Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Répondre au sujet
Idol Symptoms • Nilaya
avatar
Origine : Lavanville
Groupe : Eclipse
Messages : 105
Stardust : 237
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Mar - 21:07
Éclipse
Les mains, fébriles, tournèrent une page et Caolum soupira, refermant soudainement dans un claquement le livre qu'il tenait devant lui. Il s'agissait du second opus, le volume Soleil, d'une auteure très intéressante. Nilaya Eternara. Ses théories et ses faits sur les évolutions avaient totalement happé Caolum ; si ses sujets étaient plutôt des êtres évoluants par pierres, l'idée même qu'un ADN de pokémon puisse évoluer selon l'heure, le jour, la nuit, touchait de près à ses idées et à sa curiosité. Comment aurait-il pu passer à côté du second opus ? Il avait dévoré le premier, l'avait relu certains soirs, quand il manquait d'inspiration ou de motivation. La jeune demoiselle, l'écrivaine, lui avait apporté un certain courage, et s'il pouvait mettre un mot sur ça, il admirait son talent pour l'écriture et son intelligence.

« Pas de bêtises, Cléo » fit-il de sa voix de basse, alors que l'odeur agréable de la grande librairie, ces effluves de papier neuf, de bois et de colle à papier lui envahissaient les narines. La nidoran se colla à ses jambes, un peu étonnée de voir autant de monde dans la petite librairie. Caolum retourna le livre fermé et observa d'un regard de chirurgien, sans émotion, le visage sur la quatrième de couverture ; une jeune femme brune, la vingtaine. Il aurait pu la trouver jolie, si il était le genre de personne à faire attention à ça.

« On va payer, et on rentre vite. J'ai déjà envie de le lire » fit-il avec un sourire, un de ses rares rictus qui illuminaient son visage. Il remonta ses lunettes du bout de l'index, et se dépêcha de payer pour sortir dans les ruelles de la capitale. La foule sur les trottoirs ne lui arrivait qu'aux épaules. Il changea de route, ses grandes jambes le menant dans la ville sans problème. Il suivit une petite ruelle, où une boulangerie vendait des petits pains fourrés excellents.

Alors qu'il sortait, sous l'auvent, profitant de la chaleur et de l'absence de foule, il manqua de faire tomber sa pâtisserie alors qu'une silhouette passait devant lui. Dans un grand bruit de sachet froissé - celui du livre - il rattrapa la jeune femme en la hélant : « Hé, vous. Attendez. » Pourquoi il ne pouvait pas avoir l'air plus aimable, par Arceus ? Sa voix de basse, grave, aux tons chantants, semblait être celle d'un horrible délinquant. Il toussota, ramena la main qui avait failli attraper l'épaule de la demoiselle.

Il sortit d'un geste brusque le livre qu'il avait acheté, vérifié une fois, deux fois, puis le tendit presque sous le nez de la jeune femme, en tapotant la photo de l'index, comme pour lui prouver ses dires. « C'est vous. »  Comme si elle ne le savait pas ! Il y avait une certaine fébrilité étrange, dans sa voix, pour un homme de son âge, de sa stature, de son allure. Il baissa le livre, comme si il baissait une arme, et cligna stupidement des yeux, avant d'essayer un sourire maladroit, l'air gêné et embarrassé au possible. Derrière lui, Cléo eut un grognement dédaigneux, se moquant déjà de son dresseur. Quel imbécile, celui-là !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 146
Stardust : 290
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Mar - 21:57
Pulsar



Nom Nilaya Eternara
Âge 22 ans
Sexe Femme
Origine Kalos
Groupe Pulsar
Métier Écrivaine

Nilaya Eternara

Lumiris Centre - Nemerya.


Idol Symptoms.

Aujourd'hui je m'étais levée un peu moins tôt que les jours précédents, en profitant pour me reposer d'avantage et pour rattraper les heures perdues durant notre voyage en bateau. Kaala avait dormi avec moi bien sûr, c'était son habitude après tout et ce, depuis des années mais parfois, je la sentais un peu triste, elle repensait sûrement à son frère et je lui racontais alors l'histoire qui nous avait tous réunis il y a des années, cette fameuse journée où j'avais recueilli les deux bébés suite à la mort de leur mère: comment, je ne le sais toujours pas, pourquoi, non plus, tout cela reste un mystère et une déchirure pour eux.
Je me suis dirigée vers la cuisine et nous ai préparé à manger, puis je suis allée me doucher, me suis habillée, puis j'ai pris la petite boule blanche et je l'ai posé sur la table avant de la regarder.

« Dit-donc, on est plutôt jolie ce matin ! »

Elle se secoua dans tous les sens et me regarda de son regard de nuit, elle me sauta dans les bras et je compris qu'elle me donnait son aval pour sortir.

Quelques temps plus tard, nous étions arrivées à Nemerya pour voir la librairie et voir potentiellement où se trouvait mon livre. J'avais dans l'idée de me renseigner, savoir comment les ventes se passaient, c'est donc ce que je fis, une fois terminée, je suis sortie et nous allions nous diriger vers le chemin du retour, j'avais pris quelques exemplaires de mon livre, gracieusement offert par la vendeuse.

Zorua dans les bras, nous nous étions éloignées de la foule, elle l'appréciait au moins autant que moi cette cohue de personnes se dirigeants apparemment au même endroit. Je marche tranquillement, quand une voix semble interpeller quelqu'un. Je ne me retourne pas, ce ne doit pas être moi, je suis arrivée ici depuis trop peu de temps. Mais la seconde d'après, un livre se retrouve presque sous mon nez, on peut y lire: Evolution sous l’œil des Astres: T.2: Le Soleil. Je m'arrête et me retourne vers la personne qui me montre mon livre, me demandant si c'est bien moi, ou me l'affirmant plutôt, je ne savais pas trop.
Bien plus grand que moi il me dépasse largement, je relève la tête et la penche légèrement, Zorua faisant de même, je lui adresse un sourire avant de lui répondre:

« Oui c'est bien moi. Vous avez lu mes livres ? »

Je ne savais pas vraiment comment réagir face à lui, comme ça, dans la rue. Zorua gesticule quand elle aperçoit le Nidoran par terre, elle saute au sol et va la voir. Je reporte mon attention sur l'homme en face de moi.

« Nous pourrions peut-être en discuter sur un banc ou autre part, je n'aime pas trop rester dans la rue comme ça. Le monde vous voyez, je ne suis pas trop habituée. »

Je reprends Zorua dans mes bras et j'attends sa réponse, j'espère qu'il ne voudra pas trop rester là, je n'aime pas trop la foule.





- Nilaya Eternara & Kaala & Rek'Sai & Mambo & Lucifer & Arwen -


  
   Kaala        Rek'Sai      Mambo      Lucifer    Arwen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lavanville
Groupe : Eclipse
Messages : 105
Stardust : 237
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Mar - 8:55
Éclipse
Elle était là. En chair, en os, en cheveux. Elle était moins plate en vrai - peut-être parce que, jusque-là, elle vivait dans le monde 2D d'une quatrième de couverture. Le regard d'or sombre de Caolum plana même jusqu'à la silhouette d'un zorua étrange, au pelage argenté, aux nuances de violet, de noir. Un magnifique Zorua, unique et sublime, qui allait parfaitement avec l'écrivaine. Il sembla un instant embarassé avec son livre, puis le rangea dans le sac plastique, avant de répondre, dans une mono-syllabe gênée, « Oui. » Ce simple mot n'exprimait pas assez l'émotion qui l'avait saisie quand il avait lu les lignes de la jeune femme. Ce simple mot n'expliquait pas qu'elle lui avait redonné force, courage, ambition. Mais même si ce mot avait pu, il n'aurait pas voulu. Pudique, d'une certaine façon. Ou crétin. Encore à vérifier.

Mais loin de se vexer de ses réactions, Mademoiselle Eternara semblait parfaitement à l'aise, du moins dans leur conversation. Leurs regards se heurtent dans un léger silence, avant qu'elle ne reprenne. Il inspire, fait gonfler son large poitrail maigre, et hoche la tête. Cléo, de son côté, observe curieusement le zorua, et lui flanque un coup de patte pour le faire réagir. Il ne sursaute pas, mais semble réaliser qu'il pourrait parler. Qu'il pourrait discuter avec quelqu'un qu'il admire.

« Oui, d'accord. » Ils partent un peu plus loin, dans un petit parc au bout de la ruelle. Il y a déjà moins de monde - ils sont tous affairés à leurs travaux, à leurs pensées. Concentrés sur leur individualisme. Maladroitement, Caolum s'asseoit sur un banc, à l'exact opposé de mademoiselle Eternara. Comme s'il ne supportait pas l'idée de l'approcher, tout en était contre la pensée de s'éloigner trop. « Hem. J'avais imaginé vous aborder autrement si je vous rencontrai » fit-il d'un ton ennuyé, et cela pouvait tenir comme des excuses, comme un pardon pour l'avoir abordé de cette façon si peu habile. « Je. Je m'appelle Caolum. Je suis chercheur pokémon, sur les évolutions et notamment celles avec les pierres. » Peut-être que ça pourrait faire débuter la conversation. Mieux que lui. Il ne savait pas quoi faire, il n'avait pas l'habitude. Il se sentait à la fois excité comme un gamin, face à son idole, et extrêmement empêtré dans son embarras. « J'ai beaucoup aimé votre premier livre. » Et il allait sûrement aodrer le second. Mais il n'avait pas encore eu le temps de le lire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 146
Stardust : 290
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Mar - 15:12
Pulsar



Nom Nilaya Eternara
Âge 22 ans
Sexe Femme
Origine Kalos
Groupe Pulsar
Métier Écrivaine

Nilaya Eternara

Lumiris Centre - Nemerya.


Idol Symptoms.

Il était toujours en face de moi, dressé tel un mur d'une incroyable envergure, il semblait dans ses pensées quand je lui ai proposé de me suivre et peut-être aurions nous pu discuter un peu plus tranquillement. Il tourne les talons et me promène jusqu'à un petit parc dont j'ignorais l’existence jusqu'alors. Il se dirige de lui-même vers un banc, je ralentis et j'observe le décor autour de nous, Zorua fait de même et comme un réflexe je plonge ma main dans mon sac mais je m'arrête subitement me rendant compte de ce que je comptais faire, il allait sûrement trouver ça stupide...
Je retire ma main et me baisse pour caresser Kaala, elle ferme les yeux à mon contact puis les rouvre dans la seconde d'après, le Nidoran de notre interlocuteur semble nous regarder, elle aussi a une couleur peu commune, un turquoise assez joli à regarder d'ailleurs. Je m'avance et me place à sur un banc, il parle le premier et mon attention se reporte sur lui, Zorua sauta sur mes genoux et se posa en boule sans pour autant en louper une miette.
Je me suis sentie un peu perturbée à ses secondes paroles, qu'entendait-il par là ? Il y avait une manière spécifique pour rencontrer quelqu'un ? Étais-je autant connu que cela ? Finalement cela me donnait presque envie de me cacher dans un trou plus loin.

« Il n'y a pas de façon spéciale pour aborder quelqu'un vous savez... Ce n'est pas parce que j'ai écrit des livres que je me sens différente ou au dessus des autres. »

Un léger sourire illumina mon visage, il était donc chercheur et plus précisément en ce qui concerne les évolutions avec des pierres, je comprends mieux pourquoi il avait lu mes livres et aussi le fait qu'il ait acheté mon dernier livre.

« Oh je vois ! Vous avez donc acheté mon livre parce que je parlais d'évolution en fonction du moment de la journée, je suis aussi intéressée par les évolutions d'autres types, mais j'ai pu étudier les pokémons pendant des années, je pourrais vous raconter tellement de choses à leur sujet... Si un jour vous avez le temps, je pourrais vous en parler. »

Je regarde un peu Zorua puis il continue en confirmant ce que je pensais finalement, il avait aimé le premier livre, j'étais contente de rencontrer un de mes lecteurs, c'est vrai que je n'avais jamais fait de séance de dédicace et encore moins des séances de rencontre. J'ai ajouté ensuite, ayant presque oublié de me présenter même s'il me connaissait déjà.

« Enchantée Caolum, je suis Nilaya Eternara, mais ça vous le saviez déjà. . Vous m'avez parlé de pierres, en avez-vous déjà découvert certaines ? Est-ce que vous avez entendu parlé du pokémon Evoli ? J'aimerais tellement en avoir un et ainsi le faire évoluer en Aquali. »

J'ai peur de trop parler, pour une fois que je rencontre quelqu'un qui s'intéresse à ce que j'écris, j'ai peur de tout faire rater.





- Nilaya Eternara & Kaala & Rek'Sai & Mambo & Lucifer & Arwen -


  
   Kaala        Rek'Sai      Mambo      Lucifer    Arwen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lavanville
Groupe : Eclipse
Messages : 105
Stardust : 237
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Mar - 23:47
Éclipse
Il a envie de lui demander comment faire. Où mettre ses mains ? Dans ses poches ? Sur les hanches, tel un super-héros ? Les agiter, au-dessus de sa tête ? Et puis, il a l'impresion que sa bouche est toute molle. C'est n'importe quoi, il le sait, mais c'est comme ça - comme si la logique, dans un tel moment, pouvait prendre le pas sur sa gêne sociale. C'est qu'il était une espèce de gros ours handicapé de la vie, parfois. Avec de grosses lacunes dans certains domaines aussi vastes que communs pour les autres mortels. Mais il nota que la demoiselle semblait plutôt à l'aise, ou du moins ne remarqua t-il pas de tics de gêne. Il l'observa du coin de l'oeil, surpris par ses mots. Y avait-il une façon correcte de se présenter ?

« L'éthique sociale veut que les présentations soient correctes. La mienne ne suivait pas les codes dits normaux. » Il avait eu l'air un peu ridicule. Sûrement même beaucoup. Mais à quoi bon se focaliser là-dessus ? Il inspira, gonflant son large poitrail maigre, et se tourna plus posément vers l'écrivaine. Il avait maintes questions, divers sujets à aborder, dont il avait rêvé parler avec quelqu'un qui en savait plus que lui sur l'évolution selon l'heure diurne ou nocturne ; il avait été d'autant plus intéressé depuis qu'il avait Éclipse dans son équipe. L'évoli avait été le petit miracle de ces derniers jours, pokémon survant d'un désert qu'il avait à peine exploré. Il tenait à connaître tout de ses possibles évolutions, au-delà des pierres évolutives. Sa curiosité le poussait à tout explorer. Et Éclipse avait un tempérament aussi curieux que lui - ils s'étaient trouvés, si l'on pouvait dire.

« Très volontiers. J'ai du temps. Là. » Quelle subtilité, à faire pâlir d'envie. Mais il était tout impatient, tel un enfant un matin de noël devant un sapin garni de cadeaux. Un esprit à l'intellect aussi curieux et passionné que le sien lui faisait face ; comment ne pas tenter de prendre le pas sur les sujets qui les intéressaient tout deux ? Son regard fit écho à celui de la jeune femme et tomba sur le zorua chromatique aux couleurs si intenses ; au-delà d'une beauté certaine, il se questionna sur la chromacité des pokémons, interrogations qui lui venaient souvent en tête. Un autre sujet de recherches pour les jours maigres.

« Hm ? » fit-il, distraitement, en revenant à la réalité devant la présentation polie de la jeune femme. Il la connaissait, bien que de façon erratique. Il s'était assez peu intéressé à elle en tant que femme, bien plus en tant que chercheuse sur les évolutions. Les questions finirent de lui donner le sourire, et par un geste tranquille, il sortit une pokéball et, dans un cliquetis, il fit rougeoyer le faisceau qui fit apparaître, à côté d'une Cléo visiblement jalouse, l'évoli Éclipse. L'évoli s'ébroua, leva ses oreilles pointues et douces, et observa la scène avant d'interroger son dresseur de son regard brun et chaud. Il n'en fallut pas plus pour qu'il fasse comme le Zorua et s'installe sur les genoux de son maître, place bientôt disputée par une Cléo rancunière. Séparant les deux pokémons, un sur chaque genou, Caolum eut un sourire doux et fier face à Nilaya. « Amusant, comme vous amenez ce sujet sur table. J'ai capturé Éclipse il y a une semaine ou deux. C'était pour moi un vrai miracle, il traînait près du désert, sur la route. Il était mal en point et je l'ai pris avec moi. Pour des chercheurs tels que nous, intéressés par l'évolution, c'est mon sujet le plus important -aïe » grogna t-il en sentant la morsure légère de Cléo. Il se sentit obligé de rajouter : « Même si, pour le moment, Cléo est le sujet que j'étudie le plus, pour pouvoir voir sa forme de Nidorina future soumise à mes tests. Son ADN est tout aussi précieux. »

Cela sembla apaiser la petite créature qui se repositionna sur les jambes du dresseur, alors que Éclipse observait tout autour, d'un air curieux. « Je comptais surtout étudier les pierres lunes, étant donné ma partenaire nidoran, mais à présent que j'ai un évoli avec moi, beaucoup de possibilités s'offrent à moi. » Une question lui échappa des lèvres. « Un aquali ? Pourquoi ? » Ce n'était pas exactement sa forme préférée ; il seyait plus à un évoli de prendre la forme d'un noctali, selon lui. Même si, en y réfléchissant sous l'oeil scientifique, chaque forme des évolutions était intéressante en soi. « Est-ce que vous étudiez également la chromacité ? » demanda t-il finalement, sans avoir besoin d'observer le zorua pour définir ses propos. La nidoran, dont le corps turquoise était lui aussi peu commun, était un petit bijou. Ses évolutions et son ADN, à la fois chromatique et évoluant avec une pierre, seraient de petites pépites pour ses recherches.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 146
Stardust : 290
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 17:39
Pulsar



Nom Nilaya Eternara
Âge 22 ans
Sexe Femme
Origine Kalos
Groupe Pulsar
Métier Écrivaine

Nilaya Eternara

Lumiris Centre - Nemerya.


Idol Symptoms.


C'est dans ce genre de moment que j'ai toujours eu du mal à comprendre ce que les autres voulaient de moi, pourquoi toujours penser que je suis en marge de la société, ce n'est pas parce que j'ai vécu seule et que j'aime écrire en silence ou accompagnée d'une petite musique en fond que je ne suis pas comme les autres. Je me retire à mes pensées, il me dit que les présentations n'ont rien de "normale" pour lui et qu'il n'y en a pas une meilleure que les autres, dans un sens cela me rassure, j'ai peur parfois, de passer pour quelqu'un de différent. Pourquoi je n'ai jamais fait de séance de rencontre avec mes lecteurs ? Je crois que c'est la peur de les décevoir qui m'a toujours retenu de le faire. Si pour eux, je n'étais pas celle qu'ils imaginaient juste en voyant ma photo sur cette couverture noire ?

« C'est gentil à vous, de prendre le temps de parler avec moi. »

Il me répond un vague son, je ne m'en fais pas, peut-être ne parle-t-il pas si souvent que ça, ou peut-être n'est-ce pas son tempérament. Il sort une pokéball, je ne comprends d'abord pas pourquoi, puis, un pokémon de couleur marron que je connais bien en sort. Je m'exclame peut-être un peu trop surprise.

« Oh ! Un évoli, quelle coïncidence en effet.
Éclipse, c'est un joli nom.
Je fais une pause quelques secondes.
Heureusement que vous étiez là pour le sauver.
»

Son Nidoran semble mécontent que l'attention ne soit pas entièrement sur lui, je rigole doucement sans pour autant me moquer, elle est mignonne, c'est vrai.

« Il est vrai que les pokémons chromatiques sont assez rares, sans compter que votre Nidoran évolue avec une pierre lune si je ne me trompe pas, cela vous ouvre pas mal de possibilités je pense. »

J'aurais aimé avoir moi aussi un Nidoqueen plus tard, mais je préfère me concentrer sur les pokémons de type ténèbres, allez savoir pourquoi, ils m'ont toujours attiré et encore plus quand les Zoruas sont entrés dans ma vie. Pourquoi un Aquali ? Je pense que ça remonte un peu...

« Pourquoi un Aquali ? Hmm... Cela remonte un peu, mais à l'époque où j'étais encore chez ma mère, c'est la seule évolution de ce pokémon que je n'ai pas pu étudier ni dessiner. Mais un Noctali me plairait bien aussi. »

La question sur la chromaticité, il semble se demander pourquoi Zorua est de cette couleur. Mais moi-même je ne sais pas, son frère était comme elle, différent mais il était d'une autre couleur, parfois la génétique n'a pas de sens.

« Je n'ai pas vu beaucoup de pokémons chromatiques durant mon voyage, mais Kaala m'intrigue beaucoup, oui.
En fait, je suis plutôt du genre à observer, mais j'ai choisi de faire avancer Kaala pour qu'elle devienne plus forte. J'écrirais toujours bien sûr, mais je ne suis pas une chercheuse à proprement parlé, c'est plus des expériences vécues, vous voyez ?
»

Je me retourne vers lui, mon regard presque planté dans le sien, le fuyant presque par réflexe, ne sachant qu'ajouté d'autre, je me tais. Attendant dans le silence presque total, les minutes sont longues.





- Nilaya Eternara & Kaala & Rek'Sai & Mambo & Lucifer & Arwen -


  
   Kaala        Rek'Sai      Mambo      Lucifer    Arwen
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Lavanville
Groupe : Eclipse
Messages : 105
Stardust : 237
Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 21:01
Éclipse
Gentil ? De parler avec elle ? Il haussa doucement les sourcils, surpris. Ne comprenait-elle pas que, au-delà d'une simple politesse, c'était l'intérêt qu'il avait pour elle et ses livres qui l'avait mené à elle ? Caolum n'était pas bavard, et encore moins sociable. Il avait tendance à rester dans son coin, seul, et la présence de Cléo était sûrement la seule qu'il acceptait pleinement - Cléo et Eclipse, à présent. Ce n'était pas spécialement par gentillesse qu'il était venu à Nilaya. Mais elle semblait le prendre d'une façon agréable, aussi n'ajouta t-il rien d'autre.

La surprise soudaine qui se peignit sur ses traits était amusante. Eclipse, heureuse d'être au centre de l'attention - au grand dam de Cléo - fit bouffer sa fourrure, toute rayonnante d'une joie innocente. « Oui, on peut dire ça » fit-il d'une voix basse, comme si il reconnaissait difficilement avoir été un sauveur. Ils avaient eu de la chance, tous les deux ; Eclipse sûrement plus que lui, étant donné que sa vie en avait sûrement dépendu. Il se souvenait avec gravité de sa fourrure pleine de poussière, de sa marche penaude, et pour chasser les souvenirs vivaces, caressa la fourrure douce et brune aux reflets de chocolat sous le soleil éclatant.

« Oui. Les effets des pierres sont un mystère qui me rend frémissant de curiosité. Certains apprécient l'étude des pokémons en eux-même, mais c'est plutôt l'uniquité de leur évolution qui me passionne. » Il haussa les épaules, pensif. Puis la conversation reprit, et il hocha la tête, plus pour faire comprendre qu'il avait entendu plutôt que pour signifier un quelconque arrangement. Elle dessinnait donc ? Information classée dans son cerveau, inutile sûrement, mais involontairement notée.

Le regard d'or sombre du chercheur se pose de façon plus posée sur le zorua. La fourrure semble aussi claire que la lune, et ses couleurs étranges en font une créature d'une autre dimension ; connus pour être des farceurs illusionnistes, Caolum s'était toujours méfié de ce genre de pokémons malins et malicieux. Pourtant, il se sentait attiré par la petite créature, la curiosité faisant briller ses yeux aux longs cils.

« Je vois. Cela reste des expériences malgré tout. Vous avez un style très fluide. Ne voulez-vous pas vous lancer dans des études à proprement parler ? Cela pourrait vous aider à percer les mystères dont vous parlez avec autant de sagesse. » Il leva enfin les yeux et posa son regard sur la demoiselle, qui semblait légèrement gênée. Avait-il fait quelque chose ? Son manque d'éthique commune lui imposa de demander, même si cela ne se faisait pas. « Vous avez l'air embarrassée. Est-ce ma présence ? » Brusque, honnête, franc. Il la regardait, non avec envie, avec colère, ou avec la moindre émotion ; c'était le regard chirurgical, neutre et paisible d'un homme qui pose une question sans rien attendre en retour.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Kalos
Groupe : Pulsar
Messages : 146
Stardust : 290
Pulsar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 15:10
Pulsar



Nom Nilaya Eternara
Âge 22 ans
Sexe Femme
Origine Kalos
Groupe Pulsar
Métier Écrivaine

Nilaya Eternara

Lumiris Centre - Nemerya.


Idol Symptoms.


Je n'ai jamais compris pourquoi il y avait eu tant d'engouement pour mes livres dés le départ, je n'avais pas vraiment songé à me poser un jour sur un banc en compagnie d'un de mes lecteurs, dans mes rêves les rencontres se passaient souvent devant plusieurs personnes à signer des livres dont je ne me souvenais pas avoir autant édité d'exemplaires. Le succès ne m'avait pas changé, bien au contraire, je ne sortais pas plus dehors, je n'avais pas plus envie de m'acheter certaines choses que d'autres, je restais comme je l'ai toujours été: celle qui fuit un monde trop agressif pour elle.

« Je pense que toutes les évolutions sont intéressantes, mais il est vrai que de voir que certains pokémons peuvent évoluer uniquement avec l'aide des humains me rende curieuse, je me demande combien peuvent évoluer avec des pierres ou même en fonction de l'heure. Bien que j'ai écrit des livres sur le sujet, je suis loin de les avoir tous référencés. »

Le Evoli gonfle son poil, content de se retrouver en tête d'affiche, Kaala se lève et s'approche, reniflant la fourrure brune qui lui fait face, elle remue la truffe et adresse un sourire à sa nouvelle amie, sa queue remuant doucement.

« Vous voulez dire devenir chercheuse ? Je ne pense pas que cela soit fait pour moi et puis, j'ai fait une promesse avant de partir de chez moi. Je préfère m'y tenir et réaliser ce que je n'ai pas pu faire avant. »

Kaala tend sa patte vers le Evoli, attendant sa réaction, je me demande ce qu'elle essaye de faire, faire remarquer sa présence peut-être ?

« Non... Ce n'est pas ça, mais je me demandais, enfin, je ne sais pas. »

Je fais une pause, me demandant si c'est bien raisonnable de lui en parler comme ça, puis finalement je me lance, je n'ai rien à perdre !

« Oh et puis zut ! Je me demandais si mon prochain livre ne pourrait pas parler des évolutions grâce aux pierres. »

Je refais une pause, prenant le temps de réfléchir à quoi dire.

« Vous pourriez m'aider peut-être ? Vous semblez plus calé que moi sur le sujet, j'avoue y avoir déjà pensé, mais avec votre aide cela ouvrirait de nouvelles possibilités. Je sais que ça va paraître bizarre, on ne se connait que depuis quelques minutes après tout. »

Mes yeux se baissent par réflexe.





- Nilaya Eternara & Kaala & Rek'Sai & Mambo & Lucifer & Arwen -


  
   Kaala        Rek'Sai      Mambo      Lucifer    Arwen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» More Gaga than Lady ;)
» Une expédition pour Esgaroth
» [Love Live ! School Idol Project] Présentation
» BECOME AN IDOL - RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Centre :: Nemerya-
Répondre au sujet
Outils de modération