Tu peux m'appeler Cirrus, tout simplement. Tu ne connais pas encore très bien Lumiris ? Ne t'en fais pas, tu n'es pas le seul. Ce n'est pas une région connue mondialement, mais cela va bientôt changer. Celle-ci est prête à accueillir des dresseurs, des gens passionnés qui feront vivre cette magnifique région. Il y a plusieurs avantages à vivre parmi nous : le climat et les températures variées permettant aux Pokémon de tous types d'y habiter, la technologie avancée, les habitants accueillants, et un professeur très sympathique, le professeur Baobab. Ce gentilhomme fait des recherches depuis des années, c'est lui qui attribue le premier Pokémon aux nouveaux dresseurs, et les guide dans leur aventure par le biais du réseau Dusk. Un réseau pokéweb avancé, servant à la fois de réseau social, de pokédex, de plateforme de communication...



 

Le
staff
+


Répondre au sujet
L'annonce d'un départ, la joie d'une rencontre. [Pv. Valencia]
avatar
Team :
card : T-Card ~
Origine : Johto [Oliville]
Messages : 313
Stardust : 835
Dim 11 Nov - 16:33

L'annonce d'un départ, la joie d'une rencontre ~ Feat. Valencia
Aujourd'hui c'est une journée plutôt déprimante, je viens de tomber sur une lettre d'Aria. La jeune demoiselle que j'ai rencontré aux Bois Hurlants il y a quelques jours. Il me semble qu'elle se décide à quitter Lumiris, à abandonner son titre de future championne Spectre. Elle a laissé un mot me concernant et tout ce qu'elle dit me touche énormément. J'ai le message sur mon téléphone, je l'ai découvert hier soir en naviguant sur le Réseau Dusk.

Depuis, je ne peux pas m'empêcher de le relire. Et c'est pourquoi je me retrouve aujourd'hui à la terrasse couverte d'un café à Kishika, il pleut légèrement, une petite brume s'est élevée assez tôt dans la matinée. Il est seulement huit heures mais je n'avais pas envie de dormir, je suis sortie rapidement du Centre Pokémon où je passe mes nuits pour venir prendre un petit déjeuner digne de ce nom, je ne critique pas la nourriture du Centre mais elle est assez ... basique et pas très originale.

Scalpion ... reste calme.

SCAAAL !

Mon Scalpion est intenable ce matin, comme d'habitude d'ailleurs, Etourvol a beau essayer de le calmer en lui piaillant après, rien n'arrive à le calmer. Il aime commencer la journée en s'entraînant, mais Ouisticram dort encore et je ne vais pas le réveiller pour lui. Et puis je suis tellement triste que je n'ai pas assez de patience. Je recule ma chaise et j'attrape Scalpion que j'assoie sur la table, il me regarde d'un air stupéfait.

Tu ... t'arrêtes maintenant ! S'il te plaît mon ami ...

Scalpion descend de la table et s'assoie contre ma chaise, il semble bouder. Je n'ai jamais été si directe avec lui, il va falloir qu'il s'y habitue. Je crois que j'ai besoin de changer, j'en ai besoin pour devenir celle que j'ai envie d'être. Je veux m'installer dans un appartement ou une maison, je peux avoir les moyens en faisant quelques missions. Et puis je dois surmonter ma peur des combats par étape ... je dois trouver comment mais ça devrait le faire.

Vooool ?

Etourvol se fait les ailes pendant qu'elle observe des nouveaux arrivants dans la café, je n'y porte pas vraiment attention, j'ai le regard plongé dans mon jus d'orange.
by reira


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : FicheJournalT-Card
Origine : Jadielle, Kanto
Groupe : Météore
Messages : 1005
Stardust : 409
Dim 11 Nov - 22:44

Valencia n'avait pas vraiment l'habitude du sud de la région, elle qui habitait à Feranium, autrefois. Elle voulait prendre connaissance des environs, visiter son nouveau village, Kishika. Elle était accompagnée de Mepo et de Kappa, sa nouvelle recrue, une petite Tortipouss chromatique qu'elle avait rencontrée dans la forêt. Elle l'avait appelé ainsi car c'est le son qu'elle émettait lorsqu'elle parlait. Elle ne disait pas « Tortipouss » comme ses congénères, elle disait Kappa. Peut-être avait-elle déjà eu un dresseur et que c'était le nom qu'il lui avait donné, Valencia n'en savait rien. Mais elle avait décidé de conserver ce petit mot tout mignon en guise de surnom, ça lui allait bien.

La dresseuse s'était arrêtée devant un petit café. Elle scruta le bâtiment de ses yeux écarlates, réfléchissant un instant. Une boisson chaude ne pouvait pas faire de mal, le temps commençait doucement à se refroidir et boire un coup ne pouvait pas faire de mal. Elle pourrait en profiter pour acheter des poffins ou des malasadas à ses Pokémons, ils en vendaient probablement dans ce genre d'endroit.

En ouvrant la porte, Valencia analysant le café du regard. Il y avait quelques personnes, mais c'était relativement tranquille. Elle s'avança vers le comptoir pour se commander un chocolat chaud et de la nourriture pour ses Pokémon. En attendant qu'on la serve, elle vit Kappa se diriger vers une table, ne se souciant absolument pas de la direction vers laquelle elle allait.

« ... Kappa, ne t'éloigne pas trop, s'il-te-plaît. »

La jeune femme s'empressa d'attraper sa boisson et son sac pour aller rejoindre la Tortipouss qui avait heurtée une table et qui se balançait maintenant sur le dos, en rigolant de manière amusée. Mepo semblait trouver la situation très amusante, elle aussi. Quelle bande d'enfants, quand même.

« Tu n'as rien... ? Visiblement non. Fais attention, Kappa, tu vas finir par te blesser... Oh. » Valencia vit que la table était occupée par une jeune fille et son Scalpion. « Je... Je suis navrée de vous avoir dérangé, tout va bien ? »

La blonde n'avait pas l'air dans son assiette. Mais également, elle voulait s'assurer que Kappa ne l'ait pas trop importuné. Elle était adorable, cette Tortipouss, du point de vue de Valencia. Mais ce n'était pas tout le monde qui aimait se faire embêter. Il y avait également un Etourvol avec eux, qui semblait un peu plus réactif que le Scalpion. Du coup, Mepo n'a pas raté l'occasion d'aller faire connaissance... Et dire que Valencia ne voulait pas se montrer encombrante.






Dernière édition par Valencia H. Caelum le Sam 17 Nov - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ~
Origine : Johto [Oliville]
Messages : 313
Stardust : 835
Jeu 15 Nov - 9:36

L'annonce d'un départ, la joie d'une rencontre ~ Feat. Valencia
Je ne portais pas vraiment attention aux nouveaux arrivants dans le café jusqu'à ce que le pokémon de la jeune demoiselle se cogne contre ma table et tombe sur le dos. Je laisse glisser mon regard jusqu'au sol pour apercevoir un adorable petit Tortipouss chromatique qui se remet sur ses pattes et se secoue en souriant, il a l'air amusé de la situation. Ma Etourvol s'approche de lui en penchant la tête sur le côté. Sa dresseuse s'approche pour lui demander s'il va bien et en même temps s'excuser envers moi. Je souris gentiment, l'air triste.

Oh ne vous inquiétez pas, il ne m'a pas dérangé. En tout cas je le trouve adorable.

Je souffle légèrement pour reprendre ma respiration et retrouver un sourire sincère. Aria n'aurait pas aimé que je me renferme autant. Je dois lever la tête et avancer, ma vie ne s'est pas arrêté. Je perds certes beaucoup de gens que j'aime mais je ne dois pas me laisser aller. La Région est toujours présente, je dois rester forte et continuer à m'améliorer pour tenter de vaincre ma peur des combats. Pour les habitants de la Région je dois le faire et en l'honneur de tous ceux que j'ai rencontré que je ne reverrai sûrement jamais.

Veillez m'excusez je viens d'apprendre une nouvelle assez triste, une amie vient de quitter la Région je ne la reverrai sûrement pas. Mais je dois avouer que votre Tortipouss a le don pour me faire sourire et me redonner de la motivation. Je suis tellement déboussolée que j'en ai oublié de me présenter. Je m'appelle Rose Cavendish et voici Etourvol et Scalpion.

Etourvol lève son aile droite comme pour saluer la jeune demoiselle et son pokémon, Scalpion lève la tête en la hoche tout simplement pour retourner à son occupation de frotter ses lames l'une contre l'autre pour les rendre encore plus tranchante. Il garde cependant un oeil sur Tortipouss, il n'a pas l'air de vouloir se laisser approcher aujourd'hui, je crois que mon commentaire assez énervé que je lui ai fait lui a mit les pendules à l'heure en lui faisant comprendre que les choses allaient changer maintenant.

Asseyez-vous si vous le souhaitez, vous venez souvent dans ce café ?
by reira


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : FicheJournalT-Card
Origine : Jadielle, Kanto
Groupe : Météore
Messages : 1005
Stardust : 409
Dim 18 Nov - 0:16

Malgré son joli sourire, la jeune fille paraissait mélancolique, voir même un peu triste. Cela rendait Valencia confuse. Elle ne savait pas quoi dire, mais elle savait qu'elle devait éviter de se montrer trop insistante. Malgré tout, elle ne voulait pas repartir à ses occupations. C'était plus fort qu'elle, lorsqu'une personne semblait triste, elle avait du mal à ne pas tenter de lui remonter le moral, même un tout petit peu.

Elle n'avait pas voulu se montrer trop curieuse, mais elle n'avait pas eu besoin de le faire. La jeune dresseuse s'était instantanément confiée à elle, lui avouant qu'elle ne se sentait pas trop bien. Une amie avait quitté la région et elle avait du mal à digérer son départ. Étrangement, cela rappelait de biens tristes souvenirs à Valencia qui avait vécu une situation similaire, il y a quelques temps...

« Enchantée Rose, je m'appelle Valencia Caelum. Si cela ne vous gêne pas, je veux bien m'asseoir... Vous avez besoin de parler, je crois. » Elle esquissa un sourire sincère avant de prendre place sur la chaise en face de la blonde. « Voici Mepo et Kappa, mes deux petits monstres. »

La jeune femme lança un regard à sa Sepiatop et à sa Tortipouss, un genre d'avertissement. Un gentil avertissement. Elles devaient éviter d'être trop surexcitées, ce n'était pas le moment pour ça. Elles comprenaient parfaitement, et elles se contentaient de s'asseoir, observant les Pokémons de Rose, tentant aussi de faire connaissance. Le Scalpion n'avait pas l'air dans son assiette, mais malgré tout, Mepo tenta d'aller le voir pour essayer de lui redonner le sourire. Elle était si mignonne...

« Je... Je comprends ce que vous ressentez. J'ai moi-même vécu la perte d'une personne qui devait repartir dans sa région d'origine, il y a plusieurs mois de cela. Mais moi, je n'ai pas su digérer la nouvelle, et je me suis retirée de Lumiris pendant quelques temps. Vous savez, l'acceptation est souvent la phase la plus difficile à franchir, mais avec le temps, ça va mieux. »

Valencia avait toujours su trouver les bons mots. C'était le genre de personne à qui on aimait se confier, parce qu'elle arrivait, la plupart du temps, à réconforter les autres. Mais cette fois-ci, il y avait un petit plus, elle pouvait parler tout en ayant vécu l'expérience, à son grand désarroi.

« Oh, et... Dites-moi si le vouvoiement vous gêne. C'est... une vieille habitude que j'ai. »

Rose devait avoir à peine seize ou dix-sept ans. Elle ne paraissait pas majeure, en tout cas. Après... Ce n'était qu'une impression. Valencia paraissait plutôt jeune pour son âge, et pourtant... Mais bon, elle avait rencontrée quelques personnes qui n'aimaient pas trop être vouvoyées, alors elle préférait prévenir, maintenant.

« C'est la première fois que je viens ici, je viens à peine de ré-emménager dans la région, à vrai dire. Mais l'endroit m'a l'air plutôt sympa. Et vous, vous venez souvent ici ? »

Valencia esquissa un nouveau sourire à la demoiselle, espérant réussir à lui changer les idées. Mepo faisait pareil, mais avec le Scalpion. Kappa quant à elle restait près d'Etourvol, intriguée par le fait qu'un Pokémon puisse voler. Pourquoi elle, elle ne pouvait pas ? La nature était si étrange... Enfin, c'est certainement ce que se disait la Tortipouss, dans sa petite tête.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ~
Origine : Johto [Oliville]
Messages : 313
Stardust : 835
Dim 18 Nov - 17:48

L'annonce d'un départ, la joie d'une rencontre ~ Feat. Valencia
Les pokémons de Valencia sont vraiment adorables, le petit Sepiatop, je crois que c'est ce pokémon si je ne me trompe pas. Donc, ce Sepiatop s'approche de mon Scalpion pour essayer de faire connaissance. Quant à sa Tortipouss, elle s'approche de ma Etourvol, l'air intriguée de voir un pokémon capable de voler. Son air impressionnée me fait sourire à nouveau, j'écoute tout de même ce que me dit la nouvelle venue à ma table.

Ne vous inquiétez pas pour le vouvoiement, j'ai été élevée dans une famille très noble de Johto, je dois dire que la seule chose de positive que je retiendrais d'eux c'est la très grande politesse qu'ils m'ont inculqués. J'ai pour habitude de vouvoyer au premier abord, je ne tutoie que mes amis les plus proches et ceux que je considèrent comme étant ma nouvelle famille.

Je plonge mon regard dans mon jus d'orange dont je bois une gorgée avant de reposer mon verre. Je lève à nouveau la tête lorsque Valencia me retourne ma propre question, quant à elle, elle revient à Lumiris depuis un moment d'absence apparemment, c'est donc sa première venue depuis un moment à cet endroit. Je lui souris et lui répond d'une voix douce.

Non je n'étais jamais venue avant aujourd'hui. Kishika est une très belle ville ... je suis peut-être un peu jeune mais j'aimerais y acheter mon petit chez moi pour y vivre enfin comme chez moi. Je vais  bientôt avoir 17 ans, il faudrait que j'apprenne à me gérer.

Scalpion n'a pas l'air de vouloir sourire, il jette parfois des regards d'un air défiant à Sepiatop, la pauvre n'a rien demander et se fait fusiller du regard pour rien. Du côté d'Etourvol elle vient de finir de se faire une beauté, elle s'envole vers Tortipouss et se pose juste derrière elle, ma belle Etourvol commence à picorer la carapace de Kappa si je me souviens bien. Elle piaille ensuite, elle a l'air de vouloir s'amuser.

Merci beaucoup en tout cas de m'apporter votre soutien pour ce début de journée qui débutait plutôt mal, ça me fait plaisir de voir qu'à Lumiris les mentalités sont très développés et que personne, ou quasiment personne ne laissera quelqu'un dans une situation mauvaise pour lui. En venant avec moi vous venez de me sortir d'une spirale de déprime qui m'aurait sûrement conduite à ne jamais évoluer. Je peux me permettre de vous demander de quel région est-ce que vous venez, Valencia ? Oh et si vous souhaitez quelque chose à boire ou manger n'hésitez pas, je ne roule pas sur l'or mais je peux bien vous offrir ça en compensation de m'apporter votre soutien.
by reira


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :


card : FicheJournalT-Card
Origine : Jadielle, Kanto
Groupe : Météore
Messages : 1005
Stardust : 409
Jeu 22 Nov - 1:31

Rose était une jeune fille absolument charmante. Polie, adorable... Du haut de son jeune âge, Valencia était impressionnée de la voir s'exprimer avec autant de maturité. Malgré tout, cette jeune dresseuse paraissait encore triste, comme si elle renfermait de nombreux démons. Elle mentionna sa famille qui lui avait inculquée les bonnes manières, en rejetant tout le reste. Valencia n'allait pas s'attarder sur le sujet, ce n'était pas de ses affaires, et elle ne voulait pas s'incruster dans la vie personnelle de son interlocutrice.

Elle souhaitait habiter à Kishika, donc. Un très bon choix, ce village était paisible, agréable et chaleureux. Même s'il était assez reculé des villes plus urbaines, il était très pratique et on n'y manquait de rien. Ceci dit, à dix-sept ans, la brune se demandait comment la jeune Rose allait-elle bien pouvoir s'acheter un logement aussi facilement. Elle ne connaissait certes pas ses conditions financières, et elle allait encore moins lui poser ce genre de question. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était espérer qu'elle trouve quelque chose de bien.

« Vous habitez toujours chez vos parents ? » Se contenta-t-elle de demander, en épargnant les questions plus délicates.

Pendant ce temps, Mepo allait fouiller dans le sac de sa dresseuse pour y ramasser quelques baies et les amener à Scalpion. Elle semblait réellement déterminé à lui faire décrocher ne serait-ce qu'un demi sourire, et éventuellement, devenir son amie. Elle était comme ça, cette Sepiatop. Toujours amicale, peu importe le comportement de son opposant. Kappa quant à elle, se laissait picorer en trouvant le moyen d'en rire. Au moins elle s'amusait. Valencia esquissa un sourire avant de reposer ses yeux sur la jeune blonde. Elle voulait lui offrir quelque chose pour la remercier. Cette dernière secoua doucement la tête.

« C'est adorable de votre part, vraiment, mais je ne demande rien en retour. Je ne supporte tout simplement pas de voir une personne souffrir. » Dit-elle sur un ton doux et amical. « Je viens de la ville de Jadielle, à Kanto. Il me semble que c'est juste à côté de Johto, non ? » Elle posa son doigt sur son menton, tentant de se remémorer géographiquement la carte des deux régions.

Valencia n'avait jamais voyagé à Johto, mais elle savait que ce n'était pas très loin de sa région d'origine. Peut-être qu'un jour, elle aura l'opportunité d'y faire un voyage.

« Hmm. Votre Scalpion n'a pas l'air dans son assiette. J'espère que Mepo ne l'embête pas trop ? Elle a tendance à se montrer insistante, dès qu'elle a l'occasion de se lier d'amitié avec quelqu'un... »

Malgré ce petit côté mignon de sa Sepiatop, la jeune femme ne voulait pas que le Scalpion se lasse et qu'il finisse par lui faire comprendre de manière concrète qu'il ne voulait rien savoir. Cela ne serait malheureusement pas la première fois. Et pourtant, cela n'arrêtait pas Mepo. Simplement... Rien ne l'arrêtait.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Team :
card : T-Card ~
Origine : Johto [Oliville]
Messages : 313
Stardust : 835
Jeu 27 Déc - 16:05

L'annonce d'un départ, la joie d'une rencontre ~ Feat. Valencia
Valencia est une fille que je trouve déjà très sympathique. Elle n'est pas contre le vouvoiement et ne semble pas gêner que je la vouvoie également. Les autres personnes de notre âge me jugent la plupart du temps en me répétant que je suis une bourge à m'exprimer ainsi. La plupart du temps je n'entends pas ce qu'ils me disent mais c'est assez dur, enfin c'était surtout lorsque j'étais à Johto et que je croisais des groupes de personnes de mon âge. J'ai l'impression que la mentalité est clairement différente ici à Lumiris et ça me plaît énormément.

Du côté de Scalpion il hausse un "sourcil" en regardant la Sépiatop de Valencia lui offrir de quoi se nourrir. Mon pokémon repousse ce que le pokémon Ténèbres et Psy lui tend en se déplaçant jusqu'à un rebord de fenêtre, il ne semble vraiment pas vouloir lui accorder de l'importance. Mais ça me fait tellement de peine pour Sépiatop, elle qui veut faire plaisir se fait repousser par un pokémon qui n'essaie même pas d'être sympathique. Il va falloir que j'intervienne à un moment ou un autre je crois bien. Mais avant que j'en ai la force, j'entends Valencia qui me pose une question. Je relève la tête en la regardant avec un sourire en coin.

Non, mes parents vivant à Johto, je suis partie de chez eux sans les prévenir. À l'heure actuelle ils doivent me chercher dans le monde entier mais je vie ma propre vie à Lumiris en essayant de devenir une dresseuse forte et sûre d'elle, vivant dans les Centres Pokémons qu'elle croise par ci et là. Ce que je ne donnerais pas pour un bon lit douillet. Et vous ? Où vivez-vous actuellement ?

Elle me parle ensuite d'où elle vient, Kanto ? C'est à côté de chez moi, je ne sais pas si elle est venue ici avant ou après moi mais en tout cas notre enfance on l'a passé à seulement quelques kilomètres c'est assez drôle. Mais tiens ? Pourquoi est-ce que je pense ça d'une fille que je connais à peine ? Je me suis amusée à penser ça autrefois de Aliénor, mais depuis, je n'ai aucunes nouvelles de cette fille et je n'ai pas envie que ça recommencer. Il y a eu Aria aussi ... cette Valencia a l'air d'être quelqu'un de bien, je ne veux pas précipiter les choses comme avec mes autres amies au risque d'être encore une fois très mal à la venue de leur départ.

Hmm ? Oh Scalpion ? Ne vous inquiétez pas, il est comme ça avec tout le monde. Etourvol qui s'amuse avec votre Tortipouss le garde à l'oeil pour intervenir n'importe quand. C'est un pokémon qui a de la haine à revendre et je l'en empêche puisque je déteste les combats et il se venge en se faisant passer pour quelqu'un d'irrespectueux envers moi, je crains le pire pour votre Sépiatop. Mais comme je vous le dis, ma petite Etourvol guette.

En effet lorsqu'on baisse la tête on peut apercevoir ma Etourvol qui vient d'arrêter ses picores sur le dos de Tortipouss et qui regarde à présent Scalpion en le fusillant du regard. Elle déploie ensuite ses ailes l'air de dire à mon petit pokémon de type acier et ténèbres qu'il a plutôt intérêt de ne pas se montrer agressif. Je relève la tête avec un grand sourire en direction du Valencia.

Et voilà hihi. Je te ... pardon ... je vous l'ai bien dit.

Je baisse la tête en buvant mon jus d'orange par la paille en souriant légèrement. Je passe du bon temps avec Valencia et ses compagnons, elle me donne la joie de vivre et me fait sourire malgré tout ce qui a pu se passer ces derniers jours.
by reira


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Joie Ineffable
» Duel en duo...pour la joie des foules.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Départ de Sybille pour Limoges {Nathan
» Roberto - Pot de départ 16/17 avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération