Dusk Lumiris

forum rpg pokemon ● region et intrigue originale ● strat basique (+ fair play)
keyboard_arrow_up
keyboard_arrow_down



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal

Répondre au sujet
let's be stranger forever - callum
Invité
Invité
Anonymous
Identité du dresseur
Trophéespassez la souris sur les icones


ft. callum
let's be stranger forever

« Maman ? »

La photo glissa de la main de l'horlogère alors qu'elle se retournait pour faire face à son fils. Il était aussi magnifique que les étoiles qui brillaient dans le ciel; bien qu'il n'aurait pas dû se trouver devant elle, mais endormi dans son lit. Profondément endormi, loin, dans divers rêves merveilleux dont elle ne ferait sans doute jamais partie. Mais c'était la magie des songes - et leur douceur lorsqu'ils se passaient bien.

Rapidement, Vaheana attrapa la photo qui avait rejoint le sol alors que Vai'iti la rejoignit et s'asseya sur ses genoux sans jamais lui demander la permission - mais il avait le droit de s'installer tout contre elle. Il posa sa petite main sur le dessus de celle de sa mère alors qu'elle lui adressa un sourire attendri. De sa main libre, elle essuya rapidement la larme qui avait brillé quelques instants.  

« Mana ! Et Eva !
- Oui, mon ange, c'est Mana et Eva.
- Maman, et moi ?  
- Exactement, c'est nous tous. »

Quand ils étaient encore en bons termes, avant que Mana ne parte de la ferme et qu'ils se retrouvent à Lumiris. Parfois, la trentenaire se demandait ce qu'elle avait bien pu faire à son frère. Quels crimes elle avait pu commettre pour qu'elle n'ait plus sa place auprès de son petit frère ? À part avoir osé vouloir voir un peu du monde, respirer un peu ailleurs - Vaheana ne trouvait pas.

Elle n'était pas blanche comme neige et elle n'avait rien de pure, mais Vaheana connaissait ses qualités - son sens de la famille en faisait partie. Elle avait toujours tout donné pour eux et les avait toujours fait passer avant sa propre liberté. Sans hésiter, elle aurait tout laissé tomber et aurait pris leur place s'ils se mettaient dans la merde. Aujourd'hui, la présence de son fils changeait légèrement la donne, mais Vaheana avait toujours bien à coeur sa famille, ils étaient toujours tellement importants. Elle les ferait toujours passer avant elle... mais elle avait eu besoin de voyager. Elle avait trente ans, pouvait-on lui reprocher de vouloir voir du paysage, de faire de son propre rêve une réalité ? Tout en assurant une bonne vie pour son enfant ?

Elle n'était pas une mauvaise mère. Elle ne savait pas si elle était une bonne mère non plus, mais elle savait parfaitement qu'elle n'était pas une mauvaise mère. Elle écoutait son enfant, et faisait en sorte que les besoins soient comblés. Il recevait des cadeaux et possédait beaucoup d'attention de la part de sa mère - elle n'était pas une mauvaise mère. Bien entendu, elle ne cédait pas à tous les caprices de Vai'iti... mais était-elle une mauvaise mère ?
Non. Elle avait confiance en elle.

« Allez, mon ange, il faut dormir. »

Elle le prit dans ses bras en le serrant doucement. Il entoura ses petits bras autour du cou de sa mère et se laissa porter en silence. Parfois, Vaheana se disait qu'elle avait bien trop de chance - son enfant ne faisait pas partie des enfants difficiles, bien au contraire. Il était doux, il était gentil et calme. Il était bien rare de le voir faire des crises et quand elle lui disait non, il acceptait docilement. Oui, l'horlogère avait de la chance, mais elle l'aurait aimé même autrement.
Elle le déposa délicatement dans son lit en lui volant un petit bisou sur le front.

« Bonne nuit mon ange.
- Bonne nuit, maman. »

Elle alla rejoindre le volant après avoir laissé son fils dans son lit. La route permettait toujours à son enfant de s'endormir tranquillement et ainsi, elle roula. Elle ne sut pas trop où elle désirait aller, et ce n'était pas nouveau. Rouler sans but dans les rues calmes et désertes, se laisser porter par les envies et les désirs. Se laisser porter par les étoiles et la nuit.

Elle finit par se garer pas trop loin d'une crémerie dont l'insigne lumineuse affichait qu'elle était encore ouverte. Ça lui ferait une petite collation nocturne.
Horlogère à son compte, la femme bien apprêtée pouvait parfaitement choisir ses horaires - si bien qu'aujourd'hui, elle avait dormi avec Vai'iti pendant la journée au lieu de travailler. Parfois, c'était bien de faire des siestes. Ainsi, elle ne se sentait pas du tout fatiguée présentement. Et l'idée de quelque chose de sucré lui tentait bien. Elle descendit de sa roulotte en prenant bien soin de ne pas faire de bruit puis s'avança vers la crèmerie. Il y avait juste une personne, un homme, qui était présent.

« Vous me conseillez quelque chose en particulier ? »
twostars 021
Revenir en haut Aller en bas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre au sujet
Outils de modération