Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Mi Days sur eBay : 15% de réduction
Voir le deal

Répondre au sujet
trois petits points. ❞ (maelle)
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
trois petits points
coeurs et pétales de roses ⋆ caelle
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
Hestia/Myla ⋆ ♀ ⋆ Nv.41
Arion ⋆ ♂ ⋆ Nv.20
None yet
None yet
None yet
Enfin, les orages de ses idées avaient laissé place au silence. L'été passé, dévastateur, l'avait laissé vide et amputé – des uns à qui il n'avait pas pu dire au revoir, des autres auprès de qui il n'avait jamais pu s'excuser. Une nouvelle fois, il avait fallu faire le deuil de tous ces mots qu'il n'aurait pas l'occasion de prononcer, ces je te demande pardon, quand on était mômes j'ai déconné, j'ai pas été la meilleure version de moi-même à tes côtés, mais j'ai décidé de changer, et pour ce que ça vaut, j'ai besoin de ton pardon pour avancer qu'il avait été forcé de ranger dans une petite boîte à serrure pour barricader loin dans son cœur ses aveux qui ne valaient de toute façon plus grand chose maintenant qu'ils s'étaient barrés.
Ils s'étaient changés en fantômes.
Si bien que certains d'entre eux étaient même revenus le hanter.
Cael, blessé, fou de douleur et ivre de solitude, avait pardonné.

Pas après pas, souffle après souffle – les mois avaient filé et, lui, il avait lâché prise.
S'était enlisé sans le remarquer – enivré un weekend, puis en semaine, et bientôt un soir sur deux. Rarement en plein jour. C'était toujours lorsque la nuit tombait que c'était compliqué. Difficile de résister à l'appel du diable trop longtemps repoussé – doucement, Cael était redevenu, en secret, une version de lui-même qu'il exécrait.
Il comblait les vides en éthanol et, comme à l'époque, il avait rejeté l'appel d'un producteur sans même décrocher, ni surtout pas rappeler.
On aurait pu lui demander s'il avait pas recommencé à déconner qu'il aurait nié en bloc – persuadé d'être en plein contrôle quand, lentement, il sentait pourtant sa propre vie, une nouvelle fois, lui échapper.
Il aurait nié – trop plein de fierté, ou trop effrayé.

Son esquive favorite était toute trouvée depuis des semaines ; je veux me consacrer à moi-même et puis aux causes que j'aime – mettre entre parenthèses sa vie d'acteur pour lui préférer celle de militant. Disparaître un peu, se faire oublier mais pas tout à fait – il n'avait pas encore tout à fait à cœur de renoncer aux lumières vives des projecteurs ; il refusait l'idée même qu'on puisse l'effacer, le reléguer au rang des artistes qui avaient fait leur temps.
Cael, persuadé que tout allait bien, faisait croire qu'il en avait encore sous le capot – et le message qu'il avait reçu sur Instagram quelques jours auparavant ne lui avait donné qu'une énième occasion de fuir son reflet dans le miroir et ses responsabilités.

Un café, c'est quand même un peu trop impersonnel qu'il avait pianoté, un sourire au bord des lèvres, le téléphone dans une main et un verre à moitié vidé dans l'autre, si tu veux vraiment savoir à qui tu as affaire, je te propose une petite virée à la plage mystique, disons… Le 14 février ? Et il avait laissé, comme ça, l'invitation flotter dans le vide, et observé l'écran en quête des trois petits points qui s'agiteraient bientôt. Sa boîte aux lettres avaient débordé des prospectus roses dégoulinants de cœurs et de pétales de roses – c'était le contexte qui l'avait naturellement inspiré. Peut-être qu'elle refuserait – il aurait compris ; peut-être même qu'elle comptait déjà s'y rendre avec quelqu'un et puis, elle ne le connaissait pas. Trop d'histoires sales impliquaient d'autres types de sa trempe, des mecs du showbiz pour qu'une femme n'ait pas mille raisons de mettre en doute les bonnes intentions d'une telle invitation.
Le café, si elle avait préféré, il y aurait cédé sans trop de difficulté.
Mais elle avait accepté – et il s'était fendu d'un sourire plus prononcé, sans doute un peu plus ravi qu'escompté.

C'était par ce cheminement, sans doute pas le plus clean ni le plus heureux des hasards, qu'il s'était retrouvé là, sur ce bord de plage au sable clair pris d'assaut par les  foules, jean usé, sweatshirt au bleu électrique plus vif que toutes les couleurs des stands les plus kitsch des festivités, mèches colorées, barrettes dans les cheveux glissés sous une casquette, visière en arrière, bras croisés et téléphone réglé sur vibreur dans une main.
Il était en avance – rien qu'un peu. Il cherchait le visage de son date du jour sur les traits anonymes, songeant qu'elle le reconnaîtrait sans doute la première. Mais il avait fini par croiser un regard, qui l'avait poussé à agiter le bras au dessus de sa tête, comme pour confirmer qu'il l'avait aussi repérée.

Armé d'un sourire, il franchit la distance qui les séparait pour finalement s'immobiliser à distance respectable de la petite blonde, glissant son portable dans une de ses poches pour libérer ses mains. « Maelle, c'est ça ? » fit-il, inclinant la tête sur le côté – à la façon, très précisément, d'un chiot curieux – avant de lui tendre une main chaleureuse. « Cael, même si tu le sais déjà. » Risette appuyée – il balaya de ses yeux clairs, déjà agressés par la luminosité du jour, les stands qui les entouraient. « J'espère que tu ne m'en veux pas trop pour cette invitation quelque peu… Inconventionnelle. Mais, franchement, les cafés, c'est barbant. »
Il haussa les épaules, peu désolé, puis décida de suivre le mouvement de foule, qui entendait les porter d'un stand à un autre tandis qu'ils discuteraient.
Oh...
Autant dire qu'on avait fait pire, en termes d'entrevue professionnelle, dans le métier.
jtm si fort ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Cael Hogan
Trois petits points
Nous sommes présentement en plein Après-Midi et la température est Clémente.
Maelle s’interrogeait souvent sur l’amour.
Presque autant qu’elle s’interrogeait sur le manque de professionnalisme de Cael Hogan.
Elle se demandait ce que l’on ressentait lorsque notre cœur battait en parfaite adéquation avec celui d’un autre….
Mais aussi comment on pouvait lui manquer de respect à ce point.

Prenant une grande inspiration, Maelle fait claquer l’élastique qui retient sa longue chevelure dorée puis prend une grande inspiration.
Surtout, ne pas s’énerver – elle n’était pas censée connaître la colère.
Et pourtant, comment pouvait-elle rester de marbre face à ce type de provocation gratuite et irrecevable? Si la Dassylva avait pris contact avec l’acteur, c’était de son plein gré. Personne ne l’y avait forcé et elle ne s’était pas non plus laissée manipuler… Et c’était justement le plus souffrant. L’offense faite à ses bonnes intentions.
Une fois de plus, Maelle se sentait vulnérable; soumise aux désirs d’autrui afin de voir la face de ce Graal tant désiré, tant rêvé.
Elle nourrissait le sentiment d’être tombée dans un piège qu’elle n’avait naïvement pas su esquiver… Et de s’être trahie comme une autre misérable fanatique.

Après tout, qui n’aurait pas souhaité prendre sa place? Passer la St-Valentin avec quelqu’un de célèbre, avec Cael Hogan de surcroît. Il n’y avait vraiment qu’elle pour se plaindre le ventre aussi plein… Et pourtant, elle n’arrivait pas à accepter l’idée.
Tout ce qu’elle avait espéré, c’était qu’il l’a prendrait au sérieux et qu’il s’apercevrait qu’elle était autre chose qu’un énième poisson prêt à mordre à l’hameçon…
Mais sans doute s’était-elle surestimée.

Le regard dans le vague, Maelle referme doucement son poing sur le tissu un peu froissé de sa robe.
Humiliée. Elle se sentait humiliée.

Fermant finalement les yeux pour ne plus voir le paysage défiler, elle se demande comment appréhender la situation.
Elle avait besoin de Cael Hogan. Qu’importe s’il la traitait comme toutes les autres, s’il croyait pouvoir se la mettre dans la poche… Elle avait besoin de lui.
De sa renommée, de sa voix.
De tout ce que Maelle Leslie Dassylva ne possédait pas.

L’adolescente avait fait un effort d’habillement en troquant ses pulls confortables contre une robe drapée qui, à défaut de mettre ses formes en valeur, lui donnait un air un peu plus mature que d’ordinaire.
Comme si cela suffirait à l’aider, à renverser l’image sans doute déjà construite que Cael avait d’elle-même.
Pinçant légèrement les lèvres, elle sent son cœur se serrer lorsque le tramway s’arrête aux abords de la plage Mystique. De son banc, elle admire le sable fin qui s’étend à perte de vue sous le regard amoureux des passants. Elle aurait dû insister.
Elle aurait dû imposer un cadre plus formel à leur rencontre, lui indiquer que ce genre d’événement volatile n’était pas de circonstance pour une relation strictement professionnelle…
Mais Maelle était jeune.
Et sans doute un peu naïve.

En se levant, la belle referme doucement son manteau en laine dont elle resserre la ceinture avec détermination. Il n’en tenait qu’à elle de lui prouver qu’elle n’était pas une écervelée, que le blé de sa chevelure n’était pas un mauvais présage.
Cael Hogan restait humain, la célébrité qui le précédait ne l’élevait pas au rang de divinité…
Et c’était une réalité dont Maelle était parfaitement consciente. Il ne restait plus qu’à le lui démontrer.

En s’extirpant du tramway, l’adolescente écoute le son régulier de ses talons sur le sol puis sur le gravier. Elle était à l’heure, peut-être une ou deux minutes en avance… Mais rien de transcendant.
Au moins, il ne s’imaginerait pas qu’elle était énervée à l’idée de le rencontrer et qu’elle n’en avait pas dormi de la nuit.
Au contraire, Maelle avait très bien dormi. La soirée avait été épuisante et elle donc était tombée de sommeil les poings fermés et l’esprit tranquille.
Cael n’y avait rien changé. Car elle était hurlante de détermination et de confiance en elle, Maelle.

Même si elle était souvent perdue et maladroite face à l’avenir.
Même si elle baissait parfois la tête dans les transports en commun et qu’elle évitait le regard des gens…
Bref.

S’avançant vers leur point de rendez-vous, la blondinette ne tarde pas à remarquer l’acteur. Heureusement pour elle, le contact visuel est réciproque et, comme pour confirmer leurs retrouvailles, il ne tarde pas à lui faire de grands simagrées auxquelles elle ne répond pas.
Par orgueil, ni plus ni moins.

Se rejoignant, elle redresse alors fièrement le menton malgré son estomac qui se tort.
Malgré les jambes qui n’entendent qu’à trembler. « C’est bien ça. », répond-t-elle en serrant poliment sa main de la sienne déjà un peu moite en dépit de tous les efforts qu’elle mettait à ne pas se laisser impressionner.
Pourquoi était-il aussi… rayonnant?
Pas qu’elle s’attendait à un bloc de glace sans émotion, mais elle s’était pas imaginé qu’il la traiterait avec autant de chaleur, autant de familiarité. Était-ce de cette manière qu’il trompait la vigilance et la naïveté des autres filles? À cette idée, elle se sent pousser une moue de contrariété qui, sur les traits de son visage, apparaît plutôt comme une grimace capricieuse.
Elle l’étouffe aussitôt, la troque contre un sourire plus tendre. « Eh bien… J’admets que ce n’était pas tout à fait ce que j’imaginais comme contexte pour une première rencontre… » C’était peu dire.
Au travers les couples, Maelle se sentait étrangère, ennemie sur un territoire qui ne voulait pas d’elle.  « D’un autre côté, je ne sais pas à quoi je pouvais bien m’attendre… Faites-vous ce genre d’invitation à toutes les jeunes femmes qui vous contactent? »

À peine a-t-elle le temps de terminer sa phrase que Maelle se maudit intérieurement d’avoir laissé ses propres sentiments entrer en conflit avec sa mission de la journée. Regrettant aussitôt, elle baisse alors imperceptiblement le regard. « Pardonnez, c’était déplacé de ma part. » Mais quelle idiote elle faisait.
À peine venait-elle de débarquer que, déjà, elle avait tout gâché.
Il ne lui restait plus qu’à rentrer chez elle, fière de sa défaite.
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
trois petits points
coeurs et pétales de roses ⋆ caelle
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
Hestia/Myla ⋆ ♀ ⋆ Nv.41
Arion ⋆ ♂ ⋆ Nv.20
None yet
None yet
None yet
Cael était maladroit. C'était un fait.
Sa spontanéité revendiquée n'était pas que charmante ; souvent, même, elle s'avérait embarrassante. Parce que Cael n'était pas seulement spontané, il était surtout irréfléchi – il oubliait une convention sociale sur deux, agissait par caprices et impulsions, en oubliant souvent que les autres ne raisonnaient pas forcément de la même façon que lui. Lorsque Cael voulait quelque chose, il le faisait – c'était aussi simple que ça. Sans sous-entendus, sans arrière-pensées ; mais ça, les autres l'ignoraient. Ironiquement, c'était lui qui pensait trop et empruntait mille détours dans ses idées, lui qui se détournait toujours malgré lui des priorités, pourtant c'était aussi lui qui était le plus simple et le plus direct dans tout ce qu'il faisait.
Ses trajectoires à lui, quelque part, était toujours linéaires.
Il avait rêvé d'un autre décor que les murs clos d'un café bondé – alors, il avait proposé autre chose.
Il ne s'était pas embarrassé de savoir si d'autres intentions allaient lui être reprochées, s'il allait passer pour ce qu'il n'était pas. C'était toujours après coup que Cael réfléchissait à ces choses-là – quand le mal était déjà fait.

Et, ce jour-là, ça lui tombait dessus comme ça – sans qu'il comprenne très bien de quelle façon il avait pu se trouver au pied du mur ainsi, accusé de faits qu'il lui fallu quelques secondes pour assimiler. Il s'était immobilisé, en pleine allée, dérangeant un tourtereau ou deux qui avaient tiqué sur son arrêt soudain, et s'était tourné en direction de Maelle. Surpris et confus – il avait secoué la tête sans comprendre et puis, brusquement, comme ça, les pièces du puzzle s'était assemblées.
Il était un homme, célèbre, doué d'un certain pouvoir fruit de sa notoriété, et elle était une femme qu'il avait fait céder à l'un de ses caprices.
Peut-être une femme parmi tant d'autres – qu'est-ce qu'elle en savait ?
Les tabloïds eux-mêmes racontaient bien ce qu'ils voulaient quand il rentrait de soirée accompagné.
Homme et célèbre, comme une sentence, c'était un fait – forcément mal intentionné jusqu'à ce qu'il prouve le contraire. Il s'était fait à l'idée. C'était comme ça.

« Non, c'est rien. C'est pas déplacé. » Pas plus, en tout cas, que la façon dont il avait profité, même inconsciemment, de son influence pour qu'elle soit ici, aujourd'hui, avec lui. « T'avais le droit de dire non. Tu l'as toujours, en fait. » Les bras croisés, ses prunelles cherchaient celles de Maelle pour s'y plonger. « Si tu veux qu'on parte d'ici et qu'on aille dans un café, on peut. » Baissant les yeux sur le sable, il y dessina de l'abstrait du bord de sa chaussure. « En toute franchise, j'avais simplement envie de sortir. Pour à peu près soixante-douze raisons différentes, j'ai passé la grande majorité de ces dernières semaines enfermé dans un appartement que j'ai pas vraiment quitté. Je t'ai vue comme un prétexte pour respirer un peu d'air frais, tout au plus. » Pas comme une potentielle conquête à envoûter.
« Mais on peut aller ailleurs, si tu veux. » Il accepterait sans rechigner. Quelque part, il avait besoin d'elle, autant qu'elle avait probablement besoin de lui. Parce qu'elle était son prétexte pour fuir les planches des plateaux et des claps assourdissants. Elle était son excuse pour refuser les contrats et rejeter les appels.
Il avait besoin d'elle pour fuir son propre rêve qui, ces dernières semaines, l'asphyxiait plus que de raison – comme un cauchemar pourrait vous hanter.

« Si t'acceptes qu'on reste, je te laisse décider où on va et je te suis. »
N'importe où – peut-être pas au bout du monde, mais le bout de la plage serait suffisant.
Peut-être pas au bout du monde, mais loin de tout ce qui lui rendait l'âme triste depuis trop longtemps.
jtm si fort ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Cael Hogan
Trois petits points
Nous sommes présentement en plein Après-Midi et la température est Clémente.
Et si elle l’avait trop rapidement jugé, trop injustement condamné ?
Maelle ne savait pas. Son instinct de survie avait crié, avait tenté de la préserver d’une humiliation qui mettrait à mal sa fierté.
Mais peut-être avait-elle réagi trop fortement, laissant les mots dépasser sa pensée et créant une situation plus malaisante qu’édifiante… Et pourtant, elle ne regrettait pas. Elle regrettait d’avoir été trop impulsive, d’avoir balancé des « vérités » qui risquaient de nuire à son entreprise… Mais pas de s’être affirmé.
Maelle était encore une adolescente ; elle atteignait tout juste la majorité et elle n’avait d’adulte que son vécu particulier… Mais, lorsqu’elle était la représentante de Chrysalis, elle possédait une assurance qu’on ne retrouvait pas ailleurs. Cael en avait payé les frais en se frottant, même inconsciemment, aux frontières de sa dignité.

Comme pas mal de gens de son âge, Maelle voulait être traitée en adulte responsable… Même si son comportement n’était pas toujours en adéquation avec ses désirs.
Surtout lorsqu’il était question de son avenir ou du genre de personne qu’elle entendait à devenir…

Honteuse de sa conduite, Maelle garde les yeux baissés.
Instinctivement, ses doigts viennent se refermer sur les manches de son coupe-vent et sa posture tendue fait office de barrière entre elle et Cael.
Elle ne l’avait pas approché par fanatisme… Comme n’importe qui de sensé, Maelle s’extasiait parfois devant certaines célébrités, mais ce n’était pas ce qui avait motivé leurs communications. Au contraire, elle s’était fait un devoir de le traiter comme quelqu’un de normal et de se montrer plus sérieuse qu’elle ne l’était réellement chez elle le soir en défilant son feed instagram… Et pourtant, ça n’avait pas payé.
Au contraire.
Et ça ne pouvait que la blesser.

Remarquant qu’il s’immobilise, la belle s’arrête honteusement sans oser relever les yeux.
Elle l’écoute, sent son cœur se serrer, lui faire perdre toute sa belle contenance improvisée. Doucement, elle se mordille la lèvre inférieure en tentant d’y dissimuler son inconfort.

« Je… » Elle se sentait bien bête maintenant… Mais Maelle ne pouvait pas refuser, elle ne pouvait pas dire non. Parce qu’elle avait besoin de lui, parce qu’elle tenait entre ses mains la chance de faire la différence et qu’elle n’était pas prête à la sacrifier par orgueil mal placé.
Laissant les prunelles du blondinet s’accrocher aux siennes, elle tente de ne pas rougir, de ne pas défaillir.
Mais elle était une adolescente, une adolescente facilement impressionnable qui, une fois la colère passée, ne savait agir qu’en tant que tel. « … Non, ce n’est pas nécessaire. » Elle comprenait mieux.
Sa frustration était tombée aussi rapidement qu’elle s’était annoncée et elle réalisait à quel point elle avait été stupide de le condamner aussi rapidement.
C’était le contexte, peut-être, qui l’avait trompée… Ou peut-être avait-elle l’imagination trop fertile. Après tout, elle pouvait concevoir que l’on s’intéresse à elle, mais pas aussi impunément et certainement pas quelqu’un comme lui.
Elle était réaliste… Et sans doute un peu défaitiste, même si elle ne l’admettrait jamais. Elle était censée être un rayon solaire, après tout. « Pardon… Pour tout ça, je n’avais pas à te juger sans savoir. » Elle savait reconnaître ses torts autant que ses erreurs.
Elle ne s’en cachait pas.
« Tu aimes les pokémons eau ? » s’enquit-elle avec un sourire en coin.
Elle ne savait pas quand elle avait cessé de le vouvoyer ni même de quel droit elle se permettait, mais c’était naturel.
Peut-être était-ce sa franchise, la familiarité presque décadente dont il témoignait… Elle ne savait pas très exactement, mais elle avait le sentiment que c’était correct.
Qu’il ne lui en tiendrait pas rigueur, que jamais il ne la corrigerait. Mais peut-être voyait-elle trop loin. Elle tomberait de haut s’il venait à la remettre à sa place. « Personnellement je les adore… », confie-t-elle en tournant son regard vers la plage. « C’est ultra cliché, mais j’aimerais bien aller marcher le long de la plage pour les admirer. » Ses talons ne seraient pas d’accord, mais elle n’y avait pas pensé. Quelque part, elle s’en foutait.
Même si la Dassylva était d’une certaine féminité, elle n’avait pas à cœur cette perfection continuelle que d’autres femmes mettaient sur un piédestal… Parfois, elle aimait la simplicité des moments et des habillements, la spontanéité des imprévus.
Dommage que sa vie ait été si rythmée, si routinière… Au quotidien, elle laissait trop peu de place aux surprises, alors que ne les avait pourtant pas en horreur.

« Viens. », se contente-t-elle de dire en l’invitant d’un geste de la tête vers le bord de la mer. Sur place, quelques couples admiraient l’eau et les pokémons qui y séjournaient, mais la plupart d’entre eux préféraient les activités plus divertissantes que la contemplation.
D’une moue embêtée, la blondinette ne tarde pas à souffrir de l’inconfort procuré par ses talons s’enfonçant dans le sable et, malgré la température un peu fraîche de février, elle n’hésite pas une seule seconde à les retirer.
Autant marcher nus pieds qu’avec difficulté. « Alors… Tu ne m’as jamais dit, pourquoi t’as décidé de t’impliquer auprès de notre communauté ? Sans vouloir te paraître désagréable, ça aurait quand même été plus simple de nous ignorer… Pas que je sois mécontente que tu l’aies fais hein ! Au contraire, ça me touche énormément… Mais c’est pas toujours facile d’associer son nom à la cause. », demande-t-elle, pesant tous ses mots et espérant ne pas le vexer.
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
trois petits points
coeurs et pétales de roses ⋆ caelle
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
Hestia/Myla ⋆ ♀ ⋆ Nv.41
Arion ⋆ ♂ ⋆ Nv.20
None yet
None yet
None yet
Lorsqu'elle reprit la parole, Cael su qu'il l'avait convaincue et, quand elle le tutoya, le sourire sur ses lèvres s'imprégna d'un rien de victorieux. Il n'avait pas parlé de travers – pas foutu la journée par terre. Le quiproquo était passé – la suite, à partir de là, serait forcément moins compliquée. La glace était brisée – bien plus rapidement qu'il ne le craignait.
Malgré lui, il appréciait les gens qui avaient l'audace de la familiarité avec lui. Trop souvent, on l'observait comme un astre inaccessible, et on lui adressait la parole avec trop de respect pour que les échanges soient naturels.
Il savait que c'était normal et, pourtant, il avait toujours autant de mal à assimiler la façon dont on le regardait, la manière qu'on avait de lui parler. Il avait été plongé dans le grand bain de la célébrité trop tôt pour avoir le temps d'admirer les grands avec les mêmes yeux que les autres – parce que, depuis presque toujours, c'était au monde de ces grands qu'il appartenait. Un pair en devenir, un novice qui avait fini par briller du même éclat qu'eux.
Il aimait ceux qui cédaient à la simplicité de le considérer, dans leurs intonations, comme un égal – Cael Hogan n'était, somme toute, pas différent du commun des mortels.

« Je préfère les Pokémon feu, mais va pour la poiscaille », railla-t-il, un rictus au bord des lèvres, répondant au mouvement de tête de Maelle par un geste de la main qui l'invitait à le précéder. Lui emboîtant le pas, Cael laissa son regard voguer d'un stand à l'autre ; la plage entière semblait en effervescence. Se mêlaient des odeurs sucrées, des rires mielleux et des mélodies sirupeuses ; on sirotait en tête à tête des cocktails colorés ou on jouait à des jeux d'amoureux un peu bateau – les décorations criardes appelaient son attention à tout va, et sa concentration papillon eut tôt fait voleter très loin.
Fort heureusement, le bord de mer était plus calme – on entendait encore la fête battre son plein, plus haut sur la plage, mais les bruits étaient étouffés par celui des vagues s'échouant sur le sable. Les couples marchaient paisiblement, se tenant la main, épaule contre épaule et, enfin, Cael trouva à reporter son attention sur Maelle plutôt que sur le monde entier.

L'observant ôter ses armes de torture chaussures pour marcher à pieds nus dans le sable frais, le jeune acteur se fit la réflexion qu'elle était plus petite que ce qu'il pensait – mais l'idée n'eut pas le temps de s'attarder que, bientôt, sa voix le ramenait aux raisons pour lesquelles ils étaient tous les deux là cet après-midi. Tête inclinée, il se contenta de hausser les épaules, réajustant d'une main sa casquette, plus par réflexe un rien nerveux qu'autre chose. « À quoi ça sert si c'est facile ? » Adressant à son interlocutrice un regard en biais, il marqua une pause avant de poursuivre. « Quoique je fasse, les gens trouveront toujours à y redire. Si je m'engage, on me reproche de me politiser, et si je me tiens à distance, on me reproche de ne pas donner mon avis, soi-disant important pour ma communauté. Alors, je sais pas… Quitte à emmerder les gens, autant le faire pour quelque chose qui en vaut la peine et qui en aide d'autres ? » C'était aussi ça, pour lui, donner du sens à sa vie : n'en faire qu'à sa tête, rester vrai, et se battre pour ce qui lui tenait à cœur.

« Je sais pas si tu connais trop ma carrière – t'as le droit de dire non – mais à une époque j'ai joué un ado pas trop sûr de sa sexualité, qui se découvrait, pis c'était à une époque où moi-même j'étais un peu paumé, occupé à me chercher, à pas toujours trop savoir si je mélangeais mes rôles et les vrais affects. Du coup, je sais pas, c'est une période où j'me suis pas mal perdu sur le net, puis une chose en entraînant une autre… J'ai appris que le spectre des identités ça se limitait pas à savoir qui est-ce qu'on avait envie d'inviter dans son lit. » Il se fendit d'un rire léger, un peu tendre – il avait été maladroit, à l'époque ; il avait posé des questions déplacées, s'était attiré certaines foudres, salué les bienveillances. Il restait un peu nostalgique de ce môme qu'il était, qui avait choisi de se bousculer pour admettre qu'il portait les torts de l'ignorance. « Depuis, je sais pas… J'ai toujours bossé avec des assos, surtout à Kalos du coup, parce que je viens de là-bas. Mais comme j'envisage de rester à Lumiris un p'tit moment… J'me suis dit que je pouvais bien m'engager ici aussi. » J'en ai marre d'attendre que le temps passe, que les choses se fassent, que le monde bouge de lui-même parce que je sais que ça se passe pas comme ça, faut des impulsions...

Il remonta les manches de son sweat – il n'aurait pas cru qu'un après-midi de février à la plage mystique puisse être moins frais qu'un matin pleinement ensoleillé à Artiesta. « Et puis, je sais pas… J'imagine qu'au fond, ce sera toujours plus simple pour les alliés plutôt que pour les concernés, non ? » Il ne savait pas ce que c'était, lui ; de devoir se battre pour qu'on reconnaisse son identité comme valide, et pour qu'on le traite sur un pied d'égalité avec le commun des mortels. Il n'avait jamais eu à lutter pour qu'on l'entende, lui ; alors, il pouvait bien le faire pour les autres ? « Comment tu le vis, toi ? D'être militante ? » De devoir revendiquer ton droit à exister ; n'en déplaise à ceux que l'évolution des moeurs dérange ?
jtm si fort ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Cael Hogan
Trois petits points
Nous sommes présentement en plein Après-Midi et la température est Clémente.
Elle savait.
Elle savait à quel point les mots pouvaient blesser, combien il était difficile de toujours rester fier devant l’adversité.
Même si Maelle était une combattante gorgée de fierté, elle savait.
Il y avait des réalités auxquelles elle avait trop de fois été confrontée pour feindre l’indifférence et la naïveté… Mais c’était sans importance.
Car, derrière ses airs d’adolescente innocente, la belle avait les épaules plus solides qu’il n’y paraissait. Elle était de ces gens que l’on tendait à sous-estimer autant qu’à protéger… Mais qui n’avaient pas besoin d’être couvé. Son bonheur, elle le forgeait à la sueur de son front.
Et son avenir également.

Et c’était un peu la raison pour laquelle elle s’interrogeait sur les motivations de certaines personnes capables de s’engager sans compter… Les tabloïds dépeignaient Cael comme un homme à femmes, bien dans sa peau et fier de ses réalisations.
Il avait tout pour plaire, tout pour réussir sans la moindre bavure ou vilain coup de pinceau. Alors pourquoi ? Elle ne doutait pas de sa sincérité. Si c’était le cas, Maelle ne se serait même pas donné la peine de se déplacer…
Elle voulait seulement comprendre. Elle ne connaissait pas la vie de l’acteur comme le fond de sa poche et elle n’avait jamais spécifiquement épluché les articles le concernant. Même si elle aimait bien zyeuter la presse à potins, elle n’avait jamais créé d’obsession autour d’une image qu’elle savait faussée… Alors le mystère était entier.

Laissant ses pieds s’enfoncer dans le sable fin de la plage, Maelle prend une grande inspiration en laissant la température clémente de Février s’insinuer dans ses narines.
Une fois la tension redescendue, elle se sent bien.
Elle n’oublie pas qu’elle est ici pour le boulot, qu’elle est censée représenter l’organisation… Mais elle retouche du bout des doigts à cette douce innocence qui la compose au quotidien.
Et ça ne lui déplait pas.

« À quoi ça sert si c'est facile ? » Intriguée, elle supporte son regard avec interrogation et curiosité.
Parfois, elle aimerait bien que ce soit un peu plus facile, qu’il ne soit pas nécessaire de mener moult combat pour être reconnu autant qu’accepté… Mais l’humanité n’est pas ainsi faite.
Et Maelle le sait, même s’il lui fait mal de l’admettre.
Écoutant d’une oreille attentive la réponse de Cael, elle se laisse charmer par la sincérité de son récit. Elle-même, elle s’était longuement questionnée. Plus jeune, on lui avait étiqueté son homosexualité comme s’il s’agissait d’une évidence qui les concernait tous… Mais elle n’avait jamais pu y adhérer. Parce qu’elle sentait que la réponse n’était pas aussi simple que ça, que ce n’était pas la révélation qu’elle attendait…
Pendant des années, elle avait été partagée entre l’indifférence et la curiosité… Jusqu’au jour où on lui avait enfin offert la chance de comprendre. Depuis ce jour, elle se demandait s’il était vraiment possible de mener une existence sans jamais remettre en question les préceptes imposés par la société sur les hommes et les femmes. « Tu vas probablement me répondre que ce n’en est pas, mais tu as beaucoup de courage tu sais… » Elle avait trop souvent entendu que ce n’était pas de l’audace, qu’ils faisaient seulement ce qu’ils devaient faire… Mais elle n’arrivait pas à partager cet avis.
Parce que c’était beaucoup plus facile de choisir le silence aux foudres de l’humanité.
L’histoire de Cael était touchante, elle était heureuse qu’il l’a lui ait partagée.
Depuis qu’elle avait compris que le spectre des identités n’était pas totalement noir ou blanc, Maelle s’était prise de passion pour le vécu atypiques des gens de sa communauté. Même si elle ne l’avait jamais formulé en de tels termes, elle adorait la diversité et l’unicité de leur histoire… Sans un regard pour la beauté ou pour la finalité, elle voyait en eux une honorable force de caractère à laquelle elle n’avait jamais été confrontée avant.
C’était aussi un peu pour eux qu’elle voulait se battre, pour que tous leurs efforts et leurs souffrances n’aient pas été vains…

« Comment tu le vis, toi ? D'être militante ? » Un sourire. Attendri, un peu amusé, c’est tout ce qu’elle peut répondre sur l’instant T.
Refermant ses orteils sur le sable de la plage, elle abandonne Cael du regard pour ramener ses prunelles azurées vers la mer qui s’étend à perte de vue devant elle. « Bien… Tu sais, ce n’est pas vraiment pour moi ni pour mes droits que je fais tout ça. », confie-t-elle sans trembler. « Considérant la chance que j’ai eu dans ma malchance, je pense que j’aurais pu me contenter de la situation actuelle, même si elle n’est pas belle ni enviable… » Maelle avait été acceptée. Par sa famille, par ses amis ; peut-être pas par la société, mais par tous les regards chaleureux qui veillaient sur elle. « C’est pas toujours facile… Mais chaque sourire est un triomphe et chaque pas est une conquête. » C’est comme ça qu’elle avait toujours ressenti les choses.
Si Maelle était aussi investie, si elle se confrontait volontairement à la haine et l’intolérance, c’était pour que d’autres gens dans sa situation puissent connaître le même environnement sain et réconfortant… Le même bonheur qu’elle, tout simplement. « C’est gratifiant… Mais je crois que tu le sais déjà. Les réussites justifient chaque échec et c’est difficile de dire que ça ne sert à rien ou que ça ne mène nulle part. » Parce qu’à partir du moment où Maelle faisait la différence dans la vie de quelqu’un, alors toutes les souffrances passées laissaient place à la fierté…
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
trois petits points
coeurs et pétales de roses ⋆ caelle
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
Hestia/Myla ⋆ ♀ ⋆ Nv.41
Arion ⋆ ♂ ⋆ Nv.20
None yet
None yet
None yet
« Tu vas probablement me répondre que ce n’en est pas, mais tu as beaucoup de courage tu sais… » S'il lui adressa un regard en biais, ponctué d'un sourire indéchiffrable, il prit pourtant le parti de ne rien répondre. Du courage ; il n'en savait rien. Cael avait simplement conscience de ses privilèges – même s'il était le fils d'un ouvrier et orphelin d'une mère et qu'il avait grandi d'amour et d'opportunités, Cael savait qu'il avait de la chance, aujourd'hui, d'avoir une voix qui portait et un avis qui importait. Il déplaisait souvent – certains tabloïds ne lui avaient pas pardonné les deux années déchues qu'il avait offerte aux flashs malgré toutes les autres qui avaient passé depuis. On avait accusé ses engagements de hobbies insensés, de radicalisation et d'autres noms qui l'avaient souvent fait grimacer. Il avait vu ses abonnements baisser sur les réseaux sociaux, et puis augmenter dans la même foulée – plutôt que de disparaître, sa communauté (et son entourage) avaient changé, évolué en même temps que lui. C'était ce qui lui avait donné la force de continuer – de voir que, peu importe ce qu'il devenait, il n'était jamais seul.

La suite, il l'écouta attentivement – si son regard était porté sur les vagues, son attention, elle, revenait toujours à Maelle. Il l'écoutait sans la regarder, mais sa voix lui parvenait sans accroc – ses mots élargirent son sourire et, lorsqu'elle se tut, il reposa enfin les yeux sur elle. « En somme, donc, t'es une altruiste. » Il y avait quelque chose, dans les intentions de Maelle, qui lui ressemblait. Elle n'avait rien à gagner non plus, rien pour son confort ni pour sa gloire personnelle ; au contraire, même – le militantisme avait quelque chose d'épuisant sur le long terme. La colère, l'injustice, la lutte étaient épuisants et le puritanisme activiste poussait parfois à remettre en doute sa légitimité. C'était une remise en question permanente, s'interroger à chaque mot, chaque partage, chaque formulation – c'était usant. Étaient sans doute plus heureux les aveugles qui se tenaient loin de ces guerres d'inclusivité contre la bien-pensance conservatrice. « J’t’aime bien, du coup. » C’était sorti de nulle part, comme ça – sur l’impulsion simple de sa spontanéité. Lui-même ne s’en étonna guère – il était comme ça.

Son attention, de toute façon, s'était déjà reportée sur l'eau, qu'il pointa du doigt pour attirer celle de Maelle dessus. « Regarde. » Un peu plus loin, toute une parcelle d'océan s'était teintée d'un rose profond. Probablement le fruit d'éclairages astucieux enfoncés dans le sable – les rayons du soleil qui dansaient à la surface lui donnaient un aspect pailleté, en plus d'y ajouter quelques reflets orangés. C'était comme assister à un coucher de soleil en plein milieu d'un après-midi ensoleillé. « Ils n'ont pas lésiné sur les moyens… » remarqua-t-il, avec une petite moue, avant de revenir au sujet qui les intéressait.
« Du coup… Plus concrètement… Qu'est-ce que tu attends de moi ? En termes d'actions, de présence, de finances… De quoi avez-vous besoin ici et maintenant ? » Il s'était immobilisé près de l'eau rosée pour la regarder plus franchement, les bras croisés mais l'air curieux.
C'était bien pour ça qu'ils étaient là, après tout, non ?

Pour parler affaires – pour refaire le monde.
s a m e je les aime déjà ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Cael Hogan
Trois petits points
Nous sommes présentement en plein Après-Midi et la température est Clémente.
Du courage, il en fallait.
Il en fallait pour prendre sur ses épaules l’indicible pesanteur qui étouffait l’ouverture d’esprit Pour certains, ce n’était qu’un effet de mode, qu’une crise identitaire aux conséquences désastreuses…
Pour certains, ce mal être n’existait que par mouvement de société.
L’encre coulait avec hargne et incompréhension, pointant outrageusement du doigt des enfants que le manque d’attention rendait malades… Aux frontières de la monstruosité.
Cael ne le réalisait peut-être pas, mais s’infliger un tel châtiment, une telle haine infondée, lorsque l’on pouvait s’y soustraire sans grande difficulté nécessitait un grand courage.
Ou un effroyable masochisme.

À cette idée, un doux sourire s’étire à la commissure de ses lèvres.
Maelle savait.
Elle savait qu’elle ne serait pas exposée sans être directement concernée… Si son propre genre n’avait pas été contraire à ce que mère nature avait décidé, Maelle n’aurait jamais pris les armes au nom des opprimés. Elle n’avait rien d’une héroïne, elle n’était rien de plus qu’une gamine.
Et pourtant, Cael, lui, le faisait. Et si ce n’était pas une forme de courage, alors elle ne savait pas ce que c’était.

De l’inconscience, peut-être…
Et si ce n’était pas son talent qui forçait le respect chez l’acteur, c’était sans conteste son inéluctable grandeur d’âme.

« Peut-être bien… » Et si Maelle ne s’était pas déjà inscrite chez éclipses, peut-être que c’est auprès des novas qu’elle aurait trouvé foyer après tout…
L’image l’amuse, la conversation l’enchante et, sans même s’en rendre compte, l’étudiante laisse son sourire s’attarder sur la sérénité de tes traits. Elle se sentait bien.
Ses appréhensions s’étaient complètement dissipées, vaincues par le jeune homme à ses côtés. On disait d’elle qu’elle accordait un peu trop facilement sa confiance, qu’elle ne nourrissait pas assez de méfiance… Mais les traits d’un tableau excessivement noircis par le négativisme ambiant la rebutaient.

Ce monde, elle aimait y croire; se gaver d’espoir.

« J’t’aime bien, du coup. » La spontanéité des mots qui s’évadent de l’esprit de son vis-à-vis la saisit.
Surprise, Maelle étouffe un hoquet de surprise que ses joues délicieusement rosées par l’embarras ne tardent pas à trahir. Détournant son regard de lui, elle prend alors une grande inspiration.
Elle n’était qu’une adolescente en talons.
Une gamine dressée derrière le professionnalisme et une générosité aux grandeurs de l’océan… Maelle s’était toujours senti bien, entourée de tout ces gens… Mais il lui restait à tout jamais cette sensibilité propre.
La douceur de la naïveté dans le cœur des grands.

Préférant ne pas répondre par crainte de se mettre dans l’embarras, la Dassylva répond volontiers à l’invitation qui lui est faite de regarder.
Jusqu’à tout oublier. Attendrie par la teinte rosée de l’eau en harmonie avec les reflets du soleil brillant à sa surface, la belle sent ses épaules se relâcher. Elle n’avait pas à s’inquiéter.
Recentrant momentanément son attention sur le sable sous des pieds, elle se sent reprendre contact avec la réalité. Elle avait le droit. Droit d’être maladroite, droit d’être une enfant à qui l’on avait demandé de se comporter en adulte…
Gagnait-elle seulement à craindre qui elle était vraiment? En tant qu’organisation, Chrysalis ne lui avait jamais demandé d’être trop plutôt que pas assez. S’ils l’avaient choisie, malgré son jeune âge et les faiblesses qui rayaient sa peau satinée, c’était parce qu’elle possédait des qualités qu’elle n’était pas en droit de nier.
Et c’était tout ce dont elle devait se rappeler.

« Ils ont fait les choses en grand… J’en oublie parfois à quel point l’amour est un excellent marché financier. » Pour lequel l’humanité était prêt à tout dépenser.
Mais après tout, ne nous poussait-il pas autant qu’il nous rendait héros?
On lui avait toujours répété qu’il était important d'aimer quelqu'un d'autre que soi-même. Pour être capable de protéger ou de se protéger, il était important de tenir à quelqu'un par-dessus tout.
N’était-ce pas normal de mettre sur un piédestal un sentiment d’une aussi grande puissance?

Doucement amusée par sa propre niaiserie, la belle ne tarde pas à ramener son attention sur Cael, effaçant du revers de la main toutes ses pensées à l’eau de rose. Elle n’était pas là pour ça, pour faire une ode à l’amour. « Pardon, je me suis laisser distraire... », s’excuse-t-elle platement. « J’imagine que tu as eu connaissance de l’attentat qui a prit racines à Voltapolis cet été? » Il n’y avait pas été. Maelle le savait… Parce qu’elle connaissait sur le bout des doigts le nom de tous les gens qui s’étaient porté volontaire pour sauver les blessés et pour empêcher la ville d’être éradiquée. « La région a beaucoup souffert du contre coup et… Les organisations militantes ont beaucoup de mal à se relever. » Chrysalis, mais pas que. « Au cœur d’une ville endeuillée, notre cause n’est plus entendue… On a un peu été relayé au second plan tu vois. » Sans même s’en rendre compte, ses doigts se crispent imperceptiblement autour de ses talons. « Nous avons besoin simplement d’une voix que les gens sont prêts à écouter… Notre présence sur les réseaux sociaux ainsi que les appels aux dons ne suffisent pas… Et ça ne sert à rien de défendre une cause si personne ne l’entend. » Ses ongles s’enfoncent imperceptiblement dans la cuirette dont est recouvert le soulier. « Un porte-parole, un représentant, c'est tout ce dont nous manquons cruellement... De quelqu’un prêt à parler en notre nom. Prêt à s’associer à nous ainsi qu'à notre cause. » Parfois, elle avait l’impression de demander le ciel, l’impossible. « Nous pouvons te rémunérer... »

Car elle savait que le monde gardait l’argent pour moteur…
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
trois petits points
coeurs et pétales de roses ⋆ caelle
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
Hestia/Myla ⋆ ♀ ⋆ Nv.41
Arion ⋆ ♂ ⋆ Nv.20
None yet
None yet
None yet
S'il avait deviné la gêne qui s'était saisie d'elle un instant, il n'avait pas relevé – il s'était contenté d'un sourire amusé, le regard porté sur l'horizon, silencieux pour ne pas l'embarrasser plus qu'il ne l'avait déjà fait. Réfléchir avant de parler n'était pas une qualité qu'on lui connaissait – Cael était (trop) spontané, et ne songeait aux conséquences de ses mots qu'un instant trop tard. Quand ils avaient déjà fait leurs ravages – enfin, côté ravages, il allait s'en dire que le jeune acteur avait déjà connu pire qu'un hoquet et que deux pommettes rosées.
« Ils ont fait les choses en grand… J’en oublie parfois à quel point l’amour est un excellent marché financier. » À qui le disait-elle... Lui dont le nom et le visage avait probablement fait la une d'un numéro spécial saint-valentin, article les jules de l'année 2017 d'un quelconque tabloïd – on s'était servi de son image pour vendre la fabuleuse fête de l'amour comme on s'en servait pour faire de l'audimat. Tout était sujet à marché, finances, business – on finissait par s'y faire, au fil du temps.

Il s'était malgré tout laissé charmer par le paysage artificiel qui s'étendait sous leurs yeux. Et, peut-être un peu, par le profil de l'adolescente qui s'était ajouté au tableau – s'il avait été un peu plus porté photographie que ça, le cliché saisi au vol aurait été magnifique.
Mais, si belle qu'elle était, elle ne perdait pas le nord – ils étaient là pour parler affaires, pas pour flâner dans les allées sablonneuses décorées aux couleurs d'une fête un peu kitsch. Enfin, quand il s'agissait de lier l'utile à l'agréable, Cael n'était jamais dernier. « J’imagine que tu as eu connaissance de l’attentat qui a prit racines à Voltapolis cet été? » Il acquiesça, lentement. Impossible d'échapper aux informations que tous les médias avaient vomi pendant trois semaines – à juste titre. Lui, tenu loin de l'horreur, s'était simplement trouvé en pleine obscurité. Rongé par l'inquiétude, il avait au moins eu la chance de ne pas être seul. Ça l'avait aidé à tenir jusqu'à l'aube, jusqu'au réseau, jusqu'aux nouvelles.
Mais cette violence-là, celle que d'autres avaient connue, l'espace de quelques heures, il ne l'avait jamais connue. Peut-être, il l'espérait, ne la connaîtrait-il jamais.

Il cligna des paupières, reprit pied tandis qu'il retrouvait le fil des mots de Maelle. « Un porte-parole, un représentant, c'est tout ce dont nous manquons cruellement… De quelqu’un prêt à parler en notre nom. Prêt à s’associer à nous ainsi qu'à notre cause. Nous pouvons te rémunérer » Brièvement, une grimace s'était imprimée sur ses traits. « Aïe… J'coûte cher à la location, quand même, tu sais ? » L'instant d'après, il soupirait, croisant ses bras sur son torse. « Si j'voulais être rémunéré, j'irai promener le Ponchien de Tata Odette, tu vois ? Oublie ces histoires de tunes, j'en ai déjà à plus savoir quoi faire. » C'était pourtant pas faute de dépenser ; qu'il s'agisse de futilités ou de causes qui comptaient. Il n'avait jamais manqué de rien – même si son enfance avait été plus modeste. Il en manquait encore moins aujourd'hui.

« Je peux. » lança-t-il simplement, au terme d'une réflexion qui, montre en main, avait dû accaparer approximativement six secondes et vingt-trois dixièmes de son temps. « J'ai pas de tournage en ce moment, j'ai pas spécialement envie de me relancer tout de suite dans le bain, mais j'ai toujours un compte Instagram qui tourne à plein régime et moyen d'avoir des interviews dans lesquelles j'peux parler de vous. C'est pas la mer à boire. » Au contraire – l'idée d'aider lui faisait même plaisir.

Pourtant, une question lui brûlait les lèvres – un peu plus pudique, sa voix fut étrangement basse quand il la posa. Lui qui parlait d'ordinaire si fort (sans doute un peu trop) avait cédé à des intonations plus posées. « Vous avez pas peur de refiler votre voix à un allié ? C'est pas dans votre intérêt de laisser les privilégiés parler en votre nom, si ? » Son sourire effaçait toute ambiguïté potentielle à la question – elle était presque ingénue.
Par le passé, simplement, on l'avait étiqueté en présumant de ce qu'on pensait savoir de lui.
Aujourd'hui, il se demandait si d'autres le feraient encore – probablement.
Il était étrangement en paix avec cette idée.
jtm ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Cael Hogan
Trois petits points
Nous sommes présentement en plein Après-Midi et la température est Clémente.
Maelle était pleine de courage… et de réalisme.
Même si les mots dépassaient parfois sa pensée, elle savait qu’elle ne devait pas se leurrer : une organisation comme Chrysalis n’avait pas les moyens monétaires d’être représentée par quelqu’un comme Cael Hogan.
Au mieux, elle pouvait rémunérer les services de la célébrité locale la plus dépréciée – la mascotte d’une chaîne de restauration malaimée –, mais elle ne pouvait pas prétendre à une telle reconnaissance.
La conscience de Maelle n’était pas déconnectée de la réalité… Mais que perdait-elle à proposer?

Aïe… J'coûte cher à la location, quand même, tu sais ? Naturellement, ses épaules et son regard s’affaissent légèrement sous la douceur d’un rire gêné lourd de sous-entendus qu’elle ne sait verbaliser.
Les mains jointes et les pieds abandonnés à la fraîcheur du sable, Maelle laisse son regard se perdre dans les nuances de rose et de orange. Elle s’imagine ce que pourrait être sa vie si, elle aussi, elle avait de l’argent à ne plus savoir comment la dépenser.
Enfant née de la modestie, ses parents l’avaient toujours préservée des nuits sacrifiées au manque et des « non » un peu trop vindicatifs. Malgré tout, ils n’avaient jamais caressé les réalité cachées derrière l’opulence grossière de ceux que l’on rêverait de connaître – d’être.

Je ne comprend pas… Pourquoi es-tu aussi bon?
Aimerait-elle demander lorsque sa réponse franchit la frontière de ses tympans.
Pourquoi accepter s’il n’a rien à y gagner? Maelle se nourrissait de la reconnaissance, mais depuis quand l’avarice des célébrités se satisfaisait-elle d’une simple poignée de main en guise de remerciement?
La blondinette n’y comprenait rien tant Cael brillait de son irréalisme et d’une perfection qui la terrorisait.

Le tableau était trop beau, trop peaufiné pour être vrai.

Vous avez pas peur de refiler votre voix à un allié ? C'est pas dans votre intérêt de laisser les privilégiés parler en votre nom, si ? Souffle bas, comme si l’interrogation avait manqué à ses obligations; à toute discrétion.
S’arrachant à sa contemplation et à son propre regard fuyant, Maelle ramène doucement ses prunelles sur Cael. Inconsciemment, elle cesse d’avancer; se refuse le luxe d’un pas de plus dans le froid mordant du sable et de février.
Elle a déjà été comme lui. De corps, sans doute pas d’esprit.
Encore aujourd’hui, elle partageait de nombreuses similitudes avec cet être privilège dont elle admirait désormais silencieusement l’humanité… Et pourtant, la pseudo importance d’une voix consciente des réalités ne lui avait jamais effleuré l’esprit. « Tu sais, Cael… Ce n’est pas auprès de la communauté LGBTQ que nos droits ont besoin d’être défendus. », siffle-t-elle avec un léger rictus. « Au contraire, n’est-ce pas un incroyable signe de tolérance que de laisser la chance à un allié de nous représenter? »
On avait longtemps convenu que les histoires de transidentités relevaient du domaine médical et, encore aujourd’hui, personne ne voulait entendre l’opinion des « malades ».
Lorsqu’ils se défendaient eux-mêmes, personne ne savait les écouter… « Les esprits les plus étriqués ne veulent pas s’entretenir avec la différence… Ils ont besoin de gens à qui ils peuvent, non seulement, s’identifier, mais aussi de gens capables de leur faire comprendre que notre existence n’est pas une menace à la leur. », soupire-t-elle finalement; le regard traversé d’un voile de tristesse. « Mais, dis-moi, es-tu certain d'être aussi privilégier que tu le crois? »

Maelle ressemblait encore à Cael.
Dans l’intimité, ils partageaient encore de nombreux points communs… Mais l’un était un produit oppressé de la société alors que l’autre en était le rendu le plus apprécié.

Et si un jour venait où la tendance devait s’inverser, alors Maelle n’était même pas certaine qu’elle serait toujours là pour en admirer les aboutissants.
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Cael Hogan
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8227-dreamin-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8225-glory-cael https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8220-we-walk-as-lions-cael
Dresseur Pléiade
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Dresseur Pléiade
Cael Hogan
Identité du dresseur
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 248
Née le : 15/08/1996
Age : 24
Région : Kalos (Romant-Sous-Bois)
Pokédollars : 1428
Stardust : 231
Stardust utilisés : 155
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniature_077_Galar_EB trois petits points. ❞ (maelle) XLA3Kxd trois petits points. ❞ (maelle) EsZEBUz trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Tarsalevo1mini trois petits points. ❞ (maelle) Jade.Mysdibulemini
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) U5BzTah
trois petits points
coeurs et pétales de roses ⋆ caelle
Hécate ⋆ ♀ ⋆ Nv.5
Hestia/Myla ⋆ ♀ ⋆ Nv.41
Arion ⋆ ♂ ⋆ Nv.20
None yet
None yet
None yet
Tout aussi sincèrement flatté qu'il était qu'on ait pensé à lui pour porter la voix de ceux qui comptaient, Cael ne pouvait nier que, quelque part, d'une façon ou d'une autre, cette même idée lui serrait le cœur. C'était celle de vivre dans un monde qui se prétendait égalitaire, mais où l'on n'écoutait si peu les concerné·e·s qu'il valait mieux ne pas en être – qu'il fallait compter sur d'autres aux trajectoires plus simple pour entendre ses idées portées.
Il ne prétendrait jamais connaître la situation dans laquelle se trouvaient Maelle et ceux de l'association qu'elle défendait, et puis tous les autres qu'on poussait au silence mais, quelque part, il comprenait. Il y avait des histoires que le commun des mortels n'aimait pas entendre – parce que ce commun des mortels n'aimait des autres que leur droiture et leur apparente normalité. Il fallait rentrer dans les clous, surtout pas casser les codes. Être différent, d'une façon ou d'une autre, c'était être condamné. Lorsqu'il avait sombré, la psychophobie ambiante l'avait poussé à la rage et aux prochains excès ; il s'en était sorti, mais il savait que d'autres… Que toutes les histoires ne se terminaient pas de la même façon. On ne l'avait écouté que parce qu'il parlait au passé ; que c'était quelqu'un qu'il avait été, une mauvaise passe qu'on tolérait, sur laquelle on était prêt à fermer les yeux… Comme tous ces délurés qui parlaient de genres et inventaient des drapeaux pour toutes les sexualités ; comme toutes ces hystériques qui osaient réclamer qu'on ne regarde pas plus leurs jambes que leur curriculum vitae – on espérait la crise d'adolescence ou l'existentielle ; une rébellion qui se tarirait bien avec le temps. Le progrès, les gens ne l'appréciaient finalement que lorsqu'il ne bousculait pas leurs esprits étriqués.
Le monde ne tournait pas encore rond ; et Cael, lui, aimait bien déranger les bien-pensants aux certitudes tirées à quatre épingles.

« Les esprits les plus étriqués ne veulent pas s’entretenir avec la différence… Ils ont besoin de gens à qui ils peuvent, non seulement, s’identifier, mais aussi de gens capables de leur faire comprendre que notre existence n’est pas une menace à la leur. » C'était cette réalité, précisément, qui donnait à Cael l'envie de se démener pour qu'un jour, les choses changent. Son attitude avait quelque chose de politique, et il ne s'en était jamais dissimulé. Son look avait fait couler beaucoup d'encre, les manières qu'il adoptait parfois en avaient rajouté ; il n'avait pas démenti les préjugés qu'on dessinait sur sa sexualité, qu'importe de quel côté les fans ou les haineux préféraient pencher. Ses engagements, il s'était évertué à ne jamais les trahir. On lui avait conseillé de faire attention – il savait qu'un mot de travers, aujourd'hui, suffirait à faire sombrer sa carrière, mais il était déterminé. Il savait le combat qu'il avait décidé de mener… Et rien, sur cette terre, n'aurait pu entamer sa volonté. Il avait commis des erreurs, forcément ; avait déblatéré des maladresses qui avaient peut-être heurté, mais il avait toujours eu l'humilité de s'excuser.
Et, quand il faisait face à des individus comme Maelle, tout son parcours prenait sens à ses yeux. Il savait pourquoi il avançait sur ces chemins sinueux-là – mieux, désormais, il savait surtout pour qui il le faisait. Et son sourire lui suffisait. Lui suffirait. S'il pouvait en collectionner quelques uns de plus, alors il ne demanderait jamais rien de plus.
S'il n'avait pas été acteur, et s'il avait été moins excentrique, Cael aurait sans doute pu faire carrière dans le social… Mais les bureaux ne lui convenaient définitivement pas. Au lieu de quoi, il avait gagné une voix. Un public, une influence… Cael avait acquis le pouvoir de se débattre au nom de ceux qu'on entravait. Et ce pouvoir-là était sans doute plus grand encore que celui qu'il aurait jamais acquis de l'autre côté d'une porte de bureau…

« Hm… Définis privilégié, et repose-moi la question. » avait-il répondu, un rictus au bord des lèvres, avant de reporter son attention sur l'écume qui venait s'échouer sur la rive. « Je suis un homme. Cis ou pas… Ça m'est égal. J'ai déjà balancé une connerie type mi-homme, mi-rêve en interview, ça a fait marrer le mec, mais… Ouais, j'm'en fous. Du reste… Haters mis à part, mais c'est ce à quoi une personnalité publique s'expose… J'ai le luxe, j'ai la popularité, la stabilité, et même le loisir de faire des caprices de stars et de réclamer une chambre avec baignoire plutôt qu'avec douche quand je suis sur un tournage. » Il s'était fendu d'un rire puis, doucement, s'était défait de son espièglerie.
Elle débordait d'une honnêteté touchante, et lui continuait de se cacher derrière ses frasques et les simplicités de sa façon d'être un peu trop spontanée pour le bien des introvertis de ce monde… Alors, par acquis de conscience, et parce qu'elle méritait au moins qu'il soit aussi sincère avec elle qu'elle l'était avec lui, il haussa les épaules. « Je sais pas à quel point tu me connais, moi ou ma carrière, mais… Y'a eu une sale période, disons. J'ai déconné. Alcool, drogue, soirées et tous les excès qui vont avec, autant dire que les gros titres m'ont franchement pas épargné à l'époque. » Il avait haussé les épaules. Ce n'était plus… douloureux, d'en parler. Mais ça réveillait toujours, quelque part au fond de lui, ce sentiment de honte dont il ne parvenait pas à se débarrasser. Qu'importe combien il essayait. « J'ai découvert ce que c'était, que de perdre des privilèges. Pas tous… Mais du jour au lendemain, on a arrêté de me considérer comme… Quelqu'un d'apte à prendre soin de lui, quelqu'un d'apte à prendre des décisions pour lui-même. C'était mon agent qui triait les commentaires pour moi, qui filtrait les accès à mes comptes, réseaux sociaux comme bancaires… J'ai découvert ce que c'était que de dépendre de quelqu'un alors qu'on est majeur et vacciné. De pas pouvoir être entendu parce qu'aux yeux de la société t'es plus capable de tenir un discours sensé. »

Ses prunelles cérulées s'étaient fondues dans les flots, longtemps, puis avaient cherché celles de Maelle pour s'y plonger. « Y'a rien de comparable à nos vécus en tant que tels… Mais j'ai fait partie de ces gens qu'on refusait d'écouter parler… Longtemps. » Alors, ses rechutes, désormais, il les taisait ; et ses bouteilles, il ne les descendait plus qu'à l'ombre de sa piaule plutôt que de détruire son image en soirées désenchantées. « Et ce sort là, je ne le souhaiterais même pas à mon pire ennemi. » Alors…
Alors, d'une façon ou d'une autre, ç'avait sans doute participé de l'homme qu'il était devenu. Déterminé à ne plus laisser des histoires similaires s'aligner sans qu'il ne dévie le courant des idées imbécile et destructrices.
Pas un seul môme, sur cette terre, ne méritait qu'on le silencie quand il demandait à ce qu'on l'écoute quand il parlait de qui il était et hurlait à ce monde insensé qui l'avait blessé.
jtm ♡



Merci Kisara & Izaiah pour les superbes kits ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 89
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : trois petits points. ❞ (maelle) Miniapplin3232 trois petits points. ❞ (maelle) 1fun_m10
Icone : trois petits points. ❞ (maelle) Maelle19
Cael Hogan
Trois petits points
Nous sommes présentement en plein Après-Midi et la température est Clémente.
Quoi qu’en disent ses mots, Maelle ne croyait pas à l’honorable statut de privilégié…
Elle n’était pas aveugle aux inégalités, aux injustices qui constellaient la terre de larmes et d’injures… Mais elle ne voyait pas s’élever les hommes.
Même si on persécutait les minorités et que l’on condamnait la différence, Maelle n’oubliait pas.
Elle n’oubliait pas les attentes démesurées bercées par des clichés qui les emprisonnaient et les étouffaient depuis la tendre enfance… L’histoire dénotait l’hypocrisie d’un droit de vivre s’accompagnant d’un lot excessif de difficultés et ce que l’on soit homme, femme ou non-binaire. À tous sur un pied d’égalité, mécontents du simple fait d’exister.

Alors, non, elle n’y croyait pas, à ce statut tant exploité de privilégié.
Elle ne connaissait que trop bien les colères et les larmes soustraites au regard du monde entier…

D’un silence respectueux, la belle accueille les confidences d’un Cael qui, loin de la lentille indiscrète des caméras, ne lui a jamais semblé si humain que maintenant.
Elle laisse son regard épouser l’écume des vagues, ses oreilles recueillir les paroles un peu trop sincères, un peu trop honnêtes de celui qui ne peut parler. De celui à qui l’on a toujours murmuré de se méfier.

Tu es bien plus rêve que homme, tu sais.

Elle ignorait tout des réalités que l’on connaissait lorsque notre intimité devenait aussi celle de regards inquisiteurs… Mais certaines douleurs faisaient écho en elle.
Les voix étouffées par les cancans incessants, ignorés puisque jugées inaptes à s’exprimer… Trop longtemps, elle s’était sentie emprisonnée, incapable de couvrir le boucan l’entourant.
Et même si ses espoirs étaient empreint de naïveté, elle voulait croire qu’elle n’aurait plus jamais besoin d’y être confronté, à cette voix durement étranglée.

« Je savais un peu, oui… », murmure-t-elle doucement, sans le moindre jugement.
Soutenant ses prunelles de saphir, Maelle esquisse l’ombre d’un sourire. Le moment, dans toute son humanité, lui semble précieux, presque sacré… Et elle craint que les mots ne viennent le briser avant d’en gangrener la funeste beauté. « Que tu sois étranger ou familier à nos réalités m’importe peu. » Après tout, elle ne connaissait même pas les siennes… « Tu as de l’empathie, Cael… De l’empathie et une histoire à raconter, c’est déjà plus que la majorité des gens à qui j’ai eu l’occasion de parler. »
Il connaissait les regards et les commentaires acerbes, déshumanisés. Il connaissait les insultes murmurées, la déception au creux des prunelles acérées. De quel droit, par quel miracle, aurait-elle pu espérer mieux?
Elle n’avait pas besoin de quelqu’un comme elle, d’une simple copie de sa personne… Elle voulait quelqu’un de solide, quelqu’un que leur venin n’atteindrait pas. Cael était cette personne.

Ou, du moins, elle l’espérait sincèrement…

« Merci de m’avoir parlé. » Ils n’étaient pourtant qu’étrangers… Dans d’autres circonstances, Maelle et Cael ne se seraient sans doute pas même regardé. N’auraient jamais existés.
Et pourtant, la conversation avait texturé l’image un peu trop lisse que la notoriété leur imposait. Elle ne se serait jamais permis d’en attendre autant. Après tout, personne ne pouvait exiger une telle transparence…
Glissant doucement une mèche de sa longue chevelure blonde derrière son oreille, le visage de la belle se fend d’un nouveau sourire beaucoup plus franc. « Si ça te convient, je te propose de fixer un second rendez-vous avec la présidente de l’organisation dans les semaines à venir afin de discuter des modalités… À moins que tu n’aies envie de faire ça, ici, maintenant, sur la plage et entourés de gens? », demande-t-elle d’un ton délicieusement amusé.
Face à l’annonce d’une nouvelle égérie, la présidente de Chrysalis hurlerait sans doute de joie… et Maelle, pour la première fois, aurait le sentiment d’avoir fait le bon choix. De cette manière, elle parviendrait peut-être à évincer les conséquences de son manque de communication et de ses initiatives un peu trop ambitieuses pour son rang.

« Maintenant... Puisque j’ai fais tout le chemin depuis Kishika pour venir te rencontrer dans le cadre le moins professionnel que j’ai eu la chance de fréquenter, je propose de rentabiliser mon trajet. Qu’en penses-tu? »
Et s’il reste quelque cendre de l’amertume qui l’a guidée, alors Maelle l’a doucement balayé. Elle ne lui en veut pas plus qu’elle se sent manipulée.
Au contraire, ce cadre qui lui semblait d’abord si condescendant lui apparaît désormais comme une formidable opportunité… De quoi d’autre pourrait-elle rêver?
« J’espère que tu avais eu le temps de regarder les activités proposés pour la journée, parce que, pour ma part, je trouve l’eau super invitante... »

Les fraîcheurs de février et l’illumination railleuse des défis parfaitement assumés.

Maelle n’a que dix-huit ans.
Elle n’est, au fond, qu’une enfant.
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération