Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guident dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
(Mission) Course marchande ! [Tom Locket]
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 2 Jan - 12:28



Voilà une belle journée qui commençait. Le soleil s'était levé sans aucun nuage en même temps que le jour, ce qui changeait des interminables jours d'infinie grisaille qui avaient assailli le ciel jusqu'à présent. Bien qu'il faisait encore froid — après tout l'hiver n'en était encore qu'à son début — le soleil dorait le ciel et les rues de Voltapolis.
C'était donc une très belle journée qui commençait là. En se levant ce matin-là, en voyant ce ciel si beau, les yeux de la jeune fille s'étaient illuminés, et il en avait été de même pour Holly, sa Goupix d'Alola. Cette dernière, dès le moment où elle avait vu le soleil, s'était mise à sautiller partout. Après tout, aujourd'hui était un jour d'entraînement. Les jours d'entraînement lui donnait une énergie infernale, et elle était prête à en découdre avec n'importe qui et n'importe quoi.
Comprenant qu'elle ne tiendrait pas en place, Alexa et elles étaient donc parties de bon matin pour un entraînement en bonne et due forme.

Elle avait quitté Artiesta quelques jours auparavant, et était arrivée à Voltapolis. Si un mot devait décrire cette ville, ce serait « électrisant ». Une ville qui ne dormait jamais, et qui n'était pas l'endroit rêvé pour quelqu'un comme elle qui préférait le calme. Cependant, il avait été décidé de faire une petite pause dans le voyage, et c'est ainsi qu'elle et Holly se retrouvèrent  à Voltapolis. Et elle ne pouvait décidément pas rester éternellement sur les routes  ou dans les bois, les grandes villes faisaient aussi partie du périple de dresseur.
Holly, de son côté, partageait son point de vue. Elle n'aimait pas les trottoirs remplis de monde, et avait donc décidé d'élire domicile sur l'épaule de la jeune dresseuse, ce qui était loin d'être pratique pour se faufiler dans la foule, sans compter le souffle glacé de la Goupix qui venait lui glacer le cou.

 - Allez Holly, aujourd'hui on se donne à fond.  

Lui avait-elle dit sur le chemin. Elle voulait se rendre se rendre sur la route 4 et s'entraîner là-bas.
Et elle l'aurait suprêmement fait, si quelque chose, un détail, ne l'avait pas arrêtée sur le chemin vers ladite route. Elle était toujours à Voltapolis, au beau milieu de la place marchande, Holly momentanément descendue de son épaule car il n'y avait pas une énorme foule en ce matin.

Les voilà qui faisaient tranquillement leur chemin jusqu'au moment où un homme interpella la dresseuse. Cette dernière tourna la tête, le jaugea un moment avant de se diriger vers lui, Holly toujours à ses côtés.
Cet homme était un des commerçants dans l'une des nombreuses boutiques de la ville. Jusque là, rien de bien passionnant. Ce dernier, en pénurie de certains ingrédients et ne pouvant décidément pas quitter sa boutique alors que des clients s'y pressaient déjà, cherchait quelques personnes capables d'aller les lui chercher.

Alexa cligna des yeux et resta silencieuse un certain moment. Holly trépignait à ses pieds, si le choix lui avait été laissé, elle n'aurait sûrement rien accepté du tout. La jeune fille posa son regard sur l'homme, ne dit rien pendant encore un moment, puis hocha la tête.

-Très bien. J'irai.

Mais le marchand était septique. Confier une mission à une si jeune personne le faisait hésiter, ce qu'Alexa sentit comme un affront personnel. Était-on obligatoirement peu sérieuse et dévergondée à 16 ans ? Aussi ce dernier lui demanda d'attendre quelques minutes dans la boutique; ou alors de l'aider à chercher une personne capable de l'accompagner. Soit, se dit la jeune fille. Elle avait accepté, elle n'avait qu'une parole et n'allait pas se désister, mais ne comptait pas attendre non plus une éternité. Elle avisa la foule quand elle vit que le marchand était déjà occupé avec un jeune homme qui semblait avoir son âge. Peut-être son compagnon pour cette mission ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 3 Jan - 17:34

Les voyages c'est beau, c'est formateur et c'est instructif mais par moment ça coûte de l'argent, un petit peu trop alors puisque j'avais encore quelques temps à passer entre les immeubles, les places et les magasins je voulais en profiter pour trouver de quoi renflouer mes caisses. Évidement, j'allais éviter le quartier des affaires, depuis mon passage là bas avec Mark j'avoue que je ne voulais pas m'y rendre seul... Le quartier marchand était donc mon premier choix et je ne tardais pas à trouver ce que je cherchais : un panneau d'information sur laquelle tous les commerçants des environs plus ou moins proches disposaient des annonces pour des petits travaux. L'un de ces messages me parla plus que les autres, rétribution, proximité, simplicité, tout y était alors je ne tardais pas à me rendre à l’enseigne du "Vieux Joe" où tout une file de clients se présentaient déjà tôt le matin.
J'attendais patiemment mon tour quand le Joe en question me dit que je n'étais pas le premier à me présenter et que, même si nous semblions aussi jeune l'un que l'autre ou presque et qu'il aurait préféré des dresseurs plus entrainés et avec de la bouteille, à deux nous avions toutes nos chances de satisfaire ses attentes.

Il avait cependant besoin d'un peu de temps pour en finir avec son coup de bourre du matin, il m'indiqua du doigt une jeune femme, bonde avec de soigneuses anglaises et accompagnée d'un Goupix au pelage de lait. Je m'approchais donc d'elle, un sourire aimable aux lèvres, ma Laporeille sur les talons.
_
Salut, je m'appelle Tom, et de ce que j'ai compris on risque de travailler de concert...
Noreill' s’approcha sans aucune crainte du petit renard pour faire sa connaissance. Je me souvenais bien de l'article que j'avais lut à son sujet et sur celui de son cousin de type Feu, lui venait d'Alola, d'une région froide, et n'avait été repéré dans les autres régions que très récemment. De type Glace, son haleine valait bien tous les glaçons du monde et son évolution était dors et déjà classée parmi les plus beaux pokémons existants.
_
...Tu as déjà une idée de ce qu'on va devoir trouver pour ce bon vieux Joe ?..
Enchainais-je pour lancer la conversation et peut-être bien finir par obtenir le nom de cette charmante blondinette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Lun 8 Jan - 18:31



Elle avait eu raison. Le jeune homme à qui le marchand s'adressait un peu plus loin, allait bien être son compagnon pour cette mission. Alexa avait pour habitude de travailler en solo, peut-être était-ce à cause du fait qu'elle était fille unique et qu'elle avait grandi ainsi. Elle ne souffrait donc pas de faire un travail sans être accompagnée. Toutefois, il s'agissait seulement d'une habitude et le travail de groupe ne la rebutait pas le moins du monde.

Quelques secondes passèrent, et le marchand indiqua au nouveau venu la jeune fille. Celui-ci se dirigea donc vers elle. Un petit pokémon le suivait. Un pokémon qu'elle avait déjà vu aurapavant, du moins, dans des livres d'images et sur des dessins. C'était un Laporeille, ces petits lapins aux touffes de pelages moutonnés et couleur crème sur les oreilles et sur le bas du corps. Elle sourit intérieurement, attendrie par cette boule de poil sautillante.
Son dresseur, quant à lui, ne tarda pas à arriver à son niveau. C'était un jeune homme avec des cheveux bruns assez peu coiffés, du moins c'était ce qu'elle voyait, elle qui prenait un soin extrême de sa chevelure chaque jour. Il avait des yeux bleux, semblables aux siens, et un teint relativement pâle. Il possédait un beau visage, dommage que ses cheveux soient aussi peu entretenus, songea la jeune fille.

Il s'appelait Tom, et elle eut la confirmation qu'il s'agissait bel et bien de son compagnon pour la mission. Pendant ce temps, le petit pokémon s'était approché de Holly. Cette dernière venait de terminer sa toilette, et la salua à son tour, le pelage lustré. Le petit lapin, à moins que ça ne soit une lapine, semblait lui plaire. La renarde, ravie, engagea la conversation avec l'autre pokémon. Alexa les quitta des yeux pour se concentrer à nouveau sur son interlocuteur. Ce dernier venait de lui demander ce qu'ils devaient trouver pour le marchand, qui était entre temps, reparti s'occuper de ses clients.

- Enchantée, je m’appelle Alexa, et voici Holly — dit-elle en désignant la renarde — je suis ravie de faire équipe avec toi.

Elle n'aimait pas le tutoiement, même avec des gens qui semblaient avoir son âge. Après tout, on l'avait toujours élevée avec d'excellentes manières, et il était difficile de s'en débarrasser. Mais son interlocuteur ne se gênait pas pour la tutoyer, et il aurait été étrange qu'elle le vouvoie à son tour, alors elle fit un effort.

 - Je ne sais pas encore, il m'a seulement dit qu'il n'y en aurait pas énormément… Mais regarde, il revient vers nous.

En effet, l'homme les approcha de nouveau, des papiers à la main. Les ingrédients étaient au nombre de quatre. Herbe rappel, baie Mepo, Chantilbonbon et, enfin, Grosseracine. Il leur tendit une carte, ce qui n'était pas de refus, du moins pour la jeune fille qui ne connaissait pas vraiment la ville. Après quoi, vinrent les recommandations, il fallait aller dans des boutiques spécifiques, en éviter d'autres. Il leur donna aussi de quoi payer, et la jeune fille fut surprise par tant d'honnêteté. Des gens mal intentionnés auraient pu partir avec l'argent sans même mettre les pieds dans les boutiques, voilà une belle preuve de confiance.
Quelques instants après, le marchand retourna une énième fois dans sa boutique, les laissant livrés à eux-même. Alexa avisa à nouveau le dénommé Tom et se mit à parler.

 - Es-tu de la ville ou, comme moi, seulement de passage ? Je t'avoue que, pour ma part, je ne suis là que depuis quelques jours…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 10 Jan - 1:22

J'aurais trouvé ça assez surprenant que Noreill' eut du mal à nouer des liens avec le Goupix d'Alola soigné qu'était celui d'Alexa. J'avais gagné son nom, comme si c'était facile, et les présentations suivaient leur court comme une rivière en crue jusqu'à ce que Joe revienne vers nous pour nous confier une liste des quatre ingrédients à débusquer ainsi qu'une carte du quartier marquée de plusieurs points rouges pour nous indiquer quelles échoppes étaient les plus susceptibles de nous fournir de l'Herbe Rappel, une Baie Mepo, une Grosseracine ou un Chantibonbon.
Quelques secondes, tandis que notre employeur confiait à la demoiselle arrivée la première je me permis de me perdre dans mes pensées en me demandant quelle genre de recette loufoque il pouvait faire en combinant ces quatre ingrédients très précis... Je n'en connaissais que deux, vaguement trois et j'avoue que je n'aurais jamais pensé à une recette qui les combinerai... Mais peu importe dans le fond ; comme Joe s'en retournait vers sa boutique, nous laissant seuls avec notre travail, il était bien temps de nous lancer.

_
En fait je viens de Sinnoh, je ne suis arrivé que le mois dernier... Mais ça fait une grosse semaine que je traine à Voltapolis alors je dois pouvoir reconnaitre certains grands axes.
D'un accord tacite, nous nous étions mis à marcher tous les quatre vers la boutique la plus proche, Alexa, Holly, Noreill' et moi même, et selon moi il me fallait deux choses dans un premier temps : réussir à faire connaissance avec ma partenaire et en savoir un petit peu plus sur ses spécialités utiles à la mission.
Je sortis un bonbon à sucer qui, une fois sortis du papier ne mit pas longtemps à atterrir dans la bouche de ma Laporeille, même au cœur d'une conversation passionnée avec sa nouvelle copine elle avait reconnu le bruit du papier qui se froisse et avait tourné la tête pour avoir sa friandise. Moi je e sortais une sucette - à l'orange aujourd'hui - et la glissais entre mes lèvres avant d'en proposer un de chaque à la jeune fille ; qui sait, peut-être aimait elle le sucre autant que moi...

_
Pour être honnête, je ne sais pas à quoi peut bien ressembler une Grosseracine... Par contre on adore les Chantibonbon avec ma Laporeille et il y a de la Baie Mepo dans les croquettes qu'on achète alors on devrai pouvoir les reconnaitre. Pour l'Herbe Rappel j'ai vu un reportage à la télé mais ça s'arrête là...
Comment tu veux qu'on fasse ? On reste tous ensemble au cas où ou on se sépare pour gagner du temps ?..

Mon ton traduisait un peu ma propre réponse à cette question, puisque même si Joe avait l'air d'être ce genre d'homme toujours pressé, il ne nous avait pas donné de limite de temps, l'idée de rester groupé et de pouvoir faire connaissance avec une jolie demoiselle comme Alexa serait loin de me déplaire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 6:33



C'est alors que tout ce petit monde se mit à marcher. Il avait été décidé de se rendre dans la première boutique marquée de rouge, celle qui était la plus proche. Entre temps, Alexa avait appris que le jeune homme ne venait pas plus d'ici qu'elle. Lui venait même de plus loin encore ; de Sinnoh. Sans jamais y être allée, la jeune fille avait déjà entendu parler de cette région. N'était-ce pas là-bas que se trouvait cette magnifique ville où poussaient des milliers de fleurs et dont ses tantes lui avaient si souvent parlé ?  Elle garda dans un coin de la tête cette question qu'elle poserait plus tard. Pour le moment, il valait mieux se concentrer sur la mission.
Le jeune homme était arrivé ici depuis une semaine, c'était toujours mieux qu'elle. Et, à deux, il parviendrait sûrement à mener à bien cette mission qui était on ne peut plus simple, qu'importait depuis combien de temps ils étaient dans la ville.

À leurs pieds, Holly et la Laporeille continuaient de bavarder. Alexa était soulagée de voir que la renarde blanche appréciait la lapine; elle était la mieux placée pour savoir que quand la Goupix décidait de ne pas apprécier un pokémon pour telle ou telle raison, elle y mettait tout son cœur. Elle regarda pendant un moment la Lapporeile sautillante, apparemment ravie d'être là. Cette dernière leva vivement la tête lorsque son dresseur sortit une friandise, friandise qui atterrit dans la bouche de la lapine. Ce dernier devait être adepte des sucreries, puisqu'il sortit encore une sucette avant d'en proposer une à Alexa. Celle-ci déclina poliment, pour le moment, trop occupée à se concentrer sur la mission.

Avec Tom qui était sûr de connaître deux ingrédients, ils étaient déjà bien avancés.

- Voyons voir…

Chuchota-t-elle plus pour elle-même. Elle regarda avec attention la feuille sur laquelle étaient notés les autres ingrédients. Bien que le marchand ne leur ait rien dit, ils n'avaient sûrement pas la journée devant eux, la jeune dresseuse se doutait qu'ils avaient plutôt intérêt à se dépêcher, d'autant plus qu'ils n'étaient pas sûrs de trouver tout ce qu'il fallait.

  - Une Grosseracine, du moins dans mes souvenirs, est un vieux bout de racine absolument affreux que je devrais pouvoir reconnaître facilement. Quant à la baie Mepo… ce sont les petits fruits ronds, rouges et dentelés de jaune sur l'extrémité, pas de problème sur ça. Pour les Chantillbonbons, je te fais confiance puisque je ne connais pas du tout. Je pense que le seul ingrédient qui risque de poser problème, c'est l'Herbe Rappel. Je sais plus ou moins à quoi ça sert, mais de là à en trouver…

Elle se perdit alors dans la contemplation de la carte, sur laquelle figuraient les boutiques à visiter en rouge.

  - Je propose qu'on aille chercher l'Herbe Rappel en premier, comme ça, le plus dur sera fait. Il vaudrait mieux y aller ensemble, pour ça et aussi pour la grosse racine que nous ne sommes pas sûrs de connaître. Après quoi, on pourra se séparer pour les Chantilbonbons et les baies. Qu'en penses-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 16 Jan - 7:25

Intelligente, posée et réfléchie Alexa réagissait admirablement au problème pausé. Je l’écoutais avec une mue attentive qui se transforma petit à petit en une mue admirative ; je ne pu m’empêcher de me dire qu'avec de elles qualités elle devait être une dresseuse efficace... En bon débutant que j'étais je me posais alors plusieurs questions : est-ce que sa Goupix couleur de givre était entrainée ? Est-ce que elle aussi avait déjà capturé son premier pokémon ? Si nous nous affrontions est-ce que j'avais ce qu'il fallait pour gagner ?..
C'est cette dernière question qui me fit dire que j'avais dors et déjà changé depuis mon départ de Frimapic. J'étais alors loin d'être un vrai dresseur mais c'est avec ce genre de questions, avec ce genre d'ambitions que j'allais pouvoir avancer dans la voie que je m'étais choisie.

Je fus sortis de ma rêverie par le regard de la jeune femme, j'étais resté muet pendant plusieurs secondes, avec un sourire béat en prime au point qu'elle devait se poser des questions elle aussi et, surtout, attendre une réponse quand à son plan d'action.
_
Oui, excuse moi... J'pense que tu as raison, on va rester groupés pour ce qu'on connait pas avant de se séparer.
Je sortis la carte du quartier que nous avait donné le marchand, il faut avouer que sa précision allait grandement faciliter notre tâche. Nous avions les adresses des différentes échoppes, leurs noms et aussi les ingrédients que l'on devait y trouver avec une fourchette de prix. Au final nous n'étions rien de plus que des livreurs...
Pour obtenir de la Grosseracine et de l'Herbe rappel il fallait se rendre à la même enseigne en plus, un herboriste qui s'appellait "l'Héliaronc souriant", ce n'était pas la plus proche mais tant pis, après tout j'imagine que nous étions largement dans les temps et je ne voyais pas ce qui pouvait nous mettre des bâtons dans les roues... Candide que j'étais...

Par contre, comme nous avions une petite dizaine de minutes de marches je voulais en profiter pour satisfaire ma curiosité alors je demandais béatement :
_
Mais dis moi Alexa, est-ce que ça fait longtemps que tu as commencé ton voyage de dresseuse ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Sam 20 Jan - 10:39



Si tout se déroulait comme elle le pensait, ça ne serait pas bien compliqué, et peut-être même que la journée d'entraînement de Holly pourrait commencer avec seulement une heure de retard. Cette dernière, toute ravie qu'elle était de faire connaissance avec la Laporeille, lançait tout de même des regards en coin à sa dresseuse, et Alexa comprenait ce que ces derniers voulaient dire : « Je peux savoir pourquoi on est ici à la place de s'entraîner ? Tu pense vraiment que c'est comme ça qu'on gagnera des combats ? » Elle lui fit alors un grand sourire, faisant mine de ne pas comprendre. Voyant qu'elle ne pourrait rien en tirer Holly retourna donc pleinement à sa discussion, laissant à sa dresseuse le champ libre pour réfléchir pleinement à la mission.
Mais, comme la réponse du jeune homme tardait à se faire entendre, elle tourna la tête et posa ses yeux bleus sur lui. Celui-ci devait être en pleine réflexion fort agréable, au vu du sourire béat qui étirait ses lèvres. Bon, soit, chacun avait le droit de se perdre dans ses rêveries, mais il valait mieux éviter au beau milieu d'une mission. Un quart de secondes plus tard, le jeune homme eut un léger sursaut et se réveilla pour de bon.

Comme Tom avait confirmé ses dires, et après avoir observé la carte, ils se mirent en route vers l'Héliatronc Souriant, une herboristerie située à ce qui semblait être une dizaine de minutes de marche. L'occasion rêvée pour faire plus ample connaissance en somme. Ça aurait été bête de continuer à marcher dans un silence de mort alors que les deux Pokémons à leur pieds semblaient si bien s'entendre. Ce fut Tom qui parla en premier, lui demandant depuis combien de temps elle était dresseuse. Tiens, elle n'avait pas le souvenir de lui avoir dit qu'elle était dresseuse. Peut-être n'était-elle plus une complète débutante et qu'elle avait désormais l'étoffe d'une dresseuse au point qu'on ne se posait même pas le question. Elle sourit intérieurement à cette pensée, mais ne s'y attarda pas plus longtemps.

- On est parties de Windoria depuis exactement deux semaines et demi, mais j'ai commencé l'entraînement de Holly depuis une semaine seulement. Ce n'est pas fameux je sais, mais il faut un début à tout n'est-ce pas ? Une fois que Holly sera bien endurcie, on partira à la recherche d'un nouveau compagnon, il faut bien ça avant de se lancer dans les arènes et les véritables combats...  

Elle resta un instant silencieuse, songeuse à son tour, pensant à ce long voyage qui avait à peine commencé, sachant que le plus dur mais aussi le meilleur étaient encore à venir.

- Toi, tu es un dresseur aussi, n'est-ce pas ? Tu me donnes l'impression d'en être un en tout cas, et puis ta Laporeille semble être taillée pour le combat, avec tant d'énergie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 21 Jan - 10:42

Bien, j'avais bel et bien vu juste  Alexa était une dresseuse, sa relation et la façon dont elle regardait son petit Goupix blanc ne trompait pas, elle était la même que la mienne avec Noreill'. La chose à laquelle je ne m'attendais pas vraiment c'était qu'elle était encore plus débutante que moi... Je n'avais qu'une ou deux semaines d'avance, pas de quoi fanfaronner ou rouler des mécaniques, mais j'avais une petite étape d'avance dans mon périple puisque j'avais mon premier pokémon capturé, tout frai depuis hier ! En tout cas, nos objectifs semblaient être les mêmes : faire tomber les arènes et les champions qui se multipliaient dans toute la région.
Maintenant le temps étai venu de lui répondre puisqu'elle me retournait la question.
_
C'est ça, moi aussi, et j'ai juste un petit temps d'avance sur toi...

Je fis sortir ma nouvelle recrue qui, tout doucement et presque timidement regarda à droite à gauche. Le petit Terhal n'avait pas l'air de comprendre pourquoi je l'avais appelé en un tel lieu et un tel moment mais ça me faisait plaisir de l'exposer un peu.
_
J'ai capturé notre premier ami pas plus tard qu'hier, et tu as aussi raison : nous aussi nous visons les combats d'arène et les défis des champions.
Le bébé pokémon Acier se colla presque à moi, ce genre de mise en avant n'avait pas vraiment l'air de lui plaire de toute évidence et je compris bien vite que j'avais fait une petite erreur... Je devais encore apprendre à le connaitre, si il préférai être laisser en retrait et rester discret je devais aussi m'adapter et ne pas passer par le raccourcis et la facilité qui était de penser que toutes mes prochaines recrues seraient pareilles que ma Laporeille...

Mais nous arrivions à la boutique de l'herboriste qui m'offrait la parfaite excuse pour le rappeler dans sa pokéball, je lui ferai des excuses plus tard, quand cette mission serait terminée je pense.
La porte s'ouvrit avec un petit bruit de clochette agréable et une dame d'un peu plus d'une trentaine d'années nous accueillait avec un sourire commercial. Fine et élégante, elle avait les cheveux châtains mi-longs ramenés en catogans, de grands yeux verts et un grain de beauté sur la joue qui la rendait assez jolie dans l’ensemble. Pour cette première étape de la mission, ce fut moi qui pris la parole :
_
Bonjour, nous venons de la part de Joe, de la boutique du Vieux Joe. Il nous a dit qu'il avait commandé une Grosseracine et de l'Herbe Rappel chez vous ?
La marchande nous fit un oui de la tête en nous sortant de sous son comptoir un petit sac de papier kraft avec le logo de son enseigne. De toute évidence, elle s’attendait à notre visite matinale et avait déjà ou préparé. Cette mission s'annonçait bien et alors que je la remerciait avec un sourire et un mot gentil, je glissais ce que nous étions venus chercher dans mon sac en bandoulière.
Première étape remplie, il était temps de passer à la suive !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 28 Jan - 10:45



Alexa cligna des yeux quand elle vit le petit Pokémon sortir de sa Pokeball. Un… un Terhal, si ces souvenirs étaient exacts. D'un double type, acier et psy. Un drôle de petit rocher vertical et bleu, pourvu d'un œil rouge, et qui lévitait. Elle n'en avait encore jamais vu en vrai, et elle devait avouer que ces Pokémons étaient intriguants. Contrairement à la Goupix ou la Laporeille, ils pouvaient presque sembler ne pas être des Pokémons. Un Terhal comme celui-ci, caché au beau milieu de rocher tromperait le regard de beaucoup de personnes.

Mais la pauvre créature ne semblait pas être à son aise, perdue au beau milieu de cette foule. Elle se colla à son dresseur, comme le font les enfants trop timides, et la jeune fille eut un petit rire. Voilà une petite chose bien attendrissante. Dans tous les cas, elle ne semblait rêver que d'une chose, retourner dans sa Pokéball, et la jeune fille regarda son dresseur. Bien sûr, ce dernier l'avait tout aussi bien compris, et le vœu du Pokémon ne tarda pas à être exaucé à l'approche de la boutique.

L'Héliatonc Souriant était une herboristerie comme vous vous la figurez sans doute déjà, avec des odeurs suaves qui parcouraient la pièce, des plantes un partout et des bocaux remplis de choses étranges et qu'elle n'était pas sûre de connaitre. La jeune fille trouva que ça avait du charme, et elle serait bien restée à regarder longuement ces murs lézardés et ce plafond décoré, si la vendeuse n'était pas apparue. Heureusement, Tom, plus dégourdit qu'elle, ne tarda pas à demander tout de dont le Joe avait besoin.
Ce fut un soulagement quand elle vit que la vendeuse avait déjà préparé la commande, et qu'il ne restait plus qu'à la payer et la ranger bien au chaud dans le sac.
Tout se passa très rapidement, et ils furent à nouveau dehors en un temps record.

- On peut dire que ça commence bien, bonne nouvelle… Bon… Ensuite ? De quoi avons-nous besoin ? Ah oui, les baies et les bonbons…

La jeune fille regarda la carte, suivant du doigt le plan qui menait aux boutiques pas encore visitées.

- Toujours d'accord pour se séparer ? Regarde, il nous a indiqué deux boutiques qui semblent être à distance égale, mais plus ou moins à l'opposé l'une de l'autre. Si tu vas à celle-là, Le Cupcanaille Gourmand, pour les bonbons et moi à celle-ci, Au petit Nectar, pour les baies je pense qu'on gagnera du temps...

Elle avait noté mentalement le chemin à prendre pur s'y rendre au plus vite, et tendit la carte à Tom, ainsi que la moitié de l'argent pour payer la commande.

- On se retrouve dans 15 minutes ici-même, ça te va ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 28 Jan - 12:29

Le "Cupcanaille Gourmand", un nom et une enseigne qui avaient tout pour nous plaire, autant à ma Laporeille qu'à moi qui étions aussi avide l'un que l'autre quand il s'agissait de sucreries. Alexa contempla longuement la carte pour essayer de la retenir avant de me la tendre, délicatement mais au final mieux vallait en avoir une chacun alors je sortis mon téléphone de ma poche et pris une petite photo du papier avant de lui rendre le plan avec un sourire ; en tant que flemmard qui s'assume j'avais deux trois astuces comme ça dans ma musette pour éviter de me fatiguer...
J'étais toujours souriant, pas seulement parce que l'idée d'aller dans une telle boutique me plaisait, mais aussi parce que j'avais une ou deux petites idées en tête et que revenir ici en un temps record pour impressionner la demoiselle était une perspective étrangement motivante.
_
Entendu, à dans un quart d'heure alors !

C'était donc en ce lieu et en cet instant que nous nous séparions, mais quand on sait ce qui allait en résulter il faut avouer que ce n'était peut-êre pas la meilleure des idées à postériori...
Je tournais donc les talons et, après avoir franchis le premier croisement, je pressais le pas, me mettant à trotter pour essayer d'arriver à la boutique le plus rapidement possible.
Les informations étaient claires, limpides même, Joe nous avait véritablement mâché le travail et j'arrivais encore plus rapidement que prévu à la petite boutique colorée où quelques clients patientaient pour un café, une pâtisserie ou quelques bonbons.
Il y avait deux caissières alors je posais tranquillement mon sac en bandoulière à mes pieds le temps de me présenter et de passer ma commande :
_
Bonjour, je viens de la part de Joe, de la boutique du "Vieux Joe" et je viens chercher sa commande de Chantibonbon... Et je vais aussi vous prendre un assortiment de quatre beignets...
Traitez moi de romantique ou de séducteur mais j'avais envie de faire un petit cadeau à Alexa et à Holly, ce qui se combinait aussi parfaitement avec mon plan de revenir au plus vite !

J'attendais patiemment la petite boite décorée avec les quatre douceurs ainsi que le petit sachet qui renfermait l'objet de ma mission et, quand tout fut prêt, je m’apprêtais à le remettre dans mon sac mais c'est en l'ouvrant que je me rendis compte du problème... Cahiers, trousses, livres d'école, c'était bel et bien le même sac mais de toute évidence ce n'était pas le miens...
Je me redressais d'un bond, mes yeux exorbités cherchant à droite à gauche la personne qui avait échangé nos affaires puisque ça me privait de ce que nous venions d’obtenir chez l'herboriste mais personne : il avait déjà du partir...
Dans la panique, je demandais vite à la seconde caissière où était le client qui avait commandé en même temps que moi, si elle le connaissait et si elle savait qui s'était, la pressant un peu et c'est elle aussi paniquée qu'elle me répondit en bafouillant que c’était un étudiant mais que c'était tout ce qu'elle savait... Une belle jambe, j'aurais put le déduire en fonction de ce que j'avais trouvé dans le sac...

Je me ruais, avec l'objet du quiproquo et ma nouvelle commande jusqu'à la porte et je commençais à chercher du regard le fameux universitaire quand je finis par repérer le noir et le rouge de mon sac au travers de la foule. Je le hélais mais il avait un casque épais sur les oreilles, et sans doute que la musique qui y pulsait l’empêchait de m'entendre.
Je pressais le pas pour le ratraper mais, après avoir regardé sa montre, lui aussi se mi à courir - pourquoi les choses ne sont jamais simples ? - s'en suivi alors une course poursuite au travers des rues marchandes qui nous ramenèrent pour ainsi dire tout droit jusqu'à la devanture de l'herboriste.
Alexa ! Elle était déjà là et c'était l'occasion ou jamais ! Je lui hurlais depuis ma position en pointant vaguement mon index sur l'étudiant puisque j'étais en train de courir
_
Il a mon sac ! Arrêtes le !


Dernière édition par Tom Locket le Jeu 15 Fév - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Dim 4 Fév - 16:16



Et alors, ils se séparèrent. Tom partit à droite, et elle prit par la gauche. Holly trottinait à ses côtés, toute joyeuse maintenant qu'elle venait de se faire une nouvelle amie. Ça compensait bien l'entraînement manqué de la matinée, devait-elle penser. Pendant ce temps, Alexa regarda à nouveau la carte. Une fois à droite, puis après la gauche, juste sur le côté. Ah tiens ! Voilà la boutique ! Une insigne en bois travaillé, sur une devanture toute verte. On se serait d'abord cru chez un fleuriste. Des bosquets se trouvaient à l'intérieur de la vitrine, mais en regardant plus distinctement, on y distinguait des petites tâches colorées. Des baies.  En faisant son chemin dans la boutique, elle se rendit compte qu'elle ne pourrait pas les trouver seule. Il y avait une multitude de baies. De toutes les couleurs et de toutes les formes. Certaines lui étaient encore inconnues, mais elle n'avait pas le temps pour un cours là-dessus. Elle reviendrait, afin d'être sûre de toutes les connaître pour la suite de son voyage.

Trouver quelqu'un qui pouvait l'aider ne fut pas chose aisée. Tous ces petits bosquets formaient presque une mini-forêt et elle cru s'être perdue un moment. Enfin, après quelques minutes de recherche intensive, elle tomba sur ce qui semblait être un vendeur.

- Enfin je vous trouve… Je viens de la part de l'homme qui tient le « Vieux Joe  ». Il a passé une commande chez vous, des baies Mepo, je viens les récupérer.

Nonchalant, le vendeur hocha la tête et lui fit signe de la suivre jusqu'au comptoir. Là, il sortit d'un tiroir lesdites baies qu'il lui tendit rapidement. À croire qu'il avait quelque chose de plus urgent à faire… Soit, la jeune fille n'insista pas, donna de quoi payer et attrapa le sac. Il y eut un "merci", un "au revoir bonne journée", et elle était enfin dehors. Pile dans les temps !
Elle arriva devant l'herboristerie quelques minutes après, et chercha son partenaire du regard. Il n'avait sans doute pas terminé les achats. Elle voulut s'asseoir tranquillement sur un banc pour peigner Holly, mais cette dernière eut un cri de contentement. Elle devait avoir aperçu la Laporeille, ils arrivaient donc.
Mais Tom était en train de courir. Il lui cria d'arrêter une personne qui se trouvait un peu plus loin, parce qu'elle avait son sac. Plusieurs passants se retournèrent à l'entende du cri, et la jeune file aurait sûrement rougi de honte face à tant de regard posé sur elle. Sauf qu'elle n'en eut pas le temps. Holly se mit à courir devant elle, ravie qu'il se passe enfin quelque chose. Alexa n'était pas de son avis, mais elle courut à sa suite.

-  Monsieur ! Hé oh ! Monsieur!

Ce monsieur semblait trop être occupé par sa musique pour leur prêter attention. Quel manque de politesse, grommela Alexa entre ses dents. Heureusement, l'intéressé tourna à la droite de la place, et elle put lui couper le chemin. Holly fut la plus rapide, et se posa juste devant ses pieds. L'étudiant manqua de lui marcher dessus, mais la renarde savait se faire repérer. Pris au dépourvu, il s’arrêta et Alexa eut le temps d'arriver jusqu'à lui. Elle n'attendit pas que Tom la rejoigne, et se mit directement à parler, espérant ne pas avoir affaire à une tête de mule.

- Fiiiouuu ! Vous... vous avez le talent fuite ou bien… ? Bon écoutez, ce sac-là…

Elle espérait que Tom ne se trompe pas, car les deux sacs étaient vraiment semblables.

- Ce sac-là n'est pas à vous. Il est à lui, le jeune homme qui vous court après depuis je ne sais pas combien de temps, mais que vous n'avez pas entendu avec votre casque.

L'étudiant haussa un sourcil. Il semblait être en proie à une intense réflexion. Entre temps, Tom était arrivé à leur hauteur, et c'est alors, après les avoir regardé tout deux pendant longtemps, que l'étudiant se mit à parler.

- Hein ? Qu'est-ce que tu racontes ? Ce sac c'est le mien. Vous-deux, si vous cherchez quelqu'un à arnaquer, vous ne vous adressez pas à la bonne personne.

Et, d'un air incroyablement satisfait, il s'apprêta à reprendre son chemin.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mer 7 Fév - 6:40

Cette course folle prit finalement son terme grâce à Holly qui réussit à s'interposer face à l'étudiant et lu coupa route et élan avec un petit grognement. J'étais encore à la traine en ce qui me concernait, ma Laporeille avait déjà rejoint la conversation depuis dix bonnes secondes avant que j'arrive, la main sur mon genou et le dos vouté pour chercher à retrouver mon souffle malgré ce point de coté qui me tiraillait le flanc.
Mais il était semble t-il évident que le raisonner était pine perdue... Je ne sais pas si c'était parce qu'il était pressé ou bien juste parce qu'il n'avait pas envie d'assumer son erreur mais il nia tout en bloc et commençait à tourner las talons. J'aurais bien aimé l'interroampre, y aller de mon petit commentaire moi aussi mais j'avais encore le souffle trop court et mes mots ne voulurent pas sortir...

Plan B alors : l'improvisation !
J'avais laissé tomber le fameux sac à mes pieds en m'arrêtant tout à l'heure et, presque par instinct j'y plongeais l'a mains pour en sortir le premier truc venu ; ce fut un cahier en l’occurrence, avec quelques autocollants et des annotations qui le rendait unique, parfait !
Armant mon bras, je le lançais sournoisement sur le jeune garçon têtu qui se retourna, énervé, dès que mon projectile improvisé lui ai percuté le dos.
_
Hé ! Mais qu'est ce qui vous prends tous les deux !
Je pointais de l'index le fameux cahier qui jonchais à demi-ouvert sur le sol pour le faire réaliser et profitant de son étonnement pour ma répartie.
_
Tu nous écoutes et tu prends deux secondes pour regarder dans mon sac et me le rendre ou je dois continuer à te balancer ton matos scolaire au compte goutte ?..
Peut-être toujours un peu hésitant - et décidément sacrément entêté - j'avais néanmoins réussis à faire douter le loustic mais il faudrait parachever de le convaincre...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 13 Fév - 7:45



Ça aurait trop facile, de faire gentiment les courses et de tout rapporter au Vieux Joe. Non, il fallait y rajouter des défis en plus, comme devoir palabrer avec une tête de mule pas fichue de comprendre qu'elle avait échangé son sac avec celui de Tom. Une tête de mule sacrément fière d'elle, puisqu'elle semblait penser qu'elle venait de déjouer leur plan grâce à sa grande intelligence. Décidément, ils n'étaient pas tombés sur la bonne personne…
L'intéressé ne resta pas plus longtemps, il leur tourna le dos et se remit à marcher. Sans même jeter un œil dans le sac qu'il croyait être le sien, non.
Alexa, pas encore prête à abandonner, s'apprêta à le suivre quand un bruit lui fit tourner la tête. Tom venait de faire tomber le sac de l'étudiant au sol. Il y mit la main, et en ressortit un cahier. Un vrai sac d'étudiant donc, il n'y plus aucun doute à avoir, l'autre idiot était totalement dans le faux.

La jeune fille souffla. Avec ça, il n'y aurait plus de doute à avoir. Ils ne tarderaient pas à retrouver leur sac. Quand le cahier vola et vint heurter le dos de l'étudiant, Alexa fit de grands yeux. Que c'était-il passé ? De toute évidence, Tom le lui avait jeté. L'étudiant se retourna et leur cria quelque chose. La jeune fille regarda son partenaire un moment. Certes, ça manquait de bonnes manières et elle n'avait pas été élevée ainsi, mais le choc passé, elle se dit que c'était beaucoup plus rapide que de lui courir derrière. Tom était débrouillard, plus qu'elle, et elle ferait mieux d'en prendre de la graine.

Celui-ci ne s'arrêta pas là, et le menaça de lui balancer le reste du sac s'il ne prenait pas le peine de regarder dans celui qu'il portait. Alexa, on ne peut plus d'accord avec son partenaire de mission, hocha la tête.
Mais l'étudiant ne regarda pas de suite dedans, on ne cesse pas d'être borné comme ça. Il se rapprocha d'eux, l'air suspicieux, et regarda longuement le sac toujours sur le sol. Il ne fouilla ni dans celui-ci ni dans celui de Tom. Au lieu de ça, il se remit à parler, et la jeune fille comprit, avant même qu'il ne dise un mot qu'il était encore plus têtu que ce qu'elle pensait.

- Comment vous avez fait pour me voler ça ? Je savais que je n'aurais pas du vous écouter ! C'est toi qui a dû le prendre quand elle me parlait, pas vrai ?

Dit-il en pointant le jeune homme du doigt.

- Vous le faites exprès ou vous êtes définitivement abruti ?

Oups, c'était sortir tout seul. Elle n'eut même pas le temps de rougir. Il n'était pas décidé à regarder dans le sac ? Pas grave, elle avait une autre idée. Pendant un instant, elle avait songé à lui prendre le sac de force, mais ça ne ferait que conforter cet idiot dans l'idée qu'ils étaient venus pour le voler. Tout reposait donc sur l'autre sac, qui, depuis quelques secondes, remuait étrangement. Une queue touffue et argentée y dépassait, c'était Holly et sa curiosité à toute épreuve  qui partait en exploration. D'un coup de patte, elle éjecta une trousse qui vola quelques mètres plus loin, et elle s'enfonça encore dans le sac. La jeune fille saisit sa chance.

- Vous voyez bien qu'il est à vous maintenant ? Par contre, je vous conseille de le reprendre rapidement. La Goupix qui fouille à l'intérieur a des griffes et des dents, et je peux assurer qu'elle s'amuse d'un rien. Ça vaut aussi pour le papier qu'elle adore mettre en pièce, ça lui fait penser à des flocons de neige. J'espère pour vous que vous n'avez rien d'important là-dedans.

Mais vu la tête que tirait l'étudiant, ça semblait être le cas. Alexa se posta entre le sac et l'étudiant, avant d'enchaîner :

- Si j'étais vous, je nous rendrais vite notre sac avant que le votre ne soit plus qu'une enveloppe à confettis.

Et alors ? Est-ce que ça allait marcher ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Jeu 15 Fév - 15:40

En un mot je dirais : exaspérant !.. A ce niveau ce n'était plus de l'entêtement c'était de la transcendance ! Je pensais, j'espérais que mon action impulsive le mettrai au pied du mur, devant une réalité qui le ferait retourner en arrière mais il continuait de ce chercher des hypothèses alambiquée pour justifier qu'il avait raison alors que, de toute évidence, ce n'était pas le cas...
Je lui sortais aussi le sachet arborant couleurs et armoiries du magasin de sucreries et de café duquel, lui aussi il sortait et je lui dis d'un ton blasé voir même un brin énervé :
_
On étais dans le même magasin toi et moi ! Les sacs ont été échangés, pas volés...

Il commençait - pas trop tôt dirais-je même - à imbriquer les pièces du puzzle, mais c'est quand sa trousse percuta son pieds qu'il se rendit enfin compte non seulement de son erreur et, pour le coup, du risque que courraient ses fournitures.
l s'empressa de répondre aux menaces d'Alexa en me lançant avec le minimum de ménagement possible mes affaires. Je les attrapaient au vol tandis que la dresseuse s'occupait de gérer son petit renard et je commenças à faire l'inventaire de mes biens : mon pokédex, la ball de Terhal, mes quelques autres vides, les deux trois autres babioles que je trimbalais mais aussi et surtout ma réserve de sucettes et les premiers achats pour Joe. Rien me manquait, ça valait bien un profond soupire de détente alors que je le remettais sur mon épaule avec cette fausse idée que je ne le pauserai plus jamais.

L'étudiant partis, sans un merci ni un au revoir et nous nous retrouvions donc tous les quatre seuls au milieu de la foule, Alexa, moi et nos pokémons.
_
Merci beaucoup, sans vous deux je serai sans doute encore en train de lui courir après... Ça justifie encore plus ce que j'ai acheté en même temps que les Chantibonbons...
J'ouvris le petit sac de papier kraft que je présentais plus tôt à notre écolier borné pour révéler les quatre beignets recouverts d'une pâte duveteuse et sucrée, ils avaient étonnement bien résisté à ma balade imposée et nous offraient la parfaite occasion de faire un pause gouter même si nous étions encore loin de l’horaire habituel.
_
Il y en a un pour toi et un pour Holly...
Précisais-je timidement tandis que ma Laporeille me dévisageait déjà, les yeux pleins d'étoiles depuis qu'elle avait compris qu'on parlait de gâteaux... mais je servirai les invités d'abord évidement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Mar 20 Fév - 11:05



Et soudain, par miracle, l'étudiant lança le sac de Tom vers ce dernier. Alexa se décala aussitôt, et la tête de mule se précipita vers son sac à lui.

- Holly, sors de là. Vite.

La renarde ne se fit pas prier. Son museau dépassa d'abord du sac, et elle sauta rapidement sur l'épaule de sa dresseuse quand elle se rendit compte qu'elle se ferait emporter dans le sac de l'étudiant si elle tardait trop.
Il n'y eut même pas un merci et encore moins un au-revoir. C'était triste à dire, mais elle s'y attendait, venant d’un rustre comme lui, si bien qu'elle ne prit même pas à maugréer sur le manque de manière de cet étudiant.
La jeune fille posa ensuite son regard sur Tom. Ce dernier poussa un soupir de soulagement après avoir fait l'inventaire de son sac. Apparemment, tout semblait y être à sa place, et c'était une bonne nouvelle. Retourner courir après la tête de mule d'étudiant était la dernière chose qu'elle voulait faire…

Elle écouta les paroles du jeune homme, mais ne fut pas sûre de comprendre. Qu'avait-il acheté d'autre que les Chantibonbons, et en quoi ça se justifiait après ce qui venait d'arriver ? Elle aurait sans aucun doute trouvé d'elle-même si elle y avait réfléchi un tout petit plus peu longtemps, mais Tom ne lui en laissa pas le temps. Il sortit de son sac quelque chose d'enveloppé. La blonde vit la Laporeille lever brusquement la tête, à l’affût de ce qui pouvait bien se trouver dedans. Holly n'était pas non plus en reste, perchée sur l'épaule de sa dresseuse, résistant tant bien que mal à l'envie d'aller renifler cette étrange chose emballée. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? La renarde eut sa réponse quelques secondes après. Tom s'occupa d’ouvrir le papier kraft, révélant quatre beignets en très bon état suite à la course précipitée.

Et le jeune homme d'ajouter timidement qu'il y en avait un pour Alexa, ainsi qu'un autre pour Holly. La dresseuse haussa légèrement les sourcils. Elle ne s'y attendait pas; et, en temps normal, n’aimait pas être prise au dépourvu. Ce n’était bien sûr pas le cas pour aujourd'hui, mais elle ne sut comment réagir pendant quelques secondes.

- Oh … ?

- Gou ! Goupix !

Holly, elle, ne perdit pas de temps, et sauta de l'épaule d'Alexa à celle de Tom, qu'elle remercia de la manière habituelle, à savoir d’un effleurement de museau sur la joue. Après quoi, elle regarda longuement les beignets, sûrement tout aussi impatiente que la Laporeille qu’elle ne tarda pas à rejoindre.

- Comme c'est gentil de ta part ! Vraiment, il ne fallait pas…

Et elle se sentit bête, en son fort intérieur, d'avoir foncé faire les emplettes du vieux Joe sans penser à prendre autre chose. Quoique, ce n'était pas dans une herboristerie ou dans un magasin de baies pour Pokémons qu'elle aurait pu trouver quelque chose… Qu'importait, elle trouverait bien quelque chose pour le remercier. En attendant, bonne manière oblige, elle abaissa légèrement la tête, fit un révérence en guise de remerciement, avant de regarder à nouveau le dresseur.

- Il vaut peut-être mieux qu'on aille s'asseoir non ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Invité
Ven 23 Fév - 5:15

Un pokémon maintenant sur mon épaule, un autre à mes pied qui se rapprochait doucement de mon tibias pour ne pas être en reste et qu'on ne l'oublie pas, je me sentais un epeu comme encerclé... Mais néanmoins amusé aussi, j'avais de toute évidence visé juste avec mon petit délice et les deux pokémons semblaient bien s'entendre pour de très bonnes raisons. Gai et souriant je répondis à Alexa avec un sourire d'une oreille à l'autre :
_
Ne t’inquiètes pas, ça me faisait plaisir au moins autant que ça me faisait envie... Tiens regarde, il y a un banc là bas.
L'air de rien, la boule de poils blanche était un peu lourde en plus d'être rafraichissante, c'est donc sans attendre de réponse que je me dirigeais vers le siège, astucieusement placé devant une fontaine à jets. A peine avais-je initié le geste de m'assoir que la Goupix sentis sa position faiblir et qu'elle bondit pour se pauser juste à coté de ma place ; nous ne tardions pas à être rejoints par Noreill' : j'étais cerné...

Évidement je devais servir les deux princesses en premières, chacune son beignet et pas de jaloux pour la bonne raison qu'ils avaient tous le même glaçage blanc avec quelques pépites de chocolat ( ne connaissant les goûts de personne j'avais fait dans le classique) et enfin vint le temps de servir la demoiselle. Délicatement et avec le sourire, je lui tendais sa part au milieu des bruits de mastication de nos amies qui, goulument, n'avaient pas eu la patience d'attendre que tous soient servis.
Ensuite c'était à moi et je mordais dans le petit délice avec délectation... Joe semblait strict et autoritaire mais il faut lui concéder qu'il sait très bien choisir ses partenaires : ces beignets, et j'en avais pourtant gouté beaucoup dans ma carrière de gourmets, devaient être les meilleurs que j'avais jamais mangé... La douceur de la crème, la patte aérienne et finement parcourue de cristaux de sucre croquant, tout semblait se compléter dans une relation orchestrée et préparée à force d'expérience. J'en restais sans voix, savourant chaque bouchée mais au final seul comptait la mission et il était largement temps de conclure.
Ravis et contentés de cette petite pause notre épopée à tous les quatre repris jusqu'à la boutique de Joe qui, à en juger par son regard étonné, ne nous attendait pas si tôt. Malgré toute nos péripéties il semblait que nous avions exactement tout ce qu'il lui fallait avec même un peu d'avance en bonus. Il nous remercia, même si j'avais l'impression que le mot "merci" lui écorchait la bouche plus qu'autre chose, mais la récompense qui allait de paire avec cette expérience allait parfaitement me permettre de compléter mon entrainement.

Il y avait encore beaucoup à faire avant que les arènes soient abordables !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération