Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
[Mission] À vos ordres Maître! [feat. Silver Starr et Celeste Free]
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : JournalT-card

Origine : Unionpolis - Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 233
Stardust : 796
Dim 19 Nov - 18:46
Elle se regarda dans le miroir des vestiaires avec un regard incertain. Est-ce que c’était bien la bonne taille? C’était impossible! Le tablier et la robe lui arrivaient à la mi-cuisse, elle sentait sa poitrine être compressée par le manque de tissu, ses bas cuisses lui arrivaient jusqu’aux genoux, ses manches bouffies couvraient avec peine ses épaules et pour empirer le tout, la jupe de la robe retroussait en arrière. Les autres serveuses à venir la dévisageaient avec un air qui mélangeait la pitié et l’amusement. Des murmures la plaignaient. Elle avait l’air… provocante. C’était tout à fait inacceptable! Heureusement, une gérante du café entra dans le vestiaire, afin d’apporter aux filles leurs petits accessoires de tête et de poignets. Tanya lui demanda de soutient, dès qu’elle put.

« Je suis vraiment navrée, mademoiselle… Le patron n’à commander qu’une seule grandeur de costumes, je suis doute qu’il serait possible de te trouver une robe  un peu moins…révélatrice. Honnêtement, quel dommage… D’habitude, les jeunes filles rêvent d’avoir de longues jambes comme les tiennes! Mais là… »

La dame secoua la tête, en regardant Tanya de bas en haut. La voix du patron l’interpella de l’autre pièce et la gérante dut s’excuser du vestiaire. Elle tendit à Tanya son bandeau et ses bracelets de dentelle, posa une main sur son épaule quasi dénudée, puis quitta la pièce. Sans un mot, Tanya se rassit parmi les filles du vestiaire, les mains sur les tempes.

« Mais ce n’est pas possible! Non, mais regardez-moi! C’est clair qu’il va en avoir un qui va avoir des idées! Pfft… et puis, qui commande qu’une seule grandeur de costume?! C’est ridicule… Même toi, tu peines à le porter!»

Elle s’adressa à une fille un peu plus jeune qu’elle, dont ses bretelles de tablier arrivaient à peine à rester sur ses petites épaules sans qu’elles ne les retiennent. Exaspérée, la photographe promotionnelle virée serveuse de dernière minute regarda les néons du local, se demandant pourquoi elle avait accepté une telle offre de boulot.

« Oh, regardez! Ils sont trop mignons!  Aww…»

La rouquine tourna ses iris vers la porte entrouverte des vestiaires, un flambeau familier lui tapa l’œil. Tout comme les serveuses, leurs pokémons avaient été costumés pour célébrer l’ouverture du café. Habiller et soigner dans une salle séparée du vestiaire, c’était la première fois que leurs dresseuses voyaient leur petite beauté depuis leur arrivée. Mais avant que leurs pokémons puissent leur revenir et leur montrer leurs costumes, la voix grave du patron résonna dans la pièce.

« Allez, les filles! C’est l’heure de l’ouverture, tout le monde dans la salle de service. »



Merci à Plum Records pour le super pixel sprite! ~<3
★★★★★
~ ❖ Tanya vous réponds dans la couleur #FC6F8E ❖ ~
~ ❖ Ma Fiche // T-Card // Journal de Bord ❖ ~


Dernière édition par Tanya Amber le Mar 21 Nov - 16:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 21 Nov - 4:11
Parle pour toi
Silver Starr | Lonnie Fisher

Une simple petite annonce sur le réseau Dusk t'ammène au centre de Nemerya. Ces derniers jours, l'argent ne s'est pas fait facilement. C'est un peu toujours le cas lorsque tu arrives dans une nouvelle région, mais comme d'habitude, tu trouves toujours un moyen de te débrouiller. Les petites annonces ont le côté pratique de t'offrir un emploi de courte durée qui ne t'oblige pas à donner trop d'informations sur toi. Tu as réussi à trouver de quoi te donner assez d'argent pour te nourrir et t'héberger encore un peu. Un emploi de serveuse temporaire, dans un établissement plutôt marginal.

Tu arrives un peu à l'avance, mais le patron ne partage pas cet avis. Dès qu'il te voit, t'attendant sur le pied de la porte en regardant sa montre et en tapant du pied, il te couvre de reproche pour être arrivée aussi tard, alors que l'heure de l'ouverture approche à grand pas. Tu te retiens de dire un commentaire, ayant vraiment besoin de l'argent, puis tu le rejoins à l'arrière boutique.

« Ah, mais dans quel pétrin tu nous as mis ! Le café va ouvrir dans quelques minutes et tu n'es même pas prête. Allez, dépêche-toi de t'habiller. »

Tu n'as pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il te pousse dans une salle, attirant les regards des personnes qui s'y trouvaient. Tu remarques un visage familier, mais tu n'as pas le temps de réagir face à la photographe que tu as rencontré quelques jours plus tôt. La gérante affiche un air exaspéré à ta vue, attrapant l'un des costumes qu'il reste pour te le tendre tout en ordonnant aux autres de se rendre à l'avant. Tu les rejoindras dès que tu auras terminé de t'habiller, ce qui ne devrait pas prendre tant de temps que ça.

Tu es seule quelques minutes, le temps de te changer. Tes choses sont rangées dans un casier libre, ton pokémon à tes côtés refusant l'idée même de devoir porter un costume à son tour. Lorsque le patron rentre sans aucune gêne à savoir si tu es prête ou non, il soupire fortement de voir que ton Larveyette n'est pas des plus obéissants. Sans même se soucier de l'avis de l'homme, il rampe jusqu'à un coin pour s'y coucher et faire une sieste. Quant à toi, tu rejoins enfin les autres serveuses. Tu as tout juste le temps d'atteindre la porte d'entrée qu'un client entre, obligeant les employés à l'accueillir comme il se doit de faire dans un Maid Café.

« Bienvenue à vous, maître ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 21 Nov - 13:00
Celeste, son cher poussifeu sous le bras, se dépêchait pour arriver vers son travail. En effet, ses économies avait flambé plus vite qu’il ne l’aurait cru et il avait maintenant besoin d’argent. C’était pour cela qu’il avait accepté ce job de serveur dans un… Maid Café. Certes, cela pouvait sembler étrange pour un garçon de servir dans un tel endroit. Mais cela venait de l’idée du propriétaire qui voulait attirer une nouvelle clientèle, à savoir des femmes et aussi quelques hommes. Et par chance, ou malchance, Celeste avait pu ainsi rentrer en tant que serveur.

Alors qu’il était enfin arrivé, il fut surpris de constater que le patron n’était point là. Soulagé, mais également perplexe, Celeste s’avança vers la porte qui s’ouvrit d’un coup, manquant de peu de lui casser le nez. Après de sévères réprimandes, le jeune homme fut envoyé se changer et, surprise, il était seul. Pas un seul autre garçon et surtout, pas la moindre autre affaire si ce n’est un costume de majordome pour lui et pour son pokémon, Courage. Il serait donc le seul serveur dans une mare de serveuse. Cela voudrait dire qu’il allait devoir s’occuper de la clientèle féminine entièrement seul. Misère… Il pouvait déjà sentir les crampes qui l’aura en fin de journée.

Une fois habillé, Celeste se tourna vers un miroir et entreprit de se faire un nœud papillon. Une fois, il s’examina. La tenue était assez collante, ses gants blancs commençaient déjà à lui coller aux mains et ses chaussures étaient à peine à la bonne taille. Il sentait ses pieds totalement écrasés. Alors qu’il habillait Courage, le patron rentra brusquement et lui ordonna de se dépêcher : les premiers clients arrivaient !

Se dépêchant, Céleste et Courage, habillé comme deux vrais majordomes, entrèrent dans la salle principale. Examinant les lieux, il put apercevoir l’ensemble des serveuses et remercia le ciel d’être un homme. En effet, les filles avaient des tenues plus enclines aux regards et les tailles des vêtements ne semblaient pas être adéquates à toutes. Ce qui le marqua le plus était une grande rousse qui portait définitivement une tenue trop petite. Il ne put s’empêcher de la plaindre intérieurement. D’après ses premières observations, Celeste était chanceux : il y avait que des hommes profondément attirés par les femmes. Alors que son anxiété diminuait, il crut apercevoir du coin de l’œil un visage connu de ses yeux. Non, Celeste ne pouvait le croire, mais c’était bien elle. Elle était tout de même peu reconnaissable dans cette tenue. Alors qu’il allait s’approcher, il croisa le regard d’un, ou plutôt, d’une cliente. Celle-ci le regarda et lui sourit. La boule au ventre et changeant sa trajectoire, Céleste y alla néanmoins avec un grand sourire. Il sentait comme une envie de vomir. Cette femme pouvait être sa mère, voire sa grand-mère !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : JournalT-card

Origine : Unionpolis - Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 233
Stardust : 796
Mer 22 Nov - 1:40
Accumulant les regards pervers et les rires sans scrupules, Tanya se présenta de tables en tables, calepin et menus en main. C’était toujours le même jeu hypocrite, mais elle tâchait de faire de son mieux et d’avoir l’air le plus sincère possible. Se présenter bêtement avec une voix trop aiguë, faire sa petite révérence, identifier les clients comme ses maîtres, leurs donner les menus, prendre leurs commandes, faire une autre petite révérence et marcher vers la cuisine en faisant semblent que personne ne lui regarde les fesses. Charmant! Ce qu’elle trouvait le plus cocasse dans toute cette affaire, c’était que les clientes complimentaient toujours les pokémons et les clients complimentaient toujours les serveuses. Beeuurk…

Plateau d’argent en main, elle s’avança vers une des tables qu’elle avait servies quelques instants auparavant. Deux hommes d’un certain âge. Assez âgés pour être ses oncles. Elle posa leurs ustensiles et breuvages sur la table, attendant patiemment que son Ponyta ressorte des cuisines avec leurs plats chauds sur le dos. Un énorme vacarme se fit entendre des cuisines. Des assiettes et des verres qui tombaient en mille éclats et la voix du patron qui semblait vouloir étriper la pauvre personne qui lui avait brisé sa vaisselle neuve. Remarquant que leur dîner tarderait à venir, la rousse ria bêtement sur place, tirant sur son tablier dans l’espoir qu’il se rallonge par magie. Une chance qu’il avait bien plus de serveuses que nécessaire aujourd’hui et que toutes ses  tables assignées avaient été servies.

« Pardonnez-nous, maîtres! Il semble avoir un incident dans les cuisines et votre dîner risque d’en souffrir pendant quelques instants. Est-ce que je peux vous rapporter d’autre hors-d’œuvre ou vous divertir de par ma compagnie? »


Elle ne disait pas ça parce qu’elle le voulait, oh que non! Tanya proposait sa présence uniquement par peur des représailles du gérant. Ce grincheux qui lui avait demandé spécifiquement à ELLE de faire tout son possible pour distraire les clients, en cas de troubles ou de ralentissements. Pourquoi le gérant lui avait donné cette responsabilité à elle particulièrement, elle en avait sa petite idée…

« Oui, oui, ma belle! Viens t’asseoir avec nous, prends une pause! »

Troublée par leur enthousiasme, Tanya ria bêtement et s’attabla avec eux, recroquevillée sur elle-même comme une proie en détresse. Les yeux fixés sur la porte de la cuisine, la rousse acquiesçait et acceptait tous leurs compliments d’un air naïf et poli. En temps normaux, elle ne se lamenterait point d’une telle situation, mais avec des hommes de cet âge! Une femme a des critères minimums... Finalement, une petite tête flambée passa à travers les portes battantes avec deux plats de poissons portés sur son dos. Sauvée de justesse, Tanya enjamba l’un des hommes et partit à la rencontre de Prada, maintenant transformé en une drôle de table ambulante. N’ayant guère le temps de comprendre comment cette invention de dernière minute faisait pour tenir sur sa pouliche, la serveuse empoigna les deux plats et servit les monsieurs affamés avec le plus grand des sourires. Son boulot terminé, elle s’éclipsa dans la salle de pause. La journée allait être longue…



Merci à Plum Records pour le super pixel sprite! ~<3
★★★★★
~ ❖ Tanya vous réponds dans la couleur #FC6F8E ❖ ~
~ ❖ Ma Fiche // T-Card // Journal de Bord ❖ ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 25 Nov - 13:56
Parle pour toi
Silver Starr | Lonnie Fisher

Te voilà fin prête à commencer la journée. Un regard vers les autres serveuses, ainsi que vers le seul serveur du groupe, t'indiqua que plusieurs semblaient mal à l'aise. Certaines y prenaient un grand plaisir et toi, tu en faisais partie. Non pas parce que tu aimais l'attention des hommes à ton égard, mais plutôt parce que tu n'avais pas pris tes médicaments depuis beaucoup trop longtemps. Assez pour que tu perçoives le monde différent, pour que des bruits, des images qui n'appartiennent qu'à toi se manifeste à intervalle régulier. Et dans ces moments-là, tu es toujours de bonne humeur. Amusée par tout ce qui t'entoure, comme s'il n'y avait rien qui pouvait te déranger.

Tu t'adaptes à chacun des clients que tu rencontres. De la jeune fille timide qui ne sait pas quoi choisir à la petite famille dont l'enfant s'accroche désespéramment à ta jupe sans qu'on ne l'arrête. Tu ne te soucies aucunement des regards déplacés, des murmures agacés, de la jalousie que tu peux lire chez certaines clientes qui n'aiment pas l'attention que porte leur copain aux serveuses. Il te suffit de t'adresser à tous pour les faire rougir, apaisant les demoiselles intimidées de par ta chaleur et faisant fantasmer tous les hommes qui posent les yeux sur toi. Il faut dire qu'ils ne font pas les difficiles, avec toutes ses belles femmes présentes.

« Que puis-je vous servir, jeune maître, jeune maîtresse ? »

Tu ne comptes plus les fois où tu as posé cette question dans l'heure. Le Maid Café est étonnement remplis pour sa première journée. Il semble que le patron est su se faire connaître du public, parce qu'il n'y aucune table de libre et qu'une fille d'attente oblige des clients à attendre. Vous êtes tous débordés, tellement que tu ne vois pas le temps passé et que tu en oublies presque l'heure de pause. Bien sûr, ce ne sont pas tous les employés qui peuvent en prendre une en même temps, mais tu partages ton temps de repos avec quelques autres personnes. C'est la gérante qui t'oblige à t'arrêter, non seulement parce qu'elle en a l'obligation, mais aussi parce qu'elle ne veut pas te voir te brûler à la tâche alors que la journée ne fait que commencer.

Dès que tu entres dans la salle, c'est un visage familier qui t'accueil.  Tu l'avais reconnu plus tôt, mais tu n'as pas eu la chance de lui parler. À bien y penser, ce n'était pas la seule à te paraître familière, le serveur t'ayant rappelé quelqu'un sans que tu n'ais le temps de t'y attarder dû aux nombreux clients. Avant même qu'elle n'ait le temps de te parler -si elle t'a même remarqué- tu t'émerveilles de la croiser ici, d'une humeur beaucoup trop joyeuse qui ne te correspondrait pas normalement. Ce genre d'attitude, tu l'as prétends, mais dans des moments comme celui-ci, c'est sincère, bien qu'influencer par tes problèmes mentaux.

« Hey, Tanya, je n'aurais pas pensé te recroiser de si tôt ? Tu te pratiques dans l'art du spectacle ? »

Ce n'est pas tout à fait pareil que les spectacles de coordination, mais il n'empêche qu'il faut un bon jeu d'acteur pour la plupart des serveurs si elles veulent éviter de faire fuir les clients.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 26 Nov - 15:20
Au fur et à mesure que la journée avançait, le stress et les appréhensions diminuaient. Certes, dire « maitresse » et « maître » semblait toujours étrange, au début, pour Céleste. Mais, à force de répétition, il en était venu à l’oublier et le disait à présent de manière mécanique. De plus, Céleste ne se faisait par draguer par aucunes personnes âgées. A première vue, le côté mignon de Courage obscurcissait totalement Céleste ou, peut-être, n’attirait-il pas spécialement le regard parce qu’il était d’une apparence banale ? Un peu des deux, sûrement. Alors que la journée devait se dérouler sans accros, la malchance rattrapa Céleste.

En effet, alors qu’il était dans la cuisine pour prendre une commande, il percuta un ponyta et le choc provoqua une chute non négligeable d’assiettes et de verres. Evidemment, le patron s’en aperçut et s’en suivit un festival d’insultes qui vaut mieux passer sous silence. Alors qu’il était à deux doigts d’envoyer valser le patron, Céleste fut sauvé par la gérante qui glissa quelques mots à l’oreille du patron. Celui-ci écarquilla les yeux et sortit précipitamment, la gérante le suivant de peu.

Alors qu’il allait repartir, Céleste se dit qu’il fallait trouver une solution avec ce ponyta. Certes, Céleste était responsable de la chute mais cela aurait pu arriver à n’importe qui. Profitant de l’absence du patron, le jeune éleveur partit dans la réserve chercher des nappes non utilisées. Revenant dans la salle, il surprit des regards haineux de serveuses obligées de nettoyer son incident et un regard inquisiteur et ensuite perplexe du patron.
« Qu’est-ce que tu fabriques toi ? »
« J’essaye d’arranger le problème avec le ponyta ! »
Attrapant deux larges plateaux non utilisés, il les accrocha ensemble et disposa son invention sur le ponyta. Il entreprit ensuite de nouer la structure au poulain avec une seconde nappe. Il recouvra alors le tout d’un troisième drap, cachant le mécanisme. Après une petite caresse sur le coup de l’étalon, le patron lui dit d’un ton sec :
« Pas mal, mais tu sers pas en ce moment. Ce sera retenu sur ta paye ! D’ailleurs, j’ai un rôle pour toi. Un coordinateur célèbre vient d’arriver ! Va chercher la rousse et prends la fille avec qui elle parle aussi. Vous allez vous en occuper ! Allez du nerf ! »

Obéissant, il se retourna et alla chercher les deux filles et qu’elle ne fut pas surprise de constater que la fille avec laquelle parlait la rousse était Silver et qu’il y avait également le ponyta de tout à l’heure. Céleste les interpella :
« Hé Silver. Désolé de t’interrompre avec ton amie, mais le patron m’envoie car on doit s’occuper à trois d’un client. » Il engloba de la main le trio.  « A première vue, il s’agit d’un coordinateur célèbre et il est juste là ». Céleste pointa la table du coordinateur de la tête. Se tournant vers la rousse, il lui dit :
« Sinon, moi, c’est Céleste ».
Il lui tendit alors la main en signe de présentation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pléiade
Voir le profil de l'utilisateur
Team :


card : JournalT-card

Origine : Unionpolis - Sinnoh
Groupe : Pléiade
Messages : 233
Stardust : 796
Dim 26 Nov - 18:51
Son horrible café en main, la rousse tenta de se vider l’esprit de toutes les ridicules rencontres qu'elle a dû faire aujourd’hui. Attablée à l’une des multiples tables réservées aux employés, elle caressa les flancs de sa pouliche adorée et en profitait de la débarrasser de l’étrange machin qui lui couvrait le dos. Elle devait quand même donner un peu de crédit à la personne qui lui avait improvisé un tel outil de service, la rousse n‘y aurait jamais pensé. Enfin libre et en bonne compagnie, Prada étira ses jambes en bailla un bon coup, dégourdissant son cou et son dos endoloris par le travail. La mine un peu basse, son humeur remonta automatiquement, lorsqu’une serveuse au visage familier vint lui rendre compagnie.

« Silver? De tous les endroits où j’aurais pensé te revoir un jour, un maid café n’était certainement pas mon premier choix! Ça va bien? Oh, oui! Le spectacle est dans l’air ce soir! Non, mais quel bordel…faut se plier en quatre pour les clients et le seul remerciement qu’on reçoit c’est un pourboire de pauvre et un petit clin d’œil salace. Haaaaaa, sinon ça va! C’est une drôle d’expérience à vivre, c’est tout. »


Cajolant son pokémon adorablement orné de bracelets de dentelles et d’une passe de serveuse identique à la sienne, Tanya perdit le fil de sa pensée lorsqu’un serveur entra dans la salle de pause et les tira hors de leur petite bulle de confort. Pourquoi ils devaient être trois au service d’un client, elle ne le savait pas du tout. Guidée par le doigt de son collègue, elle riva ses yeux sur l’homme assis à la table au fin fond du restaurant. Le supposé coordonnateur les fixait attentivement, les mains sous le menton, un sourire plutôt dérangeant sous le nez. Baissant les yeux sur sa tenue révélatrice, la rousse ne put que rougir et tourner son attention sur la main de Céleste, qu’elle serra maladroitement. Un énorme sourire sur les lèvres, elle lui répondit entre ses dents serrées par la gêne.

« Tanya Amber. Ça, c’est Prada. Enchantée! Ahah…Ce type me fout la trouille, il a as l’air net du tout! Regarde comment il nous fixe! Je ne veux pas allez la bas, moi! T’as vu ma tenue?!!? »

À la vue du patron qui les regardait avec des fouets dans les yeux, la grande rousse lui fit un signe de tête instinctif. Ils allaient y aller. Ils n’avaient pas le choix. C’était soit la hargne du patron ou les regards louches d’une célébrité. Le choix se faisait tout seul. Après une grande inspiration et des gémissements de désarroi, Tanya tapota la fesse de sa ponyta, afin qu’elle s’avance vers la table de l’homme au sourire brillant. Elle regarda le patron du coin de l’œil, en attrapa en menu sur le coin du comptoir.

« Bienvenue, Maître! Je me nomme Tanya, et voici Silver et Céleste. Nous serons les humbles gens qui seront à votre service, aujourd’hui. Voici votre menu du jour. Est-ce que vous voudriez commencer par un petit café? »



Merci à Plum Records pour le super pixel sprite! ~<3
★★★★★
~ ❖ Tanya vous réponds dans la couleur #FC6F8E ❖ ~
~ ❖ Ma Fiche // T-Card // Journal de Bord ❖ ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [Mission] Le réveil du moine (Feat: Okami Amaterasu)
» Don't look my belly, look my new haircut, please. FEAT Silver&&Hollya.
» [Mission Rang D] Retour à l'école [Feat. Bud Walker]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération