était déjà prêt pour sa revanche. Prêt à boxer, faire la bagarre... Il n'était définitivement jamais fatigué, n'en avais jamais assez. Fougue de la jeunesse. Sa dresseuse lui expliqua, aidé de son autre Pokémon. Chose étrange que remarqua la scientifique, le Riolu écoutait plus son confrère que l'humaine. Il semblait avoir une confiance sans bornes dans le Medhyena. Elle ne saisissait pas vraiment pourquoi, mais c'était quelque chose qui avait été observé.
Poli cependant, le Riolu remercia Saint-Doux qui, était à présent très très heureux, il se dandinait et sautillait partout. Enfin quelqu'un qui appréciait ses cadeaux à leur valeur. L'euphorie fut de courte durée, il faillit pleurer lorsque la merveilleux pierre éclata en l'air, réduite en une myriade de débris.

«Elle a raison Saint-Doux, mais je pense qu'il était malgré tout très touché du geste... » Aleyde tenta elle aussi de le rassurer.

La petite boule verte hocha la tête et essuya sa frimousse dans le pantalon d'Aleyde avant de retourner à la chasse aux trésors... Infatigable lui aussi.

« Non, en effet, Saint-Doux n'aime pas vraiment se battre... » rire « Il est très pacifique et adore tout simplement ramasser des choses et, ce qui est plus problématique, essaie presque systématiquement de les manger. Je ne te raconte pas quand je suis tombée sur un Séviper ! »

C'était un excellent souvenir... En y repensant cette scène était absolument hilarante. Heureusement, personne n'avait été blessé. Il aurait pu y avoir des dégâts si le serpent avait été rancunier. Ca n'avait pas été le cas, maintenant c'était plutôt une chouette anecdote qu'elle raconterait certainement à ses parents lorsqu'elle leur rendra une visite un de ces quatre.

« D'ailleurs, tu n'as pas répondu à mes questions... Qui es-tu ? Tu as l'air vraiment jeune et tes pokémons sont pourtant déjà très compétitifs je veux dire... wow. C'est impressionnant ! »

Aleyde sourit, elle voulait en savoir un peu plus sur cette curieuse jeune-fille. Elle restait cependant à l'affut et surveillait ce que faisait Saint-Doux, il n'y avait pas besoin d'un nouveau drame...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 986
Stardust : 3611
Ven 21 Avr - 12:48
Essayez de manger un Seviper. Concept intéressant, il me semblait qu’ils étaient dangereux, peu importe par où on les attrapait mais soit… Au moins, il était plus calme que l’ensemble de mes pokémons réunit. Puis les miens n’avaient pas cette drôle d’habitude d’attraper n’importe quoi et d’essayer de le manger. Aleyde me fit remarquer que je ne m’étais toujours pas présenté et m’avoua être impressionnée que j’ai autant de pokémon si bagarreur. Je rougis légèrement, me grattant la nuque par nervosité avant de me secouer la tête pour reprendre mes esprits.

Je m’appelle Jun et tu es une fine observatrice. Je souhaite en effet affronter la ligue. Je vais te présenter les autres.

J’attrape deux pokéballs dans mon sac et fait apparaître ma Otaquin et mon Flobio. Fidèle à eux même, l’otarie applaudissait pour signaler son arrivé pendant que le pokémon poissonboue se dirigeait vers Aleyde, utilisait ses deux pattes avant pour lui attraper la main et la salua poliment, avec un grand sourire.

Ma Medhyena s’appelle Volonté. Le Riolu bagarreur, c’est Halo. L’Otaquin qui applaudit tout le temps, c’est Joie. Et celui qui vient de te dire bonjour comme un humain, c’est Ryu mon Flobio.

Je ne pouvais m’empêcher de penser que je commençais à me constituer une très belle équipe. Il ne me manquait plus qu’un pokémon de type Feu et un pokémon de type électrique et je pourrais dire au monde entier que ma team était prête. Enfin, quand ils seront bien entraînés, ce qui n’est pas le cas de tous pour le moment. Suivez mon regard.

Les personnes qui remarquent que mes pokémons sont forts sont souvent des scientifiques. C’est votre cas, Aleyde ?

Est-ce que c’est vexant si je dis qu’elle ne ressemble pas du tout à une scientifique ? Quoi que… Ekaterina non plus. Comme quoi, l’habit ne fait pas le moine.




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Merci Nathanaël pour le sprite de Skitty !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Ven 21 Avr - 13:17
Jun. Elle semblait avoir de l'ambition. C'était beau de voir des gens passionnés et impliqué dans ce qu'il font. Aleyde lui sourit de nouveau, elle était ravie de cette rencontre. Mis à part Lisbeth elle ne connaissait personne qui voulait aller combattre la ligue te devenir un grand maître Pokémon et tout le blabla... Enfin quelqu'un qui s'intéressait vraiment aux combats quoi. C'était intriguant pour elle car elle n'avais jamais réussi à être passionnée par ce sport. Elle regardait quelques combats avec distraction parfois mais... Sans plus. Elle préférait voir les Pokémons comme des compagnons de vie.

«Jun est un prénom charmant... Je serais ravie de voir tous tes Pokémons.»

Deux nouveaux apparurent. Aleyde remarqua un Otaquin qui applaudissait pour montrer qu'il était là. C'était un comportement amusant, la scientifique ne se souvenait pas en avoir déjà vu un en vrai. Attendrie elle l'observa un moment avant que le Flobio vienne lui serrer la main. Elle posa sa seconde main sur ses pattes et lui fit un sourire chaleureux. Ce comportement était absolument adorable et très respectueux, elle appréciait.

«Enchantée...»

Surprise. Elle ne s'attendait pas du tout à ce que Jun lui parle de son métier. Elle la regarda les yeux écarquillés l'espace d'un instant et se reprit.

« Oui, oui, tout à fait, je suis chercheuse. » Détendue elle se mit à rire. « Je dois t'avouer que je ne m'attendais pas du tout à cette question. Les gens sont plutôt étonnés quand je leur dis que je suis scientifique usuellement. C'est le style en général...» Elle secoua son sarouel. « Il y a encore beaucoup de jugement... Même au sein du labo où je bosse. »

Elle soupira. En effet Aleyde était souvent prise pour une fille un peu dérangé. Pas seulement à cause de ses vêtements certes mais la première impression n'aidait pas. Elle était très vive et faisait beaucoup d'expériences un peu étranges. Cela lui avait valu une réputation plutôt... moyenne. Mais tant pis elle n'allait pas changer.

« Et toi, que fais-tu dans le vie Jun ? Tu passes ton temps à entrainer ton équipe ? Oh en parlant d'équipe, désolée mais je n'ai que Saint-Doux, le Goinfrex alors je n'ai personne d'autre à te présenter. »

Elle passa sa main dans ses dread locks cuivrées pour les remonter en une espèces d'énorme chignon volumineux. Un compagnon pour Saint-Doux il faudrait peut-être y penser...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 986
Stardust : 3611
Dim 23 Avr - 4:58
En vrai, si je n’avais pas rencontré Ekaterina avant Aleyde, je pense que je n’aurais jamais mis ma main à coupé sur son métier. Cependant, on n’oublie trop souvent que tout le monde ne correspondait au “cliché” que l’on attendait de lui. Mouais, bon, une jeune dresseuse qui part dans les 4 coins de Lumiris pour devenir maître de la ligue, j’avoue que j’avais un profil plutôt typique.

Cependant, si Aleyde vivait son caractère et sa façon de vivre jusqu’au bout, elle souffrait tout de même du regard des autres. L’être humain est une créature sociale et à moins de vivre en ermite, il fallait subir le jugement social dès qu’on sortait de la norme. C’était un peu triste à entendre, tout ça pour un pantalon et un look un peu fantaisiste.

Ah non, je fais de la photo aussi, mais l’entraînement me prend pas mal de temps alors j’ai du mal à mettre à jour mon site.

Je me grattais la nuque. En vrai, il faut vraiment que je publie un nouvel article, les gens et en particulier ma soeur commencent à se demander si je n’ai pas été mangé par un pokémon. Pourtant, j’en ai des photos. Il faut juste faire un peu de mise en forme et tout un tas de petit trucs. Pfiou. J’aime bien ma passion mais elle me fatigue d’avance.

Si tu veux que je t’accompagne pour trouver un autre pokémon, tu peux me contacter sur le Kecleon Camouflé. Comme tu peux le voir, j’ai un peu d’expérience dans la capture.

Craaaaac. Oh c’est pas vrai. Ce ne n’est pas ce que je crois. Je me retourne lentement, comme si j’avais peur de voir un pokémon de type Spectre puis je constate que mon cauchemars se réalise. Il y avait un arbre qui était tombé et Halo était dessus, criant et levant les bras en signe de victoire. O. La. La. J’avale ma salive, réfléchis vite à un plan comme si je faisais une arène puis je fais signe à mon Riolu de venir.

Luuuuu !
- Oui oui. C’est bien. Tu es très costaud Halo.
- Riolu !
-  Mais. Je te propose un défi encore plus dur.
- Riolu ?
- Ryu, approche.
- Bio ?
- Je te propose d’essayer de percer l’Abri de Ryu et d’essayer de le toucher au moins une fois. Toi Ryu, tu ne dois pas te laisser faire. Cela vous va ?

Réponse affirmative des deux candidats et ils allèrent s’installer un peu plus loin. A ma grande surprise, le Flobio avait tout de même pris le temps de prendre l’Otaquin dans ses bras et de l’intégrer dans son Abri. Bon, vu la différence de niveau entre les deux pokémons, je pouvais espérer qu’Halo se fatigue plus rapidement que Ryu. Pfiou, c’est compliqué d’avoir beaucoup de pokémon et j’en voulais deux en plus.

Donc… Heu… Vous étudiez un domaine particulier ?




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Merci Nathanaël pour le sprite de Skitty !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Mar 25 Avr - 9:57

De la photo ? Un site ? Cela semblait très intéressant. Aleyde n'était absolument pas quelqu'un de connecté, son portable était sans cesse déchargé ou chez elle. Elle n'avait pas réussi à se faire à la technologie. Paradoxal pour un scientifique. Elle savait s'en servir, enfin, elle savait se servir de ce dont elle avait besoin pour travailler.

«Wow. C'est une sorte de journal pour que tes proches puissent suivre ton aventure ?»

Tout en regardant son équipe, elle se rendit compte que Jun avait raison. La jeune fille possédait déjà quatre Pokémons, elle savait probablement de quoi elle parlait. Aleyde elle en capture en était au stade de novice. Ca ne l'intéressait pas réellement à vrai dire. Elle avait toujours un peu de mal à "enlever" les Pokémons de leur habitat naturel. C'était un conflit intérieur profond. Sa stratégie été donc plutôt de les amadouer, enfin essayer. Cela dit elle n'avait à ce jour jamais encore testé.

«Merci beaucoup pour ta proposition, j'y penserais ! Le Kecleon Camouflé donc... C'est vrai qu'il serait bien de Saint-Doux ne soit pas seul... Le Keclen Camouflé.» Elle répéta le nom pour qu'il s'ancre dans sa mémoire.

Le Riolu avait réussi à faire tomber l'arbre. Incroyable. Jun trouva très rapidement un plan pour occuper le bébé Pokémon. C'était une véritable pile, jamais fatigué, jamais assez. Elle allait avoir besoin de courage.

«Je travaille dans la recherche, sur les fossiles, j'essaie de les comprendre. C'est un très grand mystère. Comment des Pokémons peuvent-ils revenir à la vie ? Comme du minéral peut-il redevenir animal... C'est fascinant.»

Passionnée, c'était le mot pour la décrire. Pas l'unique, mais c'est ce qui brillait dans ses yeux. Goinfrex revint fatigué de sa promenade et voulu rentrer dormir dans sa petit Pokéball bien confortable. Mieux que le gravier. Manger, dormir, manger, dormir... Un cycle.
Aleyde ne savait plus tellement quoi dire alors, elle sourit. Cette rencontre fortuite avait été fort appréciable.

«J'étais juste venue ici pour me reposer un peu aujourd'hui... et toi ?»

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 986
Stardust : 3611
Mar 25 Avr - 10:55
C’était le premier but du journal, en effet, mais il y a pas mal de gens qui le suivent aujourd’hui. Surtout des gens de ma région natale.

Je n’ai plus les chiffres en tête, mais le plus important, c’est que ma grande (enfin on est jumelle) soeur puisse me suivre tout au long de mes aventures. Il parait que maman suit un peu, mais ça j’en doute plus. Déjà qu’elle ne voulait pas que je parte de la maison… Enfin. La famille, c’est un peu compliqué.

Apparemment, Aleyde était une chercheuse et une fan inconditionnelle des fossiles. Heum. Les fossiles, c’est très compliqué à comprendre. On peut en trouver en effectuant des fouilles, mais le plus compliqué est de les ramener à la vie. J’avoue que je ne m’y intéresse pas particulièrement vu que la plupart des pokémons ramener de cette manière sont de type roche. Et je n’aime pas ce type. Trop d’inconvénient.

Whaou, effectivement, tu t’es lancé sur un sujet très vaste. J’espère que tu pourras ramener ces antiques pokémons revenu de la préhistoire, en espérant qu’ils ne soient pas trop dépaysés.

Je ne suis pas une spécialiste en archéologie mais… imaginons un humain ou un pokémon qu’on cryogénise et qu’on le réveille 10 000 ans plus tard. Le monde d’aujourd’hui change à une vitesse phénoménale, alors imaginer cette pauvre personne ou créature dans une époque totalement différentes de la sienne. Oula, je m’égare, revenons sur le présent.

J’ai reçu ce Riolu il n’y a pas longtemps et j’aimerais qu’il évolue rapidement. Et pour qu’ils atteignent leur forme finale, il faut qu’il soit heureux alors je le laisse hors de sa pokéball.

Un doute commence à m’assaillir à la fin de ma phrase. Est-ce que j’étais vraiment capable de rendre un pokémon heureux ? Je veux dire, je suis plutôt égoïste dans mes ambitions et en partant de chez moi plusieurs fois, j’en ai rendu triste plus d’un. Mince, peut-être que ce défi était plus grand que je ne le pensais. Mon visage se ferme d’un coup à cette sombre pensée et il faut quelques secondes à Volonté pour remarquer mon changement d’humeur.

Medhyena ?
-Hum… Ce n’est rien.”Je me secoue la tête “Du coup, tu as ton propre laboratoire Aleyde ? Il ressemble à celui du professeur Baobab avec des fossiles en tout genre ?




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Merci Nathanaël pour le sprite de Skitty !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Mar 25 Avr - 13:00
Aleyde écoutait attentivement. Elle trouvait cela amusant la façon dont un journal presque intime, destiné à quelques proches avait pu se transformer en un blog lu par une quantité non négligeable d'internautes. La magie d'internet. Le double tranchant des réseaux sociaux. La popularité, chose qui peut paraître très bénéfique pour certains est en effet une malédiction pour d'autre. En elle même, Aleyde savait que si ce genre de chose lui arrivait, elle n'en serait absolument pas heureuse. Mais aucun risque, elle n'utilisait rien de cela. En tout cas, cela ne semblait guère déranger Jun. Et c'était le principal.

« Ahah, merci, c'est très gentil. J'espère surtout trouver des réponses à mes questions et faire avancer la science. Je pense qu'il est très important pour nous de comprendre correctement comment notre monde fonctionne. Et les découvertes vont vites ! Certaines choses évidentes pour toi et moi ne l'étaient absolument pas il y a une quarantaine d'années ! Je trouve ça formidable et très excitant à vrai dire. »

Faire évoluer le Pokémon par bonheur. C'était aussi le cas de Saint-Doux. Il était très souvent dehors mais n'évoluait pas. Aleyde se demanda un instant s'il était heureux, si elle était trop stricte avec lui. Elle balaya l'idée immédiatement. Saint-Doux était heureux et épanoui, elle le sentait, elle le savait. Mais peut-être n'était-ce pas suffisant ? Ou peut-être n'avait-il pas envie d'évoluer ?

«C'est une excellente idée... Je pense qu'il y a aussi une question de maturité. Pour moi le Pokémon ne peut pas évoluer s'il n'est pas prêt.»

Jun sembla d'un seul coup changer de visage. Elle se referma, sans qu'Aleyde comprenne vraiment. Cela dura peu, son Medhyena la rappela assez rapidement à l'ordre. La petite blonde se réveilla soudain, et ne préféra pas s'avancer. Aleyde attendrie lui caressa doucement le bras.

«Hum, es-tu sûre..? » Elle sortit avec une rapidité effrayante un thermos de thé et quelques gâteaux de son sac. Sans demander son avis à Jun elle lui colla dans les mains avec un grand sourire. Rien de mieux que ça pour le réconfort. Elle la força aussi à s'assoir sur une pierre au bord du chemin et fit de même.

«Hum, pas vraiment ! J'ai une pièce dans le labo à moi, dans laquelle je peux mener des expériences et caeatera mais j'aime surtout être sur le terrain.»

Elle se sentait obligée de répondre Aleyde, même si elle se sentait plutôt inquiétée par Jun. Elle ne voulait pas non plus insister. Alors elle se contenta de sourire, si elle voulait se confier elle était là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 986
Stardust : 3611
Mar 25 Avr - 14:13
En faîte… Les chercheurs sont des gens très curieux et très ouvert, qui regarde non seulement le futur, mais n’oublie pas d’apprendre également du passé. Faire avancer la science. Quel noble cause… qui me passait complètement au-dessus. C’est… Juste comme ça. Cela me dépassait sans doute. Il faut de tout pour faire un monde. Je me contentais d’un oui de la tête avec un sourire. Ce n’est pas parce qu’on n’est pas fait pour un métier qu’on ne le respecte pas pour autant.

Who. Je ressentis comme un choc électrique au niveau du bras. Je n’ai vraiment pas l’habitude d’avoir autant de contact avec les autres êtres humains. Avec mes pokémons… oui. Mais mes propres congénères. C’est bizarre comme sensation

Humf… Tout va bien.

Si Aleyde pouvait avoir l’impression de marcher sur une corde raide tendu au-dessus du vide ? Totalement. Je devais l’avouer, quand je suis contrariée, je ne suis vraiment pas très agréable à cotoyer. Je n’aimais pas faire des fautes, je suis très susceptible quand je vois que je fais des erreurs. Humf… Parait que je tiens ça de ma mère… Bon sinon, quelqu’un m’explique comment je me suis retrouvée avec une boisson chaude, assise sur un caillou ? Au point où j’en suis, je m’en fiche pas mal. Je n’arrêtais pas de regarder mon Riolu en écoutant d’une oreille Aleyde.

C’est vrai qu’être enfermé ne doit pas être tout le temps amusant. Mais certains aiment ça, c’est comme ça.

Je commence à goûter la boisson… Et recrache ma gorgée immédiatement par terre, juste devant nous. Yeurk ! C’est du thé ! Arf ! J’aurais dû vérifier avant, mais c’est beaucoup trop amère pour moi. Comme le café. Même combat. Grrrrr ! Ah je déteste ça. Je déteste quand je commence à me gourer quelques parts, il faut forcément que j’enchaîne les boulettes. Mince, j’ai arrosé la patte de Volonté sans faire exprès.

Medhyena !
-Oh ça va hein… Tu ne vas pas en mourir.

Manque plus que je me fasse engueuler par mon propre pokémon. Mince quoi. Flûte ! Par Rayquaza et tous les jurons permis dans un manga destiné à des douze ans et moins. Bon, je refuse poliment les gâteaux et le thé et commencent à taper nerveusement du pied. Le cercle vicieux, Aleyde devait me prendre pour une gamine immature à être aussi susceptible. Du coup cela m’énervait encore plus et je n’agis pas de manière professionnelle. Bon… Une question intelligente. Allez Jun. Une question intelligente. Ce n’est pas si compliqué. Je grince des dents, essayant d’activer la partie de mon cerveau gérant le rationnel et le relationnel. Ben ils étaient en vacances...

Grrr… Humf… Heum… Où… Où est-ce que… que on trouve des… fossiles ! A Lumiris ? Heum… Je veux dire… Vous devez avoir des … des fossiles dans votre labo… pour votre recherche, nan ? OUCH !

Volonté était passé derrière mon dos et m’avait mis un charge, me faisant atterrir à plat ventre sur le sol. Mais… Mais… Mais qu’est-ce qui lui prenait ? C’est la première fois qu’elle me faisait ça ! Elle me monte sur le dos en plus et commence à s’y balader, appuyant bien fort avec ses pattes. Je crois qu’elle veut me briser ma colonne vertébrale en plus de ma fierté. Ah non, ça, c’est déjà fais.

Je peux te demander ce que tu fabriques ?
- Medhyena Na Medhyena.

Un massage… Parce que je suis tendue. Vu que ça marchait pour elle, elle ne voyait pas pourquoi cela ne marcherait pas sur moi. Oh puis zut. Je ne suis plus à une humiliation près depuis 10 minutes. Franchement, ma dignité devait se trouver à une centaine de kilomètre dans la terre. Je la laisse faire son truc et puis je m’en vais.

J’ai une folle envie de puncher des arbres.




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Merci Nathanaël pour le sprite de Skitty !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Mer 26 Avr - 6:13
Aleyde ressentit un frémissement sous ses doigts lorsqu'elle les passa sur le bras de Jun. Elle ne comprit pas trop, elle ne savait pas. C'est vrai qu'elle était jeune. Mais ce geste n'avait rien d'ambigüe à ses yeux. Elle se mit à rougir immédiatement et se racla la gorge. Elle sentait vraiment gênée et elle espérait que la blondinette n'avait pas mal interprété le geste.

«Je... Je suis désolée, pardon.»

Silence, elle soupira doucement et secoua la tête. Elle n'avait absolument rien fait de mal ni de mauvais. Ce n'était certainement pas elle. Aleyde ne se sentait définitivement pas à l'aise. Elle ne la connaissait pas et ne savait pas comment prendre tout ça, comment la réconforter et l'aider. Sans la vexer. Et après tout, Jun le voulait-elle ? Souhaitait-elle de l'aide ?

«Je suppose. Mais je trouve ça triste. Comme les Pokémons quelque part. En quoi avons nous le droit de les capturer et les utiliser ? En quoi avons nous le droit de choisir pour eux ? »

Large et lourde question. Aleyde se demandait souvent si les dresseurs se la posait. Car après tout, les Pokémons peuvent très bien s'en sortir seuls. Certains apprécient la compagnie d'humain et la scientifique était persuadée qu'il était possible de convaincre ceux là de simplement venir avec eux. Mais qu'en était-il des autres ? Des esprits indépendants, forcés, capturés à coup de Master Ball ?

Jun recracha subitement le thé. Aleyde surprise fit un bon en arrière. Fou-rire. Certains n'aimaient pas le thé, c'est vrai, elle avait tendant à l'oublier, elle, une véritable tea addict, jamais dans son thermos. La blonde avait arrosée la patte de son pokémon sans le vouloir. Ce dernier s'empressa de lui faire comprendre son mécontentement. Sale caractère pensa Aleyde. Tout se déroula très vite, la question mal posée de Jun, la charge du Medhyena et le massage ..?

Soupir. C'était n'importe quoi. Aleyde se racla la gorge. Elle n'aimait pas intervenir. Mais voir Jun à terre, mangeant littéralement la poussière et le Pokémon sur son dos lui faisant un "massage". Geste de défi. Aleyde interprétait plutôt ça comme une façon pour la petit hyène de dominer. Et il faut savoir qu'en étant avec Jun, toute liberté qui existait devait cependant être limitée par le respect et la compréhension mutuelle. La scientifique avait l'impression qu'on en était bien loin.

D'un geste rapide et précis elle sortit la Pokéball de sa poche. Elle n'aimait pas utiliser son Pokémon comme défense mais c'était un moment durant lequel ils devaient se serrer les coudes. Saint-Doux comprendrait et serait certainement d'accord. A la vue du Medhyena sur le dos de la blonde il regarda Aleyde intrigué. Il dodelina de la tête un instant et compris au regard d'Aleyde. La petite boule verte qui faisait bien son quintal se mit à foncer vers le Pokémon de Jun pour l'attraper... et essayer de le manger. Ceci avait en effet fait réagir le Medhyena qui se préparait à faire sa fête au Goinfrex. Grimace. Courage Saint-Doux.

Pendant ce temps Aleyde releva Jun sans dire un mot. Elle ne savait pas si la dresseuse serait en colère ou de mauvais poil. Elle avait de quoi. Avec douceur Aleyde commença à lui essuyer le haut du dos, tentant de la débarrasser des épines et de la terre qui enduisaient sa veste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 986
Stardust : 3611
Mer 26 Avr - 8:26
Bon… Jun. Honnêtement. Arrête de faire n’importe quoi. Arrête de te donner en spectacle parce que c’est quelque chose que tu n’aimes pas faire et tu vaux mieux que cela. Non mais franchement, ça te plaît de laisser une image de toi comme ça ? Hein ? Qu’on soit obligé d’attaquer ton propre starter pour qu’on t’aide à te relever ? Tu ne voulais pas montrer que tu étais capable d’être indépendante ? On t’enlève la terre de tes vêtements comme le faisait ta mère lorsque tu avais 5 ans et encore, tu protestais déjà à cet âge là pour montrer que tu pouvais faire tout comme une grande. A quel moment tu t’es laissé aller ? Quand est-ce que ça a dérapé ?

A...Arrête.

Ma voix se serre, c’est presque inaudible et je sais que ma Medhyena ne m’avait pas entendu et elle était beaucoup trop irritée par l’affront du Goinfrex pour être rationnel. D’ailleurs, tous mes pokémons réagirent à l’appel du combat. Halo se plaça à côté de Volonté pour lui prêter main-forte, pendant que le Flobio et l’Otaquin étaient beaucoup plus indécis. Ils avaient compris que Saint-Doux était du genre pacifique, pourquoi il serait devenu d’un coup violent. J’avale ma salive pour essayer de faire passer cette boule dans la gorge.

STOP !

Toute mon équipe s’arrête, même Volonté qui soufflait pourtant comme un Tauros, n’osait pas bouger d’un poil. Pourtant, elle avait envie d’en découdre et de ne faire qu’une bouchée de ce Goinfrex, mais elle savait également qu’il ne fallait pas trop tirer sur la corde de ma patience.

Tu te demandes pourquoi on peut choisir d’enfermer les pokémons et de les utiliser ? C’est ça ? C’est pourtant la science qui a permis cette prouesse, il me semble.

Je ferme les yeux, respirant fortement et laissant une larme couler le long de ma joue. Rien à voir avec le débat, je voulais juste oublier mes doutes sur l’évolution possible ou non de mon Riolu. J’y arriverais, pourquoi je pensais que je n’étais pas capable ? J’avais toujours réussi ce que j’avais entrepris, quitte à m’y reprendre trois fois s’il le faut.

Parce qu’on le peut. Quand on veut, on peut et si on peut, on le fait. ” Je prends une grande inspiration de nouveau, laissant encore une petite goutte glissée le long de ma joue tout en faisant mine de ne pas faire attention “ C’est aussi simple que cela.

Je range mes mains dans les poches de mon pantalon et regarde Halo avec une certaine détermination. Je suis jeune, c’est vrai, mais cela ne veut pas dire que je suis incapable de faire quoi que ce soit. J'essuie vite fait mes yeux puis essaye de sourire un peu.

Enfin, je dis ça, mais je pense que tout n’est pas si pragmatique. C’est une question d’éthique très compliqué que peu de personnes veulent interroger vu qu’absolument tout le monde possède une pokéball avec un pokémon dedans. La domestication des pokémons est une tradition difficile à bousculer, quand on y pense.




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Merci Nathanaël pour le sprite de Skitty !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Mer 26 Avr - 9:23
Flou total. Jun semblait sortir d'une espèce de colère puissante et profonde. Une rage étrange et compréhensible. C'était une tension véritablement électrique qui s'était installée entre ses Pokémons et celui d'Aleyde. Certains ne savaient pas comment se position mais elle les arrêta très vite. Autorité. Sans demander son reste, Aleyde fit renter son Goinfrex dans sa Pokéball après lui avoir soufflé un grand merci. Il avait su être courageux et digne. Félicitations.

Jun avait des choses à régler. Avec elle même, avec ses Pokémons. Difficile d'avoir 16 ans. Difficile d'être jeune et ambitieux, volontaire, fort et pourtant encore fragile par l'âge. Car on dira bien ce qu'on veut, l'expérience vient avec l'âge. On peut être jeune et sage, jeune et avoir un million de qualités. Mais l'expérience. Ca ne trompe pas.
Aleyde restait très calme, observant. Elle tentait de prendre de la distance avec les évènements. Jun n'était probablement venue ici pour recevoir une analyse à deux balles sur son comportements. Elle s'était pas venue faire une thérapie, pas venue s'ouvrir à la première inconnue, pas venue pour régler tout ses conflits. Alors elle ne dit rien Aleyde.

Certaines des paroles de Jun semblaient être prononcées plus pour elle, pour se convaincre, qu'en déclaration de sagesse populaire. Elle avait besoin de soutient. Difficile de partir seule. Difficile d'être seule chaque jour quand on rentre chez soit. De ne trouver la compagnie de personne, simplement le silence oppressant de la solitude et les bruits de Pokémons réconfortants. Pour nous faire oublier qu'il n'y finalement personne.
Elle essayait de se reprendre, seule. S'accroche. Lâche rien, elle lâche rien Jun.

« J'ai bien conscience que ma discipline est loin d'être parfaite. Personne ne peut oser prétendre que la technologie n'a pas aidée à ce projet. Mais la science n'est ni bonne, ni mauvaise. Elle n'est le reflet que de la personne qui l'utilise. C'est un instrument. » Aleyde fit une pause et inspira longuement. « Ce n'est pas forcément une question de bousculer mais de réfléchir. Je pense qu'il est très important de remettre en question tout ce qui semble normal et acquis. La majorité n'a pas toujours raison.  » Sourire.

Aleyde s'étira alors qu'un rayon de soleil passait sur son visage. La journée était douce, elle ne voulait pas d'un tel drame. Elle ne voulait pas de tant d'hésitation et de souffrance interne. Cette journée n'avait pas été faite pour ça. Il fallait apaiser. Apaiser Jun, et tous les autres. Ses Pokémons étaient trop. Ils ne lui rendaient en rien la tâche facile. Aux yeux d'Aleyde, tous aussi sympathiques qu'ils pouvaient être ils n'avaient pas bon caractère.
Elle était trop Jun. Trop. Aleyde vint en face d'elle et attrapa ses mains qu'elle positionna vers le ciel.

«On va faire un exercice de relaxation ok ? »

Sans attendre la réponse de Jun, elle ferma les yeux mis clos et se mit à respirer profondément, invitant la blonde à faire de même. Il était absolument nécessaire de calmer la tempête. Elle ajouta à mi-voix, du bout des lèvres.

«Je pense que ça peut t'aider, à terme à y voir plus clair, à régler ton conflit intérieur.»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Team :
card : card
Origine : Hoenn
Groupe : Pulsar
Messages : 986
Stardust : 3611
Mer 26 Avr - 10:17
Hum… Oui. Aleyde avait sans doute raison sur pas mal de choses. Même si elle se contredisait elle-même vu qu’elle venait de rappeler son pokémon dans sa pokéball. Humf… Après tout, l’être humain est plein de contradiction ou alors, elle préférait désamorcer le conflit ? C’est une possibilité aussi. Moui. En faîte, c’est plus logique. En guise de réponses, je me contentais d’hausser les épaules. En vrai, je suis nulle pour les débats philosophiques.

Tout à coup, la scientifique attrape mes deux mains et les positionne vers le ciel, me proposant de faire un exercice de relaxation. Quoi ? Sérieusement ? Plus détendue que moi, je pense que ça n’existe pas ! Bon d’accord, ce n’est pas très bien de se mentir à soi-même, cela ne fait qu’empirer les choses. Alors, on inspire… et on respire. Je jetais un coup d’oeil à mes pokémons, pensant que j’avais l’air ridicule mais Ryu et Joie avait immédiatement fait la même chose. Halo préféra tourner les talons, invitant Volonté à faire de même, mais la Medhyena ne bougeait pas. Elle était intriguée.

Régler un conflit intérieur ? Je suppose qu’on en a tous. Je ne suis pas la seule à avoir l’impression d’être entre les deux créatures mythologiques qui se battent pour savoir s’il devait y avoir plus de terre ou d’océan. Les pokémons aussi sans doute. Quand j’y repense, la Medhyena avait juste essayer de m’aider, en s’y prenant probablement pas de la meilleure des manières, mais elle avait essayé. C’est parce que j’ai perdu mon calme qu’elle s’est énervée.

En tout cas, sa méthode est radicale. Je me sentais mieux. Je laissais échapper mes larmes, je les laissais couler tout doucement pour qu’ils emportent mes problèmes, mes ennuis, mes soucis. Ils reviendront sans doute, ça, je ne me faisais pas d’illusions, mais en sentant l’eau sécher sur mes joues, je me disais que ce ne sera pas pour tout de suite. Lentement, je laisse tomber mes bras et pousse une ultime expiration, jugeant que mon exercice de relaxation prenait fin (puis j’avais un peu mal, j’avoue). Quand Aleyde rouvrit les yeux, je me grattais la nuque en souriant, ma façon un peu timide de dire merci.

C’... C’était bien. Je crois qu’on en avait tous besoin.

Peut-être que je devrais me ménager des temps calmes de ce genre dans l’avenir. J’étais toujours à fond ces derniers temps et je suppose que cela devait jouer sur les nerfs. D’où mon pétage de plombs complet devant le moindre petit doute. Un peu gênée de mettre pas avoir montrée sous mon meilleur jour, je posais mes yeux sur le sol.

Bon et bien… On a assez causé d’ennuis comme ça hein. On va y aller les copains ?
-Medhyena.

Volonté s’approcha d’Aleyde, la regarda avec de grands yeux curieux et vint frotter sa tête contre sa jambe. Et ben alors ma grande ? Tu t’es inquiété pour moi à ce point pour que tu te montres si câlines avec une parfaite inconnue ? Très humblement, elle recula ensuite et donna l’ordre à tout le monde de repartir en marche.

Si tu as besoin de moi… Enfin... On dirait que tu débrouilles très bien toute seule.

Je baisse respectueusement la tête, les yeux toujours rivés au sol et commencent à suivre mes pokémons.




Merci Elincya et Narcisse pour la T-card !
Merci Tommy pour le code !
Merci Nathanaël pour le sprite de Skitty !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : card
Origine : Lumiris
Groupe : Eclipse
Messages : 126
Stardust : 236
Jeu 27 Avr - 5:25
La méditation ce n'était pas vraiment arrêter de penser. La méditation c'était plus comme regarder les voitures passer sur la route ou regarder le cours d'une rivière. C'est regarder ses pensées passer sans jamais essayer de les attraper. Le but n'est pas de réfléchir à une solution à un problème. Ce n'est pas trouver une issue. Mais c'est apprendre à se connaître soit même. Apprendre à se regarder, à ressentir, à se sentir plus en phase avec son environnement et le reste du monde. C'est se découvrir. Vivre avec soit.
Apparemment l'exercice faisait vraiment du bien à Jun. Elle semblait se détendre. Aller mieux, oublier l'espace d'un instant ses tracas profond et respirer. Et il n'y avait pas qu'elle.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ses Pokémons l'avaient rejoint, sans vraiment se concerter. Ils semblerait que eux aussi aient beaucoup à apprendre sur eux. Apprendre à gérer ce qu'ils ressentent, à s'écouter. Mais sans jamais marcher sur les pieds des autres. Ils faillaient qu'ils se découvrent et trouvent une harmonie. Une façon de vivre ensemble. Un équilibre comme ceux qui régissent le monde et l'univers. Protons et électrons, quarks up et down. Se comprendre individuellement pour mieux vivre ensemble.

A première vue, Jun semblait se sentir mieux, du moins pour le moment. Cela n'allait pas tout régler d'un coup de baguette magique, mais ça pouvait déclencher quelque chose de positif. Et finalement c'était tout ce qui comptait : le positif. La blonde l'avoue elle même. La scientifique ne répondit rien, simplement un petit sourire, un clin d'oeil. C'était suffisant, pas la peine de perde son temps et s'éterniser. Elle s'étaient comprises.

Aleyde fut très surprise lorsque le Medhyena s'approcha d'elle venant frotter sa tête contre sa jambe. Attendrie la scientifique se baissa et lui caressa doucement le poil. Sans trop insister, consciente qu'elle faisait déjà un effort énorme la petite bête. Avant que Jun n'ait le temps de partir, Aleyde vient la serrer dans ses bras. Amicalement. Pour qu'elle sache qu'elle puisse compter sur elle.

« Je penserai à toi, j'irai faire un tour sur ton site. Promis. »

Puis desserra son étreinte, fit un dernier sourire et un demi-tour. Elle se mit à marcher en sens inverse, libérant finalement Goinfrex, étourdit par cette rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Maggie Green [Validée]
» green stuff liquide
» Présentation de Dog Green
» Lucy Green & Lyse-Marie Chartreaux
» Hazel -- Behind Green Eyes .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération