Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Command
Voir le deal
90.97 €

Répondre au sujet
Exploration urbaine [Pv. Aria]
Elijah Nash
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8448-boulot-velo-dodo https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8449-argent-cigarettes https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8263-chewing-gums-a-la-menthe-elijah-nash-termine
Dresseur.euse Météore
Messages : 215
Née le : 06/06/1989
Age : 32
Région : Kalos, Illumis
Pokédollars : 1820
Stardust : 550
Stardust utilisés : 387
Equipe pokemon : Exploration urbaine [Pv. Aria] R11o
Icone : Exploration urbaine [Pv. Aria] NKkoicq
blanc
blanc
Dresseur.euse Météore
Elijah Nash
Identité du dresseur
Messages : 215
Née le : 06/06/1989
Age : 32
Région : Kalos, Illumis
Pokédollars : 1820
Stardust : 550
Stardust utilisés : 387
Equipe pokemon : Exploration urbaine [Pv. Aria] R11o
Icone : Exploration urbaine [Pv. Aria] NKkoicq
blanc
blanc
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 215
Née le : 06/06/1989
Age : 32
Région : Kalos, Illumis
Pokédollars : 1820
Stardust : 550
Stardust utilisés : 387
Equipe pokemon : Exploration urbaine [Pv. Aria] R11o
Icone : Exploration urbaine [Pv. Aria] NKkoicq
blanc
blanc


Exploration urbaine



Tu portes le sac sans cérémonie mais fermement en traversant la ville : une prudence que d’aucuns qualifieraient de superflu dans une ville si prospère mais, à tes yeux, aucune ne l’est. Ashura t’a demandé d’aller jusqu’à Nemerys pour livrer l’ouvrage à l’académie, tu en déduis qu’il est précieux et exige une sécurité redoublée ; et puis, pour une fois qu’il s’agit d’un bouquin utile et non de quelque fiction stérile, tu ne t’es pas fait prier. L’occasion de visiter la capitale et cette fameuse école…

Arpenter les rues de la cité t’inspire pourtant plus d’amertume que de fascination : elles te rappellent bien trop les veines d’Illumis gorgées d’invisibles pourritures et de souvenirs plus rances encore, regrets et vieilles blessures. Si Fort-des-Songes tient davantage du cimetière que de la ville et si ses occupants spectraux exacerbent ta paranoïa, le chaos des métropoles t’inspire une angoisse différente, chargée d’un passif que tu tentes de chasser depuis ton arrivée sur l’île. Les alcooliques repeignant les ruelles crasseuses de leur bile et de leurs injures, les manifestations belliqueuses opposant les imbéciles aux abrutis, les réseaux corrompus enserrant les citoyens naïfs dans leur toile mortelle… Pourtant, de tous, tu es peut-être le plus crédule, Elijah. Te tenir éloigné de cette ville ne changerait rien : ces essences de crimes ont imprégné ton être et ses relents ne te quitteront plus, tu devrais le savoir. Faire semblant pourrait te coûter cher...

Malgré cette crainte instinctive, silencieux et discret, tu observes les gens, les noms de places, les bâtiments, les loisirs et commerces. Si leur rôle semblable, le cœur de Lumiris peut-il être différent de celui de Kalos ? La façade est identique : des foules bruyantes et des ruelles bouchonnées, des sourires et des moues, des gens qui hurlent dans leur téléphone et d’autres qui semblent subir l’ambiance survoltée, des citoyens blasés et des provinciaux émerveillés… Des vies, des vies et des vies, à n’en plus finir, à la fois uniques et semblables, négligeables et inestimables, banales et pleines de richesses. Tu n’es pas sensible à ces choses poétiques, Corbeau, et pourtant, tu ne peux rester indifférent à la force diffuse de cet univers aux règles instables. Un torrent dont tu connais les courants impitoyables mais guère encore les créatures tapies en son lit, le pied ténébreux du phare aveuglant. Et cette ignorance te convient.

Tu te hâtes et, pour ne pas devoir traverser les foules étouffantes, emprunte des ruelles moins fréquentées : tu as un bon sens de l’orientation, tu ne crains pas de te perdre. Plus que la rapidité pourtant, c’est leur calme qui t’attire. Leur discrétion. Les âmes fatiguées qu’on y croise, et celles qui habillent d’hostilité un chagrin estimé trop peu viril. Tu préfères cette ombre misérable à la lumière trompeuse ; tes yeux y sont davantage accommodés.

Parfois, pourtant, ce sont des lucioles égarées que l’on y croise…



RP avec Eli be like:
 


Merci Aël pour l'avatar ♥️

Elijah reste silencieux en #550000
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération