Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
"Ce que mon père a trouvé". [Solo]
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Ce que mon père à trouvéRencontre
Saint
Travis


Ce jours-là, nous étions tous sur les chapeaux de roue. Car enfin, la zone de fouille avait était désensablé, nettoyer et rendue accessible. Enfin, nous pouvions voir la raison de notre présence ici : Un kiosque antique. Enfin, un truc ayant cette apparence. Mais bien sûr, ce n'étais pas la vraie raison de ma présence ici. Non, c'est quand les vestiges de ce qui semblait être un camps assez jeunes, comparé au ruines, fut trouvé que je fut totalement extatique. Enfin. J'avais trouvé le vieux campement de mon papa. Bien que la découverte du camps les surpris un peu, mes collègues furent plus intéressé par le kiosque, qui semblait être une espèce de lieu de stockage inconnue. Et puis, en vérité, le désert bouge beaucoup, ils pensaient donc que c'était une tente appartenant à un groupe ayant était pris dans une tempête par accident. Rien de bien nouveau, comparé à une magnifique construction antique ! Mais moi, j'avais déjà ce que j’étaie venue chercher.

M’éclipsant du regard de mes confrères, je commençait à fouillé le petit campement écrasé, recherchant la balise laissé par mon père. Je me souvenait qu'il avait réussit à persuader les membre du groupe de Marco de laisser au moins une tente sur les lieux pour plus facilement retrouver les sites. Je ne savais pas encore, quand j’étaie petit, qu'il c'était déjà préparé à mourir et à me donner les clés de la survie. Quel dommage que je ne choisis pas le chemin de la fuite, au lieu de vouloir attaquer le tueur... Enfin bref. Je secouait la tente, vérifiant qu'il n'y avait rien à l'intérieur, puis je me faufilé sous le tissus. Ils faisait chaud et sec, en dessous, et puis le fait que je doive rester coucher pour me déplacer dans cet amas de tissus n'aidais en rien. C'est pour ça que je ne le vis pas à l'allée...

Arrivant à la fin de ce ce tunnels de tissu, je vis la balise radio. Toujours active après ces toutes ses années. Gardienne d'un passé révolue depuis longtemps. Je la pris dans mes mains et l'éteint. Cela me fit comme un picotement au cœur. Elle envoyait ses ondes depuis maintenant plusieurs années et enfin était tomber dans le silence. Le monde venait de perdre une de ses voix. Je la glissais dans ma poche puis retournais sur mes pas. La chaleurs était insupportable, aurait-je dit un archéologue débutant. Pour moi, c'était juste assez bon. Enfin je voulais pas restez dans ce fouillis, mais voilà quoi ! C'est pas comme si j'avais à y rester toute.... Je me stoppais soudainement. Il y avait une espèce de troue, d'espace entre le sol et le plafond collé de cette tente. Comme si un objet d'une bonne taille se trouvé de l'autre côté. Je me dirigeais vers sa direction, étonné de ce que je voyais là. Me glissant dans l'espace, je put apercevoir une masse en argile devant moi. Étonnant. je la saisis par ce qui semblait être une de ses excroissances, curieux.

Lorsque je sortie de la tente, j'enlevais mon masque rapidement afin d'évité de me cramer les capteurs au soleil. Je mis ensuite un foulard devant mes yeux, pour évité d'effrayé tout le monde. Donc je ne voyais toujours pas ma découverte. Elle était lourde cependant, assez pour que je soit forcé de la trainée. Mes collègues toujours devant le kiosque, étudiait ce qu'il semblait être, tandis que tout semblait indiquer que l'on en avait pour plusieurs jours. Par contre, je pouvais entendre les souffles interrogateurs de ce qui me voyait passez à coté d'eux. Il était clair que je portait quelque chose qui les intriguait assez pour se questionner, mais pas assez pour venir les poser. Mutius, en me voyant arrivé, proposa son aide pour transporter l'objet dont je ne savez rien. Il semblait cependant entre soucieux et presque fasciné.

C'est lorsque j'arrivais dans la tente commune et que je remis mon masque que je put comprendre toutes leurs interrogations. Un Balbuto. Alors, oui, la question qu'on peut se poser, c'est en quoi ce simple pokémon peut-il être particulièrement intriguant ? La réponse se trouvait en deux point : premièrement, il avait l'air... Mort. Ou désactivé. Et si je dis désactivé, c'est parce que le second point était encore plus intriguant : il n'avait pas de pique sur la tête. Il avait le crâne chauve pour ainsi dire. Ce qui n'est pas normal. En effet, les balbuto furent conçut sur le modèle d'une toupie, ayant donc besoin d'un balancier en haut et en bas pour bien rester droit. Mais lui n'avait pas ce balancier. Ce qui impliquait qu'il ne pouvait tenir debout... A moins que... Oui, ces bras était plus long. Pas perceptiblement, dans le sens ou si on le mettait côte à côte avec un autre balbuto, l'on ne verrait pas la différence directement, mais en prenant le temps de regarder... Un balbuto ce balançant avec ses bras.... Comme une poupée culbuté plutôt qu'une toupie... C'était du jamais vue ! Une découverte incroyable ! Et cela n'avait rien à voir avec les recherches de mon père ! Je crois... Me voilà avec un nouveau mystère, donc. Qu'est-ce que cet étrange balbuto et pourquoi mon père l'avait laissé là... Qu'est-ce que mon père chercher... Qu'est-ce qu'il a trouvé ?

Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération