Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal

Répondre au sujet
Event Exploration - Groupe C
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Dusk
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
PNJ
Dusk
Identité du dresseur
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Event Exploration
Groupe C
L’après midi vient de commencer. Le soleil est haut dans le ciel. Une brise fraiche vient soulever doucement le sable de la Plage Mystique. C’est une journée plutôt chaude pour un mois de mars. Le temps est idéal pour l’activité à laquelle vous vous êtes préparés durant ces derniers jours.

Vous vous avancez sur le bord de mer, ensemble ou séparément, et rejoignez donc le point de rendez-vous qui vous a été communiqué un peu plus tôt via le réseau Dusk. C'est un petit coin de sable bordé de rochers et de falaises, complètement au Sud-Ouest de la région. Là bas, une jeune femme vous y attend.

Spoiler:
 

Elle est accompagnée d’une imposante créature. Appuyée sur la carapace de son Torgamord, elle vous sourit lorsque vous approchez.

-Salut! Vous salue-t-elle, enjouée, en vous tendant une main chaleureuse. On va attendre quelques minutes que tout le monde arrive, puis j’vous fait un topo! Annonce-t-elle aux premiers arrivant.

Son Pokémon eau et roche s’avance également vers vous, faisant doucement claquer ses mâchoires pour attirer votre attention. On dirait qu’il veut des câlins! Non loin de là, vous pouvez également observer une caisse en plastique à ses pieds.

Quelques minutes passent puis, après avoir consulté sa montre une nouvelle fois, la femme tape dans ses mains et prend la parole.

-Bon, je crois que tout le monde est là, on va pouvoir commencer! Donc salut! Je m’appelle Opale. Je suis la nouvelle championne d’arène roche de la région! Enfin… Bientôt. Techniquement la paperasse est pas finie (l’administration, on connaît), mais l’arène c’est pas trop ça… Si ça vous intéresse, elle ouvrira bientôt près des cavernes rocheuses, à Feranium!… Voilà, je fais ma petite pub…

Son regard plein de gaieté fait la navette entre chacun d’entre vous. Cependant, il n’est pas difficile de remarquer le stress qu’elle tente de dissimuler en triturant légèrement ses mains, en se dandinant légèrement sur place, ou en hésitant sur le choix de certains mots.

-Enfin bref! C’est le professeur Baobab qui m’a demandé de venir ici pour prendre en charge cette expédition. Globalement… J’sais pas plus que vous sur quoi on va tomber. Mon rôle sera surtout de superviser notre groupe et d’assurer notre sécurité en cas de danger!… Voilà… Donc j’espère que vous avez pas peur de l’eau fraîche, que vous avez pris votre maillot, et que vous avez, peut être, des Pokémon eau, parce qu’on va plonger un p’tit peu!

Sur ces mots, Opale s’accroupit pour ouvrir la caisse à ses pieds.

-La base ranger nous a fournit un peu de matos, aussi. A l’intérieur, vous trouverez des respireau. Il devrait y en avoir assez pour tout le monde. C’est pas compliqué à utiliser: vous le placez simplement sur votre visage comme un masque de plongée, et ça filtre l’oxygène présent dans l’eau pour que vous puissiez respirer. Ça évitera de se trimballer de grosses bouteilles!… Ah et il y a aussi des Pokéball avec des Pokémon eau. Si vous voulez en emprunter un parce que vous en avez pas, vous pouvez!

Elle se redresse et marque un temps d’arrêt. Ses yeux vous dévisagent tour à tour, avant qu’elle réalise, gênée, de n’avoir peut être pas fait les choses dans l’ordre, trop emportée par son excitation.

-Euuh… Pardon, je vais un peu vite! Avant qu’on s’équipe, ça peut être bien que vous vous présentiez aussi. Ça sera plus sympa, si on se connaît un peu! Qu’est-ce que vous en dites? Ah, et hésitez pas si vous avez des questions!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Helia L. Ellore
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9682-don-t-stay-away-helia-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9680-shut-up-and-smile-helia-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9651-oh-hello-nice-to-meet-zzzzz-helia
Dresseur Nova
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Nova
Helia L. Ellore
Identité du dresseur
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
❝ les explorations
ft. le groupe C
Helia
Opale&co
RP Event
Mois actuel : Mars
Temps : Ensoleillé
Douce brise ; prémices de printemps. Tu n'avais encore jamais eu l'occasion de visiter la plage mystique mais aujourd'hui était un nouveau jour ; le fameux jour où tu pourras mettre les pieds sur ce sable chaud et brillant - ce sable convoité, caressé par les rayons du soleil levant. Ce sable aux mille mystères ; enfouis, ensevelis, ne demandant qu'à voir la lumière une bonne fois pour toute.
« Je crois qu'on est arrivés, Iara ! » T'exclamais-tu, en pointant ta destination de l'index droit. Pointer, ce n'était peut-être pas poli, mais tu avais laissé tes bonnes manières de côté pendant quelques secondes, histoire de démontrer ta vivacité - celle qui brillait dans tes iris violacés, trahissant l'excitation qui faisait trembler chaque partie de ton corps frêle.

Ton Staross venait à peine d'évoluer, il étincelait d'un bleu azuré, son joyau avait diverses teintes - on croirait à un arc-en-ciel de nuances bleutées et mauves. Iara était un beau Pokémon, sans l'ombre d'un doute et tu le trouvais magnifique. Et tous les deux, ensemble, les pierres précieuses qui ornaient vos visages brillaient en harmonie. Tu avais encore du mal à le comprendre, parfois. Cette créature était mystérieuse et cabalistique ; elle possédait des émotions mais il était difficile de les comprendre, de les décoder. Tu y arrivais, de plus en plus, mais avec encore beaucoup de difficulté...
Visiblement, vous étiez les premiers arrivés. Tu attendais patiemment, fébrile. Tu ne savais pas qui étaient tes futurs partenaires pour cette exploration ; ça t'inquiétait. Ça t'inquiétait parce que tu voulais faire bonne impression, tu voulais te montrer utile - tu voulais qu'ils t'observent et qu'ils pensent sincèrement que toi, tu étais importante dans ce groupe ; au moins un peu. Mais l'étais-tu réellement, Helia ?

Tu t'étais inscrite à cette aventure sur un coup de tête ; ta soif d'apprentissage, ton envie de connaître Lumiris davantage, ta curiosité innocente en étaient les causes. Mais tu n'avais pas réfléchis aux responsabilités que cela impliquait. Tout ce que tu désirais, c'était apprécier ce moment - apprendre à connaître cette région qui t'avait si chaleureusement accueillie, ouvrir les yeux pour tenter de voir les beautés du monde ; celles que tu n'avais pas pu voir avant, celles que tu avais raté pendant trop longtemps.

« Oh ! » Tu avais secoué la tête, violemment. Tu avais chassé tes songes éveillés ; cette jeune femme qui venait de se présenter, elle t'avais libéré de ton esprit autodestructeur pour te ramener à la réalité - les pieds sur terre. Tu lui avais souris - c'était un sourire timide ponctué d'un peu de chaleur. Une chaleur bien différente de celle du soleil, celle qui rendait tes mimiques de bonheur contagieuses. « Bonjour... vos cheveux brillent comme le joyau de mon Staross. C'est très joli, je trouve. »

Tu avais mentionné ce fait sans l'ombre d'une hésitation - c'était simplement une observation, quelque chose de gentil et de sincère qui émanait de ta bouche. Iara avait réagi à tes paroles, et il s'était avancé vers la mystérieuse interlocutrice. Il n'était pas du genre à s'approcher d'inconnus ; en temps normal, Iara se tenait à l'écart et il observait. Il analysait beaucoup, et par après, il se joignait aux autres. Opale ne le savait probablement pas, mais elle était spéciale. Du moins, elle l'était aux yeux (inexistants) de ton Staross.

Les autres membres du groupe n'ont pas tardé à se joindre à la fête. Et dans le lot, aussi miraculeux que cela pouvait paraître, tu connaissais quelqu'un. Cette tignasse blonde, tu l'avais déjà croisé récemment, lors de ton escapable à la centrale électrique. Tu avais agité ta main dans sa direction, doucement. « Maelle, tu es là toi aussi ! »
Tu ne savais pas vraiment comment elle te percevait ; vous vous connaissiez peu, mais toi, tu avais une bonne impression de sa personne. Tu ne te l'expliquais pas, mais cette jeune fille, tu appréciais sa présence. Savoir que tu avais une connaissance dans le groupe te rassurait énormément. Ton poul s'était accéléré, le stress commençait à te hanter ; tu étais en terres inconnues, avec une majorité de dresseurs que tu n'avais jamais vu. Maelle ne le savait pas encore, mais elle risquait d'avoir une jeune Helia anxieuse non loin d'elle, régulièrement. Un réflexe humain que celui de se regrouper en zone de confort, en terrain connu.

Tu écoutais attentivement les directives d'Opale, la future championne de type Roche de la région. Tu te sentais ravie pour elle ; le titre de champion d'arène, ce n'était pas rien. La fierté se ressentait dans son timbre de voix. Tu te disais que peut-être, un jour, tu te sentirais capable de défier les arènes. Un jour... Mais en attendant, tu te concentrais sur la suite des événements. Opale avait parlé d'équipement de plongée, de Pokémon eau... oh, mais avant tout, il fallait se présenter.
Allais-tu briser la glace, Helia ?
Allais-tu tenter de dissimuler ton stress pendant quelques minutes et te montrer avenante envers tes coéquipiers éphémères ?

« Et bien... Je suppose que je peux commencer avec les présentations. Moi, c'est Helia, je viens d'avoir vingt ans ! Je suis originaire d'Alto Mare, c'est une petite île perdue au milieu de nulle part, haha ! J''ai passé plusieurs années à Alola, aussi... Je suis arrivée à Lumiris tout récemment, alors je ne connais pas bien la région, mais je suis impatiente d'en savoir plus. » Tu avais laissé ton regard défiler, tu analysais tous ceux qui étaient présents. Il y avait évidemment Maelle, mais elle n'était pas seule. En réalité, vous étiez les deux seules femmes du groupe, et les autres étaient tous différents, avec un style bien à eux - tu aimais ça. Tu aimais la variété, tu aimais voir que chaque personne était unique. Tu appréhendais, beaucoup. Faire de nouvelles rencontres te rendaient constamment fébrile, tu te posais sans cesse des questions sur toi-même, espérant ne pas être impertinente.

« Oh et... si quelqu'un a besoin d'un Pokémon, j'ai une Lokhlass qui n'attend qu'à sortir de sa pokéball. Je pense qu'elle serait ravie d'accompagner l'un d'entre vous. Ne vous en faites pas, elle est encore jeune, mais elle est gentille ! Quoique un peu enfantine... »

Helia Ellore avait parlé. Tu pouvais être fière de toi, tu n'avais pas trop bafoué ; tu n'avais rien dit d'inutile... enfin, tu ne savais pas si ton âge et ta région d'origine étaient des informations utiles, mais... Bon, au final, tu avais dis des choses inutiles, mais il n'y avait pas de modèle à suivre pour les présentations, et tu avais décidé d'être la première à t'exprimer...
Avec un peu de chance, quelqu'un décidera de te suivre, et de prendre exemple sur toi. Si seulement...
(c) TakeItEzy & Ellumya


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ayden Lucis
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9882-journal-de-bord-ayden-lucis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9881-t-card-ayden-lucis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9871-ayden-lucis-100
Dresseur Météore
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Dresseur Météore
Ayden Lucis
Identité du dresseur
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Voici venir le grand jour. Ce matin précisément, alors que l’éphèbe s’éveillait progressivement d’une nuit étonnamment calme, ce furent les pressions de deux petites pattes sur son abdomen qui tentèrent de le forcer à quitter son lit.

« Penotte ! Notte ! »

« Encore cinq minutes, Kiba ... »

« ... Notte. »

L'attrait délicieux du repos, dans une lassitude de toute existence en ce monde, nulle torpeur à vrai dire n'aurait pu menacer le sommeil d'Ayden. A présent, imaginez. Bercé par les muses d’éther, vous baladant telle une bille sur les têtes de marteaux dans un piano à queue. Glissant d’une corde à l’autre au gré de la mélodie, porté par les sonorités cristallines en trémolo, assumant sans peine l’écho propagé du coffre à grand ouvert dans un café chic à l’éclairage tamisé. Il y avait des bougies, allongées, posées sur chandelier, la cire rouge s’écoulait de chaque sommet avec une lenteur captivante, cherchant la base de sa propre coupole et se figeant au premier tier parcouru, lorsque la chaleur de la flamme les quittait définitivement. Le jeune homme en chef d’orchestre solitaire parcouru blanches et noires dans un mouvement leste et gracieux, cherchant plus que tout à combler la supplique d’un ami inquiet par une ode à la vertu, prudence main dans la main avec force d’âme, tempérance alliée de justice. Il n’y avait nul mal à se perdre dans un peu de musique.

« Encore cinq minutes, » demandait le pianiste, cinq minutes pendant lesquelles il jouerait, tâterait les notes à la recherche d’une stimulation plus intense, encore une fois, prudemment avec force, se tenant d’offrir quelconque morale au nom d’une quelconque justice. Finalement, peut-être ce qu’il faisait était mal, car le poids des obligations pesait de nouveau sur sa poitrine. Encore cinq minutes, mon cher. Un concerto, si l’on fut à son second mouvement juste avant, plus serein, maintenant commençait le troisième, gage de la frustration d’Ayden à devoir quitter les lieux bientôt. Alors il battit, double, triple, quadruple accord de la gauche et arpèges puissant de la droite, il frappa, encore ! Encore ! ENCORE ! Le point de rupture était proche, aucune fausse note n’était jouée, car l’émulsion si vivifiante le prenait, il touchait sa bille dans tous les sens du terme. Serrant les dents, fermant les yeux et laissant son cœur être seul regard sur cette pièce obscure, les bougies soufflées par une telle ferveur ne lui permettait plus de voir où allait ses mains et jouant les notes, il s’y perdit à se jouer de Notte. Et de sa patience.

« AAAATatatata ... Ca va pas la tête, Kiba ?! »

Il rouvrit les yeux. A la place du café se trouvait une modeste chambre d’hôtel, modeste oui, pour ne pas dire disposant uniquement que du strict nécessaire. La lumière des bougies fut remplacée par celle d’un fin rayon de soleil, perçant sans peine les ténèbres de l’endroit malheureusement assez mal isolé. Le piano, lui, s’était transformé en pokémon, une petite bouille d’amour si seulement il n’essayait pas de gober les doigts de son maître, pourtant persuadé de pianoter à l’instant. Le Coupenotte ne trouvait pas ce genre d’humour – et de chair – à son goût et assuré du réveil d’Ayden lâcha prise. Le roux porta sa dextre à son visage et examina les marques de crocs assez peu profondes pour finalement émettre un énième râlement.

« T’étais pas obligé de mordre aussi fort ... »

« Notte notte. »

La chimère fit la moue, visiblement décidé à assumer ses actes en croisant les pattes avant contre son petit buste et déviant le regard sur le côté. Il n’avait peut-être pas tord de l’avoir réveillé, après tout, car le réveil matin pourtant réglé sur l’heure de lever du soleil semblait avoir rompu sa mélodie il y a déjà une trentaine de minutes.

« 9h30 ? Je vais être en retard, pourquoi tu ne m’as pas réveillé plus tôt, Kiba ? »

Le pokémon écarquilla les yeux, son expression ahurit prenait lentement des teintes plus sombres et une aura meurtrière s’échappa du bébé dragon, grommelant des « notte » menaçants en toisant avec colère le roux. Celui-ci cependant ne s’égarait pas en explication et sauta aussitôt dans ses affaires pour partir en hâte. Un jean noir simple, une paire de bottes en cuir pour la randonnée, une chemise blanche légère et une grande veste aussi sombre que le bas, décorée de reliures dorées. A défaut d’avoir le temps – et un meilleur prétexte – il attacha simplement ses cheveux en queue de cheval et attrapa la sangle de son sac à dos pour débouler avec fracas en dehors de sa chambre, comme le font tous les bons rivaux de Sinnoh, sa région d’origine.

Depuis l’hôtel duquel il venait, l’on vit une tignasse flamboyante entreprendre une course effrénée, débarquer face à son bus in extremis pour se jeter à l’intérieur, à moitié essoufflé. Le chauffeur lui accorda un sourire complaisant, comme s’il n’était qu’un pauvre pokémon égaré qui inspire la pitié, pourtant, sans pour autant se décomposer et entre deux respirations, Ayden s’excusa.

« Merci de m’avoir attendu ... excusez mon retard ... je ... je vais à la plage mystique ... une mission pour le prof ... le professeur Baobab. »

Encore haletant de son sprint olympique, il ne remarqua pas encore la mine du quarantenaire, partagée entre l’interrogation et le dépit.

« Hum ... jeune homme, comment dire ... le bus pour la plage mystique est passé il y a dix minutes, je vais dans la direction opposée. »

Ayden releva vivement la tête, cherchant à sonder dans le regard de son interlocuteur l’indice d’une plaisanterie qui n’était, pour le coup, absolument pas drôle. Malheureusement, il ne trouva qu’un hochement négatif et l’air navré du bonhomme, à ce moment-là quelque chose se brisa.

« ... Pardon ? »


***


Encore cinq minutes, plus tard cette fois-ci, le rouquin se trouvait à l’abri bus, affalé contre le banc pour reprendre son souffle. Il était absolument hors de question qu’il manque cette journée si spéciale. Au nom de son grand-père qui lui souhaitait de vivre de fabuleuses aventures, de sa grand-mère qui encore aujourd’hui lui envoyait de l’argent de poche pour lui permettre de manquer ses transports, au nom du prof Baobab et ... bref. Au nom de plein de choses, il se redressa, empreint d’une détermination nouvelle, ses iris flamboyantes marquées d’une volonté incandescente, il n’avait pas encore dit son dernier mot ! Il lui aurait fallut une heure environ pour arriver à pied jusqu’à sa destination, en courant, il pourrait éventuellement réduire ce temps de moitié, à condition d’économiser son souffle et son endurance au maximum et de profiter des dénivelés dans le terrain pour gagner en allure à moindre effort. Il rappela Kiba dans sa pokéball et s’il avait une casquette, il l’aurait retournée pour l’effet de style ; son plan était parfait, il arriverait à l’heure à son rendez-vous !

« J’en peux pluuuuus ... »

Cinq minutes plus tard, 800 mètres plus loin, il commençait à détester le chiffre cinq. Essoufflé et même pas au quart du chemin, il avait prit appuis contre un arbre pour reprendre son souffle et périodiquement cracher ses poumons, peu habitué à un effort physique de cette intensité. Il faut dire, faire la vaisselle et servir les clients dans un café ne requiert aucune démonstration de force ou d’endurance et bien heureusement, l’éphèbe était un intellectuel, pas un athlète de haut niveau et c'était d'autant plus flagrant à cet instant. Kiba avait profité de la halte pour prendre l’air libre, préférant ses propres pattes plutôt que sa pokéball pour les balades, s’exclamant à plusieurs reprises en grattant le sol après quelques minutes.

« Notte notte ! »

« Non Kiba, c’est la fin. Nous sommes trop loin de la civilisation à présent, nous allons devoir survivre ici, à présent. »

« Notte ! Notte notte ! »

« Je sais Kiba, je sais ... on devra chasser ensemble, avec un peu de chance, on trouvera des baies sauvages et- AAAAATATATA !! »

Las des idioties débitées par son maître, le pokémon donna un coup de dent dans son mollet et le fit bondir sur place, allant jusqu’à se retourner sur lui-même, sourcils froncés, pour se figer face à la scène que Kiba lui présentait. Un homme dans la trentaine lui faisait signe, garé sur le côté de la route, le moteur d’un vieux modèle de voiture encore allumé.

« Hey, jeune homme ! T’as l’air un peu perdu, tu veux que je t’emmène ? »

Il semblerait que tout ne soit pas encore perdu. Touché par le geste, Ayden s’approcha et embarqua dans le véhicule d’un inconnu sans la moindre once de méfiance, le remerciant à de multiples reprises jusqu’à arriver à destination. Après un brin de causette, Dojima – car c’était son nom – se présenta comme un inspecteur de police, en direction de son bureau pour résoudre une affaire tragique dans le village voisin. Il parla alors de son subordonné un peu trop mou à son goût, de sa fille adorée et de son neveu qu’il avait prit sous son aile durant cette même année. Une histoire passionnante qui aurait eu le mérite d’être adapté en jeu vidéo ou en série, bien que le roux ne soit pas le genre de personne à s’éterniser devant une télévision. L’heure des adieux sonna plus vite qu'il ne la vit venir et presque à regret, le jeune dresseur salua -remercia- une dernière fois son interlocuteur avant de se diriger en toute hâte vers le point de rendez-vous. Ce fut chose aisée, car un petit groupe s’étant déjà formé autour d’un imposant Torgamord, faisait contraste avec les simples passants.

Discrètement, Ayden s’approcha juste à temps pour assister à l’introduction de leur supposé guide, autour de lui se trouvait déjà une poignée de dresseurs, était-il le dernier arrivé ? Allez savoir. Il écouta bien sagement ce premier discours et intéressé par cette location de pokémon aquatique, jeta un coup d’œil discret vers les pokéballs mises à disposition en se demandant quelle espèce s’y trouverait. Ça, il ne le saurait qu’au moment venu de les faire sortir. Vinrent ensuite les présentations de chacun, un moment redouté de beaucoup, mais pas vraiment du roux qui y voyait une forme d’initiative nécessaire pour s’assurer de l’identité de ses futurs coéquipiers. Helia fut la première à prendre la parole, une charmante demoiselle à peine plus jeune que lui, au discours fluide et agréable qui lui offrit par la même occasion un formulaire de présentation parfait, Ayden n’ayant même pas réfléchit préalablement à comment s’introduire. Il hocha la tête lorsqu’elle eut terminé et tâcha de mémoriser au moins son prénom dans un coin de sa tête trop étourdie, puis enchaîna tant que le débit de parole était constant pour ne pas se démarquer plus que nécessaire.

« Je m’appelle Ayden, 21 ans, je suis originaire de Sinnoh, mais j’ai grandi à Port-Corail, enchanté. Je vous remercie de m’accueillir dans votre équipe aujourd’hui. »

Il avait visiblement économisé toute sa dignité de la journée pour cet instant précis, dissimulant habilement l’épreuve d’une matinée trop rude dans sa voix autant que sur ses traits quelque peu tirés. Quoi qu’il en soit, il avait fait bien plus court que la demoiselle juste avant lui, ponctuant la fin de sa propre introduction par une inclinaison respectueuse du buste, sous le regard plein de jugement du petit Kiba resté en retrait. Lui en savait bien trop sur son maître un peu maladroit et se retint d’aller lui donner un énième coup de croc pour dévoiler la vérité derrière ses manières désinvoltes. Assez sagement, il tenta finalement de s’éloigner de la scène, ce avant que le roux ne reprenne brièvement la parole après une courte pause.

« Et voici Kiba, il est un peu ronchon par moment, mais c’est une crème quand on apprend à le connaître ... évitez juste de le caresser sans son accord, il a son petit caractère. »

Le Coupenotte fit volte-face et protesta contre son maître qui pour simple réponse, lui offrit l’esquisse d’un sourire affable. Quel genre de dresseur serait-il s’il ne considérait même pas à son juste titre un ami de longue date ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Groupe C
Les grandes explorations
Nous sommes présentement dans le Jour et la température est Clémente.
C’était à se demander si elle avait été capable de fermer les yeux, Maelle, ou si sa nuit n’avait été qu’une intenable montagne d’émotions et d’excitation.
Debout aux petites lueurs de l’aube, Zuko l’avait retrouvée assise face à sa coiffeuse avant même que la maisonnée ne soit tirée de son sommeil. Il était tôt, beaucoup trop tôt.
Trop tôt pour emprisonner sa tignasse d’un élastique, pour recouvrir ses lèvres d’un gloss discret ou pour remettre son habillement en question. Inflexible, elle avait malgré tout doucement dévisagé le chiot avant qu’un sourire s’étire doucement sur ses lèvres maquillées.
Maelle ne contenait plus son excitation. C’était plus fort qu’elle.

Si elle s’était permis de dormir, alors les heures avaient eu tôt fait de se transformer en minutes puis la nuit s’était parée d’une indolence insupportable au regard de l’impatiente.

« C’est aujourd’hui, Zuko! » C’est aujourd’hui.
Des mots qu’elle avait longuement attendu de pouvoir prononcer et qui, de sa bouche, prenaient la forme d’une promesse ou d’un serment.
Assise sur le tabouret dressé face la glace, la Dassylva n’est pas stressée autant que fébrile. Elle sent l’émotion caresser ses bras, traverser avec exaltation son épiderme. Seule dans le silence, seule face aux premières lueurs de l’aube, l’éclipse ne trouve pas de mot assez puissant.
Elle ignore comment traduire sa pensée, comment expliquer à son valeureux caninos qu’elle n’est plus en mesure de gratter quelques minutes à Morphée. Perdue dans ses pensées, Maelle vit et ressent déjà les heures à venir.
« C’est aujourd’hui... », répète-t-elle d’une voix plus calme, comme si elle n’y croyait pas elle-même.

Se relevant brusquement, la belle fait quelques pas dans sa chambre puis s’arrête presque aussitôt. Et si… « Non, je ne dois pas penser à ça. » Il n’y a aucune raison pour qu’elle ne soit pas assez, pour que les choses se déroulent mal.
Se massant doucement les poignets, elle ferme alors les yeux quelques secondes. Cette expédition, elle en avait, au bas mot, rêvé toute sa vie.
Même si elle caressait tout juste la majorité, l’adolescente avait toujours souhaité prendre part à une découverte. N’importe laquelle, sans distinction d’importance ou de préférence. Tout ce dont Maelle rêvait, c’était de pouvoir dire qu’elle y était. Elle n’entendait qu’à savoir qu’elle avait aidé à réécrire une page de l’histoire et que, sans elle, certains mystères demeureraient entiers.

Si elle réussissait ça… Alors peut-être se sentirait-elle un peu plus complète.
Un peu plus importante.

« Dépêchons-nous, il ne faut surtout pas être en retard. », finit-elle par déclarer dans l’espoir de briser les germes de l’appréhension qui sommeillent en elle.
Attrapant un sac qu’elle s’empresse de remplir de tout son nécessaire de survie, elle déboule finalement les escaliers menant au rez-de-chaussé. Papier et crayon en main, elle abandonne un mémo à ses parents sur la table de cuisine puis fonce en direction de l’arrêt de bus.
Elle préférait être largement en avance que de prendre le risque d’avoir une seule minute de retard.
Il était hors de question qu’une page s’écrive en son absence ou qu’une découverte majeure soit faite pendant qu’elle était réduite à l’inactivité ou à la contemplation…

Maelle avait peu de rêves de grandeurs.
À dire vrai, elle ne possédait que cette aspiration couronnée d’une importance aussi risible qu’insignifiante.
Elle ne voulait pas passer à côté. Elle ne se le pardonnerait pas.

Arrivée là-bas, Maelle est force de constater, à son plus grand étonnement, qu’elle n’est pas la première arrivée.
Dubitative, elle dévisage silencieusement Helia dont la présence lui semblait quasi saugrenue puis lève doucement sa main dans sa direction.
Elle hésite. Comme si son cerveau peinait à interpréter les images que ses yeux lui renvoient…. Était-ce vraiment elle? Sa compagnie ne lui était pas désagréable, loin de là! C’était juste inattendu.
« Helia..! »
C’était une bonne chose. Pouvoir compter sur quelqu’un, surtout en  terres inconnues, c’était posséder un avantage considérable sur son terrain… Et même si les deux jeunes filles se connaissaient assez peu, la blondinette avait en elle l’étrange certitude que, sa vie, elle pouvait la lui confier.
Les yeux fermés et sans l’ombre d’une incertitude.
Avec Opale pour veiller et Helia pour l’accompagner, Maelle voyait les prémices d’une journée prometteuse… Et c’est la raison pour laquelle elle ne tarde pas à joindre sa voix à la présentation des autres explorateurs néophytes. «  Je m’appelle Maelle, étudiante en documentation et spécialisée dans l’histoire de Lumiris.  » Pas d’hésitation ni de nervosité. Elle n’avait pas le temps pour les balbutiements maladroits ou pour les mots baragouiné sur le bout des lèvres. « J’ai hâte de partir à l’aventure avec vous tous... », conclut-elle finalement.
Elle avait fait court, sans doute trop court, mais elle estimait que, sur les bases d’une relation quasi professionnelle, son parcours importait plus que son âge ou que d’autres détails plus personnels.

Après tout, elle n’était pas en train d’écrire sa biographie Tinder…
Et si c’était le cas, c’était qu’elle s’était clairement trompé d’endroit.

« Je ne dirais pas non à un petit coup de pouce… Helia. Malheureusement, je n’ai qu’un caninos avec moi et je crains qu’il n’apprécie pas trop l’eau. » Timbre amusé, légèreté.
Balayant le reste du groupe de son regard océanique, la belle sent ses épaules se relaxer presque momentanément. Elle n’était pas du genre à juger, encore moins à jauger, mais elle était rassurée… Tous ces gens semblaient aussi solides que compétents.
Même ce jeune homme arrivé sur le tard et dont la désinvolture présumée l’avait agacée.
Comment pouvait-on se permettre de flirter avec l’heure du rendez-vous lorsque le monde attendait après vous? Elle ne pouvait pas comprendre. Elle ne pouvait pas comprendre, car l’excitation l’avait tenue éveillée toute la nuit et qu’elle aurait sans doute pu franchir l’océan à la nage pour ne surtout pas arriver une minute trop tard.
Mais peut-être était-elle trop intense, trop investie…
Après tout, la présence d’Helia le prouvait : tous les membres de son groupe n’étaient pas forcément des férus d’histoire. Aurait-elle dû se réorienter, demander à se greffer au groupe d’Akéos plutôt qu’à celui-ci? Elle ne savait pas.
Mais elle espérait de tout cœur ne pas être trop intense dans une équipe qui ne l’était pas assez… Auquel cas, elle craignait d’être ralentie par leur manque d’entrain.
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Ilian S. Rosenwald
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8888-journal-d-ilian https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9928-t-card-ilian-s-rosenwald#143960 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8862-i-feel-like-an-outcast-so-maybe-that-is-why-i-think-i-m-above-ilian-sarel-rosenwald-termine
Dresseur Pulsar
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pulsar
Ilian S. Rosenwald
Identité du dresseur
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
EVENT EXPLORATION - GROUPE CEvent time
Me...présenter ?

Je ne savais pas quoi dire.

Je laissais les autres se présenter en premier. Je n'avais pas le courage de le faire en premier pour attirer l'attention. Je sentais le sable sous mes pieds ''fonds'' sur mon poids comme si j'allais disparaître si je ne bouge pas. Il faisait chaud même, moi qui préfère les températures froides....

J'ai longtemps passé du temps dans les montagnes, la mâchoire de fer et des terres de glaces ses derniers mois avec l'équipe de mon oncle. Alors, vous vous demandez pourquoi suis-je ici ? Je voulais offrir mon aide et, cette expédition avait l'air très intéressante. Je voulais montrer à mon oncle que j'étais capable d'être autonome et apprendre de mon côté. De plus, il fallait que je bouge un peu pour ne pas que ma mère me trouve.

Cylon était derrière moi. Star lui ? Flottait non loin de moi, curieux de tous ses gens. Dès que le gros pokémon de la championne voulait de l'attention, il s'est jeté sur lui comme un parasite, heureux, pour lui donner des câlins. Sur ma tête il y avait Sternen qui observait les environs. Il aimait bien être à la hauteur de la situation et surtout...jouer avec mes cheveux. Cela ne me dérangeait pas. J'étais vraiment patient.

C'était à mon tour de se présenter. Cylon tire doucement mon bras. Il sait que je suis timide et je crois qu'il veut me donner courage, à sa façon.

+ Je suis Ilian Sarel Rosenwald, assistant de Jilian Rosenwald au Laboratoire. J'ai 21 ans, euhm...originaire d'Unys.

Je fis une petite courbette avant de continuer.

+ Malheureusement, je ...ne possède pas de pokémon aquatique. Je possède quelques types, mais pas ...euhm...adapter pour la mission ? Sinon, j'ai beaucoup de pokémon qui lévite.

Peut-être que je dis n'importe quoi ou des trucs qui dérivent. J'étais...nerveux....avec tous ses gens inconnus.

+ Ce petit pokémon énergique est Starfighter.

Dis-je dès qu'il tourne autour des gens, toujours heureux. Il faisait des petits bruits joyeux en flashait la lumière de son être comme une étoile brillante.

+ Celui qui est sur ma tête est Sternenlicht ou juste Sternen...et celui qui est derrière moi, tenant mon bras, est Cylon. Il semble un peu menaçant, mais il est très posé et gentil. Attentif....aussi.

Je me frotte la nuque avec une main tout en regardant le sol. Je n'arrivais pas à supporter tous ses yeux sur ma personne.

+ Enchanté, tout le monde.

Dis-je finalement avec un sourire timide. Je ne comprends pas pourquoi j'étais ainsi, en ce moment. Est-ce à cause que j'étais accompagné avec des personnes jolies ou bien parce que je ne voulais pas mal paraître ? Encore une fois, j'avais sorti de ma zone de confort pour venir ici. Je me dis que je devais agir avec la populace, avec des gens ''normaux''. Pas comme mes parents. Même si je suis un fils de personnes influentes et riches, je ne veux pas me noyer dans la solitude.

:copyright:️ 2981 12289 0


Event Exploration - Groupe C QzrKlic

I can't hide from fate,
But I know... I don't have time to wait.
When the shadows cross my eyes,
I feel closer to my demise.
I'd give it all; I'd give everything,
To have you here to believe,
To believe in me.


[Turbo Killer] [The Expanse] [Lilith's Club] [Ultrasound] [Fails] [Say My Name] [Breaking The Habit]
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Louvet
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8378-cahier-d-ambroise https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8377-t-card-ambroise#116861 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8376-ambroise-pare-au-depart
Dresseur Nébuleuse
Messages : 266
Née le : 06/12/2003
Age : 17
Région : Sinnnoh
Pokédollars : 4057
Stardust : 681
Stardust utilisés : 259
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C 418 Event Exploration - Groupe C 104
Event Exploration - Groupe C 170
Icone : Event Exploration - Groupe C 79205811
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Dresseur Nébuleuse
Ambroise Louvet
Identité du dresseur
Messages : 266
Née le : 06/12/2003
Age : 17
Région : Sinnnoh
Pokédollars : 4057
Stardust : 681
Stardust utilisés : 259
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C 418 Event Exploration - Groupe C 104
Event Exploration - Groupe C 170
Icone : Event Exploration - Groupe C 79205811
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 266
Née le : 06/12/2003
Age : 17
Région : Sinnnoh
Pokédollars : 4057
Stardust : 681
Stardust utilisés : 259
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C 418 Event Exploration - Groupe C 104
Event Exploration - Groupe C 170
Icone : Event Exploration - Groupe C 79205811
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Nouvelle aventure, nouveau départ ! Cette fois-ci, je ne comptais pas me laisser surprendre comme cela avait pu être le cas la première fois que j’avais apporté mon aide aux personnes compétentes de Lumiris. Je ne serais pas un boulet ; je refusais de tirer à nouveau qui que ce soit vers le bas. C’était avec cette pensée en tête que j’avais préparé mon sac la veille de l’expédition et avec cette même pensée que je m’étais réveillé tôt ce matin-là. Je m’étais proposé pour rendre ce service pour plusieurs raisons : la première était ma curiosité et mon envie de découvrir les secrets de Lumiris mais cela serait me mentir à moi-même que de faire semblant que c’était la seule raison. Je voulais racheter mes erreurs dans le laboratoire de la centrale et surtout me prouver que j’étais capable d’être utile pour les autres.

La pression que je me mettais tous seul sur les épaules était forte ; je refusais tout ce qui pouvait s’approcher d’un échec et, pour la première fois, je partais à l’aventure non pas avec des rêves pleins la tête mais avec une détermination nouvelle. Je m’étais préparé à plusieurs éventualité et avait glissé quelques objets utiles dans mon sac étanche : briquet, corde, gants ... Si j’étais à nouveau séparé du groupe, je voulais pouvoir me débrouiller pour les rejoindre sans finir dans un hôpital !

Dès le petit matin, j’avais rejoint la plage sur laquelle nous  avions rendez-vous. Elle me rappelait de drôle de souvenirs. La vilaine entorse que je m’étais faite en venant ici n’était plus qu’un mauvais souvenir mais j’espérais que la douleur ne se réveille pas à un moment critique. J’étais venu bien trop à l’avance, comme toujours. Assis sur un brise-lame j’observais le mouvement des vagues et humait l’écume en massant ma cheville. Quand aurais-je l’occasion de reprendre un moment pour simplement observer la nature autour de moi ? Savourer cette sensation du soleil matinal contre ma peau, du vent qui s’engouffre dans la crique et de l’air frais qui entre dans mes poumons m’apaisait.

« Mus mus ! »

Après un long instant de silence et de relaxation, mon meilleur ami, Rouchon, venait me ramener à la réalité. Moi qui était arrivé le premier, j’étais tellement la tête dans les nuages que je n’avais même pas remarqué que, non loin, sur la plage, un petit amas de personne s’était formé. Ceux qui participaient à cette mission étaient tous arrivés ou presque et c’était moi qui allait faire figure de retardataire.

Alors que je m’approchai timidement, j’écoutai ce que racontai la dénommée Opale qui briefait les volontaires sur le déroulement des opérations. Je n’avais donc heureusement pas manqué le plus important ! J’avais noté que nous étions bien accompagné : celle qui dirigeait les opérations n’était rien de moins qu’une championne, c’était rassurant d’avoir quelqu’un sur qui se reposer. Chacun à son tour, les autres s’étaient présentés et voilà, cela était à présent à mon tour.

J’étais resté en retrait jusqu’à présent et j’étais un petit peu gêné de me présenter face à tous ces gens. Après une grande inspiration, j’étais parvenu à m’auto-persuader que j’avais ma place ici et à trouver le courage de me présenter en quelque mots d’une voix douce.

« Bonjour… Je m’appelle Ambroise et j’aime explorer les fonds marins. »

Contrairement aux autres, je n’avais pas vraiment de métier, d’étude ni d’autres occupations sérieuse après tout… Qu’il était compliqué de s’introduire auprès des adultes …

« Rouchon c’est mon Mustébouée, il m’accompagne dans mes aventures. Si vous avez besoin d’aide sous l’eau vous pourrez compter sur lui. »

Après tout, qui de mieux qu’un Mustébouée pour jouer les maîtres nageurs ?


Event Exploration - Groupe C Ambroi12
Une dernière aventure et puis ce sera l'heure du dodo !
Revenir en haut Aller en bas
Dusk
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
PNJ
Dusk
Identité du dresseur
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Exploration - Plage Mystique
Groupe C
Opale écoute les présentations de chacun avec beaucoup d’attention. Elle n’interrompt la prise de parole de personne se contentant de laisser échapper quelques signes de son engouement comme des hochements de tête, des sourire amicaux ou quelques légers commentaires entre les différentes prises de paroles.

-Ah… Euh… Merci! Répond-t-elle, touchée par le compliment d’Helia.
-Oh, c’est très gentil à toi, Helia, de proposer tes Pokémon! J’aime cet esprit d’équipe! S’exclame-t-elle, plus tard.
-Enchantée, Ayden et Kiba! Sourit-elle, amusée par le comportement de la petite créature.
-Étudiante spécialisée dans l’histoire de Lumiris… J’espère que tu nous apprendra des trucs! S’enthousiasme-elle après la présentation de Maelle.
-Sacrée ribambelle de compagnons! Lance-t-elle à Ilian. Pas de problème, si t’as pas de Pokémon eau, tu pourras en emprunter.
-Ah, j’en déduis que t’es déjà habitué à plonger? Tant mieux, et ton Mustebouée sera sûrement d’une grande aide. Affirme-t-elle, satisfaite.

Elle est visiblement très heureuse de se trouver ici et de faire votre connaissance, et exalte à l’idée de l’aventure qui vous attend. Ses yeux parcourent le groupe, s’arrêtant sur chaque visage, avant qu’elle ne réalise que chacun a déjà pris la parole.

-Ok! Pas de questions, du coup? Bon… Super, je crois qu’on a fait le tour de tout le monde. C’est cool, vous avez des profils très variés, c’est intéressant! Du coup, je vous laisse vous mettre en tenue et vous équiper. Pour les plus pudiques, vous trouverez quelques cabines, un peu plus loin.

La future championne laisse échapper une Pokéball, dont sort une imposante créature rocailleuse bleue et rouge.

-N’ayez pas peur de laisser des trucs ici, si jamais. Mon Gigalithe restera là pour surveiller qu’on se fasse pas piquer des trucs. Rendez-vous ici dans cinq minutes?

La jeune femme elle-même profite de ce laps de temps pour se préparer à plonger. Pour ceux le souhaitant, elle se munit d’un respireau et offre un cours express sur son fonctionnement. Il s’agit d’un appareil muni d’un filtre d’apparence simple mais en réalité très complexe, muni d’un bec à placer entre ses lèvres et à travers lequel il est facile de respirer.

Une fois prêts et à nouveau rassemblés autour d’elle, Opale vous donne quelques consignes à respecter une fois sous l’eau.

-Comme vous vous en doutez, on pourra pas se parler. Donc soyez bien attentif à ce qu’il se passe, on reste dans une zone sauvage où il peut se passer n’importe quoi, et où il est facile de se perdre. Donc ne vous éloignez pas trop.

Elle vous fait une démonstration de quelques signes à connaître lors d’une descente sous l’eau, puis vous enjoint avec excitation à rejoindre la mer. Munis du Pokémon de votre choix, équipés de votre masque, de votre lampe, de votre respireau, ou de votre équipement personnel, vous lui emboîtez le pas. L’eau est froide et agresse votre peau lors de la première minute d’immersion. Mais vos muscles se réchauffent vite à mesure que vous nagez.

Ce début d’expédition est paisible. La championne, en compagnie de son Torgamord, vous conduit tranquillement jusqu’à une grotte cachée dans les falaises. Les plus aventureux d’entre vous ont peut être déjà visité ces grottes mystiques et rencontré leurs habitants. Cependant, c’est dans un véritable dédale que vous emmène Opale. Vous pourrez remarquer que le chemin a été tracé par un câble rouge fixé aux parois de la grotte.

Régulièrement, la jeune femme se retourne afin de compter les différentes têtes derrière elle, s’assurant que personne ne se soit égaré. Si le début du voyage vous avait semblé amusant et paisible, sous la surface percée par les rayons du soleil, il en est désormais tout autre. Les minutes, pesantes, défilent, au cœur de cette immensité sombre et silencieuse dans laquelle il vous est impossible de discuter pour détendre l’atmosphère, ou simplement pour passer le temps.

L’aventure ne fait que commencer, et pourtant les nerfs des plus sensibles sont peut être déjà mis à rude épreuve. Mais cette première étape finit par prendre fin quand, au bout d’une durée difficilement déterminable dans ce lieu où le temps ne semble pas avoir d’emprise, la luminosité remonte. L’eau s’éclaircit et vous finissez par sortir de la grotte.

Vous découvrez alors une scène macabre, mais pour le moins impressionnante. Devant vous, se fondant dans le bleu de l’océan, se dresse une ombre immense, silhouette d’un monstre d’acier. Un gigantesque navire, ou ce qu’il en reste, repose paisiblement au fond de l’eau, en proie à la rouille et aux algues. Vous remarquez rapidement que c’est un bateau relativement moderne, qui fonctionnait probablement avec un moteur de quelque type que ce soit. Sa coque est abîmée, voir défoncée à certains endroits. Il a visiblement reçu quelques mauvais coups au cours de son histoire.

Au pied du majestueux vaisseau, à demi enfoncées dans le sable, de nombreuses autres constructions plus rudimentaires attirent votre regard. Des petits bateaux de bois, des barques ou des radeaux dont certaines voiles flottent encore au gré des maigres courants, ont également trouvé le repos en ces lieux. A en juger par leur taille, ces petits véhicules marins ne pouvaient visiblement pas supporter plus d’une poignée de personnes.

Comprenant que ce paysage sous-marin a certainement motivé cette exploration, Opale vous interroge du regard. Son index et son majeur viennent se placer devant ses yeux avant qu’elle ne leur fasse balayer le cimetière de bateaux. Vous comprenez qu’elle veut s’approcher pour visiter les lieux, curieuse des secrets et trésors probablement enfouis ici depuis des années.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Helia L. Ellore
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9682-don-t-stay-away-helia-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9680-shut-up-and-smile-helia-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9651-oh-hello-nice-to-meet-zzzzz-helia
Dresseur Nova
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Nova
Helia L. Ellore
Identité du dresseur
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
❝ les explorations
ft. le groupe C
Helia
Opale&co
RP Event
Mois actuel : Mars
Temps : Ensoleillé
Tu avais écouté attentivement les présentations de tous les membres du groupe, allant du retardataire aux cheveux flamboyants, de ta connaissance à la chevelure de blé, de ce jeune homme accompagné de tous ses Pokémon et du petit dernier aux teintes azurées. « Je suis ravie de tous vous rencontrer ! » Tu t'étais contentée de cette phrase ; tu avais déjà trop parlé par rapport aux autres. Ils allaient se sentir agressés si tu allais les voir un par un pour faire connaissance - tout le monde n'était pas aussi désireux d'avoir des interactions sociales, ce que tu pouvais parfaitement comprendre. Tu t'étais plutôt retournée vers Maelle, qui avait mentionné avoir besoin d'un Pokémon aquatique. « Aucun souci ! Je vais donc te présenter à ta partenaire de la journée. » Tu avais empoigné la pokéball de ta Lokhlass, et tu l'avais fait sortir presque instantanément. Le Pokémon, pouvant désormais goûter à l'air frais et au sable fin, agitait ses nageoires avec enthousiasme. « Nāmaka ! Voici Maelle, une amie à moi. Elle va avoir besoin de ton aide, aujourd'hui. Je suis certaine que vous formerez une bonne équipe ! »

Tu étais heureuse de pouvoir dépanner quelqu'un.
Tu te sentais utile, au moins un peu.

Opale avait donné les directives au groupe ; il fallait se changer et, au besoin, suivre un petit cours. Tu n'étais pas très à l'aise concernant tes capacités à faire de la plongée, alors après avoir enfilé ta combinaison - à l'abri des regards, bien évidemment - tu t'étais précipitée près de la future championne roche pour apprendre à utiliser le respireau. L'idée de plonger te rendait fébrile, mais il s'agissait davantage d'une fébrilité positive que d'un mauvais stress.

« Iara, est-ce que tu te sens prêt ? » Le Staross chromatique s'était rapproché de toi, en faisant tournoyer ses... bras ?
Tu ne savais pas comment décrire cette créature ; elle te fascinait autant qu'elle suscitait des questions dans ton esprit. Tu aimais apprendre à en savoir plus sur ton Pokémon, et faire de la plongée tous les deux allaient vous permettre de devenir plus complices. « Si quelque chose cloche, fais une attaque Météores, je comprendrai le message. »

Comme Opale l'avait mentionné, sous l'eau, il serait impossible de communiquer autrement que via des signes. Ce signe, ce sera celui qui te permettra de comprendre Iara ; si quelque chose ne va pas, il sera capable de te le faire savoir. Tu t'étais approché de Maelle pour t'assurer qu'elle était à l'aise avec Nāmaka. Ta Lokhlass était sociale et docile, la blonde n'aurait sans doute aucun problème à nager avec elle, mais tu préférais t'en assurer. Après une petite caresse sur la tête de ton starter, tu t'apprêtais à descendre dans les fonds marins. Cette escapade était intimidante, mais tu étais impatiente de vivre l'expérience.

L'eau est assez froide, les premières minutes s'avèrent surprenantes, mais ton corps s'adapte rapidement - ce qui t'impressionne, car même si tu te doutes que la tenue de plongée aide beaucoup, tu ne t'attendais pas à te sentir aussi à l'aise dans l'eau. Agrippée à ton Staross, vous virevoltez en harmonie dans la mer, et vous parcourez les grottes mystiques. Ces grottes, tu n'avais jamais eu l'occasion de les voir, et tu étais ravie d'avoir cette chance aujourd'hui. Tu restais à proximité de Maelle, regardant régulièrement dans sa direction. Namaka faisait preuve de douceur et de prudence ; elle avait ce côté protecteur que tu observais de plus en plus chez elle. D'un naturel espiègle et curieux, tu avais appréhendé les faits, mais Nāmaka parvenait à rester sérieuse dans cette situation, et ça te rendait fière.

Les minutes s'écoulaient, et une surprise semblait vous attendre à la fin de ce chemin parsemé de rouge. Tes doutes s'étaient confirmés, mais pas de la manière dont tu le pensais. Un énorme navire échoué, une épave reposait devant vos yeux, au loin. Vu la réaction d'Opale, il semblait évident que vous étiez sensé vous retrouver ici. Était-ce votre destination finale ?
Dans tous les cas, votre guide prévoit de s'approcher. Ceci dit, ton instinct te crie alerte. Vous ne savez rien de cette découverte ; et si ce bateau renfermait des objets dangereux ?

Tu t'étais rapproché davantage de ta Lokhlass qui nageait un peu plus loin, et tu avais pointé du doigt le navire délabré, essayant de faire passer un message à Iara. Tu voulais qu'il parte en éclaireur pour vérifier que rien de mauvais ne vous attendait ; et à ton grand soulagement, il avait compris ce que tu essayais de lui expliquer. S'exprimer dans l'eau n'était pas évident, et les signes étaient limités. Ton Staross avait donc entamé sa route vers le mastodonte qui vous attendait là-bas ; tu espérais qu'il n'allait pas envoyer son attaque Météores. Parce que si tel était le cas, vous alliez devoir redoubler de prudence.
Et toi, tu avais hâte d'admirer ce navire de plus près...
(c) TakeItEzy & Ellumya


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ayden Lucis
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9882-journal-de-bord-ayden-lucis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9881-t-card-ayden-lucis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9871-ayden-lucis-100
Dresseur Météore
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Dresseur Météore
Ayden Lucis
Identité du dresseur
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Les présentations terminées, le jeune adulte à la crinière flamboyante ne s’attarda pas plus que nécessaire à décrire la caricature de chaque dresseur et dresseuse présents à ses côtés. Il s’efforça malgré tout à mémoriser les noms de chacun ainsi qu’une description plus ou moins vague pour coller à ces images qu’il ancrait dans son esprit.

Ilian, laborantin du même âge, plutôt beau garçon avec ses cheveux blancs et son teint pâle, il exaltait en charme cette enveloppe par un air plutôt timide qui tira une pointe au coin des lèvres d’Ayden. Il semblait relativement innocent, peut-être timide ? Il n’était pas forcément très bon interprète concernant les émotions d’autrui, alors peut-être aussi était-ce du stress. Quoi qu’il en soit, il semblait nourrir un amour des pokémon de manière éloquente, presque évidente même, par le petit troupeau qui le collait dont il nommait chaque participant.

Vint ensuite la dénommée Maelle, frêle demoiselle aux airs pleins d’assurance, portant une coiffure similaire à la sienne, seulement bien plus ordonnée et exhibant les couleurs d’or et de blé. Lorsqu’elle se présenta, Ayden plissa les yeux. Oui, c’est ce qu’il se passe quand on oublie d’amener des lunettes de soleil. Pas de Ray-Ban, pas de petite dance improvisée, alors il détailla au mieux un charmant bout de femme qui semblait rayonner naturellement, comme si l’astre solaire l’avait pourvue de ce don depuis la naissance. Sa seule éclipse fut cette légère tension presque impalpable, dénotant en elle un sérieux assez hors du commun. A moins que ce ne soit de l’engouement ?

La dernière personne à se présenter fut supposément la plus jeune. Un adolescent, plutôt androgyne, dont les prunelles, le masque et la coiffe faisaient penser à un lac calme, perdu au milieu des montagnes. Ce lac inspirait cependant une impression de chaleur, était-ce des sources chaudes dans ce cas ? Ambroise, dont les mots tonnaient comme le glas cristallin d’un carillon dans une pièce vide, l’écho ondula à la surface de l’eau à la manière d’une goutte de rosée, perlant de la petite herbe à poux. Un personnage relaxant duquel le roux, bien que leurs palettes respectives s’opposent, tira une certaine appréciation à la contemplation.

Finalement, il restait cette femme enthousiaste s’étant présentée en première, du moins, juste après Opale, leur guide. Helia donc, sa cadette d’un an, dont l’enthousiasme semblait tant partagé par la promesse d’aventure que par la présence dans le groupe d’une consœur qu’elle semblait déjà connaître. Le duo s’était déjà accordé pour le début des festivités, était-ce un exemple de solidarité féminine ? Les trois jeunes hommes en comparaison semblaient tous assez réservés, témoins d’une scène d’amitié à laquelle aucun n’aurait su être convié.

Ce ne fut pas pour déplaire à notre protagoniste qui convoitait et souhaitait protéger son propre droit au silence, ainsi sans s’égayer plus que nécessaire, il approcha d’Opale, l’heure de l’action venue. Récupérant un attirail de plongée à sa taille, un respireau, il hésita finalement sur la pokéball à emprunter. Sous l’œil de leur guide, la main arrêtée à mi-chemin dans les airs, pointant vers les sphères bicolores. Toutes aventures commencent avec un choix, n’est-ce pas ? Alors il suivit son cœur et prit celle rangée la plus à droite sur le présentoir. Le bras gauche chargé de son équipement, il monta sa dextre à quelques centimètres de son nez et observa avec attention l’interrupteur qui dévoilerait son futur partenaire. Qui étais-tu, toi dissimulé à l’intérieur de cette balle de capture ? Sans plus attendre, Ayden lança la pokéball sans piper mot, dans la direction opposée du groupe et vers la mer pour faire apparaître non-loin du sable chaud un imposant necture bleu. La créature semblait posséder des affinités tant terrestres qu’aquatique car elle se mouva hors de l’eau pour rejoindre son dresseur provisoire, lançant un long râle rauque.

« Grroooooon ... »

Kiba observa de loin le pokémon, reculant d’un pas, alors qu’Ayden, intrigué, approcha de celui-ci en étirant une main paume vers le ciel dans sa direction. Sa posture semblable à celle des amphibiens lui donnait une taille avoisinant les mètre 20 au garrot, sa tête surélevée par rapport aux épaules et les deux crêtes partant de ses yeux orangés lui faisant gagner une quarantaine de centimètres supplémentaire, confirmant un Laggron de belle taille au comportement certes digne, mais non pas distant pour autant. Si le jeune homme ne s’attendait pas à ce genre de partenaire là, imaginant plutôt un gros poisson ou un serpent des mers, il n’en tira pas moins de son expression un sourire satisfait, ne perdant pas une seconde pour se présenter à cet allié de taille, légèrement à l’écart du groupe.

« Enchanté, mon nom est Ayden, voici Kiba, mon partenaire. Je requiers ton aide aujourd’hui, faisons une bonne équipe. »

Une présentation bien plus chaleureuse que pour le reste du groupe car peu à l’aise dans ce genre d’assemblée, Ayden ne chercha pas à quantifier ses mots d’une quelconque manière auprès du pokémon d’emprunt. Celui-ci hocha simplement la tête et attendit que le roux se change non-loin d’ici, dans les cabines désignées par Opale, avant qu’il ne revienne paré à l’action. Ou presque.

Kiba retourna dans sa pokéball à la ceinture de son dresseur, les effets de celui-ci furent confiés au Gigalithe d’Opale et lorsque le groupe dut s’approcher de l’eau après un dernier discours de leur guide, Ayden prit une grande inspiration d’air frais avec un sentiment d’appréhension. La vérité étant, il n’était pas tout à fait à l’aise. Laissant la grande majorité du groupe partir devant lui, il hésita à entrer jusqu’aux épaules pour enfiler son respireau et lorsqu’il sentit la terre ferme subitement se dérober sous ses pieds ... il barbota avec autant de grâce qu’un psykokwak prit de convulsions. Oui, Ayden avait prit le bateau à ses 6 ans, habité une ville portuaire toute sa vie et ne savait toujours pas nager. Pagayant maladroitement des bras et des jambes, asymétrique dans ses mouvements, le Laggron sembla émettre ce qui ressemblait à un long soupire pour un pokémon, approcha pour attraper le roux par le col et l’emmena sous l’eau avec lui, à la manière dont on traîne une poupée de chiffon. Ce fut au départ une expérience terrifiante, Ayden ne respirait plus, souffle bloqué malgré son masque bien en place et observa la scène de vie sous-marine, sous ses yeux depuis toujours et pourtant si belle alors qu’il la côtoyait de si près.

Des bancs de coraux roses, parsemés d’anémones alors que Krabbys et Lovdiscs observaient de loin la curieuse expédition, inhabituelle ou presque pour les locaux n’ayant que rarement vu des poissons aussi malhabiles que les humains en quête d’exploration. L’entrevue fut d’assez courte durée car Laggron pédalant de tout son soûl tentait de rattraper le reste du groupe avec la charge de deux nageurs, son partenaire peu à son aise avait finalement réussi à prendre une inspiration malgré l’appréhension de la première bouffée d’air. Il était totalement contrintuitif de respirer sous l’eau pour un bipède terrestre, faisant partie de cette noble branche, Ayden ne dérogeait pas à la règle et s’émerveilla des miracles de la science lorsque les premières bulles de dioxyde de carbone s’élevèrent jusqu’à la surface, s’échappant de son masque par un système dont il n’avait pas encore saisi le fonctionnement.

A terme de plusieurs mètres plus loin encore, il fut suffisamment calme pour observer avec intérêt la gestuelle des autres plongeurs, terminant finalement par imiter celle-ci avec un peu de maladresse, mais suffisamment de bonne volonté pour faciliter la tâche à son pokémon d’emprunt qui pu souffler un coup. Ainsi ils défilèrent un long moment au travers de cavités à flanc d’une falaise s’enfonçant jusque dans les profondeurs, bien heureusement, ils n’allaient pas en direction des abysses où Arceus sait ce qu’ils pourraient y trouver. Plutôt, ils arpentèrent les dédales pavés de roches et oursins malicieux, veillant à ne jamais perdre leur suite en maintenant une distance propice à la nage sans encombre, malgré quoi suffisamment proche pour ne pas non plus se retrouver seul au premier virage en tête d’épingle.

Après ce qui parut une éternité, ils arrivèrent finalement à retrouver la lumière du jour, transperçant l’onde irrégulière pour faire danser sur le cimetière d’acier un ballet de drapés d’or éphémère, car si profondément, seul les plus persévérantes caresses du rideau lumineux parvenaient à réellement dévoiler le grandiose de cette scène. Un immense navire, accompagné de plus petites gondoles éparpillées ci-et-là sans qu’aucun n’échappe à l’épreuve du temps. Rouille, algues, habitants discrets fuyant au moindre jet de lumière artificielle firent oublier au rouquin qu’il était actuellement sous l’eau. Non, son admiration était bien plus grande encore. Opale fit signe au groupe d’entamer les recherches et pour guise de réponse, Ayden fit se rencontrer les pointes du pouce et de l’index en approbation. Il désigna alors à Laggron les ébauches échouées de radeaux et de pirogues, lesquelles seraient le plus simple pour un novice à explorer, contrairement aux dédales exigus que présenterait l’enceinte du navire principal.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Groupe C
Les grandes explorations
Nous sommes présentement dans le Jour et la température est Clémente.
Au fond d’elle, Maelle était contente.
Rassurée, même. Fidèle a elle-même, elle n’aurait sans doute pas rencontré de réelle difficulté au moment de s’intégrer au groupe… Mais c’était toujours plus agréable quand les présentations n’étaient pas composées que de variables inconnus, que d’Ayden ou d’Opale dont elle ne connaissait rien.
Bien sûr, il y avait Ambroise… Ambroise qu’elle ne connaissait, en réalité, qu’en surface sans la moindre preuve de réciprocité.
Son précédent incident avec Lys l’avait bouleversée. Sa discrétion – d’ordinaire tant appréciée – avait prit cher et ce n’était pas une erreur qu’elle souhaitait répéter sans jamais rien y apprendre…
D’autant plus que la bleutée l’avait beaucoup renseignée sur les atrocités de la Centrale et… Maelle ne voulait pas raviver plus de douleurs, déchirer plus de cicatrices.

Encore moins sous le regard de Helia qui avait déjà supporté sa maladresse une première fois et qui, vraisemblablement, n’avait pas besoin de corriger les bavures de l’archiviste de nouveau.

Quelques secondes plus tard, Maelle se sent esquisser un petit pas défensif vers l’arrière lorsque sa tendre amie fait appel à sa Lokhlass.
C’était la première fois qu’elle en admirait un d’aussi près et… Elle ne s’était visiblement trompé au moment d’en prédire la taille et la stature. Eh bien. Autant pour elle.
Néanmoins fascinée par la grâce naturelle dont elle est pourvue, la Dassylva ne tarde pas à décrocher un sourire à l’étrange créature aquatique. « Ravie de faire ta connaissance Nāmaka! »
Et elle l’était.
Maelle préférait largement s’en remettre à un pokémon dont l’origine ne lui était pas inconnue. Aux côtés de Helia, elle se sentait beaucoup plus en sécurité et elle était contente de pouvoir compter sur elle plutôt que sur Opale dont elle ne connaissait, en réalité, que le titre.

Au regard de l’endroit où ils allaient et des terreurs qui ne tarderaient pas à les assaillir, c’était largement mieux ainsi.

Écoutant attentivement les directives faites au groupe, la belle ne peut s’empêcher de ressentir un certain embarras en regardant la combinaison de plongée qu’elle est dans l’obligation tacite d’enfiler.
Ça, elle n’y avait pas pensé.
Elle n’avait peut-être pas assez projeté sa pensée ou travaillé sa planification… Mais le port d’une tenue ridiculement ajustée au corps, ça ne l’avait pas effleuré. Etça l’ennuyait.
Se mordillant la lèvre inférieure, elle s’arme alors de son courage avant d’attraper le nécessaire de plongée pour mieux s’absenter et masquer son trouble au reste du groupe.

Cinq minutes plus tard, lorsqu’elle revient se greffer, elle ne brille tout simplement plus de la même assurance.
Roulant une mèche de ses cheveux autour de son doigt avec nervosité, elle écoute distraitement le cours 101 d’Opale. Même si son cœur et son esprit ont soif d’informations, son manque de concentration est palpable et, au moment de partir, elle n’est pas certaine de pouvoir réciter par cœur toutes les indications qui leur ont été transmises.
« Nāmaka, restons près de Helia et de Iara, tu veux bien…? », murmure-t-elle au Pokémon.
Sa confiance a drastiquement chuter et, naïvement, elle tente de se convaincre que ça ira mieux une fois au cœur de l’aventure. Après tout, n’avait-elle pas attendu ça toute sa vie?

Une tenue de plongée ne pouvait pas avoir raison d’elle si facilement. Elle se le refusait.

Surprise par la température de l’eau, la blondinette grimace légèrement en pénétrant à l’intérieur du bassin naturel.
Heureusement, ses muscles et articulations ne tardent pas à se réchauffer si bien que, au bout d’un moment, la froideur de l’eau ne se fait plus du tout ressentir au travers la combinaison –  vraisemblablement, elle possédait donc une qualité.
Accrochée à la carapace de la Lokhlass afin de ne pas la perdre de vue malgré sa grosseur conséquente, Maelle se laisse guider avec confiance et sérénité.
Dans ses yeux, l’angoisse laisse bientôt place à l’admiration.
Il y a d’abord la beauté du paysage sous-marins et de la nage cordée des lovdiscs au travers les algues et autres coraux jonchant le sol puis les nuances colorées qui traversent la limpidité de l’eau pour mieux les recouvrir. Pendant de longues minutes, elle s’émerveille des découvertes et, surtout, de la diversité du monde vivant. La faune et la flore dont regorge la plage mystique sont d’une beauté à couper le souffle et elle sait l’apprécier.
Elle voudrait même s’y attarder, mais elle sait que c’est impossible.

Malheureusement pour elle, le paysage change beaucoup au bout de plusieurs mètres.
Réduite au silence, elle épouse la forme de la cavité rocheuse sans se presser et tout en gardant une distance raisonnable entre elle et le reste des nageurs.
Elle tente de ne pas être une plaie, de ne pas ralentir qui que ce soit… Mais, régulièrement, elle jette de courts regards derrière elle afin de s’assurer de la présence et – surtout – de la distance la séparant du groupe qui lui succède.

La surprise, au bout du fil rouge, est toutefois au-delà de toutes ses attentes.
Fascinée, elle laisse Helia se joindre à elle puis décroche un regard plein d’étoiles à son amie. Le cadavre du navire dépasse toutes ses attentes.
Elle ne savait pas ce qu’elle espérait en venant ici ni de quoi se composerait cette expédition, mais c’est mieux. Mieux que ses rêves les plus fous, mieux que ses attentes les plus irréalistes.
Et a hâte d’y pénétrer, d’en admirer la coque rouillée de plus près de et de pouvoir en découvrir chaque recoin.
Impatiente, mais prudente, elle ne s’avance toutefois pas à la rencontre du géant de fer. À la place, elle balaie du regard les autres plus petites embarcations décédées à son pied puis, relâchant doucement la carapace de Nāmaka, lui pointe le navire de l’index avant de tracer un cercle.

La communications est réduite sous l’eau, mais Maelle ne s’inquiète pas.
Elle ne doute pas de la compréhension de la brave bête ni de sa capacité à en faire rapidement le tour afin de vérifier la présence de prédateurs ou autre mauvaise surprise dans les environs…
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Ilian S. Rosenwald
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8888-journal-d-ilian https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9928-t-card-ilian-s-rosenwald#143960 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8862-i-feel-like-an-outcast-so-maybe-that-is-why-i-think-i-m-above-ilian-sarel-rosenwald-termine
Dresseur Pulsar
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pulsar
Ilian S. Rosenwald
Identité du dresseur
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
EVENT EXPLORATION - GROUPE CEvent time
Emprunter un pokémon....je sais pas si les autres vont réellement le faire pour un inconnu comme moi. Je me doute en même temps, je l'aurais fait. L'acte de pure gentillesse était rare et...en voyant d'un autre sens...les pokémons étaient comme nos enfants à proprement parler. Ce n'est pas tout parent qui aurait dit '' Ah ? Tu as besoin d'aide ? Tiens, je te prête mon enfant pour une expédition!''.

Peut-être que j'étais persuadé qu'on me laisse de côté ou qu'on me prête pas attention, moi qui étais une personne trop discrète et ...bizarre ? Peut-être une personne généralement pas très bavarde et extravertie. Surtout à comparé de ses personnes radiantes d'une énergie si ...solaire....contraire de moi, qui est un peu plus silencieux et mystérieux comme la lune.

Je soupire intérieurement.

- N’ayez pas peur de laisser des trucs ici, si jamais. Mon Gigalithe restera là pour surveiller qu’on ne se fasse pas piquer des trucs. Rendez-vous ici dans cinq minutes?

Avais-je le courage de laisser mes choses avec une personne que je ne connaissais pas ? Bon, ce n'était pas une personne, mais un pokémon. Je pris quelques secondes de penser à quelque chose. Pour me diriger dans l'eau, j'avais Cylon. Même s'il n'était pas un pokémon eau, il était fait de métal. Il ne respirait pas non plus, à proprement parler. Il est comme un sous-marin ou une forme d'être qui pouvait naviguer dans l'eau. Je crois que...je vais aller avec cette possibilité.

Je pris de l'équipement pour me changer hors de la vue des autres. Je ne voulais pas qu'ils voient mon corps ...maigre...avec quelques cicatrices par très élégantes sur mon corps. On pouvait voir que je ne me nourrissais pas assez ou...juste que mon corps était en constant stresse avec mon psyché qui vivait dans le doute, l'anxiété et la terreur. Je me dis que je grandis aussi et que...mon corps change...peut-être pas conventionnellement. Mais bon...je mis l'équipement rapidement pour ne pas vivre encore cette anxiété du jugement des autres.

Après avoir mis mes choses avec le Gigalith, je suis les autres en arrière, sans trop me mettre en avant. Je me suis dis que...c'est mieux ainsi. Je pouvais protéger, en cas de danger, en arrière.

L'eau froide frappe mon corps. Ah....l'usuel froid que je suis habitué. Je crois que je me sentais mieux dans les temps froids que chaud. Même si mon corps c'était tendu, je sentais la même sensation de bien qui me rendait plus calme....plus sûr de moi.

J'étais en quelque sorte dans mon élément. Même si c'était de l'eau.

Étrangement, je n'avais pas peur. De l'eau, une grotte...j'étais dans la nature. Mon oncle et son équipe m'avaient bien appris à ne pas me laisser briser par ce qui nous entourait. Nous étions habitués sur le terrain, à vivre dans le danger constant. En ce moment, je pouvais être concentré ...et moins coincé.

Cylon me tenait doucement et fermement. J'avais l'impression qu'il avait peur de me perdre. Heh...il était si gentil....doux... que je comprends mon instinct de lui faire confiance avec mon armée d'œufs au bercail. Je sais qu'il n'a jamais été parent, mais il avait cette nature d'aider les autres ...de couver les choses avec logique comme un parent ferait. Mon oncle m'avait dit, selon ses observations, qu'il tenait ça de moi. Ce pokémon avait une nature d'analyser les choses autour de lui pour ensuite les mettre en pratique selon ce qu'il trouvait mieux pour s'adapter dans son environnement. Donc, ce que j'avais compris...c'est qu'il avait analysé ma personne...pour comprendre la sienne ou quelque chose comme ça...

La mettre en pratique avec confidence.

J'étais peut-être un peu trop dans ma tête, lent à la détente, à la vue du bateau. Dès que j'avais réalisé ce que j'avais devant moi, j'étais ébahi. Vraiment, si seulement mon oncle était là, il aurait été aussi excité qu'un bambin à Disney World. En plus, je me disais...qu'il avait sûrement des ruines, des ossements, des trésors....des choses à découvrir. Si je pouvais tomber sur l'un d'entre eux, je pourrais le ramener à la maison et le montrer à mon oncle.

Je suis certain qu'il serait fier de moi.

Une chose que malheureusement, je cherche depuis la sortie de ma ''prison''.

Je fais signe à la championne en retour. Je descends doucement vers un endroit qui me semblait intéressant. Un cimetière de bateaux signifie....découverte.
:copyright:️ 2981 12289 0


Event Exploration - Groupe C QzrKlic

I can't hide from fate,
But I know... I don't have time to wait.
When the shadows cross my eyes,
I feel closer to my demise.
I'd give it all; I'd give everything,
To have you here to believe,
To believe in me.


[Turbo Killer] [The Expanse] [Lilith's Club] [Ultrasound] [Fails] [Say My Name] [Breaking The Habit]
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Louvet
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8378-cahier-d-ambroise https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8377-t-card-ambroise#116861 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8376-ambroise-pare-au-depart
Dresseur Nébuleuse
Messages : 266
Née le : 06/12/2003
Age : 17
Région : Sinnnoh
Pokédollars : 4057
Stardust : 681
Stardust utilisés : 259
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C 418 Event Exploration - Groupe C 104
Event Exploration - Groupe C 170
Icone : Event Exploration - Groupe C 79205811
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Dresseur Nébuleuse
Ambroise Louvet
Identité du dresseur
Messages : 266
Née le : 06/12/2003
Age : 17
Région : Sinnnoh
Pokédollars : 4057
Stardust : 681
Stardust utilisés : 259
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C 418 Event Exploration - Groupe C 104
Event Exploration - Groupe C 170
Icone : Event Exploration - Groupe C 79205811
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 266
Née le : 06/12/2003
Age : 17
Région : Sinnnoh
Pokédollars : 4057
Stardust : 681
Stardust utilisés : 259
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C 418 Event Exploration - Groupe C 104
Event Exploration - Groupe C 170
Icone : Event Exploration - Groupe C 79205811
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Habitué à plonger ? Oui pour sûr ! Après avoir passé autant de temps à nager en pleine mer, à explorer des épaves et surtout à jouer avec mon Mustébouée pour le suivre dans ses aventures, nager devenait ma seconde nature si bien que j’étais venu déjà avec un maillot et un T-shirt résistant à l’eau. J’avais également pris un sac à dos étanche, et proposai à ceux qui désiraient emporter du matériel avec eux de le déposer dedans. Si ce n’était pas trop lourd, j’étais largement en mesure de nager avec. Il était intéressant qu’Opale rappelle les gestes de communication de base : si l’exploration sous-marine était un exercice que je maîtrisais, c’était surtout une activité que je pratiquais seul, ou plutôt uniquement avec mon pokémon. Nous n’utilisions pas vraiment le code de langage des plongeurs pour communiquer mais dans le cadre d’une telle expédition, il y avait fort à parier que nous aurions besoin de tous nous coordonner.

Tout le monde était prêt à se glisser sous l’eau, pour la plupart avec de magnifiques pokémons à leur côté. Le Lokhlass qui nous accompagnait était particulièrement majestueux et j’étais époustouflé de voir un individu de cette espèce aussi proche de moi : c’était la première fois que j’en observais un de mes propres yeux !

L’eau était fraiche, le soleil ne l’avait pas encore réchauffée et, de toute façon, une fois dans les grottes, cela n’aurait plus vraiment d’importance. Comme Opale l’avait souligné, c’était probablement une bonne chose qu’une personne habituée à évoluer dans un milieu aquatique face partie de l’expédition mais cela me forçait à être bien plus concentré qu’à mon habitude. Ces gens allaient peut-être compter sur moi et sans même que quiconque ne m’ait donné la moindre responsabilité, je commençai déjà à douter de mes capacités et à me submerger seul sous la pression. Heureusement, la petite patte rousse de mon ami vint se loger dans la mienne : nous n’avions pas besoin de parler pour qu’il comprenne mes craintes, je n’avais pas non plus besoin de l’entendre pour me sentir rassuré. Nous avions fait des choses bien plus dangereuses et nous étions accompagnés d’une championne et donc, par extension, d’une dresseuse hors pair qui savait exactement ce qu’elle faisait.

J’avais volontairement décidé de me placer au bout de la file, pour suivre mes camarades de la journée et m’assurer que personne ne restait en difficulté : ce genre de grottes pouvaient parfois cacher des dangers inattendus : entre les bestioles qui se cachaient parfois dans des recoins, les crises d’angoisse que les fonds marins pouvaient causer ou encore les difficulté à gérer la pression et la gestion de l’oxygène, les explorateurs qui avaient pris les devants auraient pu rapidement perdre un plongeur du regard.

La première partie du voyage s’était passée sans grande difficulté : nous avions descendu les différents paliers, avancé vers les grottes puis, une fois dedans, suivi le fil rouge qui nous servait de guide à travers les tunnels. C’était l’un des endroits que je voulais explorer en venant ici mais aujourd’hui, nous n’avions pas le temps pour la spéléologie subaquatique. Devant, les deux autres garçons semblaient être les moins à l’aise sous l’eau mais parvenaient à se débrouiller malgré tout : le groupe avançait vers son objectif. Si l’ambiance pouvait paraître angoissante pour certains, je me sentais littéralement comme un poisson dans l’eau. C’était exactement ce que j’espérais trouver en m’inscrivant à cette expédition : un endroit plein de mystère, silencieux et sombre. J’avais allumé ma lampe de plongée, dont le trait de lumière pouvait au moins servir de repaire, à défaut d’éclairer suffisamment pour aider tout le monde à voir devant lui.

Le trajet était plus long que je ne le pensais mais je n’étais pas déçu du résultat : mes yeux avaient retrouvé l’étincelle dont ils étaient ornés chaque fois que je partais en exploration. Le paysage sous-marin était tout simplement sublime : lorsque la nature reprend le dessus sur la création humaine : une épave immense- bien plus imposante que la minuscule embarcation que j’avais pu observer lors de ma première exploration- était échouée au milieu du sable et des coraux. Les jeux de lumière, le silence, les teintes nuancées des coraux… Tout cela venait mettre en évidence cette épave qui, petit à petit, allait finir par se fondre dans ce décor. C’était à la fois hypnotisant et pourtant un peu inquiétant, une image qui avait du causer l’horreur de ceux qui avaient assisté à l’accident mais qui, chez moi, des années plus tard, créait l’émerveillement.

Tout le monde se préparait à l’exploration : le majestueux Lokhlass faisait le tour du bateau en ruine alors que Staross quant à lui se dirigeait droit sur ce dernier. D’un autre côté, le dénommé Ayden et le Laggron à ses côtés s’étaient dirigés vers un objectif plus modeste : plutôt que d’aller vers le grand bâtiment, ils avaient choisi d’aller enquêter sur les plus petites embarcations qui avaient coulé non loin.
Étant le dernier arrivé, je ne pus qu’observer que chacun avait envoyé ses pokémons ou était déjà parti en reconnaissance avant d’avoir pu recevoir les ordres du chef de file. Était-ce moi qui était toujours trop enfantin ? Peut-être qu’ils avaient raison de prendre une initiative… Après avoir échangé un regard complice avec Rouchon qui m’encouragea d’un hochement de tête, je cherchai l’attention d’Opale et des autres explorateurs restés non loin en faisant brièvement clignoter ma lampe torche. Une fois que les intéressés regardèrent vers moi, je tentai de me faire comprendre avec quelques signes de base : « toi – regarde - moi » avant de pointer la direction de l’épave. Un instant plus tard, je suivis avec d’autres signes à l’aide de ma lampe : « tout va bien » suivi par un mouvement circulaire de la lumière, « ça ne va pas » était suivi d’un mouvement vertical avec cette dernière. Au moins, si je devais communiquer, je pourrais le faire de plus loin en utilisant ce système plutôt que des gestes uniquement avec les mains.

Mon objectif était de suivre Staross pour trouver, avec l’aide de Rouchon, une ou plusieurs entrées dans le bateau qui mèneraient à des pièces relativement sécurisées et un chemin par lequel un humain pourrait se mouvoir sans être un expert de la spéléologie. J’espérais sincèrement pouvoir me rendre utile en agissant de la sorte…


HRP:
 


Event Exploration - Groupe C Ambroi12
Une dernière aventure et puis ce sera l'heure du dodo !
Revenir en haut Aller en bas
Dusk
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
PNJ
Dusk
Identité du dresseur
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Exploration - Plage Mystique
Groupe C
Les uns plus à l’aise que les autres, certains plus prudents que vos compagnons, vous vous répartissez silencieusement les tâches, nageant au gré de vos envies dans ce décor si particulier.

Ayden, tu décides de descendre vers le fond. Ce sont les barques qui ont attiré ta curiosité. A ton approche, de petits poissons peu habitués à la présence de l’homme, prennent la fuite, te permettant de mener à bien ton inspection dans être dérangé.

Il ne reste pas grand chose de ces petits bateaux perdus au milieu de débris. Leur bois, malmené par la faune et l’eau salée, s’est détériore et s’est recouvert de coraux et d’algues. Cela fait visiblement de nombreuses années qu’ils sont là et ne sont plus que de vieux morceaux de bois coulés.

Tu parviens cependant à trouver quelques éléments dignes d’intérêt. Sur certaines poupes, tu remarques d’étranges symboles tribaux, des runes indéchiffrable, gravés à même le bois. Ces glyphes ne te disent rien. Cela ne ressemble même pas à un alphabet que tu pourrais reconnaître. Alors que tu t’approches d’une nouvelle épave, ton compagnon, ce fier Laggron, s’agite, surpris, et a un mouvement de recul.

Sur le sable, une petite créature orangée te menace. Sur la défensive, le Krabby pointe dans ta direction ce qui s’apparente à une arme. Une corne, une défense, ou juste une grosse dent, attachée à un morceau de bois brisé. Un morceau de lance brisée, probablement trouvé au milieu des débris. Sa pince libre claque silencieusement pour t’intimer de ne pas trop t’approcher. Ce qu’il garde est visible juste derrière lui : un autre crabe de son espèce est empêtré dans une sorte de drap solidement attaché à un mât. Piégé dans la voile à moitié déchirée, ce pauvre Krabby semble entravé de tout mouvement. Que vas-tu faire?


Non loin de là, Ilian, tu te prend à inspecter le cimetière de bateaux. Du coin de l’oeil, une lueur attire ton attention. Un éclat fugace qui t’est apparu, l’espace d’un instant, avant de disparaître. Les yeux balayant la zone à la recherche de cet étrange reflet, tu finis par le trouver. Là, à moitié enfouis dans le sable, au milieu des algues : un petit coffret de fer, pas plus gros qu’une boîte à bijoux, repose en toute quiétude au fond de l’océan.

Alors que tu zyeute, de loin, cet étrange objet, et que tu te demandes peut être ce qu’il contient, tu ne peux t’empêcher de ressentir quelque chose d’étrange. Oppressé par cette sensation d’être observé, tu réalises la chose suivante :  cachés au milieu des algues, à un mètre à peine du petit coffre, deux yeux rouges te fixent. Des yeux qui semblent appartenir aux algues elles mêmes, comme si la flore t’épiais. Puis un algue semble se détacher du sol, alors que le Pokémon esquisse un léger mouvement. Ce ne sont pas seulement des algues, mais également le corps d’un Kravarech camouflé au milieu de celles-ci. Le dragon sous-marin et toi vous dévisagez un instant, avant que celui-ci ne repose sa tête au fond de l’eau, les yeux clos. Bien que méfiant, l’animal ne semble pas te considérer comme une menace. Pour l’instant. Vas-tu te laisser tenter par la boîte?


Helia et Ambroise, votre choix se porte sur l’épave principale. En vous dirigeant vers le pont supérieur, vous trouvez une entrée sans trop de problème. Envoyé en éclaireur à l’intérieur, Iara revient vers vous au bout de quelques minutes. Son coeur de cristal s’illumine doucement, comme un signal vous signifiant que les lieux sont sûrs.

L’intérieur du navire est sombre et étroit. Vos lampes vous seront d’un grand secours dans ce dédale. Attention également à ne pas vous perdre dans ce bâtiment que vous ne connaissez pas. Mis à part quelques petits Pokémon aquatiques, qui vous fuient ou vous regardent passer avec curiosité, vous ne rencontrez aucune autre forme de vie. Prudents, vous avancez dans ce bateau abandonné. Mais vous vous rendez rapidement compte que l’exploration sera de relativement courte durée puisque la plupart des portes sont solidement fermées par la rouille et les algues.

Au fond d’un couloir vous attend cependant une porte entrouverte. Difficile à bouger, celle-ci cède cependant au prix d’un petit effort, et vous permet d’entrer dans la pièce réservée au capitaine du navire, à en croire l’écriteau sur la battant de bois. En vous apercevant, un Remoraid agite sa queue pour aller se cacher sous ce qui s’apparente à un petit bureau dans lequel sont intégrés des tiroirs et placards. A côté, vous y découvrez un lit, petite couchette prévue pour une seule personne. Dans un coin, une mince armoire permettait sans doute à l’occupant des lieux de ranger ses effets personnels. Et enfin, au pied du lit, vous trouvez un massif coffre en bois. Est-il vide? Remplit de babioles? Est-ce un trésor? Vous ne pouvez pas en connaître le contenu pour l’instant. En effet, le contenant sera difficile à ouvrir ici, sous l’eau. Il vous faudra certainement trouver un moyen de le ramener à la surface pour découvrir ce qu’il cache.


Maelle, tu patientes quelques instants. Le Lokhlass emprunté a Helia s’éloigne un moment pour partir en reconnaissance. Restée seule en arrière, Opale et son Torgamord choisissent de rester avec toi, le temps que ta monture revienne. De votre position, vous voyez les autres s’éloigner, vaquer à leurs occupations et commencer leur exploration.

Votre tour vient bientôt, lorsqu’un doux chant parvient à vos oreilles. Proche de la carcasse du navire, le monstre marin attire votre attention de sa joyeuse mélodie. Guilleret, le Pokémon agite sa tête dans votre direction, puis fais demi-tour. Il semble vouloir que vous le suiviez. Vous nagez dans sa direction, ignorant les barques au fond de l’eau, et contournez l’imposant vaisseau par l’extérieur.

Le Lokhlass vous attend face à une nouvelle découverte. A quelques centaines de mètres d’ici, victime des rochers habités de coraux, une seconde épave perce la surface, tout aussi imposante que la première. Aux alentours de celle-ci, vous remarquez également que le sable commence à perdre en profondeur, vous promettant une poursuite de l’exploration sur la terre ferme.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ayden Lucis
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9882-journal-de-bord-ayden-lucis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9881-t-card-ayden-lucis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9871-ayden-lucis-100
Dresseur Météore
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Dresseur Météore
Ayden Lucis
Identité du dresseur
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Il fut bien plus simple de progresser dès lors qu’il se laissa porter par les automatismes du corps, développés par la nécessité de survie dans une situation aussi inédite. Ayden ne savait pas nager il y a de ça une heure, à présent, tant bien que mal, il se démenait dans un exercice permanent de mimétisme qu’il avait assimilé en bien moins de temps qu’il n’en aurait fallu, dans un cadre moins « hostile ». Laggron malgré tout, restait aux côtés du rouquin, posant régulièrement ses sclères oranges, périodiquement sur les épaves et son maître d’emprunt. Le duo avait déjà progressé en direction du sable, mué dans un mutisme pesant, simplement rythmé par l’écho de chocs lointains et des bulles s’échappant en masse par les bords du respireau. Autrement, il y avait un ton permanent enclin à la détente, non, avare du silence abstrait plutôt, de l’onde tapant contre le néoprène couvrant ses oreilles sans pouvoir s’y immiscer à son libre désir. La pression sous-marine constituait déjà une première menace aux tympans des plongeurs, ne pas les préserver par une série de gestes pratiques revenait à accueillir les acouphènes à bras ouvert, sans même penser aux cas plus graves qui aurait sonné la halte de l’exploration pour un des plongeurs s’il se montrait trop ambitieux, trop insouciant.

Les palmes aux pieds de l’éphèbe se mirent à battre un peu plus rapidement, lorsque celui-ci sortit de ses pensées pour apercevoir le large pokémon aquatique lui faire des signes de la tête. A pareille distance, les yeux inhabitués du dresseur ne purent distinguer grand-chose, la proximité fut salvatrice car ce que désignait son partenaire de route se dévoilait être une ébauche d’indice suffisamment intéressante pour que le jeune homme en prenne note mentalement. Des esquisses peintes, délavées par le temps, partiellement couvertes d’algues qui furent prestement écartées révélaient une série de signes et symboles étrangers sur les poupes de certaines embarcations. D’autres en étaient dépourvues et sans qu’aucun indice flagrant ne désigne une autre différence entre les radeaux échoués, Ayden conclut qu’il ne saurait lui-même trouver plus de précision, plus d’explication, concernant la raison d’un tel traitement entre plusieurs vaisseaux. Il prit cependant bonne note de certains glyphes, ceux se répétant le plus régulièrement et les dessina dans le creux de sa main pour ne pas les oublier. A défaut d’encre et de papier waterproof, il devrait se servir de sa tête pour faire remonter ces informations.

L’exploration se poursuivit, Ayden gardant un œil sur Laggron et réciproquement, ils progressèrent à un rythme suffisamment lent pour ne se permettre aucun oubli, espérons-le. Ce qui créa un mouvement de recul chez le necture géant fit également sursauter son allié bipède qui cru s’étouffer, boire la tasse par réflexe, malgré le savant dispositif qu’il portait sur le visage. Une fois recomposé, il se regroupa auprès du pokémon et observa avec méfiance la direction que lui, n’avait pas lâché du regard un seul instant. Pour cause, une silhouette haute d’une quarantaine de centimètres, munie de deux puissantes pinces dont l’une armée, menaçait les intrus avec ce qui semblait être une pointe de lance, suffisamment vieille pour ne plus tenir à son manche, suffisamment menaçante pour dissuader le jeune homme d’aller taquiner le Krabby belliqueux. Mais ce qui le fit changer d’avis fut la scène qu’il préservait par les claquements de pince réguliers, son état de colère semblait justifier par un de ses congénère empêtré dans les voiles d’un mat brisé. Celui-ci avait cessé de se débattre, ne faisant que balader ses larges globes oculaires de son protecteur jusqu’aux potentiels assaillants. Claquant faiblement des pinces aussi, il semblait visiblement être dans l’embarras.

Alors Ayden pensa. Ayden chercha. Ayden se sentit plus impliqué dans cette histoire qu’il ne l’était vraiment et pour cause, ce n’était pas les seuls pokémons souffrant des actes d’une espèce plus fainéante. Combien de fois, lui vivant à Port-Corail, avait-il été témoin de récits de pêcheurs, ayant porté main forte à un pokémon au péril de leur propre sécurité ? Ce n’était là qu’à la surface, aujourd’hui sous le niveau de la mer, il était témoin d’un spectacle similaire. Ces Krabbys ne connaissaient peut-être pas l’homme, ni l’impact que celui-ci aurait, même involontairement, sur des espèces vivant au large, ils étaient innocents et châtiés. « C’est injuste », pensa Ayden.

Il observa alors le pokémon armé, lui qui ne saurait comprendre les intentions bienveillantes du dresseur. Alors quoi, devrait-il y aller bêtement et essuyer un estoc défensif, au risque de finir blessé et de devoir remonter à la surface pour recevoir des soins ? Non, il était bien plus sage que ça, du moins l’espérait. Il tapota alors l’épaule du Laggron pour avoir son attention et à défaut de pouvoir lui parler, lui fit une succession de signe. De la main droite, « toi – vague – Krabby – éloigner », de la main gauche, il tira d’une sangle pectorale son couteau de plongée et reprit les signes : « moi – couper – voile ». Le pokémon hocha la tête, perspicace de par son éducation auprès d’une championne, puis navigua assez proche du Krabby pour s’accaparer son attention. Habilement, il utilisa ses compétences à succession, alternant les abris pour s’éviter des blessures inutiles, d’autre part balayant l’onde pour projeter le pokémon adverse sans le blesser, des vibraqua bien orienté permettant de laisser la voie libre au rouquin qui approcha du mat. La diversion ne saurait durer qu’un certain temps, les ressources de Laggron également, ainsi Ayden se précipita et manqua presque de se faire pincer par le second pokémon, éveillé par la panique d’avoir perdu sa seule ligne de défense. Désireux de quitter cette entrevue dans le même état qu’il l’avait entamée, le jeune homme prit les précautions nécessaires, perdant fatalement quelques secondes en se déplaçant autour du crabe piégé, pour autant cela lui donnerait de meilleure chance de réussite, non négligeable pour un plongeur novice. Sans trop d’hésitation, le dresseur lacéra le mat plus en amont de sa cible, libérant partiellement les mouvements du pokémon sauvage en donnant du lest à son entrave, ainsi il se calma ... partiellement. Un peu plus enclin à se faire aider, Ayden progressa dans sa tâche, sectionnant nœuds et tissus emmêlés retenant encore le tissu, finalement, il ne restait plus que ceux autour du Krabby et la tâche fut d’autant plus délicate, que celui-ci n’avait pas pleinement confiance en les intentions du roux. Alors il fit des mouvements précis, lents, trouvant d’autant plus dur de maintenir sa posture sous l’eau en évitant les à-coups brusques. A partir de là, ce ne serait qu’une question de maîtrise qui définirait si l’un ou l’autre finirait blesser, forcés de faire confiance aveuglément à un parfait inconnu, à un pokémon sauvage, les deux craignant pour leurs propres sûretés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise Louvet
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8378-cahier-d-ambroise https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8377-t-card-ambroise#116861 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8376-ambroise-pare-au-depart
Dresseur Nébuleuse
Messages : 266
Née le : 06/12/2003
Age : 17
Région : Sinnnoh
Pokédollars : 4057
Stardust : 681
Stardust utilisés : 259
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C 418 Event Exploration - Groupe C 104
Event Exploration - Groupe C 170
Icone : Event Exploration - Groupe C 79205811
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Dresseur Nébuleuse
Ambroise Louvet
Identité du dresseur
Messages : 266
Née le : 06/12/2003
Age : 17
Région : Sinnnoh
Pokédollars : 4057
Stardust : 681
Stardust utilisés : 259
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C 418 Event Exploration - Groupe C 104
Event Exploration - Groupe C 170
Icone : Event Exploration - Groupe C 79205811
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 266
Née le : 06/12/2003
Age : 17
Région : Sinnnoh
Pokédollars : 4057
Stardust : 681
Stardust utilisés : 259
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C 418 Event Exploration - Groupe C 104
Event Exploration - Groupe C 170
Icone : Event Exploration - Groupe C 79205811
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Rouchon et moi avons suivi l’étoile qui nous guidait dans l’obscurité : un battement de jambe après l’autre, nous nous approchions de l’épave qui nous est apparue bien plus grande encore une fois arrivé sur elle. Depuis quand était-elle ici ? Aucune idée… En tout cas, il ne semblait pas y avoir âme qui vive ici : aucun bruit suspect qui n’ait pu laisser qu’un pokémon – autre que Mustébouée ou Staross – puisse être tapi dans les restes du navire.

J’avais allumé ma lampe torche pour envoyer un signal aux autres explorateurs, en la levant puis en faisant bouger la lumière du haut en bas : « tout va bien ». Ceux qui désiraient s’enfoncer dans le mystérieux squelette de métal pouvaient me rejoindre sans danger. C’était d’ailleurs également ce que semblait indiquer le compagnon d’Hélia lorsqu’il était ressorti de là.

Cette dernière était venue sur le pont également et il semblait que nous soyons les deux seuls à vouloir pénétrer dans les ténèbres. J’avais accroché ma lampe à mon front pour que mes deux mains soient vides et pouvoir plus facilement me mouvoir ou interagir avec cet environnement qui pouvait se montrer dangereux : une planche vermoulue ou une plaque rouillée pouvaient céder et la moindre seconde gagnée dans ce genre de situation aurait alors beaucoup de valeur.

Le navire était certes grand, mais aussi labyrinthique : il y avait beaucoup plus de pièce que je ne l’aurais pensé… Était-ce un bateau de croisière ? Qu’était-il advenu des passagers de ce dernier ? À en croire les nombreuses embarcations plus modestes que nous avions vu plus tôt au fond de l’eau, la plupart n’ont probablement pas pu rejoindre la côte sains et saufs… En essayant d’ouvrir une première porte, je me rendis compte de la difficulté que cela représentait : toutes étaient complètement coincées ou presque !
Cela conditionnait notre avancée, il fallait chaque fois avancer jusqu’à la porte suivante, pour tenter de l’ouvrir et recommencer, ce qui nous amena dans les coins les plus reculés de la carcasse. Y avait-il seulement le moindre indice qui trainait ici au sujet de ce qui avait pu faire couler un tel engin ? La seule façon d’espérer en observer était de continuer à être attentif aux peu de détails qu’il y avait encore à observer ici : le temps et l’humidité avaient dégradé la plupart des surfaces sur lesquelles se posait mon regard.

Au bout d’un long moment, nous avions fini par parvenir à ouvrir une porte, qui menait vers une cabine qui avait été mieux préservée que les autres : apparemment celle du capitaine du navire. La porte entrouverte avait fini par céder après avoir forcé dessus pendant un bon moment : les gonds étaient abîmés et avaient fini par rendre l’âme en nous dévoilant le contenu d’une petite pièce. Malheureusement, tous les papiers qui étaient restés éparpillés sur le bureau avaient pris l’eau et ceux qui ne s’étaient déjà à moitié désagrégés étaient complètement illisibles. Pas de chance : la seule chose qui semblait avoir un tant soit peu d’intérêt pour notre enquête, c’était le grand coffre non loin de son lit. Le ramener là-haut ne serait pas une mince affaire : l’objet était massif et transporter quelque chose d’aussi lourd et encombrant n’allait pas être simple sous l’eau, encore moins pour quitter les étroits couloirs du paquebot…

Je jetai mon regard vers Hélia qui m’accompagnait : se sentait-elle capable de m’aider à sortir notre petite trouvaille ? J’empoignai l’une des poignées sur le côté du coffre et lui demandai en signant avec mes mains « OK ? ». Je ne voulais pas la forcer : ramener cela signifiait consommer plus d’oxygène, épuiser nos bras et se casser la tête pour l’amener à la surface sans être certain du résultat. Toutefois, avec un peu de chance, le capitaine aurait pu avoir consigné ses observations les plus récentes sur papier et les avoir glissés à l’intérieur. En somme : c’était quitte ou double.


Event Exploration - Groupe C Ambroi12
Une dernière aventure et puis ce sera l'heure du dodo !
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Groupe C
Les grandes explorations
Nous sommes présentement dans le Jour et la température est Clémente.
Elle avait décidé de faire voyage seule sans pour autant déprécier la présence rassurante d’Opale à ses côtés.
Patiente et, surtout, prudente, Maelle était restée immobile quelques longues secondes durant.
Quelques longues secondes durant lesquelles il n’y avait eu que le son sifflant de sa respiration pour la trahir, pour faire témoin au sang qui circulait dans ses veines, des battements de son coeur nerveux.
Incapable de parler, incapable de relâcher la pression qui la traversait, Maelle regardait.
Elle attendait le retour de Nāmaka, espérait qu’elle ne reviendrait pas avec quelque mauvaise nouvelle. Fidèle à elle-même, la jeune fille préférait la carte de la sureté à celle de la curiosité.
Toute sa vie durant, elle s’était répété que, une fois morte, elle ne servirait définitivement plus à rien. Presser la découverte de quelque chose pour ensuite y laisser sa peau, ce n’était pas tout à fait l’image qu’elle se faisait de l’expédition parfaite… Et même si la plupart des gens semblaient se laisser guider par leur soif de nouveauté, ça ne l’empêcherait pas de surveiller leurs arrières.

Même si elle mourrait d’envie de leur prêter main forte et qu’elle leur en tiendrait éternellement rigueur si elle sa prudence devenait un prétexte pour la mettre de côté.

Après un temps d’attente qui semble relever de l’éternité, Maelle l’entend enfin.
Une oreille tendue dans sa direction, elle entend le chant de Nāmaka qui traverse l’océan pour venir se perdre dans ses oreilles. Douce mélodie aux intonations joyeuses, très loin de ce qu’elle s’était imaginer qu’un cri d’alarme, le chant de la Lokhlass intrigue davantage l’étudiante qu’il ne l’apeure.
Curieuse, elle décroche un regard à Opale près d’elle afin de savoir s’il est prudent de contourner l’épave pour aller à la rencontre du Pokémon de son amie. Ce faisant, elle se met à nager de peine et de misère – faute au manque d’habitude – vers l’origine de l’appel.
Difficile d’ignorer une invitation; si Nāmaka sent le besoin de les intimer à la suivre, ce n’est sans doute pas pour rien.
Même si elles ne se connaissaient pas, la blondinette plaçait toute sa confiance dans le monstre marin.
Peut-être parce qu’elle était l’’amie d’une amie, parce qu’elle préférait s’aveugler plutôt que de craindre l’humanité… Maelle ne savait pas.

Mais elle s’écoutait, c’était au moins ça.

Nageant sur quelques centaines de mètres, la découverte que les deux jeunes femmes font alors laisse la plus jeune des deux sans voix – pour peu qu’elle ait été en mesure de parler.
Juste sous ses yeux s’étend le cadavre échoué d’une seconde épave au moins aussi imposante et complexe que la première. L’étincelle dans ses yeux ne ment pas : cette nouvelle découverte la rend fébrile, excitée à l’idée de mettre la main sur ce petit bout d’histoire encore méconnu du grand public.
Mais que faisaient-ils là? Maelle connaissait peu l’océan, trop peu pour différencier un navire d’exploration océanique d’un pétrolier, c’était dire.
Néanmoins, à défaut d’être calée dans le domaine maritime, Maelle connaissait l’histoire de Lumiris sur le bout des doigts… Et elle savait. Elle savait que, en fouillant un peu plus profondément les méandres de sa mémoire, elle pourrait retrouver l’endroit exacte où elle avait déjà admirer la forme des bateaux.
Eux, contrairement au groupe, ne lui étaient pas aussi inconnu… Mais se méprenait-elle?

Décrochant un regard à Opale, elle lui indique alors son intention de rejoindre la surface.
Le navire avait coulé dans une pente ascendante, découvrant une partie de la coque sans doute échouée sur la rive… Et elle ne comptait pas passer à côté d’une chance aussi incroyable.
Veillant à respecter sommairement ses paliers de décompressionn (même si c’est ptête pas si profond que ça, mais le MJ a pas précisé donc autant éviter de mourir bêtement –), histoire de ne pas se créer de problèmes dont elle n’avait pas besoin, la première chose qu’elle fait en atteignant la plage est de retirer son respireau puis de passe une main dans ses cheveux avec excitation. « C’est… absolument génial! », peut-être aurait-elle dû avertir les autres de sa découverte.
Elle ne savait pas.
Elle n’écoutait plus que sa soif d’aventures, que son besoin désespéré de mettre à jour les pages de l’histoire.
Les autres, excepté Opale, étaient temporairement bien secondaires.

Regardant Nāmaka restée dans l’eau, elle lui décroche alors un sourire reconnaissant puis s’approche du monstre marin avec appréhension.
« Il faut absolument que nous montions à bord... »
Annonce-t-elle.
Celle qui, jusqu’à présent, préférait rester dans l’ombre se voyait renaître à l’idée de s’impliquer davantage. « Si le navire n’a pas trop souffert des intempéries, il y a peut-être encore des papiers ou des documents en suffisamment bon état pour être lus. », c’était tout ce qui comptait pour elle.
Rien d’autre n’avait d’importance que les traces potentielles d’un passé qu’elle ignorait et qui lui manquait pour cette raison.
« Nāmaka, est-ce que tu peux nous aider à monter, s’il-te-plait? » demande-t-elle à la Lokhlass non loin.

Franchissant en quelques pas la distance qui les sépare, elle grimpe alors sur son dos en espérant que la séparation entre la partie immergée et émergée du navire leur permettra de trouver une brèche par laquelle s’inviter à bord.
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Ilian S. Rosenwald
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8888-journal-d-ilian https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9928-t-card-ilian-s-rosenwald#143960 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8862-i-feel-like-an-outcast-so-maybe-that-is-why-i-think-i-m-above-ilian-sarel-rosenwald-termine
Dresseur Pulsar
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pulsar
Ilian S. Rosenwald
Identité du dresseur
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
EVENT EXPLORATION - GROUPE CEvent time
Il y avait un dilemme devant moi que je n'arrivais pas à me décider.

Est-ce que je me laisse tenter par la boîte ou bien je rebrousse le chemin.

Ma logique me disait sans cesse que le pokémon ne m'attaquait pas et donc.....je n'étais pas une menace. Je pouvais doucement descendre et y aller sans problème. Je ne pouvais pas laisser cette chance aller parce que j'avais un semblant d'obstacle. Mais....il y avait toujours des ''mais'' dans ce genre d'histoire.

Si le pokémon, à dernière minute, pense que je m'approchais trop du sol ? Et s'il pense que si je reste, je le guettais ?

Je soupire en secouant la tête.

Je ne pouvais pas toujours capturer les créatures qui me causaient un souci quelconque dans la nature. J'avoue que j'ai été rapide à utiliser cette tactique quand je perdais patience ou je voulais sauver ma peau.

Je jette un coeu d'oeil à Cylon qui observait l'autre pokémon. Il ne faisait rien....juste....regarder. Sûrement pour voir s'il allait m'attaquer si j'avais le dos tourner...

Après maintes réflexions, je décide de descendre. Je me laisse tenter comme un papillon de nuit à la lumière. J'étais un de ses hommes faibles devant une possible découverte qui pourrait être intéressante. Je ne pouvais pas rien faire, me laisser intimidé par un pokémon et juste oublier. Me connaissant, j'allais sûrement regretter de n'avoir pas eu assez de courage de m'y lancer.

Je fais signe à Cylon que j'allais descendre. Il s'était mis entre moi et les algues.

Une petite voix me disait, en cas de problèmes, j'allais finir à le capturer. Ce pokémon pourrait m'être utile...

J'atteins la boîte. Je me mets à genoux, avec difficulté parce que mon corps était léger, puis j'observe l'extérieure. Je ne pense pas que c'était une bombe ou un truc qui se ressemble. Même s'il y avait un cimetière de bateaux...cette boîte semble plus personnel comme une boîte à bijoux ou une boîte qui pouvait contenir des boussoles.


En somme: Ilian fonce vers la boîte.  Chelou
:copyright:️ 2981 12289 0


Event Exploration - Groupe C QzrKlic

I can't hide from fate,
But I know... I don't have time to wait.
When the shadows cross my eyes,
I feel closer to my demise.
I'd give it all; I'd give everything,
To have you here to believe,
To believe in me.


[Turbo Killer] [The Expanse] [Lilith's Club] [Ultrasound] [Fails] [Say My Name] [Breaking The Habit]
Revenir en haut Aller en bas
Helia L. Ellore
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9682-don-t-stay-away-helia-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9680-shut-up-and-smile-helia-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9651-oh-hello-nice-to-meet-zzzzz-helia
Dresseur Nova
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Nova
Helia L. Ellore
Identité du dresseur
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
❝ les explorations
ft. le groupe C
Helia
Opale&co
RP Event
Mois actuel : Mars
Temps : Ensoleillé

PARENTHÈSE NĀMAKA MODE : ON


La Lokhlass, de nature espiègle et curieuse, semble partager l'enthousiasme et l'excitation de Maelle ; le Pokémon aquatique agite ses nageoires avec amusement, tout en éclaboussant un peu d'eau par la même occasion. Elle jette cependant plusieurs petits regards vers l'arrière, à intervalles réguliers - le fait de ne plus t'avoir dans son champ de vision semble l'inquiéter, légèrement. Elle n'a pas l'habitude d'être séparée de toi pendant très longtemps. Ceci dit, son escapade avec Maelle semble la ravir, et la voilà qui observe le nouveau navire avec intérêt.
Lorsque la blonde lui demande de monter sur son dos, cette dernière se penche presque instantanément ; un geste signifiant que sa réponse est positive. Évidemment, qu'elle veut l'aider. Si elle peut se montrer utile, elle en sera ravie. Qu'est-ce que cette découverte vous apportera ?
Nāmaka a hâte d'en savoir plus ; elle sera là pour assister Maelle coûte que coûte. Après tout, il s'agissait de sa partenaire de la journée.

PARENTHÈSE NĀMAKA MODE : OFF


Iara avait montré le bout de son nez - de son... museau - non, de son joyau... Iara s'était montré. En l'absence d'une attaque Météores ; l'étoile céleste avait plutôt décidé de faire clignoter sa pierre précieuse, et tu avais rapidement compris que ton Pokémon vous invitait à le suivre. Il n'y avait pas de danger apparent, ce qui te rassurait. Le groupe s'était quelque peu dispersé, mais le jeune homme du nom d'Ambroise - celui qui partageait une teinte de cheveux similaire à la tienne - tu te remémorais facilement les prénoms, surtout lorsqu'un détail te permettait de ne pas les oublier. Ambroise, c'était sa chevelure ; une très belle chevelure d'ailleurs. Mais le temps n'était pas aux compliments ; après tout, tu étais en pleine exploration - sans oublier qu'il était impossible de parler sous l'eau. Tu avais rejoins Iara sans encombre, ton Staross était beaucoup plus réactif qu'à son habitude ; clairement, cette escapade sous-marine l'intriguait ; il était curieux, il voulait s'impliquer.

Lors de votre entrée dans l'épave principale du navire échoué, ce qui te surprend aux premiers abords, c'est l'obscurité. Les ombres parsèment ton champ de vision et t'empêchent d'avancer sans ta lampe ; celle qui se trouve sur ton front. Tu remercies Arceus d'avoir accès à un peu de lumière, parce qu'il fallait avouer que la noirceur, ça te créait de l'anxiété. Une peur que tu n'osais pas exprimer haut et fort, de peur qu'on te prenne pour une enfant effrayée par des idioties. Ceci dit, tu n'étais pas seule et tu avais de quoi t'éclairer ; il n'y avait rien pour t'arrêter - les Pokémons sauvages n'avaient rien d'agressifs et le passage était dépourvu d'obstacles dangereux.

Après quelques minutes à nager dans le bateau, tu admires la carcasse du monstre marin. Tu n'arrives pas à réaliser dans quel lieu tu te trouves ; c'est magnifique et triste à la fois. Tu ne sais pas si tu dois admirer les lieux ou ressentir de la mélancolie - c'est un étrange mélange entre plusieurs émotions. Mais tu souhaites en savoir plus, tu souhaites comprendre ce que tu explores, et tu ne souhaites pas repartir les mains vides ; et justement, à force d'avancer, Ambroise et toi arrivez près d'une porte qui semble mener vers la pièce personnelle du capitaine. Ta première crainte ?
Tomber sur le cadavre squelettique du capitaine en question. Mais après avoir forcé la porte, tu prends ton courage à deux mains et tu observes rapidement les environs ; histoire d'être traumatisée bien rapidement si traumatisme il devait y avoir - mais rien, aucun crâne, aucun fragment d'os, tu pouvais respirer un bon coup. « J'espère qu'il ne nous en voudra pas trop, si on fouille un peu... » Pensais-tu à ce moment-là.

Tu avais esquissé un sourire à ton coéquipier teinté d'azur, avant de partir en reconnaissance accompagnée de Iara. En premier lieu, tu avais décidé de fouiller les tiroirs ; sait-on jamais s'ils renfermaient des objets utiles. Tu avais ensuite pris la décision de suivre le Rémoraid qui avait fait son apparition avant de repartir vers un placard - ta crainte de découvrir le capitaine décomposé refaisait surface, mais heureusement, elle n'avait pas duré. Tu appréhendais vraiment trop, Helia ; mais était-ce une réaction normale face à la découverte d'une épave, là où tout pouvait arriver ?
Sans doute... Mais tu devais te ressaisir, et continuer à chercher.

Tu avais tourné la tête en direction d'Ambroise, et ce dernier se trouvait aux côtés de la plus grosse trouvaille possible. Un coffre ; le cliché des coffres aux trésors dans les bateaux n'était donc pas un mythe. Tes yeux s'étaient écarquillés.
L'objet n'allait sans doute pas pouvoir s'ouvrir avec la pression de l'eau, mais si vous parveniez à le remonter à la surface, peut-être que...
Peut-être que vous pourriez découvrir ce qu'il renferme. Des trésors ? Une carte ? Des secrets enfouis ? Un crâne de capitaine ?
Peu importe ce qu'il contenait, tu étais dans l'obligation de le savoir, désormais. Tu avais hoché la tête lorsque Ambroise avait agrippé le coffre, et tu avais fait signe à Iara d'aller se positionner ; il allait pouvoir vous aider, lui aussi. Iara était un Pokémon fort - il allait pouvoir supporter la majorité du poids du coffre en se plaçant en dessous, et vous, vous alliez tenir chaque côté dans vos mains.

Le travail d'équipe pouvait commencer.
« Allons-y en douceur ! » ; tu ne pouvais pas le dire avec des mots, mais tu avais essayé de le mimer du mieux que tu pouvais, avec des signes.
Vous étiez sur le point de transporter ce coffre en dehors de l'épave - tu ne savais pas ce que les autres faisaient, tu ne savais pas ce qu'était la prochaine étape, mais ce coffre... c'était votre précieux. Vous n'alliez pas l'abandonner, peu importe les obstacles qui se dressaient devant vous.

Genre le squelette du capitaine.
Non vraiment, il fallait que tu arrêtes de penser à ça, Helia...
(c) TakeItEzy & Ellumya


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Dusk
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
PNJ
Dusk
Identité du dresseur
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Exploration - Plage Mystique
Groupe C
Ayden, tu t’avances maladroitement, mais prudemment, en direction du Krabby piégé. Non loin de là, ta monture coopère pour maintenir le gardien armé à distance. Les ondes aqueuses le tiennent en respect et te font gagner de précieuses minutes.

Prisonnier et apeuré, le Pokémon que tu essaye de sauver ne te rend pas la tâche facile. Tu parviens à sectionner quelques uns de ses liens, mais il est compliqué dé réellement dépêtrer un Pokémon aussi emmêlé sans s’en approcher. Le crustacé tente de te faire fuir en agitant frénétiquement sa pince libre. Cependant, constatant que ton tes gestes lents et mesurés, le Pokémon se calme.

Toi comme lui avez conscience que s’il n’est pas libéré, il finira par manquer d’air, et que faute de réussir à se libérer seul, tu es peut être son seul espoir d’en réchapper. Cependant, la créature n’est pas dupe. Cette prise, ce filet de fortune qui pourrait signer son arrêt de mort, c’est l’homme qui l’a fabriqué et placé ici, intentionnellement ou non. Ton espèce peut être dangereuse, et il le sait. Alors qu’il s’interroge sur la façon de te considérer, danger mortel ou ange gardien, ses yeux blancs te dévisagent avec méfiance.

Tes mains finissent par s’approche du dernier noeud formé autour de ses pattes. D’un geste vif, le type eau abat sa pince sur ton poignet. Sa pince n’entame pas ta chair. Mais elle exerce une pression suffisamment forte pour que tu comprenne le message: ose lui faire du mal, tu subira le même sort.

Après un effort certain, tu parviens tout de même à libérer la créature, qui te lâche. S’éloignant d’abord sans te quitter des yeux, elle est rapidement rejointe par son compagnon, lui même ayant perdu toute agressivité à ton égard. Ils te fixent tous les deux, leurs pinces claquant silencieusement au dessus de leur tête. Menace ou remerciement, tu ne sais pas. Quoi qu’il en soit, les voilà qui s’éloignent, libres et pacifiques, en direction des rochers les plus élevés, près de ce que tu identifies comme une nouvelle plage.


Ilian, malgré le danger, tu descend. Tu t’approches de cette petite boîte, trésor ou déchet, gardée par un dragon de la taille d’un grand homme. Ses yeux te fixent alors que tu entames ta plongée. La végétation autour de lui s’agite, doucement. Une aura presque surnaturelle se dégage de la créature qui se redresse, son corps s’apparentant à des algues lui donnent une allure fantomatique, décharnée. Le monstre n’aime clairement pas te voir approcher de son bien impunément.

Sa gueule s’ouvre. Un rayon en jaillit dans ta direction, te frôle, et s’enfonce dans l’horizon subaquatique. Ce draco-choc n’était qu’un avertissement. Tu n’aura pas son trésor aussi facilement.


Helia et Ambroise, hormis ce gros coffre, la pièce ne cache rien d’intéressant. L’eau s’est infiltrée dans la plupart des meubles, détruisant tout ce qui pouvait s’y trouver. Ne restent que quelques vêtements délavés, ou divers petits effets personnels sans importance, comme de vieux débris de stylos ou cadavres de livres et de documents rendus illisibles par les conditions sous-marines.

Le coffre, quand à lui, pèse son poids. Bien qu’aidés de vos Pokémon, il vous faudra plusieurs manoeuvres pour réussir à le faire passer la porte de la cabine. Et ce n’est que la première. Néanmoins, après moults efforts, vous acheminez votre trouvaille jusqu’au pont supérieur du navire. Une fois sortis de la carcasse du tas de rouille et d’algues, une silhouette s’approche de votre position. Opale vous fait un signe enthousiaste des mains en apercevant le trésor, puis vous désigne la direction de laquelle elle vient.

En quelques signes, vous comprenez qu’elle vous suggère de vous rendre sur la plage nouvellement découverte, sur laquelle il vous sera sûrement plus aisé d’ouvrir le coffre. Suite à cette suggestion, la championne continue sa route, probablement à la recherche de vos autres camarades.

Si vous emmenez le coffre à la surface pour essayer de l’ouvrir (ce que vous n’êtes pas obligés de faire), vous pourrez constatez qu’il ne s’ouvre pas simplement par la force de vos muscles. Les gonds rouillés sont un problème, mais il y a autre chose: lorsque vous essayez de soulever le couvercle, divers sons vous parviennent. D’abord, un bruit de suintement, puis des grattements provenant de l’intérieur. Allez-vous chercher à l’ouvrir? Et si oui, comment allez-vous vous y prendre sans en abîmer le contenu?


Maelle, tu es désormais seule avec le Lokhlass qui t’a été prêté. Première membre du groupe à rejoindre la surface, à poser les pieds sur cette plage et à découvrir ce nouveau décor. Grâce à ta monture, tu parviens sans mal à te hisser sur la carcasse de l’embarcation éventrée par la pierre, et dont la coque semble avoir été amochée par d’autres éléments que les intempéries. L’intérieur est sombre, silencieux et en mauvais état.

Au détour d’un angle, tu débarques dans un couloir plus large que le précédent, où divers points d’intérêt s’offrent à toi. Face à toi, une simple porte. Impossible de savoir ce qui se cache derrière, à moins de l’ouvrir. Sur ta gauche, des escaliers descendent. En tendant l’oreille depuis le haut de ceux-ci, tu peux entendre des bruits provenant de l’étage inférieur. Des grattements, des couinements. Enfin, sur ta droite, d’autres marchent te mènent vers le pont supérieur qui t’offre une jolie vue sur l’ensemble du nouveau décor dans lequel tu viens de mettre les pieds.

La plage est un large banc de sable, une crique perdue au milieu de falaises escarpées, dont la roche est couronnée de végétation dense. La première chose que tu remarques, immédiatement, sont les restes d’un campement. Quelques caisses de bois à moitié enterrées dans le sable. Une bâche, ou une voile, encore à moitié suspendue à des piliers de bois, servant probablement de tente de fortune pas encore emportée par le vent s’immisçant difficilement entre ces falaises. Plus loin, à l’ombre de la roche, une petite caverne semble accueillir également quelques vestiges d’activité humaine.

Non loin de là, sur le sable, de vieilles barques échouées servent aussi de perchoir à quelque Goélise. A l’opposé du campement, un coin de végétation accueillant, a vue d’oeil, quelques arbres fruitiers, a su s’installer malgré le terrain sablonneux sur lequel deux petits Krabby font la course en claquant leurs pinces.

Une échelle te permet de descendre du bateau pour rejoindre le banc de sable et ses mystères. Par où comptes-tu continuer ton exploration?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Helia L. Ellore
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9682-don-t-stay-away-helia-journal https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9680-shut-up-and-smile-helia-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9651-oh-hello-nice-to-meet-zzzzz-helia
Dresseur Nova
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Dresseur Nova
Helia L. Ellore
Identité du dresseur
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 2850
Née le : 09/03/2001
Age : 20
Région : Alto Mare
Pokédollars : 388
Stardust : 273
Stardust utilisés : 150
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Ngur Event Exploration - Groupe C Jade_l10Event Exploration - Groupe C Pl1g Event Exploration - Groupe C 5rum
Icone : Event Exploration - Groupe C 3o8b
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Bronze
Trophée Pokémon - Bronze
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Chromatique - Bronze
Trophée Oeuf - Bronze
Trophée Arènes - Bronze
Trophée Concours - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Capacités - Bronze
Trophée Boutique - Bronze
❝ les explorations
ft. le groupe C
Helia
Opale&co
RP Event
Mois actuel : Mars
Temps : Ensoleillé
Le coffre était beaucoup plus lourd que tu ne l'aurais imaginé. Tes muscles pratiquement inexistants appréciaient l'aide d'Ambroise et de Iara, mais il fallait avouer que de sortir votre trouvaille de l'épave n'allait pas être de tout repos. Tu sentais qu'à certains moments, tu manquais d'oxygène ; ce qui t'inquiétait sans t'arrêter pour autant. Tu savais que tu n'allais pas manquer de souffle malgré tout, mais parfois, tu demandais à ton partenaire de faire une petite pause, histoire de reprendre des forces. Après plusieurs minutes d'efforts, vous parvenez à sortir du bateau avec le coffre. Ravie, tu soupires tout de même intérieurement, te disant que tu allais devoir trouver un moyen de remonter à la surface avec ce poids.

Décidant d'attendre un peu pour réfléchir, tu te vois interrompue par Opale, la championne Roche mais également votre guide qui revient vers vous, vous faisant des signes qui te semblaient incompréhensibles au départ. Cependant, après t'être concentrée sur la jeune femme, tu comprends qu'elle vous suggère de prendre une direction en particulier, et tu crois comprendre que vous pourrez atteindre la surface. Tu te questionnes, puisque la direction n'est pas la même qu'au départ ; visiblement, vos collègues dans le groupe auraient trouvé un nouvel endroit, un endroit permettant de sortir la tête de l'eau. L'idée te ravissait, mieux, elle te rassurait. Tu aimais l'eau, mais vos mouvements n'en restaient pas moins contraints. Tu te retournes vers le jeune homme azuré afin de lui faire des signes ; tu proposes d'écouter Opale, ce sera plus simple pour communiquer et pour discuter de la suite des choses. De plus, il faudra bien que votre groupe se retrouve, tous ensemble, à un moment.

Attendant le feu vert d'Ambroise, tu recommences à traîner le coffre, mettant toutes tes forces restantes afin de prendre le moins de force possible ; tu es curieuse et tu as hâte de te rendre à l'endroit récemment découvert par Opale. Tu restes à l'écoute des signes de ton coéquipier et de ton Pokémon ; votre nage semble se passer sans trop d'encombre, et après quelques minutes, tu aperçois un chemin qui semble mener vers la surface. Tu ne perds pas de temps, impatiente de revoir la lumière au bout du tunnel. Puisant dans tes dernières forces, tu accélères le pas - ou plutôt, la nage - et tu remontes jusqu'à ce que ta tête ne quitte les profondeurs marines de Lumiris.
Vous êtes arrivés à destination, et en un morceau, qui plus est.

Avec l'aide de Iara, tu soulèves le coffre qui paraît déjà bien plus lourd avec la gravité terrestre. Le posant sur le sol sablonneux, tu soupires fortement en t'allongeant pendant quelques secondes sur le sable de cette plage nouvellement découverte. Puis, tu rigoles ; un rire saccadé, nerveux mais joyeux. « On a réussi, Ambroise ! »

Tu te relèves, posant ta main sur ton Staross ; tu le félicites. Il vous a bien aidé, sans broncher une seule fois. Ce Pokémon, c'est un allié de taille. Tu es heureuse de partager cette expérience avec ton étoile céleste. Tu souris en t'approchant de ton partenaire et du coffre ; impatiente de savoir le contenu de la boîte précieuse. Tu tentes de l'ouvrir, mais tu ne mets pas beaucoup de temps pour te rendre compte que la rouille te fait obstacle. Tu n'avais, certes, plus beaucoup de force, mais ce n'était pas la seule raison qui t'empêchait d'ouvrir le coffre. « Je pense que l'ouvrir sera plus difficile que... » Interrompue par un bruit de suintement, tu recules légèrement, après avoir sursauté. À peine quelques secondes plus tard, le temps que tu réalises que les bruits proviennent bien du coffre, ce sont des grattements qui se font entendre. La confusion se voit sur ton visage d'ange ; il ne pouvait tout de même pas y avoir quelque chose de vivant là dedans, si ? « Tu as entendu, toi aussi ? »
Oh mince... Il était là. C'était le cadavre squelettique du capitaine. Sa main osseuse était ensorcelée, et elle pouvait désormais bouger par elle-même et - non, non ce n'était pas du tout rationnel.

« C'est... étrange. Je pense qu'on devrait attendre les autres pour décider de la suite. De toute façon, on ne peut pas l'ouvrir pour le moment. Sauf si tu veux essayer quand même... ? »

Toi, tu préférerais que le groupe soit réuni ; que tout le monde puisse admirer votre trouvailles et que vous soyez aptes à réfléchir ensemble. Tenter de comprendre ce qui clochait avec le coffre et surtout, trouver un moyen de l'ouvrir de manière prudente, pour éviter de l'abîmer. Ceci dit, si Ambroise décidait quand même de tenter le coup, tu ne pourrais pas l'en empêcher.
Tu avais sorti la pokéball de Pervenche, ta Laporeille chromatique. L'envie d'explorer cette nouvelle plage, d'en découvrir les recoins, c'était trop tentant ; mais tu ne voulais pas laisser le coffre sans surveillance. Tu ne savais pas ce que comptait faire Ambroise, mais dans tous les cas, un garde de plus ou de moins, ça nous pouvait pas faire de mal.

« Je vais aller explorer les environs, tu crois qu'il y a des trucs intéressants par ici ? Moi je suis sûre que oui. Tu veux venir avec moi, Ambroise ? Pervenche va surveiller le coffre. »
Vous pourriez aussi amener le coffre avec vous, mais... ouais, non.
Non vraiment pas.

Tu avais attendu la réponse d'Ambroise, avant de commencer à avancer dans une direction aléatoire. Tu voulais apprendre à connaître cette plage secrète, tu voulais en savoir plus. Tu admirais l'endroit de tes yeux pétillants, admirative. Tu imaginais tous les scénarios possibles ; tu étais impatiente de voir ce que la suite te réservait.
En espérant qu'elle soit dépourvue de la présence d'un capitaine cadavérique assoiffé de vengeance...
(c) TakeItEzy & Ellumya


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ayden Lucis
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9882-journal-de-bord-ayden-lucis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9881-t-card-ayden-lucis https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9871-ayden-lucis-100
Dresseur Météore
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Dresseur Météore
Ayden Lucis
Identité du dresseur
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 26
Née le : 09/02/2000
Age : 21
Région : Sinnoh
Pokédollars : 1126
Stardust : 115
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_610_NBEvent Exploration - Groupe C Miniature_349_RS
Icone : Event Exploration - Groupe C HnV1F6Z
Lame en main face au pokémon déphasé par une situation dont il était l’impotente victime, le pokémon eut un réflexe agressif, alors que les mains d’Ayden s’approchaient trop dangereusement à son goût. Ses yeux globuleux se plantèrent dans celui du roux, une pince l’avait frappé du plein plat sur le dos de sa sénestre tirant sur une étoffe coincée. Lui avait-il fait mal par mégarde, ou était-il trop brusque ? Il ne lâcha aucune prise pour autant, plutôt donna du lest à son accroche qui empêtrait encore les pattes de la pauvre créature. Il y eut un échange de regard, captivant, presque interminable, où chacun s’immobilisait comme pour communiquer une langue que l’on ne parle pas avec des mots. Ils étaient bien contraints d’en arriver là, par morale, par dépit, par principe et par résolution. Chacun portait un lot d’émotion qui ne regardait pas l’individu face à lui, mais le danger qu’il représentait à ce court instant, pourtant, d’âme à âme, ils conclurent ensemble qu’ils n’avaient d’autre choix que de se faire confiance, même temporairement.

La lame effilée prit la toile à revers, incisant les fibres avec une aisance déconcertante, car voile tendue ne faisait que faciliter la tâche au sauveteur de fortune. Si ce n’était pas là un curieux revirement de situation, repayant partiellement sa dette pour l’aide de Laggron plus tôt, c’était maintenant le rouquin qui venait en aide à son prochain, il ne comptait pas s’en désister, naturellement. Alors en se concentrant sur la tâche, Ayden progressa encore jusqu’au petit pokémon, bientôt, il rangea le couteau et glissa ses doigts entre la carapace chitineuse et les derniers centimètres de linge l’encerclant. Il tira, progressivement, s’assurant que les pattes du krabby ne se bloquent pas, étirant le piège en déchirant ces derniers centimètres, il était hors de question qu’il approche sa lame aussi proche de la créature, de peur de la blesser. Et le petit être dégagea une patte, puis deux, battant avec son propre poids et son aisance naturelle sous l’eau pour se dépêtrer une bonne fois pour toute de l’étreinte qui aurait pu causer sa perte. Le plongeur novice soupira de soulagement. Inconsciemment, il avait retenu sa respiration tout du long et il retrouvait le plaisir de sentir ses poumons se gonfler – partiellement, faute à la pression comprimant sa cage thoracique – d’oxygène. Attiré par son compère bataillant encore contre l’habile Laggron, les deux tourtereaux (ou plutôt les deux tourteaux, en l’occurrence), se désintéressèrent tout simplement du duo d’inconnus pour prendre ensemble la fuite, décamper sans un regard derrière eux en naviguant de côté, à une allure que l’on ne soupçonnerait pas pour d’aussi petits monstres.

Le pokémon d’emprunt retourna alors vers Ayden qui lui fit signe de la main et tapota son épaule en guise de félicitation. Comment être vraiment gratifiant envers lui alors qu’il avait déjà tant fait ? Ce n’était pas en se doutant qu’il aurait encore besoin de son aide. Ce qui importait à présent, c’était de retrouver les autres, ne pas oublier les glyphes qu’il avait mémorisé et entamer la suite des recherches. Oh et trouver l’air libre, aussi, ce serait pas du luxe. Ensemble, les partenaires prirent la route inverse pour regagner le point de séparation initiale, là où il avait vu pour la dernière fois ses alliés de la journée. Il n’y avait personne sans grande surprise, alors il balaya les environs du regard à la recherche d’une autre piste et la seule apparente fut une silhouette non-loin d’un banc d’algue, immobilisé non-loin de celle-ci, surtout – WOAAAH ! Une attaque qui passait non-loin d’Ayden, provenant justement de cette direction. Nul doute qu’il y avait du tumulte et si quelqu’un était en danger, il ne pouvait décemment pas faire demi-tour. Le necture géant chercha le regard de son maître provisoire et celui-ci le lui rendit, agrippant le col du pokémon pour se laisser tirer au plus vite auprès de leur objectif. A mesure qu’ils approchaient, Ayden reconnu Ilian, le laborantin entouré de sa petite troupe de pokémon, bien qu’il n’y en avait qu’un seul l’ayant suivi sous l’eau, un imposant métang. Dans l’empressement, le rouquin débarqua comme une furie, larguant les amarres à pas un mètre du jeune homme, il lui notifia sa présence en posant une main sur son avant-bras, cherchant à tour de rôle son regard, puis l’objectif qu’il avait en vue. Sans pouvoir distinguer la source de l’attaque à première vue, ce fut le Laggron qui la désigna en tournoyant proche du sable des fonds marins, sans le lâcher du regard : un kravarech gardant avarement une boîte, qui sait ce qu’elle pourrait conserver ? Alors l’ainé de quelques jours chercha une manière de l’aider, faisant préalablement signe à son partenaire d’attendre un signal pour tenter quoi que ce soit, l’important était de ne prendre aucun risque, si possible. Et une idée lui traversa justement l’esprit, lorsqu’il vit Laggron, si proche du fond marin, lever un fin nuage dans son sillage alors qu’il rôdait, méfiant. D’un signe de la main il attira le pokémon et répéta une suite de signes qu’il connaissait déjà, à une différence près : « toi – vague – sable ». Un vibraqua, encore une fois, cette fois-ci orienté vers le sol pour lever un nuage de poussière entre le pokémon sauvage et la boîte, une diversion qui serait, espérons-le, suffisante pour aider son partenaire qui aurait le champ libre pour la récupérer. Ayden désigna alors l’objectif à Ilian et pour tenter au mieux de superviser l’opération, prit assez de hauteur pour garder en visuel chaque acteur de ce plan improvisé. Il allait sans dire que la coopération de chacun était nécessaire, pour autant il n’aurait su laisser un camarade dans l’embarras, voici sa modeste contribution.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Groupe C
Les grandes explorations
Nous sommes présentement dans le Jour et la température est Clémente.
Elle savait.
Elle savait qu’être seule sur un navire abandonné, qu’être seule sur une plage non répertoriée n’était pas un gage de sagesse ou d’intelligence.
Elle n’avait ni téléphone, ni moyen de communication; s’il lui arrivait quelque chose, elle n’aurait que Nāmaka sur qui compter… Et pourtant Maelle ne comptait pas faire demi-tour ni demander d’aide.
Elle était déterminée à progresser, à continuer sur sa lancée.
Pour la première fois de sa vie, elle sentait qu’elle tenait entre ses doigts le pouvoir de préciser l’histoire.

Et ça justifiait autant la prise de risque que l’inconscience.

À l’intérieur du navire, Maelle prend le temps d’ouvrir une poche ajoutée à sa combinaison et d’en déloger un calepin ainsi qu’un crayon soigneusement protégés dans un sac hermétique.
Il n’était pas question pour elle de quitter cet endroit sans y noter ses observations, sans graver dans le temps ce qu’elle s’apprêtait à découvrir.
Et même si elle se remplissait la tête de chimères ou de fausses fins heureuses, alors elle se serait au moins amusé. Bien sûr, ça n’effacerait pas la déception qui lui tordrait les tripes ni la honte qui traverserait son regard lorsqu’elle réalisait qu’elle avait osé croire… Mais l’expérience serait tout de même plus enrichissante que si elle progressait en comptant uniquement sur sa bonne mémoire.

À la fois amusée et curieuse, elle progresse alors dans le navire en prenant soin de mentionner le mauvais état de la coque, les bris qu’elle estime normaux et ceux qui… le sont moins.
Une attaque? Un groupe de sharpedos particulièrement grincheux, pour ne pas dire dangereux? Maelle ne sait pas.
Ce n’est pas son champ d’expertise, ce n’est pas une situation à laquelle elle est habituée d’être confrontée. Tout ce qu’elle sait, c’est que les sharpedos n’ont pas pour habitude de se tenir en groupe et que, si c’était le cas, ce serait très embêtant pour elle… et encore plus pour Nāmaka.

Elle aurait peut-être dû demander sa pokéball à Helia.

S’engouffrant dans un couloir s’élargissant, Maelle n’hésite pas. Intriguée par les escaliers menant au pont supérieur, elle en vérifie rapidement la solidité puis abandonne temporairement sa découverte du navire.
Elle y reviendra, remarquera peut-être la porte fermée ou les couinements dans la cale… Mais, pour le moment, elle a envie de mieux cerner son environnement.
Si le navire s’est échoué, les gens qui ont navigué à bord ont probablement dû se replier sur la plage et… Qui sait? Elle n’y avait pas portée attention à son arrivée, mais c’est une chose tout à fait plausible et, à peine a-t-elle le temps de s’avancer vers le nez du navire que ses doutes se confirment. Heureuse comme pas deux, elle sent son cœur s’emballer dans sa poitrine lorsqu’elle constate la trace de vestiges humains que les intempéris n’ont pas encore détruit.

La crique les a protégés pendant toutes ces années et… Maelle ne saurait suffisamment l’en remercier. Tout semble vieux, décrépit; rien ne date d’hier, mais tout est encore miraculeusement en place.
Elle craint donc pas de mauvaise rencontre, mais, dans le doute, préfère tout de même attraper la pokéball de Zuko à sa ceinture. Retirant ses palmes, elle redescend alors vers la plage puis invoque le caninos près d’elle. « Coucou toi, je ne t’ai pas réveillé j’espère? », s’enquit-elle d’une voix douce.

Ce faisant, elle relève alors la tête pour regarder les traces du campement.
À ses pieds, le pokémon est calme, mais alerte. Il comprend que la situation dans laquelle il se trouve n’est pas ordinaire, n’a rien à envier à tous ses autres moments passés hors du confort de sa balle.
Et ça l’arrange bien.

« Évite seulement de courir après les autres pokémons s’il-te-plait… Je ne voudrais pas que tu te fasses pincer par un krabby ou que tu effraies les goélises. » Le calme de l’endroit l’appaise.
Ironiquement, Maelle a l’impression qu’elle pourrait passer toute sa vie ici sans jamais sentir les effets du temps ou de la solitude sur sa personne. Bercé par ce morceau d’histoire, qu’il soit important ou anecdotique, elle se sent elle.
Il n’avait jamais été question de devenir aventurière, de quitter le confort des livres dont elle avait l’habitude de se nourrir… Mais cette exploration la remettait en question.

Et si sa place n’était pas à l’endroit où elle la croyait? Maelle avait toujours été une grande indécise dont l’avenir se précisait de peine et de misère au fil de sa vieillesse naissante.
On l’avait imaginée sportive, écrivaine, éditrice, historienne, archéologue, bibliothécaire… Et si son avenir se traçait en dehors des attentes et si…
Secouant légèrement la tête, elle prend une grande inspiration. Ça n’a aucune importance.
Ici et maintenant, ce n’est pas son avenir qui prime, mais le passé. Et pas le sien.

Gardant un œil sur la tente qu’elle se promet d’investiguer par la suite, Maelle s’avance alors vers la petite caverne et ses secrets. Même si son cœur balance vers les premières traces d’activité, elle est toutefois plus logique que sentimentale; s’il doit y avoir des documents ou quelque chose dans cet ordre d’idée, ils ont probablement été rangés à l’abri du vent et de la pluie, pas sur la plage où tout risque de leur tomber dessus.
Pour elle, ça tombe sous le sens…
Alors elle croise les doigts.
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Dusk
https://dusk-lumiris.forumactif.com
PNJ
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
PNJ
Dusk
Identité du dresseur
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 13796
Née le : 09/03/2017
Age : 4
Région : Lumiris
Pokédollars : 9999
Stardust : 53011
Stardust utilisés : 0
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_385_XY
Icone : Event Exploration - Groupe C 994x
Trophée Activité - Or
Trophée Groupe - Or
Trophée Ancienneté - Or
Trophée Pokémon - Or
Trophée Aventures - Or
Trophée Chromatique - Or
Trophée Oeuf - Or
Trophée Fossile - Or
Trophée Arènes - Or
Trophée Concours - Or
Trophée Événement - Or
Trophée Capacités - Or
Trophée Boutique - Or
Exploration - Plage Mystique
Groupe C - Modération pour Maelle
Maelle, contre toutes les prédictions du MJ, tu choisis de descendre du bateau et de poser tes pieds nus sur le sable chaud. Appelant ton Caninos à tes côtés, tu t’avances, pas après pas, sur cette étendue dorée. Tes yeux lorgnent sur les restes de campement à côté desquels tu passes, mais c’est avant tout la caverne qui attire ton attention.

Celle-ci n’est pas très profonde. Une dizaine de mètres de longueur, tout au plus. Le sol, tapis de sable et de petits rochers, accueille des morceaux de tissus par endroits. Des vêtements, des couvertures. Certains roulés en boule. D’autres sont toujours étalés de toute leur longueur comme on allongerait sa serviette sur la plage.

Tu remarques aussi, sur les murs de la grotte, des gravures. Des traits taillés à même la roche qui ne représentent rien de défini et qui n’évoqueraient rien à la plupart des gens. Mais tes connaissances en histoire te permettent d’identifier ces runes comme étant un alphabet, ou quelque chose s’y apparentant. Un message. Des mots sont écrits un peu partout sur la pierre, bien que tu sois incapable de les déchiffrer.

Alors que tu contemples ces étranges inscriptions, c’est ton Caninos qui attire ton attention sur autre chose: une masse sombre allongée sur le sol. En t’approchant, tu découvre qu’il s’agit d’un sac de couchage en mauvais état. Mais tu ne reste pas indifférente. Tu ne peux pas. Pas lorsque tu réalises que l’occupant de cette couche ne l’a jamais quittée.

Des ossements gisent encore à l’intérieur. Et, au niveau du coeur, dépassant du tissus, le manche d’un poignard.

Puis, tu comprend qu’autour de toi, ce que tu prenais pour des petites pierres blanches ou des coquillages sont en réalité d’autres ossements. Que les quelques bouts de bois anodins à tes pieds sont les débris d’armes rudimentaires. Que les morceaux de tissus éparpillés ne sont pas toujours que de simples couchettes, mais parfois des vêtements encore portés par leur propriétaire.

Ce dortoir est un cimetière.

Cependant, malgré le lieu macabre, il semblerait que la chance te sourit. Probablement retrouvée là par hasard, une feuille de papier s’est coincée entre deux os. Et il semblerait que quelque chose soit écrit dessus.

Citation :
5 juin 1942
Cette ville, “Akéos” comme semblent l’appeler les natifs, est comme sortie d’un conte. Les bâtiments sont des tours de pierre étroites qui s'élèvent depuis le sable. Chacune d’entre elles est un lien entre le sol et le ciel.

La population locale ne semble pas hostile à notre venue. Bien au contraire. Ils sont bienveillants et curieux. Au moment où j’écris ces lignes, nous campons sur le chemin du retour à notre base, accompagnés de quelques indigènes ayant tenu à voir nos installations. J’ai la sensation que la rencontre qui est en train de se produire entre nos peuples deviendra quelque chose de grandiose.


8 juin 1942
Nos échanges avec le peuple indigène sont laborieux. La langue est une barrière que nous nous efforçons d’abattre, mais ce n’est pas facile. C’est fantastique, cette capacité qu’ont les hommes à se montrer plus inventifs que jamais pour se faire comprendre de leurs pairs. Malgré les difficultés des mots, les relations sont bonnes. Très bonnes.

Alors que les natifs auraient mille et une raisons d’être méfiants envers nous, ils insistent pour visiter notre gros bateau, pour nous montrer quelques-unes de leurs astuces de vie en nature. Nous cuisinons des plats inconnus les uns pour les autres (d’ailleurs, les leurs sont entièrement végétariens!) et rions ensemble au coin du feu après chaque blague d’Olly. Non pas parce qu’elles sont drôles, mais parce qu’il est ridicule à faire de grands gestes sans queue ni tête en espérant faire comprendre ses histoires à ces étrangers.

Ce que nous vivons est probablement la plus belle aventure que nous ne connaîtrons jamais et je remercie chaque jour Arceus de m’avoir donné l’opportunité de connaître ces incroyables instants.


11 juin 1942
Ça y est. Mon équipage et moi reprenons la mer pour rapporter les nouvelles au continent et ramener du matériel que nous ne trouvons pas à Lumiris (oui, nous avons définitivement adopté ce nom).
Octavius reste sur place avec quelques hommes afin qu’ils continuent à découvrir ce nouveau monde et ses habitants.

J’aurais aimé rester plus longtemps sur place. Il me tarde de revenir!



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ilian S. Rosenwald
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8888-journal-d-ilian https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9928-t-card-ilian-s-rosenwald#143960 https://dusk-lumiris.forumactif.com/t8862-i-feel-like-an-outcast-so-maybe-that-is-why-i-think-i-m-above-ilian-sarel-rosenwald-termine
Dresseur Pulsar
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Dresseur Pulsar
Ilian S. Rosenwald
Identité du dresseur
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 451
Née le : 14/02/2000
Age : 21
Région : Unys
Pokédollars : 463
Stardust : 804
Stardust utilisés : 650
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniature_479_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_375_EBEvent Exploration - Groupe C Miniature_714_EBEvent Exploration - Groupe C Statit10Event Exploration - Groupe C Miniature_527_NB
Event Exploration - Groupe C Miniature_004_RSEvent Exploration - Groupe C P9nt
Icone : Event Exploration - Groupe C IlianR_Icon1
Trophée Activité - Bronze
Trophée Groupe - Bronze
Trophée Ancienneté - Argent
Trophée Pokémon - Argent
Trophée Aventures - Bronze
Trophée Événement - Bronze
Trophée Boutique - Argent
EVENT EXPLORATION - GROUPE CEvent time
J'y avais échappé bel. Vraiment, grâce à Cylon, j'avais pu survivre à l'attaque. Certes, je pouvais juste rebrousser le chemin et me dire que de s'y lancer, frôlant le danger, était stupide, mais je voulais réellement la boîte. Je voulais poursuivre la soif de découverte.

Mon pokémon m'avait pris et puis pousser hors du chemin. J'aurais dû agir plus vite, mais j'ai joué avec le feu. J'ai pensé que tout allait bien....erhf.

Cela m'avait pris quelques secondes avant de revenir à mes sens. Le toucher d'Ayden m'avait permis à me re concentrer.

Sauf que ....Pourquoi était-il là ? J'avais reconnu sa belle silhouette....mais...pourquoi ?

Je fus surpris, j'avoue. Je ne pensais pas qu'une personne allait se proposer pour m'aider ou venir me voir. Cela me rassurait. J'avais le coeur qui battait très fort et mon corps était sur les nerfs depuis l'attaque. Il fallait que je reste présent sinon, la mort aurait été rapide. La présence d'un autre humain me calmait l'esprit et là, il me donnait un peu plus de courage à affronter le problème.

J'avais compris ce qu'il voulait faire comme tactique et c'est pourquoi je m'étais donné un coup de pied mental. Je m'étais mis en position tout en l'observant. Dès qu'il allait me faire signe, je devais être rapide et agile.

Et ne pas avoir peur.

J'avais demandé à Cylon d'être mon bouclier, ce que je crois qu'il allait faire quand même. Il était intelligent et très protecteur...

Enfin prêt et le signal lancée, je me lance comme une fusée avec toute la force que mon corps pouvait infuser dans le moment vers la boîte. Avec chance, j'avais réussi, mais je m'étais maladroitement fait mal je ne sais pas où. Je nageais dans la direction opposée, signalant rapidement à Ayden que j'étais correcte. Maintenant, il fallait s'éloigner de là. J'espère que le pokémon ne me suivait pas et que mon coéquipier était aussi correcte....

Je l'espérais.

Je n'avais pas pu retenir mon inquiétude pour regarder en arrière de moi en m'arrêtant.


Spoiler:
 
:copyright:️ 2981 12289 0


Event Exploration - Groupe C QzrKlic

I can't hide from fate,
But I know... I don't have time to wait.
When the shadows cross my eyes,
I feel closer to my demise.
I'd give it all; I'd give everything,
To have you here to believe,
To believe in me.


[Turbo Killer] [The Expanse] [Lilith's Club] [Ultrasound] [Fails] [Say My Name] [Breaking The Habit]
Revenir en haut Aller en bas
Maelle L. Dassylva
https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9957-maelle-trainer-card https://dusk-lumiris.forumactif.com/t9599-qu-est-ce-que-je-peux-faire-si-tout-autour-de-moi-est-lacunaire-maelle
Dresseur Éclipse
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Dresseur Éclipse
Maelle L. Dassylva
Identité du dresseur
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Trophéespassez la souris sur les icones
Messages : 90
Née le : 15/01/2003
Age : 18
Région : Lumiris
Pokédollars : 464
Stardust : 207
Stardust utilisés : 25
Equipe pokemon : Event Exploration - Groupe C Miniapplin3232 Event Exploration - Groupe C 1fun_m10
Icone : Event Exploration - Groupe C Maelle19
Groupe C
Les grandes explorations
Nous sommes présentement dans le Jour et la température est Clémente.
Peut-être est-il temps que Maelle réalise que toutes les aventures ne sont pas belles et couronnées de succès teintés.

Les yeux plein d’étoiles, la belle s’aventure dans la grotte avec la drôle de certitude qu’elle y découvrira quelque chose… Parce que Maelle a envie et, surtout, besoin de savoir que ses efforts ne sont pas vains, que ses pas ne la mènent pas nulle part.

Malheureusement, elle est loin de se douter ce qui l’attend une fois sous le couvert de la grotte.

En entrant à l’intérieur, ses yeux parcourent longuement la décoration… particulière. Les gravures, les couvertures, les vêtements… Rien ne la surprend réellement.
Elle s’y attendait. Elle s’attendait à des vestiges humains, à la présence d’hommes avant elle. Néanmoins, les symboles sur les murs attirent son attention.
« On se dirait dans Uncharted ou Tomb Raider, tu n’es pas d’accord? », s’amuse-t-elle en s’adressant au Caninos.
Elle a l’impression que, d’un instant à l’autre, quelqu’un débarquera sur son île pour en réclamer son trésor ou qu’elle devra traverser les ruines d’une ancienne civilisation en en évitant habillement chaque piège.
Mais peut-être Maelle a-t-elle une vision un peu trop près de la fiction et un peu trop éloignée de la réalité. Après tout, elle n’est pas dans un jeu vidéo.

Et tant mieux, car Arceus sait à quel point la blondinette est sanguine avec une manette entre les mains.

Pendant les minutes suivantes, elle garde le silence en regardant les gravures. Elle fouille dans sa mémoire, cherche une explication logique à tout ceci…
Elle sait que les symboles ne font pas le fruit du hasard, une erreur ou, encore pire, un simple gribouillis… Mais alors, que sont-il? « … Des lettres! » s’exclame-t-elle avec excitation au bout d’un moment.
Même si elle manquait cruellement d’expérience sur le terrain, Maelle avait sacrifié une bonne partie de sa vie dans les livres d’histoire. Elle s’en était abreuvé comme un s’abreuve d’eau en pleine canicule et, passionnée, elle avait soigneusement conservé toutes les informations qu’elle avait apprise dans une case de sa mémoire… Une case prête à être ouverte dès qu’elle en aurait besoin – à savoir, aujourd’hui.

Incapable pour autant de déchiffrer le contenu des gravures, la jeune adulte ouvre néanmoins précipitamment son calepin puis retranscrit soigneusement tous les traits que ses yeux aperçoivent. Au mieux de ses compétences, elle tente de respecter l’ordre, la forme et la graisse de l’alphabet afin de reproduire le plus fidèlement possible les textes.
Ce sera sans doute plus facile pour la personne qui les déchiffrera à l’avenir… Enfin, elle l’espère.
Sinon, tant pis. Elle s’y mettra elle-même; y passera ses jours et ses nuits, y sacrifiera une fois de plus une partie sa vie.

Et maman sera inquiète, papa grondera de mécontentement… Mais pas Maelle, parce que c’est ce qui la rend vivante; c’est ce qui la complète.

Toutefois, elle a tout juste le temps de terminer de retranscrire l’étrange langage que le pauvre caninos qui l’accompagne ramène son attention vers un sac de couchage dans un état lamentable.
« Qu’est-ce qu’il y a, Zuko? »
Haussant un sourcil, la belle s’approche sans la moindre méfiance.
Erreur.
Le hurlement de terreur qu’elle pousse en réalisant que c’est le cadavre d’un homme qui gît dans son lit de fortune résonne dans les murs de la grotte, fait écho jusque dans les profondeurs de la terre.
Reculant précipitamment, elle accroche alors quelque chose sur lequel elle passe près de tomber; un os.

Et soudain, autour d’elle, tout prend forme.
Les pierres deviennent des ossements, les bouts de bois deviennent des armes et les morceaux de tissus ne sont pas toujours dépossédés des corps qu’ils abritaient… Portant une main à sa bouche pour ne pas éclater en sanglots, Maelle tente de garder son calme; elle n’a pas le droit d’éclater, de laisser la terreur l’envahir.

Elle doit… Elle doit continuer d’avancer.

Malgré la terreur qui l’envahit, malgré le dégoût qui lui tord les tripes.
Elle ne peut pas craquer maintenant, pas pour des hommes morts depuis … probablement quelques décennies vu leur état de décomposition. Et heureusement qu’elle ne craque pas sous la pression puisque ses yeux finissent par s’attarder suffisamment longtemps pour découvrir la présence d’un papier plié.

Un papier dont le contenu la laisse aussi dubitative qu’admirative.
Adieu la peur laissée par la vue des corps en décomposition, c’est un couinement d’excitation qui finit par franchir les lèvres de l’étudiante lorsqu’elle réalise qu’elle tient entre ses doigts une page de journal.
Et pas n’importe lequel de journal. « Je n’en crois pas mes yeux... », murmure-t-elle.
Elle aimerait parler de sa joie à quelqu’un, expliquer à quel point cet instant et important pour elle… Mais Maelle est seule.
Et désormais pleine de questions.

« Les natifs... » Instinctivement, elle ramène ses yeux vers les runes qui gravent le mur. « Et si c’était… Leur langage, leur alphabet ?… Je veux dire, qui sait, c'est peut-être bien la suite du journal, les pages manquantes, l’envers de la médaille... », théorise-t-elle ne se parlant à elle-même d'un murmure intrigué. Mais existe-t-il à Lumiris quelqu’un capable de déchiffrer le langage du peuple d’Akéos…?

Et ce poignard et… ces bateaux?

Trop de questions et pas assez de réponses.
L’instant d’après, tout ce que Maelle sait, c’est qu’elle doit à tout prix de retourner sur ce navire. « Je savais bien qu’ils me disaient quelque chose. Zuko, ce sont les navires des premiers explorateurs! » Elle s’en veut de ne pas avoir réalisé plus tôt, de ne pas avoir mis davantage de mots sur sa pensée.  « On doit absolument voir ce qu’ils ont laissé à bord... »
Conclut-elle en remontant l’échelle.

Une fois en haut, Maelle n’hésite pas; elle descend les escaliers quatre à quatre, rappelle Zuko dans sa pokéball pour qu’il ne soit pas incommodé par l’eau qui s’est sans doute infiltrée dans la cale puis s’arrête au carrefour improvisé.
Sa réflexion est de courte durée; cette fois, les couinements atteignent ses tympans et, intriguée, elle se détourne de la porte en se promenant d’y revenir dès qu’elle aura terminé son expédition dans les entrailles du navire…
(c) TakeItEzy (Ezekiel Fitzgerald)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones
Revenir en haut Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération