Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -34%
Ordinateur Apple Mac mini ( modèle 2020) avec ...
Voir le deal
679.99 €

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Tout ça à cause d'une glace ? [ft. Flynn]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Feat. Flynn Langton
Tout ça à cause d'une glace ?
Ce fut le cœur léger que je sortis du laboratoire de Baobab, j’allais enfin pouvoir explorer la région afin d’étudier les Pokémons et leur comportement. Et livrer quelques combats aussi. J’étais vraiment content. Malheureusement cela ne dura pas longtemps car je me rendis compte qu’il était 16h passé. J’étais resté à discuter beaucoup plus longtemps que prévu à discuter avec le professeur et je n’avais pas vu le temps passer.

Qu’est-ce que tu en dis, Mat : on part maintenant ou on passe la nuit en ville et on part demain ?

Perchée sur mon épaule, la Natu piaffa plusieurs fois et instinctivement je sus qu’elle était pour la deuxième solution. La plus raisonnable.

Ok, je vais chercher un endroit où dormir… mais avant, j’ai envie d’acheter une glace ! Il parait qu’il y a un excellent glacier dans l’avenue principale.

Natuuuu !

Ce fut donc sur cette note joyeuse que nous prîmes la direction de la grande rue. Une chose était certaine, la ville était tout aussi imposante et moderne que Mauville était calme et ancienne. Et pour moi qui venais d’un village, ce faut assez dur de m’habituer au mouvement constant des véhicules et à leur bruit. Les grandes avenues, les dizaines de magasins et restaurants en tous genres et autres buildings ne m’aidaient pas vraiment à m’y faire mais j’appréciais le fait qu’on puisse avoir de tout à proximité. Mais ce que je préférais, c’était les petites rues où il n’y avait peu de monde car il y faisait plus calme. Et alors que j’observais une paire de basket à la vitrine, Maternelle me rappela à l’ordre en me picorant le lobe d’oreille :

Aïe ! m’écriai-je, tu sais bien que je n’aime pas quand tu fais ça… Et oui, je n’oublie pas la glace.

Ainsi, nous étions repartis à la recherche du fameux glacier dont j’avais tant entendu parler. Après une demi-heure de marche, nous trouvâmes enfin ce que nous cherchions mais ce que je n’avais pas prévu, c’était qu’il y aurait une file pour y commander une glace. Quand ce fut enfin mon tour, je commandai mes goûts préférés : chocolat et pistache. Ça avait l’air tellement bon ! Ayant repéré un banc pendant l’attente interminable dans la queue, je décidai de m’y assoir pour déguster mon achat. Sauf tout ne se passa pas comme prévu et je n’atteignis jamais le banc. D’abord je me trébuchai sur le bord du trottoir et tombai en avant. Ensuite quelqu’un eut la mal chance de passer devant moi à ce moment-là. J’entrainai alors ce dernier avec moi dans ma chute, ma glace plantée sur son torse telle une corne sortant de son corps. Après m’être rapidement relevé, je tendis ma main et demandai :

Vous avez besoin d’aide pour vous relever ?
GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
    Je marche dans Voltapolis bien tranquillement. C’est une belle journée, ensoleillée sans un seul petit nuage dans un ciel bleu azur, le classique quoi. Les roucools et les poichigeons chantent, c’est la grosse vie. En plus, il se trouve que j’ai congé aujourd’hui, eh ouais. Rien ne vient obscurcir cette après-midi formidable, même mon pote Nikolaï et son fantominus qui aiment bien se foutre de ma gueule ne sont pas à l’horizon. Les bras derrière la tête, je me déplace avec nonchalance, consultant les panneaux des différents restaurants du coin. J’ai la dalle et j’ai décidé de me gâter en mangeant un bon gros festin en compagnie de Lex.

    D’ailleurs, ce dernier se déplace à mes côtés, comme à son habitude. Le nidoran male semble également profiter du beau temps et des rayons dorés du soleil. Ses oreilles sont basses, il n’est pas à l’affut de ce qui nous entoure et s’en fout royalement – remarque que je le comprends puisque j’en fais de même.

    On annonce différentes spécialités ; thaïlandaise, japonaise, grecque, une multitude de choix ! C’est alors qu’on me fonce littéralement dessus. Je suis renvoyé vers l’arrière, m’écrasant sur mon popotin en passant à deux doigts de tomber sur le dos de mon pokémon violet. Je fronce les sourcils en lâchant un violent juron. Je remarque un garçon, celui qui vient tout juste de me bousculer.

    – R’garde où tu vas, bon sang ! Tu vois les piquants sur le dos de ce pokémon ? Ça aurait pu me couter la peau du cul et dans le cas présent c’est pas une blague.

    Le pokémon concerné hérisse ses piques dorsaux et se place devant moi, sa corne frontale pointée vers l’individu. Celui-ci tente de m’aider à me lever. Non mais pour qui il se prend, lui ? Je remarque ensuite la glace, qui devait être la sienne, plantée sur ma nouvelle veste rouge. Je suis dégouté et ça se lit sur mon visage qui commence à se crisper.

    – Vraiment ? C’est toi qui va me la nettoyer peut-être ? Raaaaaaaaaah, je hais les gosses… T’allais où, comme ça ? Tu semblais bien pressé.

    Je lève les yeux vers ce qui semble être son propre pokémon. Un natu. J’aime bien ce pokémon, par chance. Je dis à mon nidoran de laisser tomber, que cela n’en valait pas la peine, et me relève lentement.

    – Bon, j’suis un peu d’mauvaise humeur parce que c’est ma première journée de congé depuis un moment. Tu t’appelles comment ?

    Pendant que je parle, je retire ma veste et tente de la nettoyer du mieux que je le peux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Feat. Flynn Langton
Tout ça à cause d'une glace ?
Toujours assis par terre, le jeune homme que j’avais renversé refusa ma main et resta sur le sol. Il commença à me râler dessus comme quoi il aurait pu se blesser s’il était tombé sur son Pokémon, ce qui n’était de toute façon pas arrivé. Réagissant au comportement de son dresseur, le Nidoran vint se placer entre lui et moi en faisant le gros dos et pointant sa corne en avant. Bien entendu, je ne réagis à cette provocation mais je sentais que Maternelle, oui. Je savais qu’elle ne le montrerait pas et qu’en apparence elle était calme mais à l’intérieur, elle avait aussi envie de se battre. Mais ce n’était pas pour tout de suite.

Alors que la victime de ma chute ne s’était toujours pas relevée, je remarquai l’expression de dégout qui passa sur son visage lorsqu’il remarqua ma glace collée sur veste.

Je suis vraiment désolé pour votre veste, m’excusai-je, je peux peut-être faire quelque chose ?

Vraiment ? C’est toi qui va me la nettoyer peut-être ? Raaaaaaaaaah, je hais les gosses… T’allais où, comme ça ? Tu semblais bien pressé.

Je cherchais le centre Pokémon pour passer la nuit…

J’avais décidé de lui en dire le moins possible et je passai donc sous silence que le lendemain je partirai sur les routes. Ce n’est qu’à ce moment-là qu'il remarqua la Natu perchée sur mon épaule et étrangement, il dit à son Pokémon de se calmer. Quand le Nidoran recula, je sentis que Mat se calmait aussi sur mon épaule. Cette dernière sauta même de mon épaule pour aller rejoindre le Pokémon mauve et sautilla tout autour de lui en l’observant. Finalement, elle revint à mes pieds sans pour autant arrêter de le fixer. Ce fut le jeune homme qui repris la parole une fois qu’il fut debout.

Bon, j’suis un peu d’mauvaise humeur parce que c’est ma première journée de congé depuis un moment. Tu t’appelles comment ?

Il n’y a pas de soucis, vous savez. Je vous ai quand même bousculer et reversé ma glace dessus,
déclarai-je avant de me présenter, moi, c’est Virgil. Et vous ?

Puis soudain, une idée commença à germer dans mon esprit. Nous étions tous les deux des dresseurs Pokémon même si nos buts devaient être complètement différents. De plus son Nidoran semblait jeune quoiqu’un peu plus expérimenté que Mat mais cela ne me dérangeait pas. En plus, j’avais une idée qui lui permettrait de ne plus être énervé contre moi.

Dis, j’ai eu une idée qui nous permettrais de tout mettre à plat. Et si on faisait un petit combat : si je gagne on est quitte mais si vous gagnez je nettoie votre veste. Ça irait pour vous ?

J’espérais sincèrement qu’il accepterait ma proposition car j’avais envie de voir ce que valait ma Natu au combat et puis ça pourrait être marrant !
GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
    Le garçon du nom de Virgil cherchait en fait le centre pokémon pour s’y réfugier. Apparemment, il ne vient pas de Voltapolis, ce qui a pu expliquer qu’il ne connait pas le coin. Quant à moi, j’y ai toujours vécu et ai parcouru chacune de ses ruelles. J’aurais pu le guider jusqu’au centre pokémon, mais non. J’ai quoi à y gagner au bout du compte, de toute façon ? J’hausse les épaules, son nom ne me dit rien du tout. Le jeune dresseur me propose ensuite un truc qui sait m’intéresser ; un combat opposant sa natu à mon nidoran male.

    – Un affrontement ? J’accepte. Ça me permettra de voir où en est mon nidoran et puis si je gagne tu pourras t’entrainer au repassage, tout le monde est gagnant. Au fait, je m’appelle Flynn Langton.

    Je le salue plus officiellement d’un hochement de tête. Mon nidoran n’a jamais combattu officiellement contre un pokémon appartenant à un autre dresseur. Bien sûr, il se chamaille parfois avec Nito, le fantominus de Nikolaï, néanmoins ce n’est pas la même chose. J’ai hâte de voir ce que cet affrontement va donner.

    Le pokémon violet parait également excité de combattre. Il observe le natu, qui se déplace désormais au sol, sans trop réagir. Ça risque d’être une bonne journée pour chacun d’entre nous. Pour le restaurant, ça peut attendre. Nous y célébrerons notre victoire. Je détache mon regard de Lex pour le focaliser sur Virgil.

    – Je connais un parc, à proximité. Y’a une fontaine en son centre et un grand espace vert réservé aux pokémons. Ça pourrait être un endroit intéressant, t’en penses quoi ? Attends, je te montre sur la carte.

    Je tapote l’écran de mon smartphone pour ouvrir la map de Voltapolis. Elle y indique notre position ainsi que celle du parc, à seulement deux rues de distance. Un petit cinq à dix minutes de marche. J’invite le garçon à me suivre et me met en route, suivi de près par mon compagnon.

    – Tu fais quoi à Voltapolis ? Tu sembles ne pas venir du coin, vu que tu cherches le centre pokémon sans le trouver. T’es un peu pâle, tu viens du nord peut-être ?

    Je dis n’importe quoi, effectivement. Se fier uniquement à sa couleur de peau pour tenter de deviner sa provenance est très général et peu indicatif. Je m’en fous, j’ai envie de savoir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Feat. Flynn Langton
Tout ça à cause d'une glace ?
Je ne sais pas trop pourquoi mais Flynn, vu que c’est ainsi qu’il s’appelait, sembla emballé par ma proposition de combat. Et surtout par la perspective que je lui lave sa veste. Même je me réjouissais d’affronter mon adversaire, j’appréhendais également le moment car Mat et moi n’avions jamais combattu. Depuis que je connaissais le Pokémon, je n’avais fait que jouer et m’amuser avec ce dernier. Cependant, quand je regardais ma Natu tourner autour du Nidoran, je voyais bien qu’elle était prête contrairement à moi.

Le dresseur du Pokémon mauve reprit alors la parole et me proposa un lieu pour notre match. Il s’agissait un parc à proximité où il y avait un grand espace vert pour les Pokémon mais avant que je puisse répondre quoique ce soit, il ouvrit une application sur smartphone et me montra un plan de la ville. Sur la carte Nemerya semblait plus grand que ce que j’avais imaginé. Effectivement, nous n’étions pas très loin d’un parc qui avait l’air immense.

Une fois ceci fait, il range son téléphone et me demande de lui suivre. Ce que je fais tandis que ma Natu revient sur mon épaule en un seul bond. Le jeune dresseur me demanda alors ce que je faisais à Nemerya puisque je n’avais pas l’air du coin.

Je viens de Mauville à Johto, je ne sais pas si tu connais ? Et si je suis venu ici, c’est pour parcourir la région. J’aimerais apprendre à mieux connaitre les Pokémons pour mieux les aider. Et toi, tu es de Nemerya ? Tu as l’air de bien connaitre la ville…

Tandis que nous marchions, je répondis à ses questions. Il ne nous fallut pas plus de dix minutes avant de voir notre destination apparaitre devant nous. Je n’avais jamais rien vu de tel. Chez moi, il y avait la nature sauvage mais aucun parc, en tout cas à Mauville, ce qui était complètement différent. Il y avait une énorme pelouse parfaitement tondue ainsi que des allées qui la parcouraient. Le long de celles-ci, ils y avaient des arbres qui fournissaient de l’ombre. Et comme l’avait dit Flynn, il y avait une immense fontaine au centre du parc. J’observai alors ce dernier et trouvai un endroit parfait : un endroit un peu reculé et à l’ombre d’un arbre. Je pointai alors du doigt le lieu que j’avais trouvé et pris la parole :

Là ça irait pour le combat ?

Pour moi c’était bon, mais s’il préférait un autre endroit…
GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
    Comme je l’ai précédemment deviné, le garçon ne vient pas du coin. Sa région d’origine est en réalité Johto, où je n’ai jamais mis les pieds d’ailleurs. Tout ce que je sais, c’est que c’est le professeur Orme qui s’occupe des dresseurs de ce coin. Effectivement, ce n’est pas grand-chose, si on considère l’ampleur des lieux. Peut-être que ce Virgil pourrait m’en apprendre davantage, tiens. À condition que victoire soit mienne, bien entendu. Ça m’embêterait de perdre face à lui. Nous verrons.

    – C’est assez loin d’ici, en effet. Quant à moi, je suis natif de Voltapolis. Nemerya étant une ville voisine, j’y suis venu plusieurs fois pour différentes raisons. J’aime bien cet endroit, c’est spacieux et tout y parait plus grand.

    Virgil veut aider les pokémons, tandis que moi je préfère obtenir leur aide pour parvenir à mes idéaux. Nos opinions sur les pokémons divergent déjà en un point plutôt capital. J’imagine qu’il y a un tas de choses sur lesquelles nos avis sont différents. Les aider, vraiment ? C’est un rêve de gamin, penser qu’on peut « sauver » tous les pokémons.

    – C’est large, vouloir aider les pokémons. C’est sur tous les aspects ou est-ce que tu préfères leur apporter ton soutien d’une manière précise ?

    Le garçon propose un endroit, légèrement en retrait de la fontaine et un peu à l’ombre. Ça fait mon affaire, comme ça le soleil ne me tapera pas sur le crâne pendant la durée du combat, bien qu’il risque d’être court. Je me place d’un côté, tandis que Virgil se met de l’autre. Un espace suffisamment grand se retrouve désormais entre nous deux, où se tiennent nos pokémons respectifs.

    Lex se tient bien droit, les oreilles arquées vers l’avant pour se donner toutes les chances de réussir. Son regard est posé sur l’oiseau et ses piquants dorsaux s’hérissent pour lui donner l’air d’être plus imposant. J’étire un sourire sur mes lèvres, révélant mes dents blanches et pointues. Assez discuté, maintenant.

    – Bon ! Le premier à terre est éliminé, donc ? Ça me va ! M’exclamai-je avant même d’avoir eu une réponse. Utilise l’attaque Groz’yeux!

    Intimider l’adversaire et tenter de diminuer sa défense est toujours intéressant de mon point de vue pour débuter un combat. Il faut bien que quelqu’un brise la glace, après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Feat. Flynn Langton
Tout ça à cause d'une glace ?
Alors comme ça, il venait de Voltapolis. J’en avais déjà entendu parler, c’est aussi une grande ville et il me semble qu’il y a une centrale électrique. En tout cas, j’espérais qu’un jour j’aurais l’occasion de m’y rendre mais je crois que la ville se situe au nord de Nemerya alors que moi je voulais plutôt partir par le sud. Comme nous nous dirigions vers l’endroit que j’avais montré, il me demanda ce que je voulais dire par aider.

Si tu veux, j’aimerais bien faire des études en médecine Pokémon pour les soigner, dis-je en instant sur le dernier mot avant de reprendre, et je sais que je ne pourrai pas aider tous les Pokémon mais je ferai de mon mieux. Sinon, tu fais quoi dans la vie ?

Le temps de parler, nous étions arrivés sous l’arbre que j’avais désigné et nous séparâmes pour laisser un espace suffisant entre nous deux. Au moins, si le combat devait durer, nous serions à l’ombre grâce à l’arbre qui nous protégeait du Soleil. Nos deux Pokémon s’étaient placés entre nous et se faisaient face. Alors que le Nidoran s’était placé en position de combat, le corne en avant, Mat avait ébouriffé son plumage pour qu’il grossisse et qu’il lui donne l’air plus imposante. Ils étaient tous les deux prêts à se battre.

Sans perdre plus de temps, Flynn déclara que c’était le premier à terre qui perdait et lança directement sa première attaque. Maternelle n’en connaissait que deux : Picpic et Groz’Yeux. Et c’est cette dernière que le Pokémon adverse utilisa car il devait aussi la posséder. Réagissant le plus vite possible, je criai à mon tour :

Attaque aussi Groz’Yeux !

Les deux Pokémons restèrent là à s’observer pendant quelques instants jusqu’à ce que ma Natu finisse par craquer et se retourne. Sa défense venait de baisser.

Ce n’est pas grave Mat, la consolai-je, et enchaine avec l’attaque Picpic.

Mon Pokémon, d’un grand bond, sauta sur le Nidoran pour l’attaquer avec son bec.
GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
    La médecine pokémon a quelque chose d’attirante, certes. C’est un domaine qui permet de voir différentes espèces et de rencontrer beaucoup d’individus différents, de tisser des liens parfois même. C’est un travail très réputé dans l’univers qui est le nôtre. Avoir un médecin dans la poche, c’est intéressant, pour toutes sortes de raisons. Me lier d’amitié avec ce Virgil semble désormais plus attrayant qu’auparavant. M’enfin, en autant qu’il nettoie ma veste d’abord, hein.

    – Je travaille pour la compagnie de mon père, la Langton company spécialisée en produit de cosmétiques. Elle est établie à Voltapolis, mais je voyage à travers Lumiris pour la promouvoir et faire affaires avec d’autres entreprises.

    Ça résume assez bien ce que je fais dans le général, bien que d’autres plans soient actifs et cachés du grand public. Certaines choses valent mieux être conservées sous clé, comme on dit. Le pokémon de mon adversaire renchérit avec une attaque Groz’yeux, comme celle que vient d’utiliser Lex. Le premier à flancher est le natu surnommé Mat. Néanmoins, je demeure sérieux et ne me réjouis pas trop rapidement, ce n’est que le début de la partie.

    La petite boule verte regagne en force suite aux encouragements de son dresseur et bondit en direction du Nidoran male.

    – Recroqueville toi en plaçant ta corne vers le ciel et en faisant ressortir tes piques dorsaux !

    Son corps est parsemé de piquants enduits d’un poison toxique. C’est le talent particulier de ce pokémon : Point poison. Lorsqu’un adversaire le touche directement, il y a des chances que celui-ci se retrouve empoisonné. Encore faut-il que l’oiseau se graffigne sur ces pointes acérées. Pour l’instant, je suis satisfait de la performance. Le petit Natu semble déterminé et bien entrainé, malgré ce que je pouvais croire à première vue. J’ai du mal à l’avouer, mais ils forment une bonne équipe et se serrent les coudes.


[HRP : Salut =) A toi de voir si ton pokémon est empoisonné ou pas. Je vais considérer que mon Nidoran est niveau 5 vu que je ne me rappelle pas de quel niveau il était quand nous avons débuté le RP !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Feat. Flynn Langton
Tout ça à cause d'une glace ?
L’attaque de mon Pokémon sembla atteindre le Nidoran adverse mais cela ne se passa pas comme prévu. Ce dernier s’était mis en boule de manière à ce que ses pics dorsaux ainsi que sa corne pointent vers l’avant. De cette manière, Maternelle s’y piqua et quand elle revint près de moi, elle chancela un peu avant de se stabiliser. Sauf que je voyais bien que ma Natu ne se sentait pas très bien, elle était certainement empoisonnée à cause du Talent du Pokémon adverse : Point Poison. Celle-ci faisait effet lorsque le Pokémon était touché par une attaque physique, ce qu’avait fait Mat. Et malheureusement, elle allait devoir le refaire car c’était sa seule attaque offensive.

Mat, harcèle le Nidoran avec ton attaque Picpic depuis l’arbre, ordonnai-je à mon Pokémon.

Celui-ci sauta alors dans l’arbre en question et y disparu parmi les feuilles. Quelques secondes plus tard, il réapparut et fonça à toute vitesse pour l’attaquer. Il répéta l’opération plusieurs fois mais ses attaques diminuaient en puissance au et à mesure que le poison faisait effet. Et après une demi-douzaine de coups, il s’arrêta sur une des branches les plus basses de l’arbre.

Je voyais bien que plus le temps passait moins elle se sentait bien et c’est pourquoi il nous fallait finir le combat au plus vite avant que le poison ne la terrasse. J’ordonnai alors à Maternelle d’utiliser son attaque Groz’Yeux depuis l’arbre. Ainsi, il n’y avait que son regard perçant qui transparaissait à travers l’épais feuillage de l’arbre.
GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
    Je pouvais voir le pokémon vol et psy de mon adversaire faiblir en raison du poison injecté. Néanmoins, il continuait d’attaquer, de se projeter des hautes branches des arbres pour foncer tout droit vers Lex. Mon nidoran l’attendait, sa protubérance frontale vers l’avant pour riposter avec une attaque picpic à chaque fois que l’oisillon s’approchait. Ce combat allait durer longtemps à ce rythme. Mon pokémon ne possède que deux attaques, lui aussi, et ironiquement il s’agit des mêmes que celles du Natu. Ce dernier finit par se poser sur l’une des branches du chêne et envoyer une attaque gros yeux vers mon Nidoran, essoufflé.

    – Ton pokémon a bien combattu, il n’y a pas à dire. Je pense qu’on devrait le soigner tout de suite, le poison commence à faire effet de plus en plus. Tiens, prends ce spray.

    Je fouille dans mon sac à dos pendant une seconde avant de trouver un spray dans lequel se trouve un antidote au poison de mon nidoran. Étant donné que je m’entraine avec lui et que par moments lors de combats amicaux ce genre de problème survient, j’en conserve toujours un flacon dans mon sac. Mon but n’est pas de mettre dans un état critique les alliés de mes adversaires.

    Je rappelle Lex, lui indiquant que l’affrontement est terminé pour l’instant. Ce n’est pas la peine de poursuivre, considérant la situation actuelle.

    – J’imagine qu’on n’aura pas le choix de se remettre ce combat, lorsque nos pokémons respectifs auront pris en puissance. Je doute qu’on arrive à quelque chose dans les circonstances actuelles.

    Pas toujours évident. Toutefois, je suis certaine que ce Virgil va attraper d’autres créatures et entrainer son Natu jusqu’à ce qu’il gagne en force. C’est un combo intéressant. Je lui tends une carte, que je viens de prendre dans la poche interne de ma veste.

    – Tiens, c’est ma carte d’affaire. Il y a accessoirement mon numéro de téléphone dessus, si jamais tu as envie de remettre cet affrontement à une prochaine fois. T’as qu’à m’indiquer où et quand.

    Finalement, je n'aurai pas le choix de laver cette veste rouge moi-même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Feat. Flynn Langton
Tout ça à cause d'une glace ?
Tandis que Maternelle lançait son attaque, Flynn prit la parole mais étrangement ce n’était pas pour lancer une attaque à l’encontre de mon Pokémon. Bien au contraire, il proposait d’arrêter le match car il voyait, tout comme moi, que le poison du Nidoran faisait de plus en plus souffrir la Natu. Et contre tout attente, il fouilla dans son sac et en ressorti un spray. C’était un antidote pour le poison.

Euh… Merci, c’est très gentil de ta part, dis-je en prenant l’objet qu’il me tendait avant d’appeler mon Pokémon.

Natu ? piaffa Mat en descendant de l’arbre pour venir se placer près de moi.

J’ai quelque chose qui devrait t’aider à te sentir mieux, déclarai-je sur un ton apaisant.

Je fus soulagé quand je vis l’expression de l’oiseau qui se détendait au fur et à mesure que le spray faisait effet. Je me tournai alors vers mon adversaire qui me proposa qu’on se retrouve quand nos Pokémon seront devenu plus fort car selon lui, en l’état des choses on ne pouvait pas faire grand-chose. Et effet, il avait raison. Nos Pokémons ne connaissaient que deux attaques et les même en plus ! Il me proposa même qu’on se retrouve une fois que nos Pokémon respectifs seront devenus plus forts et mieux entrainés. Il me tendit également sa carte.

Au fait, ton Nidoran s’est pas mal débrouillé aussi et je me réjouis de l’affronter quand il sera plus fort. Et merci pour la carte, je t’appellerai dès que nous serons prêts à t’affronter à nouveau.

Sur ces dernière paroles, nous nous séparâmes  pour partir chacun de notre côté.
GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération