Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
ASOS : -20% en plus sur les articles déjà soldés !
Voir le deal

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Un peu plus de badasserie (PV Lise)
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Le soleil commence à baisser en ce début de soirée. Mon Libegon se pose près du centre Pokémon, a un endroit où il n’y a pas trop de monde. Je saute à terre et flatte son flanc.

-Merci, Firnen. Tu peux partir en reconnaissance.

Il me fait un petit signe de la tête avant de décoller à nouveau. Artiesta est tel que je m’en souvenais. Toujours autant de monde dans les rues, des attractions, des casinos, des paillettes pleins les yeux où que l’on regarde. Mais m’amuser n’est pas au programme, aujourd’hui. Je suis revenu à Lumiris il y a à peine quelques jours, et mon premier réflexe a été de me diriger vers la base des ranger. Il n’y avait que peu de choses intéressantes, là bas. Des missions qui demandaient à se rendre sur le terrain pour calmer des Pokémons sauvages, ou pour régler quelques soucis mineurs. J’ai préféré opter pour une mission plus dangereuse. Je ne l’ai pas officiellement acceptée en tant que ranger, je n’ai pas voulu m’encombrer de toute l’administration ou de l’éthique imposée aux rangers. J’ai trouvé cette piste grâce à eux, mais je suis ici en civil.

Le speech, en gros, c’est qu’une bande de voyou aime semer la pagaille et mener la vie dure à certains habitants de la ville. Des gens agressés, des biens volés, des vitrines vandalisées. Un petit groupe organisé et malintentionné, en somme. Mon espoir est de tomber sur des membres de la Team Mistral. Il y a peu de chance que ce soit eux, j’imagine bien. Mais c’est dans cette idée que je suis venu ici, et c’est dans cette perspective que je ne suis pas venu en ranger. Si ce sont bien eux, je veux avoir le champ libre. Et si ce ne sont pas des Mistral, advienne que pourra. Je ne les ménagerai pas non plus.

Il y a très peu d’indice pour cette enquête, un seul à vrai dire. Je sais que l’un des bandits possède un Miasmax. Soit un Pokémon qui ne passe pas inaperçu, de part son apparence, mais également à cause de l’odeur qu’il dégage. Je libère ma Lougaroc chromatique de sa sphère de métal. Celle-ci balaie le sol de sa queue et pousse un aboiement joyeux en m’apercevant. Je la gratifie d’une caresse sur la tête.

-Saya, ce que je vais te demander ne va pas être simple. J’aimerai que tu utilises ton flair pour trouver toute odeur nauséabonde suspecte pendant que l’on patrouille à travers la ville. Fais attention, nous sommes en milieu urbain, les mauvaises odeurs sont nombreuses.

L’air de rien, nous commençons à nous promener à travers la ville dont les multiples lumières ne vont pas tarder à s’allumer.


 

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Je ne m'étais pas baladée si tranquillement dans Artiesta depuis un moment. Il faut dire que la ville a gagné en popularité depuis quelques temps. Avec les évènements tragiques qui se sont passés dans la région il y a quelques mois, toute la population de Lumiris essaie de se changer les idées et quoi de mieux qu'un parc d'attraction, que les boutiques ou bien que les casinos pour se redonner le sourire ? Voir tant de joie dans un seul endroit parvient à me faire sourire.

Tu ressens cette joie toi aussi ?

Lucario est à mes côtés, nous nous sommes pas mal éloignés à cause de mes papiers pour l'arène et tout le reste. J'essaie de passer un peu de temps uniquement avec lui en ce moment, surtout que depuis que j'ai réussi à obtenir sa méga-gemme je veux le rendre encore plus fort qu'il ne l'était. Autant dire que là, il atteint les sommets de sa puissance. Ressentir toutes ces auras joyeuses aux alentours le fait sourire, ce n'est pas souvent que je le vois avec cette expression sur le visage.

As. Ça me fait tellement plaisir d'être avec toi.

Je marche tranquillement à ses côtés, vêtue d'une mini-jupe taille haute noire, avec une chemise à carreaux noire et blanche rentrée dans ma jupe. J'ai mit des escarpins noirs et mes cheveux ondulent en queue de cheval haute dans mon dos. Soudain, Lucario m'arrête en posant sa main sur mon épaule, je ressens quelque chose lorsqu'il me touche. Une sensation familière qui se rapproche. Quelque chose, quelqu'un ! C'est quelqu'un !

As attend moi !

Lucario part en avant, déterminé, il n'hésite pas à pousser les personnes qui se mettent sur son chemin. Il s'arrête face à un jeune homme un peu plus petit que moi, qui fait environ la taille de mon Lucario, voire un peu plus. Il me faut un moment pour le remettre correctement dans ma mémoire, ma bouche entrouverte, je peine presque à sortir son prénom.

Ha... Haru ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Plus la nuit tombe, plus la foule se fait dense. Il faut dire que ce n’est que la nuit venue que le charme d’Artiesta atteint son apogée. Ma Lougaroc ne semble pas avoir senti quelque chose d’alarmant. Firnen non plus n’est pas revenu vers moi. Mais il n’y a rien de plus à faire que de se promener et d’attendre. Rien n’indique que le groupe passera à l’action ce soir de toute façon. Et quand bien même, il est probable que l’on les loupe. J’hésite à m’installer à une table d’un bar, pour passer le temps. Je compte rester éveillé une bonne partie de la nuit, un petit café ne serait pas de refus. Je n’ai jamais aimé le gout de ce breuvage noir, mais il est indéniable qu’il permet de tenir la fatigue éloignée. Un mal pour un bien.

Je suis sorti de mes pensées par Saya qui dresse les oreilles, attentive. Je commence à entendre, moi aussi, des personnes s’offusquer, râler après quelque chose. Je commence à apercevoir quelqu’un qui passe à travers la foule en les bousculant. A mieux y regarder, ce n’est pas une personne, mais un Pokémon qui se dirige vers nous, ignorant les plaintes des personnes qu’il dérange. Le Lucario vient se placer face à moi. La louve noire se place instinctivement entre lui et moi, un léger grognement échappant de ses babines entre-ouvertes. Je ne lui ordonne rien. Ni une attaque, ni de se retirer. Elle n’est pas encore une excellente combattante, je ne pense pas qu’elle ait la moindre chance contre un Lucario, d’autant plus que celui-ci semble très bien entrainé.

Une jeune femme arrive, quelques secondes après lui. J’ai la sensation de l’avoir déjà vue quelque part. Nos regards se croisent un instant, et ce n’est que lorsqu’elle prononce mon nom que je réalise qui elle est.

-Lise?

Cela me semble désormais évident. Nous nous sommes vus, il y a quelques mois, lorsque la team Mistral a attaqué. Malgré cela, je ne l’ai pas reconnue immédiatement à cause de son style qui a… changé, par rapport à avant. Mais il s’agit bien de sa voix, de son visage, de son Lucario, ça ne fait plus de doute. Machinalement, je me dirige vers elle pour l’enlacer. Ma Lougaroc se détend en comprenant que ce ne sont pas des inconnus et s’assoit sur le sol, un regard d’excuse à l’égard du type combat. Un sourire au lèvres, je m’écarte de la coordinatrice et la regarde de haut en bas.

-Lise… Pardon, je ne t’ai pas reconnue tout de suite. Ça fait longtemps, comment vas-tu?

 
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
As se fait arrêter immédiatement par une Lougaroc qui grogne. Mon pokémon la regarde en haussant un semblant de sourcil, il doit sûrement se demander pour qui elle se prend. Mais en voyant son dresseur me prendre dans ses bras, elle se calme d'un coup et semble même vouloir s'excuser d'avoir agit ainsi. Je place ma main contre le dos de mon ami en plongeant ma tête contre son épaule, ça me fait tellement plaisir de le revoir.

C'est vrai ça fait longtemps. Je vais plutôt bien et toi ? J'ai pu voir que tu as un nouveau compagnon dans ton équipe ? Pas n'importe qui en plus, un Lougaroc chromatique.

Je souris en fixant le pokémon de Haru, je m'approche de son pokémon pour la caresser, j'espère qu'elle n'est pas agressive. Lucario est à côté de moi, il s'approche de Haru pour passer son bras par dessus ses épaules et le câliner à sa façon. Je n'ai pas le temps de me baisser pour m'accroupir face au Lougaroc de Haru que des hurlements se font entendre derrière nous, puis un tremblement. Je me relève immédiatement en fixant Haru.

Décidément, on aura jamais un moment pour discuter tranquillement toi et moi ? J'ai entendu dire que des dresseurs clandestins se tapent l'incruste dans ma ville ? Tu as des news sur ça ? Monsieur est devenu Ranger donc tu devrais en savoir un peu plus non ? Parce que je ne vois pas quelqu'un d'autre être à l'origine de ce bruit. T'en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Je savoure cet instant de retrouvailles. Je ne m’attendais pas à la croiser ici. Son titre de championne, ici, à Artiesta m’était complètement sorti de la tête. Les temps ont bien changés depuis notre première rencontre, un long chemin a été parcouru. Je la serre un peu plus fort lorsqu’elle se blotit contre moi. Ca fait du bien. De retrouver un visage familier après tout ce temps. De revoir mon amie humaine la plus chère. J’en oublie le reste pendant un instant. Les passants, nos Pokémons, la raison de notre présence dans cette ville. Je suis simplement heureux de la revoir.

-Je vais bien aussi. Tout rentre dans l’ordre petit à petit.

Je lâche la jeune femme lorsqu’elle s’écarte de moi pour aller saluer ma Lougaroc.

-Je te présente Saya. Tu l’as peut être déjà vue, il y a longtemps. Lors du concours que nous avons fait en début d’année, elle n’était encore qu’un Rocabot dans les coulisses. Saya, voici Lise et As.

La louve s’approche doucement de la pléiade et tend le cou pour recevoir une caresse. Je souris lorsque Lucario vient se coller à moi, je le serre également. Lui aussi a bien changé. Le petit Riolu que j’ai connu au tout début de notre voyage à Lumiris a énormément grandit, depuis. Je détache une Pokéball de mal ceinture et me prépare à l’actionner.

-J’en connais un qui sera content de…

Un cri me rappelle à la réalité, suivi d’une secousse. Je suis bousculé par un mouvement de foule, mais parvient à ne pas perdre l’équilibre. Oubliant l’idée de faire apparaître Alm, je range sa Pokéball. Lise fait un commentaire dont je partage l’avis. Avec nos carrières de dresseur et toutes les choses qui nous arrivent les unes après les autres… La dernière fois que nous avons réellement passé du temps tous les deux a été lors de notre dernier et unique combat. Celui là même où nos starters se sont affrontés. Ca semble si loin à présent. Et encore, mon mauvais caractère a fait couper court à la rencontre. La jeune femme me parle du fameux groupe dont je suis à la recherche. J’ignore comment elle a su que je suis devenu ranger depuis mon retour, je ne suis pas en uniforme après tout. Peu importe.

-J’ai pas grand chose sur eux que tu dois ignorer. Le meilleur moyen de savoir si ce sont ces enfoirés, c’est d’aller voir. Saya, danse lames!

En prévention d’un éventuel combat à venir, ma partenaire fait tournoyer des lames illusoires autour d’elle, augmentant ainsi sa force physique. Faisant signe à Lise de nous suivre, nous nous dirigeons vers la source du vacarme. En m’approchant, la foule se fait moins dense. Je remarque une vitrine brisée. L’enseigne indique que c’est une salle de jeu. A l’intérieure, on peut y voir de nombreuses bornes d’arcade en tout genre. Depuis des jeux rétros jusqu’à des machines un peu plus modernes. Quelques unes sont fortement abimées, d’autre couchées sur le sol. A l’intérieur, trois hommes et leurs Pokémons (un Roigada, un Crapustule et un Grahyèna) s’en prennent au gérant, des clients pris en otage également. Sans demander l’avis de la championne, je passe à l’attaque.

-T’es qui toi? Me demande l’un d’eux en me voyant entrer dans la pièce saccagée.
-Ta mère qui vient te mettre la fessée, connard.

Je claque des doigts, la Lougaroc réagit. Une puissante morsure bien placée vient affaiblir le Roigada. Suite à son assaut, elle revient rapidement se remettre en position de combat, devant moi. Je suis déçu de constater qu’ils ne portent pas d’uniforme Mistral. Tout espoir n’est pas perdu, cependant.
 
   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
La Lougaroc de Haru semble contente de me revoir, je lui caresse la tête en souriant, elle est adorable et m'a l'air d'être une combattante très sûre d'elle et qui a envie d'impressionner son dresseur. Je fixe Haru qui allait envoyer l'une de ses pokéballs mais la foule qui nous bouscule l'empêche de le faire, quelque chose semble s'être passé un peu plus loin. Je fixe mon ami en souriant et nous prenons la marche inverse de la foule apeuré, direction l'épicentre du problème !

En arrivant sur place nous pouvons voir un groupe de trois dresseurs et leurs pokémons qui viennent d'attaquer une salle de jeu, avec des jeux d'arcades défoncés et d'autres jeux en tout genre qui tombés en ruines. Certaines personnes sortent encore ils sont blessés, d'autres sont effrayés et n'osent pas bougés de leur coin. Haru envoi directement son pokémon au combat, Saya est donc une véritable combattante ! L'un des attaquant s'approche, le dresseur au Grahyéna.

Non mais pour qui vous vous prenez ? Laissez nous faire nos affaires et dégagez du chemin. Grahyéna, Ultralaser !

Ouais, dégagez de là ! Les dresseurs comme vous ne sont rien à côté de nous, Crapustule, utilise Mégaphone !

Le dresseur avec son Roigada ne réagit pas, il est en train de le soigner pour qu'il ai toute son énergie. C'est un adversaire en moins à contrôler pour l'instant mais les deux autres dresseurs ont l'air fou de rage que nous ayons débarqué pour les arrêter.

Lana, dévie son Ultralaser ! Hhhmmm !

Ma Lockpin apparaît et fonce rapidement sur le Grahyena avant qu'il n'ai le temps de tirer son Ultralaser pour lui asséner un puissant Pied Sauté et ainsi dévier l'attaque Ultralaser qui file dans le ciel avant d'exploser et de créer une onde de choc qui souffle tout le monde sur la grande place d'Artiesta, ce Grahyena est extrêmement puissant ! L'attaque du Crapustule me sonne un peu et m'empêche de réagir, le son est si puissant qu'il brise toutes les fenêtres aux alentours. Même les hurlements des passants font moins mal aux oreilles. Tout s'arrête d'un coup !

Blizzaaaa !

Seul le cri de mon Blizzaroi chromatique résonne dans la boutique ! Son talent Anti-Bruit lui permet de ne subir aucuns dégâts des attaques sonores tels que Mégaphone ! Il a agit assez rapidement pour faire fermer son clapet au désagréable Crapustule qui s'est prit un violent coup de Martobois au coup du nez. Je m'approche de Haru en lui prenant le bras.

Haru ! Haru, ça va, pas trop secoué ?

Lana revient à côté de moi, elle s'est assez écartée du terrain le temps de l'attaque Mégaphone pour ne subir aucuns dégâts, Lucario l'a accompagné. Ils sont revenus tous les deux, intacts et capable de nous protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération