Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Ranger dans la jungle (Mission avec Wolfe)
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 14 Oct - 13:33

Dans la jungle



Troisième mission Ranger officiel. Je commence à avoir un beau palmarès ! Mais, hors de question qu’on s’arrête là. Pour faire simple, je suis actuellement sur le dos d’un Tropius, un pokémon plante et vol, parfaitement adaptée à notre mission d’aujourd’hui. Objectif : retrouver le groupe de scientifique perdue dans la jungle. Simple, on avait leur localisation approximative sur mon Capstick. Mais… Les Rangers ont des programmes de pré-sélection maintenant et on m’a demandé de prendre avec moi un candidat. Un certain Wolfe Rosenbach. Son père était un Ranger avant de démissionner pour des raisons un peu évasif (faut dire que je n’ai pas cherché à en savoir plus.)

Ca va Wolfe ? C’est ton premier vol sur un pokémon ?

Assis derrière moi, je me dis que ce premier trajet aérien était plutôt une bonne formation pour quiconque voudrait un pokémon volant. Parce que, quand ma Dracaufeu fait des baptêmes de l’air, les gens sont plutôt secoués ! Faut dire qu’elle s’appelle Pureté et pas Délicatesse.

Honnêtement, cette mission devrait être facile. Il faut juste espérer qu’il n’y ai pas de surprise. “Je distingue une piste d'atterrissage parfait pour mon pokémon partenaire “Tropius, atterri là !

Après ce point, la jungle serait trop dense et il était hors de question que je sois sans pokémon. Déjà que je suis privée de toute mon équipe… M’enfin, quand on est Ranger, on n’est pas là pour botter des fesses puis mes pokémons étaient trop puissants pour un lieu aussi fragile. Le Tropius fini par poser les pattes sur le sol et je descends de son dos, la trousse de premier secours à la main.

Des questions avant qu’on avance ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Dim 5 Nov - 11:00

Wolfe était actuellement l'homme le plus heureux de la Terre malgré son drôle de minois qui en disait long sur son envie de vomir du moment. Il n'avait jamais volé à bord d'un Pokémon et c'était une sensation toute nouvelle, il avait l'impression de sentir son cœur se balader à sa guise. Accrochée fermement à Jun, il arborait un drôle de petit sourire, à la fois ravi de participer à cette mission en compagnie de la grande Jun, à la fois mal en point.

« P-premier, oui... Haha... Va bien... »

Pas du tout. Il n'allait pas bien du tout et n'avait qu'une hâte : retrouver la terre ferme. N'arrivant pas à répondre, il se contenta de rire doucement et un peu bêtement, toujours accrochée à Jun et le visage cachée dans le dos de la jeune fille. Oui, c'était sûrement cocasse de voir ce brave jeune homme adulte, gigantesque et musclé, caché dans le dos de la jeune adolescente assurée et rodée à ça. Mais c'était bien pour ça que la scène était ainsi : Jun était habituée à tout ça, avait de l'expérience et des compétences... Wolfe ? Rien du tout, c'était un débutant, voilà tout. Quand le Tropius fut enfin sur le sol, Wolfe sauta du Pokémon en se tenant la gorge, toussotant, le visage cramoisi, penché vers le sol.

« Arf... Erf... Non, ça devrait aller... » Il se redressa de toute sa hauteur, levant le pouce à l'attention de la blonde, souriant. Le Pulsar inspira un grand bol d'air frais et libéra Adalrik de sa Pokéball. Le jeune Scalpion s'étira un peu avant de se redresser, prêt pour l'aventure.

« On est prêts ! Alors Jun, tu as une idée d'où aller ? On assure tes arrières, t'inquiètes pas ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 6 Nov - 4:59

Etape 1 : Trouver des indices



Nous venions d'atterrir lorsque je vois Wolfe littéralement sauté sur le sol et être presque prêt à vomir. Le Tropius s’approche et penche la tête devant cet étrange comportement, d’habitude, les Rangers vivaient plutôt bien ce genre de voyage. Je me contente de faire un sourire moqueur avant de flatter le coup de Tropius, réfléchissant à la suite des opérations. Vu que ça captait pas très bien, il allait falloir y aller un peu à l’aveuglette.

Et ben, j’imagine qu’un groupe de scientifique devrait être facile à pister. En gros, il faudrait trouver des indices de leurs passages et on retrace le chemin dans le bon sens.

Il avait un Scalpion… Hum… J’aurais préféré un pokémon avec du flair comme ma Grahyèna que j’ai dû laisser à la base, mais bon, en tant que championne de type Acier, je ne pouvais pas détester ce pokémon. Surtout que son évolution, scalproie, était assez balèze.

Cela peut-être des traces de pas, des branches cassés, des affaires oubliés, des tissus arrachés… Ce genre de chose. Allez hop. Au boulot.

Le Tropius resta immobile un instant avant de pousser des bruits. Mais, discrètement, je lui fais signe de se taire. Il y avait des indices dans notre lieu d’atterrisage, je les avais vu pendant que Wolfe vomissait ses tripes, mais vu que je devais le former, je voulais qu’il les trouve. Diabolique ? Non. Educatif.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Mer 15 Nov - 6:49

Des indices de leur passage pour trouver le bon sens ? Wolfe se gratta le haut du crâne, une petite moue affichée tandis qu'il réfléchissait au mieux ; Pas dans ses habitudes ça, de réfléchir. Il hocha la tête aux dires de la blonde et leva le pouce, le sourire immense.

« Compte sur nous, on va trouver des indices, j'suis un peu un super détective en plus ! »

Mais ça, c'était bien ce qu'il disait. Entre ce qu'il racontait et la réalité, il y avait tout de même une jolie crevasse, vous savez, le côté observateur, c'était plus Evrard que Wolfe qui l'avait. Pourtant motivé et déterminé, l'apprenti-Ranger se lança aux alentours avec Adalrik et le duo se mit à chercher lesdits indices. Les minutes défilèrent doucement, s'égrenant pourtant sans que Wolfe ne trouve quoique ce soit... Un peu désespérant quand on savait qu'il était passé devant un passage aux branches tombées, aux herbes piétinées sans réagir.

« PION !? » Cria alors Adalrik en frappant la jambe de son dresseur, l'air de l'engueuler quand il comprit que Wolfe était passé à côté des indices sans les voir.
« Quoi ? Hein ? Là ? AH ! MAIS OUI ! JUN, TROPIUS ! » Hurla le garçon en levant les bras pour attirer l'attention de la Ranger. Il pointa ensuite du doigt le passage taillé dans la jungle. « Ici, c'est tout piétiné ! Et... Ah, regarde, un morceau de tissu ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 4 Déc - 5:09
Il était assez drôle ce Wolf. Il partageait un peu l’enthousiasme de Kei, mais juste un peu. Ce n’est pas un défaut, j’étais ravie de pouvoir garder mes tympans pour la journée. Il se passa quelques petites minutes avant que le Scalpion émette un bruit et que Wolf attire mon attention. Mince, j’aurais dû prendre un chronomètre, mais on était là pour sauver des vies avant tout : ne l’oublions pas. Je me rapproche de lui et sourit en faisant un oui de la tête.

Superbe. Allons-y.

Tropius ferma la marche pendant que je prenais la tête en suivant les traces de pas. La Jungle Verdoyante, même si loin d’être civilisé comme les autres lieux, n’était pas spécialement dangereux. Cependant, il était très facile de s’y perdre, d’où la nécessité d’avoir un pokémon de type vol pour prendre de la hauteur.

Alors ? Pourquoi tu veux devenir un Ranger ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Mar 5 Déc - 14:59

Le sourire de Jun fit rougir un peu Wolfe : comprenez-le, une Ranger extrêmement classe qu'il adulait venait de lui sourire sincèrement, c'était toujours plaisant ! Suivant la marche derrière la blonde, le noiraud scrutait avec attention autour d'eux, aux aguets, ne sait-on jamais. Il n'avait jamais mit les pieds dans cette Jungle mais de puissants Pokémon y habitaient sûrement, c'était après tout un lieu particulièrement sauvage.

« Mon père était un très grand Ranger, reconnu et respecté alors j'ai envie de prendre la relève et rendre fière ma famille. Puis, j'ai toujours aimé aider les autres et leur être utile alors, si je peux rétablir les choses sur Lumiris en étant Ranger, c'est génial. »


Il avait toujours admiré son père qui revenait triomphant de missions, admiré la Base Ranger, les autres Ranger et leurs actes. Certains risquaient leur vie pour sauver les humains, les Pokémon et plus largement, la Nature. Et certains donnaient leurs vies... Cette pensée fit un peu perdre le sourire du colosse qui secoua bien vite sa tête, se frappant d'une main, la joue droite. Il devait reprendre ses esprits ! Ce n'était pas du tout le moment de déprimer.

« Oh, j'ai cru entendre un peu de bruit par-là... Tu entends, Adalrik ? »


Le petit Pokémon casqué se stoppa, à l'écoute du moindre son.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 20 Déc - 5:56
Il ressemble un peu à Kei. Non ? Il partage le même enthousiasme pour son objectif, même s’il était tout de même beaucoup plus...mesuré. En même temps, plus mesuré que Kei, on va dire que ce n’était pas bien compliqué ! Bref, encore un jeune dresseur dont j’ai hâte de voir l’évolution, même si visiblement, il souffrait de quelques troubles mentaux vu qu’il venait de se mettre un baffe. Bon.

Wolfe fait remarquer qu’il vient d’entendre un bruit. Je m’immobilise et essaye d’être attentive. J’espère que ce n’était pas un pokémon aggressif. Ce serait surprenant, la taille du Tropius était plutôt dissuasif d’une attaque frontale. Par contre, si c’était un pokémon qui agissait en groupe, là, c’était une toute autre histoire.

Qu’est-ce que tu en penses ?

Je m’adressais au Tropius qui ne semblait pas trop inquiet. Vu qu’il venait de cette jungle, je me fiais entièrement à son impression. Donc. J’étais plutôt sereine.

Tu peux aller voir si tu veux. Les pokémons qui se trouvent dans cette jungle sont très diversifiés par rapport aux restes de Lumiris.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Sam 30 Déc - 7:28

Wolfe scrutait Jun interagir avec le Tropius, restant tout de même plutôt méfiant, ne sait-on jamais. Et si plein de Pokémon pas contents leur tombait dessus ? Non, tout de même, il ne fallait pas trop s’emballer, n’est-ce pas ? Après tout si Jun était détendue, il fallait le rester, elle était forte et le Tropius était habitué des lieux. Le jeune apprenti souffla un bon coup et détendit doucement ses muscles. Cela apaisa également son jeune Scalpion qui baissa ses lames.

« D’accord, je vais jeter un oeil alors. »

Le grand gaillard avança de quelques pas, poussant quelques larges feuilles pour finalement tomber sur une scène plutôt amusante : il y avait là deux Quatermac et un Gouroutan, les deux premiers s’amusaient avec un sac à dos, fouillant dedans et s’envoyant les objets, les rattrapant, les renvoyant. Le Gouroutan, lui, avait l’air exaspéré du comportement des deux autres. Il tentait visiblement de les raisonner mais en vain.

« Oh, Jun, Tropius ! Vous pensez que ça peut appartenir aux scientifiques ? On est sûrement sur la bonne voie, ils peuvent peut-être nous aider ! »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 1 Jan - 13:22
Bouleversement:
 

Parle



"Tropius...
-Oui. Ce n'est pas une bonne chose."

Le pokémon partenaire avait remarqué que les traces se séparaient. Deux groupes d'expéditions ? Voilà qui n’arrangeait pas nos affaires. Soit on restait ensemble et un cherchait les groupes un par un, mais cela prendrait un max de temps, soit on se séparait, mais lui n’était qu’un jeune Ranger en devenir. Je pousse un soupir, le choix n’est pas très facile…

Voilà que Wolfe commence à attirer mon attention, je me rapproche et voit des pokémons que j’avais déjà croisés dans cette jungle, jouant avec des objets scientifiques. Je laisse un petit sourire s’installer sur mon visage, un peu d’aide locale ne serait pas de trop !

"Excellent Wolfe ! Je vais aller parler au grand sage tranquille avec Tropius. Essaye d’attirer l’attention des Quatermacs.

Le Tropius se déplace lentement pour ne pas effrayer les pokémons sauvages et commence à discuter avec le pokémon sauvage. Je ne me faisais pas de soucis avec Tropius, c’était un pokémon Ranger expérimenté qui saura obtenir des informations. Pour Wolfe par contre… On verra bien ! Il est là pour avoir de l’expérience !



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Lun 22 Jan - 14:22

Wolfe se redressa de toute sa grande hauteur, le rouge aux joues, trop heureux d’entendre le mot “excellent” s’extirper d’entre les lèvres de Jun. Le jeune homme hocha vivement la tête avant de s’armer de courage pour effectuer ce que la blonde lui demandait de faire.  Échangeant un petit regard avec Adalrik, Wolfe approcha alors des deux Quatermac qui cessèrent de s’agiter pour l’observer d’un oeil suspicieux. Objets en main, les deux Pokémon montrèrent légèrement les crocs et le noiraud s’arrêta alors, un petit sourire gêné aux lèvres, mains en avant.

« Oh là les gars, désolé je ne voulais pas vous faire peur. En fait j’ai besoin de votre aider aussi… Hm, ça appartient à des gens qu’on cherche ça alors… Peut-être que vous savez où ils sont exactement ? »

Les deux singes s’observèrent d’un drôle d’air, fronçant leurs sourcils avant de reposer leur regard sur le grand bonhomme devant eux. Wolfe s’était accroupit afin d’être à leur hauteur, mains sur ses cuisses, sourire dessiné sur le visage. Le jeune Scalpion, lui, était posté aux côtés de son dresseur, prêt à attaquer si les deux autres se montraient agressifs. Au contraire, ils eurent une petite discussion entre eux qu’Adalrik s’empressa de faire passer à son dresseur.

« Scalpion, scal, scal. Pion.  »
« Maintenant ?! Ok attendez les gars, on est vraiment pressés je peux pas vous affronter maintenant mais… Promis, si vous nous accompagnez, j’accepte de vous affronter au rugby ! »

Les deux singes ricanèrent alors avant de se frapper dans la main tandis que Wolfe se redressait, tout sourire. L’un des singe enfila le sac volé sur son dos et fit un signe de la main tandis que le jeune homme posait son attention sur Jun.

« Je nous ai trouvé de l’aide, Jun ! On fait comment alors ? Je sais que ce serait pas malin de se séparer mais je pense que tu pourrais sûrement trouver les scientifique qui se sont échappés ? Moi, je peux rester avec les autres et on vous attendrait au même endroit. Ce sera moins risqué, non ? Puis vous pourrez nous retrouver facilement. » Proposa l’apprenti en souriant, un peu gêné tout de même puisque pas bien sûr de sa proposition. Surtout face à Jun. Championne, Ranger… Elle était si badass !



Mauvais film

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 23 Jan - 11:10

Pendant que je me demandais s’il valait mieux se séparer ou rester ensemble, Wolfe rameutaient des troupes de recherches à sa manière. Hum ? C’est quoi cette histoire de partie de Rugby ? Bon. Tant qu’il n’était pas tout seul, cela m’allait. Puis il trancha la question en proposant de lui-même que l’on se sépare.

D’accord, faisons ça. Dommage que la base ne m’est pas donné un autre moyen de communication, on aurait pu rester en contact. Sois prudent et n’hésite pas à hurler si tu as besoin que je revienne.
-Tropiiiius.
-Pardon, NOUS reviendrons.

Le pokémon plante me pousse avec sa grosse tête pendant que je lachais un rire. J’espère que cela allait bien se passer avec les Quatermacs. Ils ont tendance à être accroc au sport et j’ai très peur de le retrouver avec des bleus. Mais bon, c’est un grand gaillard, il ne fallait pas que je m’inquiète.

Bon, à la recherche de scientifique. Le Gouroutan nous mena sur la première piste, l’air sûr de lui. Il discute tranquillement avec le Tropius, de choses parfois très philosophique. Cependant, mon pokémon partenaire me rassure, le premier groupe de scientifique n’était pas très loin.

On doit les trouver !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Mar 23 Jan - 15:42

« W-wow ! D’accord, je crierais très fort s’il y a un problème ! »

Fit le jeune homme, le rouge toujours aux joues, un peu intimidé que sa proposition soit acceptée. C’était flatteur, il fallait l’avouer. Souriant, Wolfe salua de la main la blonde et l’immense Tropius avant de faire volte-face, il suivit les deux Quatermac qui avaient déjà prit un peu d’avance sur lui et Adalrik. Ce-dernier, méfiant, suivait d’un air suspicieux. Le petit Pokémon casqué n’était pas du genre à faire facilement confiance aux autres et visiblement, les deux Quatermac n’avaient pas son approbation.

Pourtant après un peu de marche dans la jungle, Wolfe découvrit la présence des scientifiques. L’un d’eux était donc blessé, assit contre un arbre, l’air fatigué, transpirant. Il y en avait deux autres à ses côtés qui semblaient complètement perdus face à la blessure de leur compagnon. Le jeune apprenti fronça un peu ses sourcils, levant les mains pour signifier qu’ils n’avaient rien à craindre de lui.

« Bonjour ! Je suis Wolfe Rosenbach, apprenti-Ranger, j’accompagne la Ranger Jun Abe dans sa mission et je suis chargé de veiller sur vous en l’attendant. Qu’a t-il ? »
« Quoi ? Un apprenti ? Vraiment ? On a besoin de VRAIS ranger, pas d’un bleu ! Bon sang, ils se foutent de nous ? »

Vexant ? Carrément. Wolfe détourna un peu le regard, l’air sincèrement affecté par les dires de l’un des deux scientifiques en forme. Puis le second semblait d’accord avec son acolyte, hochant la tête d’un air grave. Adalrik les toisa d’un air mauvais, appréciant bien peu leurs propos. Erf, il fallait se reprendre ! Wolfe secoua sa tête et retrouva bien vite son sourire brillant, s’avançant jusqu’au scientifique blessé, il s’accroupit devant lui et l’observa.

« Qu’avez-vous ? »
« Ma cheville… J’ai… Je… Et mon épaule, je saigne. »

Wolfe la toucha du bout d’un doigt et cela arracha un gémissement douloureux chez le scientifique. Le noiraud soupira doucement, comprenant. Il avait besoin d’une atèle de fortune et de quoi nettoyer un peu tout ça ! L’apprenti se releva, mains sur les hanches.

« Bien ! Je sais comment m’occuper de ses blessures en attendant Jun ! J’ai un kit de soin dans mon sac à dos, ma mère m’en donne toujours un quand je quitte la maison. Hmmm, je vais déjà m’occuper de l’épaule puis je ferais une attelle de fortune. »

Il ignora les regards sombres des deux scientifiques et posa son sac à dos à ses côtés, épaulé par Adalrik, il commença à nettoyer la blessure. A vrai dire, Wolfe savait faire tout ça grâce à Margareth, combien de fois l’avait-il observé faire pour lui-même agir ainsi avec les enfants de l’orphelinat ou avec Evangelyne ?

Mauvais film

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 24 Jan - 14:03

Il nous a suffit d’une bonne demi-heure de marche pour finalement tomber sur les personnes qu’on était venu chercher… Minhin. Minhin. MINHIN. On dirait Indiana Jones en version scientifique et il était tout seul. En train de dormir. Bon, au moins, la mission sera courte. Je m’approche de lui et le secoue pour le réveiller.

Hein ? Quoi ? Qui êtes-vous ?
-Jun Abe. Ranger de Lumiris. Je suis venue ici pour venir vous chercher.
-Hé mais, je n’ai pas besoin d’être sauvé ! Allez plutôt voir mes collègues trop lent, ils ont forcément dû se blesser quelques parts. C’est des empotés de toute façon.
-Je vois que vous avez un esprit d’équipe, peu importe vos intentions, je vous ramène.
-Non.
-Si.

Je fais un petit signe au Tropius et celui-ci attrape le col du scientifique dans sa bouche. Nan mais oh. C’est pas un âge où l’on fait des caprices. Je terminerais ma mission envers et contre tous. Surpris par le pokémon, le scientifique solitaire panique légèrement avant de proposer un marché.

Attendez attendez attendez ! Vous voyez le trou là-bas ?
-L’espèce de site de fouille ?
-Exactement ! Je suis sur le point de trouver un fossile de Lilia !
-Pas de le temps de creuser. Je vous ramène.
-Mais vous ne vous rendez pas compte ! C’est une occasion unique ! Donnez-moi… Allez. 1h ?
-Trop long.
-30 minutes ?
-Trop long.
-15 minutes ?
-... D’accord. 15 minutes et peu importe si vous le déterrez ou pas, on s’en ira d’ici.”

Le Tropius relâche notre ami qui se met à courir comme un dératé vers son site de fouille, plus agité que jamais. On dirait qu’il jouait sa vie. Le Gouroutan, généreux, s’approche du scientifique et fais du mieux qu’il peut pour l’aider. On dirait que le travail d’équipe paye bien, ils avancent plutôt vite et seront certainement dans les délais.

Je croise les bras en m’adossant contre un arbre. Ces scientifiques. Tétu, mais passionné.
Un mini Eka lv 5

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Mer 24 Jan - 17:29

Et voilà que cinq minutes plus tard, après avoir soigné et limité le saignement de l’épaule, Wolfe était partit chercher du bois assez robuste et large pour faire l’atèle. Adalrik usa de ses lames pour tailler le bois déniché et le jeune homme revint alors en souriant toujours aussi largement sous les airs suspicieux des deux scientifiques. Le garçon, désireux de faire un bon travail, déchira des morceaux de tissus de ses manches et s’attela à la tâche avec l’aide du petit Pokémon casqué. Après quelques grognements, gémissements de douleur et plaintes, l’atèle fut installée, c’était très rudimentaire mais suffisant pour ramener tout le monde à bon port !

Il se releva, mains sur les hanches, sourire aux lèvres.

« Voilà ! Ne bougez-pas, on attend la Ranger Abe maintenant, héhé. Je-… Oh ? »
« Quater ! »
« Mac ! »

Wolfe eut un petit rire, se frottant l’arrière du crâne du bout de ses doigts ensanglantés. Le sang ne venait guère de lui, bien entendu. Remarquant d’ailleurs le sang, il leva ses mains devant son visage, un peu surprit avant de reposer son regard sur les deux singes sportifs.

« Ah oui, je vous avais promis une partie. Bon, on a le temps, allons-y ! »

Sous les yeux dubitatifs des scientifiques, Wolfe recula à bonne distance tandis que l’un des Quatermac décrochait une baie bien ronde d’un arbre, la levant en l’air après avoir désigné les lieux où il fallait marquer. Deux Quatermac contre un humain ? Bon, vu la taille et la corpulence de Wolfe, ça se valait. Dans tous les cas, il se lança dans la “bagarre” dans un cri de guerre enjoué, les mains en avant, se fichant bien de se manger quelques sacrés coups de la part des autres joueurs.

Ehm. Eh oui, Jun risquait de tomber sur une drôle de scène en revenant.
Une partie de rugby ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 25 Jan - 2:07

Le Gouroutan et le scientifique finirent par extrairent leur fossile. Il rangea le dit-objet précieux dans une espèce de valise en mousse qui protégerait sans doute l’artefact des chocs. Et ben, notre ami était un peu grognon tout à l’heure, là, il était presque agréable… Voir un peu trop car, sur le trajet du retour, il ne cessait de parler de son précieux fossile et à quel point il allait être connu et comment ces collègues étaient incompétents etc. Heureusement, mon complice Tropius pensait la même chose que moi : le voyage du retour sera long.

Sauf que les spectacles déconcertants n’étaient pas fini. Le petit groupe retournèrent sur leurs pas et suivirent la trace de Wolf et des Quatermacs. Et. Là. Ce fut. Déconcertant. Wolf était en train de se prendre la tête avec les deux pokémons sauvages, mais vu qu’Aldarik restait à côté, on pouvait aisément deviner que c’était un espèce de jeu… un peu violent vu l’impact des coups.

Je vois que vous aussi, vous avez un équipier de choc.

Il m’avait semblé si bien ce garçon pourtant. Là, il agissait avec le niveau de Kei. Cependant, je peux voir que les scientifiques avaient des bandages et même une atèle. Aurais-je l’espoir que ce soit Wolf qui les ai soigné ? Difficile de le savoir, je me racle la gorge.

Je peux savoir ce que tu fais ?

Kénafait ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Jeu 25 Jan - 8:00
Les coups encaissés étaient rudes et Wolfe accusait les coups de son mieux, le visage déjà un peu abîmé, les vêtements sales et coupés par endroits - si on oubliait ses manches qu’il avait lui-même tranchée pour fabriquer l’atèle. Les deux singes lui menaient la vie dure mais, déterminé et désireux de leur offrir un bon combat, le noiraud faisait de son mieux pour briller. Wolfe comprit qu’il y avait du monde quand, un raclement de gorge plus tard, la voix de Jun fut audible.

Se stoppant dans ses jeux, l’apprenti ne bougea plus d’un poil, tournant lentement sa tête vers la blonde, Tropius et… Oh, ils avaient trouvé le scientifique partit de son côté ! Un immense sourire commença à se peindre sur les lèvres de Wolfe, il ferma les yeux.

« Super, vous avez trouv-… » BOUM.

Oui, l’un des Quatermac venait de lui balancer la baie dans la tronche. Sous le choc, Wolfe fut un peu rejeté en arrière et il s’effondra sur le dos, des étoiles devant les yeux, l’air assommé. Les deux singes se mirent à ricaner méchamment avant de disparaître entre les arbres et les lianes, ne demandant pas leur reste. Adalrik soupira longuement avant de s’approcher de son dresseur, lui envoyant quelques petits coups sur le visage. Heureusement, le Rosenbach était coriace ! Il se redressait doucement, riant d’un air gêné.

« Je… Euh, je leur avait promit un match. »

Le scientifique blessé eut un léger sourire fatigué.

« Mais il m’a un peu soigné avant, il a bandé mon épaule et fait mon atèle… Cependant, je crois que nous ferions mieux de rapidement quitter les lieux, je suis épuisé. »

Les deux autres scientifiques toisèrent d’un air mauvais, celui que Jun venait de ramener.

« Et toi, enfoiré ! Tu oses remettre les pieds ici après ton abandon ? Bon sang, j’ai envie de… J’vais t’en coller une ! »

Oups, ça sentait pas très bon.
Yamete

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 26 Jan - 2:22

Je pousse un soupir en voyant Wolf se prendre une baie sur le visage et qu’il s’effondra un instant pendant que ces amis Quatermacs se carapataient. La crédibilité des Rangers était réduite à néant devant les scientifiques… Heureusement que la mission se finit bientôt.

J’apprends cependant que Wolf avait pratiqué les premiers soins sur un scientifique. Bon, ça va, il remonte dans mon estime finalement. Je fais un oui de la tête et le Tropius se déplace pour se mettre à côté du scientifique blessé, ainsi il sera le premier à s’installer sur son dos.

Wolf, aide-le à monter.

Cependant, les esprits s’échauffent. Les scientifiques ne se sont visiblement pas quittés en de très bon termes. Encore un problème à résoudre… Un problème humain cette fois, et vu que Tropius était occupé, il ne pouvait plus intervenir.

Ah ouai ? De toute façon, c’est tout ce que tu sais faire ! Moi, j’ai fais des découvertes pendant que vous vous blessez comme des idiots !

Il montre sa valise comme s’il s’agissait d’un trophée. Je ne sais pas si entre scientifique, c’était quelque chose qui se faisait mais en tout cas, je sentais que nos trois personnages n’avaient qu’une seule envie : se foutre sur la gueule. Je me racle la gorge et du haut de mes 1m53, je me place au milieu de tout ce beau monde pour tempérer.

Messieurs, ce n’est ni le lieu, ni le moment pour régler vos comptes. Votre ami...
-Ce n’est pas mon ami.
-... Votre collègue…
-Ce n’est pas mon collègue.
-Vous m’interrompez encore une fois, je vous jure que ça va mal se finir pour vous.
-...
-Donc, on a quelqu’un qui est blessé et qui a besoin de soin. Je vous propose, on rentre tous gentiment et si vous avez envie de vous battre, vous le ferez à l'hôpital. Au moins, si l’un d’entre vous se blesse, il sera au bon endroit pour être pris en charge.
Diplomatie maggle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Ven 26 Jan - 8:26
« Allez je vais vous aider, accrochez-vous bien à moi d’accord ? Hahahaha, ne vous inquiétez pas, je suis costaud, je pourrais vous soulever d’une main ! » Fit Wolfe en voyant que le scientifique hésitait à se reposer complètement sur lui.

Un léger sourire se dessina sur les lippes de l’homme blessé sous les rires de Wolfe qui le soulevait sans trop d’efforts, se dirigeant ensuite jusqu’à Tropius pour hisser le scientifique dessus, aidé par le grand Pokémon qui usa de son nez pour pousser un peu l’homme blessé. Le jeune apprenti se stoppa dans son élan en entendant les vociférations derrière lui, il tourna la tête et eut un petit sourire amusé en voyant la petite Jun s’interposer royalement entre les scientifiques en colère. Elle n’était pas grande mais qu’est-ce qu’elle était classieuse Elle avait fermé le bec de tout le monde avec brio, c’était décidément super classe.

« Et voilà, notre cher ami est monté ! »

Il agita sa main, attirant l’attention de tout ce petit monde, sourire aux lèvres.

« Allez venez ! Ne perdons pas plus de temps ! »

Si quelques uns maugréèrent un peu, ils ne tardèrent pas à se plier aux paroles de la Ranger et de son apprenti, approchant Tropius tandis que Wolfe remerciait Adalrik et le rappelait au sein de sa sphère. Il porta ses prunelles dorées sur les scientifiques qui montaient sur le dos du grand Pokémon. Soudainement, l’air gêné, il porta son attention sur Jun, se frottant l’arrière du crâne.

« Euh… Jun ? Le passage avec les Quatermac…. Ça reste entre-nous hein ? On a pas besoin de le mettre dans le rapport, je veux dire…. Hahahaha…. »

Malaise.
L'équipe de secours !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 3 Fév - 6:08

Bon, au moins tout le monde était calmé et retrouvé, on allait pouvoir en finir avec cette petite mission. Avec l’aide de Wolfe, tout ce joli petit monde s’installa sur le dos du Tropius, certain se montrant plus méfiant que d’autres. D’ailleurs, j’en profita pour attraper la valise contenant le fossile. On ne sait jamais, un rancunier pourrait pousser cette découverte et la briser en milles morceau. Ce serait dommage pour le pokémon préhistorique encore endormi.

Alors que je m'apprêtais à monter sur le Tropius à mon tour, Wolfe me parla du passage un peu gênant sur les Quatermarcs. J’affichais un sourire un peu amusée, avant de répondre tranquillement.

Il vaut mieux être honnête dans les rapports et cela n’est pas forcément un point négatif. Tu es proche des pokémons et tu peux jouer avec eux. Pour des Rangers qui ne doivent pas user de la violence à chaque mission, c’est un point positif.” Je réfléchis un instant “Et franchement, j’ai entendu qu’il y a eu pire. Allez, monte. Sinon, on décolle sans toi.
-Tropius !

Pour mettre la pression à l’apprenti Ranger, le pokémon commençait à battre des ailes.
Fin du rp pour moa o/


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : t-card
Origine : Lumiris - Nemerya.
Groupe : Pulsar.
Messages : 788
Stardust : 2181
Dim 4 Fév - 17:27
Wolfe écouta les paroles de Jun avec attention et un petit sourire se peignit sur son visage tandis qu’il hochait la tête, rassuré et satisfait. Le garçon rappela Adalrik dans sa Pokéball après l’avoir remercié pour son aide, le coeur léger, heureux d’avoir mené sa mission à bien et de ne pas se faire taper sur les doigts. Bien, cela avait été de longues heures dans la jungle mais au final, tout se réglait proprement ! Se dépêchant en voyant que Tropius lui mettait la pression, le garçon grimpa habilement sur le dos du Pokémon, tout à l’arrière. Ainsi, il pourrait mieux voir que personne ne tombe ! Le sourire du jeune homme disparut pourtant assez rapidement…

« Argh… Je suis toujours pas habitué à ça moi… » Soupira t-il, sachant pertinemment que son estomac serait encore bien retourné après ce dernier vol.

Fin pour moi également ! Merci o/

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Dans la jungle, terrible jungle...
» (kopa) dans la jungle, qui pue qui schlingue, le lion est mort ce soir.
» Voyage dans la jungle [CLos]
» Mission rang A: Dans la jungle, terrible jungle
» Des lunettes classes vont forcément avec un fruit classe ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération