Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Bienvenue chez toi [PV Astelle]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Astelle Dumas
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7749-journal-de-bord-astelle-dumas#106249 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7748-t-card-astelle-dumas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7726-livraison-expresse-de-bonheur-avec-accuse-de-reception-astelle
Dresseur Pulsar
Messages : 783
Née le : 29/11/2002
Age : 18
Région : Lumiris (Kishika)
Pokédollars : 3003
Stardust : 2882
Stardust utilisés : 1885
Equipe pokemon : Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Qdfavl8
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_006_LGPEBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_845_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_267
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_813_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_852_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_854_EB
Icone : Astelle Dumas, petite stagiaire à la Dracoposte
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
Dresseur Pulsar
Astelle Dumas
Identité du dresseur
Messages : 783
Née le : 29/11/2002
Age : 18
Région : Lumiris (Kishika)
Pokédollars : 3003
Stardust : 2882
Stardust utilisés : 1885
Equipe pokemon : Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Qdfavl8
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_006_LGPEBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_845_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_267
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_813_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_852_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_854_EB
Icone : Astelle Dumas, petite stagiaire à la Dracoposte
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 783
Née le : 29/11/2002
Age : 18
Région : Lumiris (Kishika)
Pokédollars : 3003
Stardust : 2882
Stardust utilisés : 1885
Equipe pokemon : Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Qdfavl8
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_006_LGPEBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_845_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_267
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_813_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_852_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_854_EB
Icone : Astelle Dumas, petite stagiaire à la Dracoposte
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze



ÇA SUFFIT !

Tous mouvements cessèrent. Les gens se turent. Les regards se tournèrent vers la source du tumulte. C’était davantage un rugissement qu’un cri : un Ursaring n’aurait pas été plus intimidant que Conall Quezac.
Astelle se pétrifia. Simplement par réflexe. Le choc la laissait encore tremblante, comme un petit animal est terrorisé par un plus gros prédateur. Elle ne résista pas quand les grandes mains du géant se refermèrent sur ses bras pour la faire descendre de son tonneau.
Cette fois, Conall la tenait bien, et ne la laisserait pas partir.
Maintenue sans effort au-dessus du sol, la jeune fille avait l’impression de ne pas peser davantage qu’un fétu de paille. Elle détestait cette sensation.

Vas falloir t'calmer. Tu t'rend compte qu't'aurais put les buter ?! J'peux comprendre qu't'es en colère, mais c'est... c'est... hmph...

Astelle le regarda d’abord sans comprendre.
Que faisait-il ?
Pourquoi est-ce que c’était à elle qu’il faisait la leçon ?
Pourquoi est-ce qu’il n’était pas de son côté ?


T'aurais pu les buter bordel ! Sont pas des pok'mons !

La jeune fille écarquilla les yeux.
Un gémissement lui échappa. Autant d’incrédulité que d’horreur.
Ils étaient…
…tous pareils.

Ils s’en moquaient tous.
Il n’y avait que des ennemis autour d’elle.

Les mains de la petite postière se crispèrent sur les bras du géant.

Tout ce qu’ils voulaient… c’était clore l’incident sans faire d’histoire. Ne pas faire de vagues. Ne pas attirer l’attention. Ne pas s’attirer de problèmes. Combien d’entre eux avaient simplement prétendu ignorer ce qui s’était passé ?

Ils ne voulaient pas d’esclandre, c’est ça ?
Eh bien… qu’ils ne s’attendent pas à ce qu’elle leur donne ce qu’ils voulaient.

Tu t'montres aussi... aussi.... hmphr... Aussi con qu'eux en f'sant ça !

ET ALORS !? hurla Astelle, qui avait éclaté rageusement en sanglots. Pourquoi est-ce qu’on ne devrait pas les traiter exactement comme ils se permettent de traiter les autres !? Parce que ce ne sont pas des pokémons ? Parce que vous êtes tous des adultes !? Parce que ce n’est pas ça, la manière raisonnable de régler le problème ? Alors, vous, bande de fichus adultes, vous avez le droit de noyer tous les Rattatas que vous voulez !? Et tant que personne ne vous prend sur le fait, alors tout va bien ? QUI D’AUTRE ICI FAIT CE GENRE DE CHOSES ?! QUI D’AUTRE ICI SAVAIT ET FAISAIT COMME SI DE RIEN N’ETAIT !? QUE JE LUI CASSE LA FIGURE A SON TOUR !

La véhémence avec laquelle elle adressa ces paroles à l’ensemble de l’équipage avait presque quelque chose de surnaturel. Tant de violence, tant de colère, contenues dans le petit corps frêle d’Astelle. Elle vivait les paroles de Conall comme une trahison. Si intense qu’elle ne parvenait plus à s’arrêter de pleurer. Plus triste que jamais. Plus solitaire que jamais.
…mais prête à se rebeller, même sans personne pour l’épauler.
Elle avait la justice de son côté.
Astelle fusilla le géant du regard.  
Moi, ça ne me fait pas peur de devenir comme eux, ou pire qu'eux encore, si c'est de ça dont ils ont besoin pour arrêter ces horreurs !
JE REFUSE DE RESTER SANS RIEN FAIRE !


Œil pour œil, dent pour dent.
Une notion de justice terriblement simple. Terriblement pure, aussi.
Pour comprendre ce que ressent la personne à qui vous faites du mal… il n’y a pas meilleur traitement de choc que de vous mettre dans ses chaussures.
Manquer de finir noyé aurait effectivement pu provoquer un déclic chez le marin. Lui faire réaliser ce qu’il infligeait à autrui. Susciter de l’empathie. Ou simplement lui apprendre à craindre le châtiment que sa conduite lui avait apporté.
C’était la logique d’Astelle. En accord avec la colère et le malaise bouillonnants qui lui nouaient les entrailles.  

Vous pouvez me faire peur, me crier dessus, prétendre que la morale et la raison sont de votre côté. Mais vous, Conall… qu’auriez-vous fait ?
Un méchant sermon ? Leur arracher la promesse creuse de ne pas recommencer ? Les emmener à la police ? Et pour quoi faire ? Est-ce que vous comprenez que Rattata est un pokémon sauvage ?

Si nous étions dans l’enceinte de la ville, ce serait une chose… mais à l’extérieur, c’est parfaitement légal… de l’attaquer sans prévenir, de le frapper jusqu’à ce qu’il perde connaissance pour le capturer, ou de simplement le laisser inconscient sur le bord de la route…
…et qui s’en soucie vraiment… de si le dresseur décide de pousser le bouchon trop loin… ?
…est-ce que quelqu’un y prête encore attention ?

Aujourd’hui, pourquoi je suis toute seule à avoir réagi… quand il a frappé et jeté le petit Rattata… ? Pourquoi êtes-vous tous aussi aveugles... ? Est-ce que c’est devenu tellement normal, pour vous… sur ce bateau… sur ces quais… pour que vous n’y prêtiez même plus attention… ?


Sa colère s’essoufflait à mesure de ses paroles. Cette rage qui l’animait avait servi son rôle, laissant Astelle vide et épuisée. Ne restait que le chagrin. Que cette sensation d’impuissance qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de ressentir, entre les mains de Conall.
A la merci du jugement des adultes.
Encore une fois.

Pourquoi vous faites, pourquoi vous laissez faire des choses pareilles…? Pourquoi est-ce que je suis fautive…? Vous n’êtes que de sales hypocrites… trop fainéants pour agir, pour faire ce qui doit être fait… Je vous déteste tous… murmurait-elle, tellement noyée dans ses larmes que ses mots n’étaient plus qu’à demi audibles.
Le silence était revenu sur le cargo. Seulement troublé de ses sanglots.
Les mines des marins oscillaient entre l’incompréhension, le reproche et le piteux élan de culpabilité.

Jusqu’à ce que le capitaine prenne la parole.
Je crains qu’il n’y ait ici une petite erreur d’appréciation.
Il est vrai qu’à l’extérieur des villes, il n’existe aucune réglementation sur la manière de traiter un pokémon sauvage. Quand bien même le témoin d’un acte de cruauté gratuite pourrait reporter ce qu’il a vu aux Rangers Pokémon, ce n’est pas une procédure facile à appliquer.
Mais nous ne sommes pas « à l’extérieur », mon enfant. Nous sommes sur mon bâtiment, et en tant que capitaine, j’ai le pouvoir d’appliquer certaines sanctions.


Astelle parut confuse pendant quelques instants.
Parler au capitaine. C’était peut-être ce que Conall avait eu l’intention de faire…
Après avoir médité cette nouvelle information, la jeune fille secoua tristement la tête.
…rien de tout ça ne leur fera comprendre… ce sont juste des histoires d’emploi et d’argent, n'est-ce pas…? C’est comme si vous mettiez un prix sur la vie de Rattata…

Ce n’était pas entièrement faux. L’autorité du capitaine ne lui permettrait pas d’envoyer le matelot en prison. Pour cruelle que fut cette conduite, elle ne représentait pas un crime. Attaquer un pokémon sauvage ne constituait pas un crime.
Au mieux, il pourrait lui retenir une partie de ses gages. Le signaler à la marine marchande et demander une sanction disciplinaire. Si le capitaine déclarait les pokémons élisant domicile sur son bâtiment comme la propriété du navire, alors les actions du coq avaient compromis les ressources de l'équipage.

Cependant, chaque navire avait sa propre manière de procéder. Après tout, les Rattatas clandestins constituaient un sacré problème quand ceux-ci s’attaquaient aux réserves. Mais un bon équipage savait les amadouer, les convaincre de cohabiter, et faire de ce problème une force.  

…je concède que le châtiment est rarement à la hauteur du crime, jeune fille, mais il existe des moyens de faire expier ces fautes sans recourir à la violence.
Et sans qu’une enfant ne prenne la justice entre ses mains.
…je vais vous demander de bien vouloir me suivre dans ma cabine, je crois que nous avons des choses à nous dire.


Le regard du capitaine s’arrêta brièvement sur Conall. Il parut vouloir dire quelque chose, puis se ravisa. Pour l’heure, il y avait plus important que d’assouvir sa curiosité.

Repêchez notre coq et veillez à ce qu’il ne mette pas les bouts.

Ayant donné son ordre à ses marins, il fit signe à Astelle et Conall de le suivre dans sa cabine.


Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 62280_s
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Bienvenue chez toi
Qu'est-ce que.. Quoi ?... Lorsque Astelle reprit la parole, il fronça les sourcils. Et plus les mots sortaient de la bouche de cette gamine, et plus sa propre colère prenait en force. C'était quoi ça ? Une crise d'adolescence ? En tout cas, la crise de larme de la gamine ne parvenait pas à l'émouvoir. Absolument pas. Il resta cependant silencieux, ne la quittant pas des yeux. Il restait ainsi, froid et terriblement calme. Il aurait put l'arrêter, lui demander de la fermer, mais il n'en fit rien. La laissant hurler tout ce qu'elle avait sur le cœur. Au moins, comme ça elle ne balançait pas des dracorage ou des attaques Z sur les gens... Enfin, elle pouvait toujours essayer contre lui remarquez, mais ce n'était clairement pas une chose qui l'effrayait.
Et Astelle continua sur sa lancé, posant plusieurs questions au géant, qui restèrent sans réponse. Et Conall laissa échapper un grognement d'agacement, lorsqu'elle prétendit que personne n'avait réagie. Ce qui était totalement faux, de ce fait. Si personne n'avait réagie, elle aurait finit au fond du port oui. Et jamais ce rattata n'aurait put rejoindre la terre ferme. Il n'aurait pas accepté qu'elle garde la créature contre elle, non plus, en venant la chercher. Et il la laissa continuer, jusqu'à ce qu'elle semblait avoir épuisé tout les mots de son vocabulaire ainsi que sa salive...

- T'as finis ?

Oh bien sûr. Le ton de sa voix était des plus glaciale. Et bien sûr qu'il aurait continué. Si la voix du Capitaine n'avait finalement pas prit le relais...

Se murant de nouveau dans un silence pesant, le géant finit par reposer la gamine, avant de se tourner vers l'homme qui avait finalement fait apparition. Moro, quand à elle, finit par se poser au coté de son maitre, observant le nouveau venue. Cet homme qui tenait en respect tout les autres...
Il expliqua donc les choses correctement. Ces choses qui pour lui, était tellement logique, tellement naturel, qu'il en oubliait parfois que d'autre n'en avait pas les termes en tête. Chose que la gamine s'empressa de passer en négatif. Rien changer ? Hmph. L'univers des marins, surtout sur un port comme celui de Port-corail était bien plus "petit" qu'on ne le pensait. Il se souvenait de toute ses nouvelles, ses anecdotes que son père apportait à la maison. Même si c'était du bouche à oreille. Un Marin viré pour une telle chose, trouvait rarement de nouveau une place sur un navire. Ou alors c'était un bâtiment dirigé par un enfoiré. Chose qui était évidement, déjà arrivé...
Conall acquiesça en silence, aux paroles de l'homme. Au moins, lui ne faisait pas partie des dis enfoirés. Et comme il s'en était douté, ils allaient donc devoir discuter en tête a tête avec cet homme... Hmph. Quel perte de temps bon sang...

- Oui... Oui... Ok.

D'ailleurs, bien sûr qu'il vit l'hésitation du capitaine à son encontre. Une hésitation qui ne fit clairement pas là pour le mettre à l'aise d'ailleurs. Bon sang qu'il aimerait pouvoir partir loin d'ici. Et rapidement. En soit, il aurait put laisser tout le monde en plan. Une idée bien séduisante. Mais il n'était pas comme ça. Alors sans un mot de plus, il se mit en route, à suivre le capitaine, et poussant la petite postière de sa grosse main, histoire d'être sûr qu'elle s'y rende, elle aussi.

C'est une fois dans la cabine, que la langue du géant finit par réellement se délier. Sur un ton qui trahissait à présent plus de l'agacement. Maintenant que tout semblait s'être calmé, sa colère avait put en faire de même...

- J'suis désolé, Cap'taine... J'pensais pas, qu'notre arrivé s'rais dang'reux pour vot' équipage et vot' navire... - Il laissa échapper un soupire léger puis reprit - J'ai du r'pécher l'jeune fille. Elle a faillit s'noyer en sauvant l'ptit gars. S'colère est... Normal... 'fin, j'comprend. Même si s'tait trop loin...

Il aurait aimé pouvoir continuer. La défendre malgré tout. C'était encore qu'une gamine qui avait beaucoup a apprendre après tout. Mais il ne trouvait pas vraiment les mots. Alors le géant finit par se stopper là. Pensant sincèrement qu'ils allaient avoir une remontrance...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Astelle Dumas
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7749-journal-de-bord-astelle-dumas#106249 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7748-t-card-astelle-dumas https://dusk-lumiris.forumactif.com/t7726-livraison-expresse-de-bonheur-avec-accuse-de-reception-astelle
Dresseur Pulsar
Messages : 783
Née le : 29/11/2002
Age : 18
Région : Lumiris (Kishika)
Pokédollars : 3003
Stardust : 2882
Stardust utilisés : 1885
Equipe pokemon : Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Qdfavl8
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_006_LGPEBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_845_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_267
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_813_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_852_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_854_EB
Icone : Astelle Dumas, petite stagiaire à la Dracoposte
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
Dresseur Pulsar
Astelle Dumas
Identité du dresseur
Messages : 783
Née le : 29/11/2002
Age : 18
Région : Lumiris (Kishika)
Pokédollars : 3003
Stardust : 2882
Stardust utilisés : 1885
Equipe pokemon : Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Qdfavl8
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_006_LGPEBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_845_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_267
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_813_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_852_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_854_EB
Icone : Astelle Dumas, petite stagiaire à la Dracoposte
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 783
Née le : 29/11/2002
Age : 18
Région : Lumiris (Kishika)
Pokédollars : 3003
Stardust : 2882
Stardust utilisés : 1885
Equipe pokemon : Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Qdfavl8
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_006_LGPEBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_845_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_267
Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_813_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_852_EBBienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 Miniature_854_EB
Icone : Astelle Dumas, petite stagiaire à la Dracoposte
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Argent
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Argent
Trophée Événement - Argent
Trophée Capacités - Bronze
« Personne n’écoute une adolescente qui hurle. »
C’était ce qu’elle lui avait dit un peu plus tôt. Et ses paroles se vérifiaient encore.
Conall avait essuyé son discours sans fléchir. Comme un marin attend la fin de la tempête pour mettre les voiles.
Il avait fui tout échange.
Il avait simplement méprisé ses sentiments.


Avant même de terminer de parler… de s'étrangler dans ses larmes.
Astelle avait compris que ça se finirait comme ça.
Ça se finissait toujours comme ça.

On la poussa en direction du bureau du capitaine.
La surveillant pour qu'elle ne prenne pas la fuite. Comme une vulgaire criminelle.

Les adultes s'installèrent dans la cabine, et firent s'asseoir Astelle. L’ambiance ne tarda pas à se détendre. Le capitaine paraissait bien disposé à l’égard de Conall, qu'il semblait reconnaître, et accepta ses excuses avec civilité.
…mais de quel droit s’excusait-il en son nom ?
Assise sur la banquette, aussi loin que possible de Conall, la petite postière n’était plus que l’ombre d’elle-même.
Livide. Exténuée. Ecœurée. Forcée d’écouter les adultes manipuler la vérité.
A quel moment avait-elle failli se noyer ?

Elle garda le silence.
Voilà qu’on se contenterait de punir le criminel d’une « mauvaise réputation ».

Parodie de justice.
Le coq n’aurait qu’à quitter Port-Corail pour laisser cette histoire derrière-lui.

On leur avait servi du thé, qu’elle ne toucha pas. On avait tenté de lui parler, de l’amadouer et de lui faire raconter son histoire, ce qu’elle refusa. Emmurée dans un mutisme apathique, Astelle ne leur prêtait plus aucune attention.
Après tout, ils n’avaient pas besoin de son aide pour arranger les faits à leur convenance.
Pourquoi leur fournir davantage de munitions ? Tous les mots qu’elle avait prononcés jusqu’ici lui avaient été retournés en pleine poitrine.


La conclusion de cette journée lui crevait le cœur.
Pourtant… il y avait une note positive. Sous la forme d’une petite boule de chaleur, nichée au creux de ses bras.
Rattata était vivant. Elle l’avait sauvée. Et l’aurait sauvée, avec ou sans aide.
Tandis que les adultes échangeaient ces paroles raisonnables qui n’avaient plus de prise sur son cœur déchiré, Astelle faisait le bilan.
Rattata était vivant.
Le méchant avait été puni. Lessivé, même.
Et si elle devait en payer le prix… ainsi soit-il.

Elle ferma les yeux. Entièrement coupée de la conversation en cours.

Le Capitaine et Conall se rendaient-ils compte… qu’ils l’avaient perdue ? Qu’ils ne la retrouveraient pas ?
Qu’elle tirait de cette histoire les pires conclusions possibles ?


…à quoi s’attendaient-ils, désormais ? Pensaient-ils qu’elle se tournerait à nouveau vers un adulte, si elle devait être témoin d’un nouvel acte répréhensible ?
Non… puisque ses mots n’étaient pas assez raisonnables pour être entendus.
La prochaine fois, elle agirait seule. Et en secret.

« Ne pas causer de problèmes. »
C’était la seule règle du jeu.
Ne pas se faire voir. Comme le coq avait pu agir en toute impunité jusqu’à présent.

Sa seule erreur avait été de se tourner vers Conall.
Sa seule erreur avait été de manquer de patience.
De ne pas choisir le bon moment pour frapper.

Mais désormais, elle comprenait les règles du jeu.
Elle n’avait besoin de personne.
Elle n’avait besoin d’aucun d’eux.


Puisque le monde n’était en rien conforme à ses espoirs.
Puisque les héros étaient raillés et punis au même titre que les criminels.
Puisque les adultes préféraient la tranquillité à la justice.
Astelle les laisserait se gorger de tranquillité.
…mais ne renoncerait pas à la justice.


Je vais devoir contacter tes parents. Et ton responsable, entendit-elle, au bout d’un moment.
La jeune fille hocha la tête, et d’une voix atone, donna au capitaine les renseignements dont il avait besoin.
Avec une tendresse éperdue, elle enlaça le Rattata.

Elle avait fini de croire en eux. Elle avait fini de pleurer pour eux.
C’était la dernière fois… qu’elle s’appuyait, ou qu’elle remettait son sort entre les mains d’un adulte.
Dans le regard qu’elle jeta au Capitaine et à Conall, toute confiance était assassinée.


Bienvenue chez toi [PV Astelle] - Page 2 62280_s
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Bienvenue chez toi
La discussion avait donc continué entre le capitaine et le géant. Discussion qui trahissait bien son agacement au final, même s'il avait tenté de plaider en faveur de la gamine. Et bien sûr, il ne s'imaginait pas tout ce qui pouvait se passer dans l'esprit d'Astelle, à cet instant. Et à dire vrai, il s'en fichait pas mal au final. Elle l'avait déçue. Elle qui c'était montré si amicale, si compréhensive juste avant... Avait finit par montrer une face bien sombre, qui ne plaisait guère au Quezac. Lui qui avait toujours prôné le calme et préféré la discussion, plutôt que de devoir aller directement sur le front... C'était assez drôle d'ailleurs... Lorsque l'on savait à quel point, il avait du mal à trouver ses mots parfois. Souvent.
Lorsque tout ça fut terminé, réglé, il avait finit par daigner poser un dernier regard vers Astelle. Un regard bien neutre. Bien trop neutre. Ecoutant vaguement les paroles que le capitaine donnait finalement à la jeune fille...

- Faut qu'j'y aille. J'suis d'jà en r'tard... Cap'tain...

Il salua le capitaine d'un mouvement de tête, puis finit par se mettre en route. Sans un nouveau regard, sans un mot pour la jeunette. Tout ce qui lui importait maintenant, c'était de partir d'ici. Et vite. Et de n'y remettre les pieds que pour repartir pour Kalos. Avec celle qu'il était venu chercher de préférence. Hmph... Quelle perte de temps...

Le géant avait traversé le pont, accompagné de son éternelle camarade de route. Il avait prit aussi le temps d'envoyer un regard des plus glaciale en direction du coq, qui avait été sorti de l'eau. S'il devait lui retomber dessus pour le même genre de chose, il ne le louperait pas cette fois.
Puis il quitta le navire, passant son sac par dessus son épaule, et laissant échapper un lourd soupire lasse. Voila qu'il avait l'impression que tout ça était de mauvais augures pour lui. Bon sang... Cette région ne lui avait pas tant manqué finalement... Sans attendre donc, il avait reprit son chemin, en solitaire. La mine bien plus sombre qu'habituellement. L'avantage, c'était que les gens se poussaient à son arrivé. L'inconvénient, c'est que personne n'allait le louper. Lui qui voulait passer inaperçu... Les Quezac n'allaient pas tarder à le savoir. Qu'il était de retour... Oh ça non... Et il avait bien l'impression que ça allait lui être particulièrement néfaste. "j'voudrais m'rendre à Sunyra, s'vouplait..."... L'attente fut longue. Plus longue que s'il avait put passer sur la machine, mais il avait finit par avoir son tiqué. Il déposa les pokedollard demandé pour la traversé, puis, après avoir jeté un regard en direction de Mirawen, finit par monter à bord. Direction Sunyra donc.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération