Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
L'exploration de l'inconnu ! [Event Eclipse - Capucine&June]
avatar
Team :




card : card | journal | boutique
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 2164
Stardust : 7731
Lun 22 Oct - 15:17

L'exploration de l'inconnu
ft Capucine & June

Ekaterina n'habitait pas très loin des ruines d'Akeos où l'exploration prévue depuis un petit temps aurait lieu. Par le réseau, ils avaient trouvé les groupes formés par les experts en la matière et la jeune femme se retrouvait à la tête de l'un d'eux aux côtés de deux jeunes filles dont les noms lui échappait. A vrai dire, elle espérait surtout qu'elles ne lui mettraient pas de bâton dans les roues ou ne la retarderait pas. Désireuse de camoufler sa grossesse pour que personne n'ait quelque chose à en redire, la scientifique avait enfilé son manteau sombre qu'elle avait abandonné dans un coin depuis belle lurette. Elle l'avait remit et ainsi, ses formes n'étaient pas visibles. Excellente chose ! Elle n'avait pas envie d'être considérée comme un être à protéger, ses Pokémon faisaient très bien le travail après tout.

La jeune femme ne savait guère si Andrej comptait s'y rendre ou non et puisqu'il n'était pas là, elle se contenta de lui laisser un message et de partir, laissant son lourd sac à dos à Félinferno. Fier de pouvoir porter les lourdes affaires, il en profitait pour bander sa musculature généreuse, le sourire éclatant et le regard brillant derrière ses lunettes de soleil. Il y avait également Sepiatroce qui, elle, usait de ses pouvoirs psychiques pour créer un dôme invisible autour d'Ekaterina ; rien ne pouvait la toucher ainsi. Fin prête, Ekaterina arriva dans les premiers au niveau des ruines et plus particulièrement, du lieu mystérieux qu'il fallait découvrir. Des salles inconnues, de nouveaux trésors, de nouvelles connaissances... Y aurait-il des inscriptions dans langage quasiment inconnu ? Trouverait-elle quelque chose en rapport avec son amulette et ce fameux livre qu'elle cherchait ? Trouverait-elle le repère d'un ancien Pokémon ? Tant de questions... Malgré son air neutre, la jeune femme était avide de curiosité, désireuse d'entrer.

« Bonjour. »

Fit-elle sobrement aux chercheurs confirmés présents là, elle en connaissait un ou deux. Son regard doré coula vers les explorateurs portés volontaires parmi les éclipses et elle repéra bien vite les visages des deux filles devant s'y rendre avec elle. Une gamine parmi elles ? Eh bien, Lumiris était décidément en dèche d'adultes capable de régler ces affaires là. Ekaterina n'en dit cependant rien, bras croisés, écoutant les discours des chercheurs. Ils expliquaient un peu les mêmes choses dîtes lors de l'appel lancé sur le réseau Dusk et vérifiait que chacun avait au moins des lampes torches, un talkie-walkie, une corde, de quoi se défendre, de l'eau... Bref, un minimum de survie. Ekaterina eut un fin sourire lorsqu'elle vit l'un des chercheurs qu'elle connaissait s'approcher d'elle.

« J'aurais été déçu de ne pas te voir ici ! J'attends tout particulièrement ton rapport complet et tes observations, ma chère Ekaterina ! Je ne te dis pas de faire attention, hm ? Je te connais bien assez pour savoir que c'est inutile ! »

Fit-il dans un rire sincère. Elle sourit légèrement, hochant la tête. Fort heureusement, il n'avait aucune idée du fait qu'elle était enceinte.

« Pas de soucis, je viendrais te voir quand j'aurais tout rédigé. En attendant, je vais rejoindre mes deux accompagnatrices et y rentrer. »
« Impatiente, hein ? Enfin c'est compréhensible, j'aurais bien aimé voir cela de mes propres yeux mais c'est trop dangereux pour moi. »

Elle lui sourit et tapota son épaule avant d'avancer vers les deux jeunes filles qui, heureusement pour elle, n'étaient pas trop éloignées l'une de l'autre.

« Hm... » Elle jeta à nouveau un œil au site de l'appel à l'aide. Comment elles s'appelaient, déjà ? « Capucine ? June ? Je suis Ekaterina Snyder, celle qui gère le groupe. Je dois m'assurer que votre équipement est bien complet, vous avez tout ce qui était indiqué sur le site ? Vos Pokémon ? Votre santé ? »

Elle restait de marbre, le regard froid, bras croisés. Derrière elle, Félinferno scruta les deux jeunes filles par-dessus ses lunettes de soleil et eut un petit rire camouflé derrière sa patte libre. Sépiatroce, elle, agita un tentacule afin de les saluer joyeusement.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team : VulcaAlbio
Testa
Incubus
Oster

card : T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 520
Stardust : 1661
Mar 23 Oct - 4:24
Je n’ai pas réussi à me débarrasser du vieux. Je ne sais pas encore si c’est une bonne ou une mauvaise chose. Un peu de compagnie m’a clairement saoulée. Alors ce n’est certes pas un moulin à parole ce vieux machin, mais bon, ce n’est pas la quiétude et le silence dont je suis habituée. D’un autre côté, sans lui, je crois bien que jamais je n’aurai trouvé le point de rendez-vous. Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne sais absolument pas quoi chercher. Des ruines dans le désert. Autant chercher un tas de sable dans un tas de sable. Et comme je n’ai pas su me renseigner efficacement et que ma fierté m’interdit de demander mon chemin, je me serais certainement perdue et retrouvée hors du désert sans avoir croisé aucun Eclipse.

Finalement, ici je suis, et ici ils sont. Et on est peu nombreux au final, contrairement à l’évènement dans les champs Tournesol. Bof, ce n’est pas important, je préfère ça, ça diminue les chances d’avoir des boulets. Et même dans e tas, il y a des personnes qui se savent incapables de suivre un rythme d’exploration et préfèrent ne pas se joindre à nous, et nous assomme de parole à la place. Je contiens difficilement mon agacement et regarde mon téléphone pour voir le groupe auquel j’ai été attribuée.

Il y a une photo de mes partenaires d’exploration et il ne me faut pas longtemps, pendant que l’autre scientifique raconte sa vie pour la trouver dans la foule. Je viens me placer près d’elle. Salut, je suis Capucine, tu dois être June. On va être partenaire. Le scientifique parlait toujours pendant que je parle à voix basse à la jeune femme, sans y prêter plus attention.

Après les explications que je n’ai écoutées que d’une oreille parce que ce fut long, et franchement pas intéressant, une autre femme, plus âgée que nous mais toujours jeune, vient nous voir. Elle porte un large manteau et par habitude, je ne peux m’empêcher de penser qu’elle cacher quelque chose. Mais quoi ? Qu’est-ce qu’elle peut bien vouloir dissimuler au milieu du désert à un évènement Eclipse. Elle ne va tout de même pas sortir une arme et se mettre à tirer dans la foule, mais ce serait stupide. Je pense juste que… je ne sais pas, en tout cas, son gros Pokémon rouge derrière elle ne me rassure pas du tout et doit être un Pokémon feu, à coup sûr.

Comme je m’en doutais, il s’agit d’Ekatruc, un nom a couché dehors encore. Pourquoi personne ne fait comme à Kanto, avoir des noms simples. Ou tout simplement de vrais prénoms plutôt que leurs absurdités sorties de nulle part. Elle nous demande si on a tout ce qu’il nous faut. Elle se prend pour notre mère ou quoi ?

Je pousse un long soupir. Oui, on a ce qu’il nous faut, sinon, on ne serait certainement pas arrivé jusqu’ici. Je n’ai pas écouté la fin de sa phrase mais je ne manque pas de lui rendre son regard froid. Si elle veut faire le concours, c’est moi qui vais gagner sans problème car dans le domaine du mépris, c’est moi qui domine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Team :

card : T-card | Prez' | Journal
Origine : Malié, Ula-Ula
Groupe : Eclipse
Messages : 116
Stardust : 354
Dim 28 Oct - 6:34

June était nerveuse. Elle regardait les uns et les autres, sans vraiment savoir où se mettre ni quoi faire. Il y avait là des éminences, certainement – des explorateurs confirmés, des scientifiques de grande renommée. De son côté, elle était clairement novice en la matière, même si elle avait un peu baroudé, et elle craignait d’être maladroite ou de se mettre ses coéquipiers à dos. Cela dit, pour l’heure, on ne lui accordait que peu d’attention, et cela lui convenait tout à fait. Elle avait sorti Pikachu et Munna, ses deux petits Pokémon et ils paraissaient tout aussi impressionnés qu’elle, préférant se trouver un jeu entre eux, à l’ombre des regards.

Finalement une jeune fille s’approcha, se présentant comme sa future partenaire d’expédition. Quelque part cela rendait la rousse d’autant plus nerveuse : cette « enfant » était-elle une habituée des explorations, ou une érudite ? Il ne fallait sous-estimer personne. Par contre, June se sentait déjà vieille et de plus en plus inutile, compte tenu de son ignorance. « Euh, bonjour. Je suis June, en effet. Enchantée ! » lança-t-elle avec entrain tout de même. Elle se demanda immédiatement si elle n’en avait pas trop fait. La nervosité parlait pour elle.

Heureusement le discours des organisateurs coupa court à leur discussion, offrant un peu de répit à l’esprit de June qui moulinait pour trouver quoi dire à Capucine. La rousse prit quelques notes et s’assura qu’elle avait effectivement tout ce qu’il fallait, comme la bonne élève qu’elle était.
Alors celle qui serait leur responsable s’avança. Et instinctivement, June sut que Capucine serait une coéquipière bien plus agréable que cette Ekaterina. Il ne faisait aucun doute que cette dernière prenait son rôle très au sérieux – et certainement qu’elle maîtrisait son sujet, la rousse n’en doutait pas. Mais tout de même, un peu d’amabilité ne coûtait rien, surtout que cela rassurerait June qui était déjà suffisamment anxieuse et qui craignait de commettre un impair.

Il lui sembla que Capucine tiqua également devant son comportement. Mais, par pitié, qu’elles ne commencent pas un concours de regards noirs… Cette exploration promettait d’être un calvaire. June jeta un coup d’œil à ses deux Pokémons : ils s’étaient collés l’un à l’autre et n’osaient pas se montrer, cachés derrière leur dresseuse. Oui, eux aussi avaient senti cette tension naissante, alors que l’expédition n’avait pas encore débutée. « B-Bonjour… O-On a tout ce qu’il faut ! » répondit-elle finalement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :




card : card | journal | boutique
Origine : Lumiris - Feranium.
Groupe : Eclipse.
Messages : 2164
Stardust : 7731
Ven 9 Nov - 17:30

L'exploration de l'inconnu
ft Capucine & June

Ekaterina posa ses prunelles glaciales sur la dénommée Capucine, l'air orgueilleux.

« Il y a une différence entre traverser le désert et explorer des ruines inconnues, jeune fille. Rigueur, ça te dis quelque chose comme mot ? »

La chercheuse soupira en posant le bout de ses doigts sur son front, diantre, elle n'avait guère envie de se fatiguer pour une petite imbécile. Pourquoi, ô Arceus, lui avait-on mit cette enfant dans les pattes ? Ekaterina l'ignora par la suite, préférant se focaliser sur la jolie June et sa réponse bien plus agréable et aidante. La chercheuse jeta un petit regard à Félinferno et Sepiatroce, posant une main sur l'épaule de son félin ; il n'avait guère aimé le ton et le regard de Capucine et sang-chaud comme il l'était, Ekaterina sentait toute l'envie de bondir qui émanait de son Pokémon. Elle croisa son regard, lui indiquant tranquillement de s'apaiser.

« Bien nous devons prendre le couloir numéro un, en route. »

Fit-elle en accordant un regard encourageant à June mais rien à Capucine, prenant les devant, entourée de Sepiatroce et Félinferno tandis qu'elle annonçait aux chercheurs présents qu'elles allaient débuter l'exploration. Le trio pénétra bien vite de leur côté des ruines, l'intérieur était sombre et s'enfonçant dans les entrailles de la terre petit à petit. Ekaterina ne tarda donc pas à prendre sa lampe torche afin d'éclairer les lieux. Fort heureusement, avec sa ceinture enflammée, Félinferno éclairait également très bien le grand couloir qui semblait ne jamais en finir. Jusqu'à quand allaient-elles ainsi marcher ? Ekaterina ne pipait mot, concentrée et aux aguets.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team : VulcaAlbio
Testa
Incubus
Oster

card : T-card
Origine : Kanto
Groupe : Eclipse
Messages : 520
Stardust : 1661
Sam 24 Nov - 4:27
Mais pourquoi tout le monde me prend de haut et me traite comme une gamine ? Mon air juvénile présente autant d’avantage que d’inconvénients, mais je me passerais bien des avantages si ça pouvait me supprimer les inconvénients. Dans les ruelles sombres, lors de la chasse aux criminels, ils me voient petite et faible, juste comme une enfant et sont surpris de faire face à une guerrière qui les détruit physiquement et moralement, leur inspirant la crainte que je revienne un jour finir le travail.

Mais dans la vie de tous les jours, on me demande systématiquement une pièce d’identité, ou on me traite comme une enfant impotente. Le pire, c’est que quand j’étais une enfant, une vraie, j’étais aussi débrouillarde, car c’était une nécessité, je ne pouvais rien attendre de ma loque de père, ni de personne d’autre, puisqu’il n’y avait personne d’autre. Donc, j’ai dû me débrouiller seule. Et ça, tout le monde s’en fout.

Serrant les points, je préfère ne pas m’énerver pour lui donner raison et essaye de me contrôler. Cela est très compliqué, et je reste figée un long moment, tremblant de colère. Mais j’y arrive, ce qui est un petit exploit pour moi qui d’habitude règle le moindre inconvénient à grand coup de poing.

Mais mon contrôle sur moi-même a bien failli exploser lorsque l’autre décide complètement de mon snober en parlant uniquement à l’autre comme si je n’existais pas. Elle est sérieuse elle ? Reste calme Capucine, reste calme. Pas de colère stupide. Quoi que si je l’explose ici, je n’aurai peut-être pas besoin de me la trainer dans les couloirs. Mais je pense que tout le monde m’en voudra, car elle semble respecter ici. Et sinon, dans une ruine un accident ça peut arriver non ?

Je chasse immédiatement cette idée de mon esprit car elle dénoterait d’un alignement particulièrement mauvais et donc je ne vaudrai pas mieux que les vauriens que je tabasse la nuit.

Je suis donc le mouvement, les lèvres pincées, les poings serrées, fulminant ma colère en silence. Je me tiens en retrait du groupe. Ils pourraient penser que c’est parce que je suis énervée et que je boude. Et je préfère qu’il pense ça qu’il ne connaisse la vraie raison. Le grand Pokémon félin me terrifie. Pas lui personnellement, mais surtout sa ceinture de feu. C’est irrationnel, mais ma phobie m’empêche de trop l’approcher et je résiste à l’envie d’appeler Testa, ma Crustabri pour éteindre ces flammes.

Nous avançons durant ce qui semble être une éternité pour finalement entendre des coups répéter contre de la pierre. Les coups sont irréguliers et ne semblent pas suivre de rythme particulier. Il se fait de plus en plus fort et finalement, nous arrivons devant une grande porte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» "Le cœur a ses raisons que la raison même ignore" - Avec Aaron S. Hill et Oka Rules [Event Eclipse]
» This is the time and place feat.Maxie [Event Eclipse]
» Exploration des lieux, recherche...
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération