Dusk

forum rpg pokemon

Lumiris




 

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
You snatch my heart ♪ // FEAT. Cast
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Mai - 11:45
Météore
Sans que je ne sache comment, je me suis retrouvé dans la cité de Voltapolis, lieu considéré comme la plus grande ville fournisseuse en électricité et en énergie de Lumiris. D'un coup, ça impose un certain respect qui me laisse assez bouche-bée. Et à vrai dire, je ne savais pas pourquoi j'étais venu ici. Je me sentais un peu dans la lune depuis quelques temps, bien plus que d'habitude et étrangement, ce n'est que maintenant que je me rendit compte que.. Je suis arrivé dans une ville gigantesque.

Avec pleins d'immeubles aux couleurs chromés.
Avec l'agitation de la foule et le bazar des lieux.
ET DES GENS. PLEINS DE GENS.

A force de marcher, je fini par attérir sur une place, toujours entourée par d'immenses building. En vue de l'agitation de la foule, il semblerait qu'il y ai..O-Oh, un combat de Pokémon !
Je me rapprocha un peu plus prêt, en voyant les deux dresseurs et leurs partenaires combattre.. Il semblerait que ce soit un Elektek contre un Onigali. J'en avais pleins les yeux !! Les éclairs fusaient dans tout les coins, et les flocons s'élevaient en l'air, gelait le sol.. On en oublirait presque le combat et les douleurs qui résultait.

"Tchh ! Ça se voit que tu étais de la team Rocket. Un voleur et un looser !"
" Espèce de .."

La Team Rocket ?
J'avais déjà entendu parler d'eux a Johto, ils avaient mis une sacré pagaille..Mais cela fait un moment qu'ils se sont dissous. Cela me fait penser.. Ils volaient les pokémons ainsi que leurs pokéballs, mais pouvaient-ils vraiment les contrôler de cette manière ? N'est-ce pas le propriétaire de la ball qui commande, et non celui qui la vole ?
Étrangement, cela me donnait une idée.. Récupérer des Pokémons mais a de bonnes fins.. Hmm.. Mais tout d'abord, la théorie !

"Bon, éloignons-nous un peu et..Fouinar, ça te dis une petite promenade ?"
"Fouii !"

Papaï venait de sortir de sa Pokéball sans que je ne fasse la moindre remarque. Étrangement, depuis son évolution, il ne semble plus aussi indiscipliné qu'avant, mais pour autant, toujours aussi gourmand.. Il finit par grimper jusqu'à mon cou, enroulant sa queue autours de ma tête. J'avais envie d'éternuer mais c'était si chaud et si doux, comme une écharpe !

"On va chercher des gens suspects ! Si tu repères un individu mal-inten-"

Je me stoppa directement en apercevant l'allure de ce qui semblait être, un homme, à proximité. Un homme à la longue chevelure blonde, le corps bombée, me faisant penser à un Méga-Pharamp.. I-Il était super beau..

A-Ah, je dois arrêter de le fixer comme ça !! M-Mais...Sugoii..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Jeu 18 Mai - 21:07
Invité
Je venais de passer la journée en compagnie d'une très jeune dresseuse extrêmement prometteuse qui, au passage, me ressemblait énormément dans sa façon de penser. Bien dans ma tête, je quittais la ruelle qui me séparait de Jun avant de ressentir un éclair frôler mon visage. J'étais persuadé qu'il s'agissait de Volonté, le Voltali de la dresseuse, avant de me rendre compte que sa provenance était différente et qu'il était le fruit d'une attaque d'Élektek, affrontant un Pokémon apparemment de type glace que je ne connaissais pas. En le touchant, il projetait des nuées de foudre qui venaient de s'écraser derrière moi, attirant mon attention.

Les paroles de l'un des garçons, le propriétaire de l'Élektek, s'adressait à un type encapuchonné. L'affirmation qu'il faisait partie de la team rocket ne me faisait ni chaud ni froid, mais je devais avouer prendre un malin plaisir de voir un Pokémon de type foudre mettre une trempe à un autre Pokémon. Simple fierté personnelle. Cependant, je marquais mon étonnement lorsque le Pokémon flottant utilisait une attaque givrée, non pas sur son adversaire, mais sur le dresseur lui-même. D'un autre côté, mon regard fut happé par un jeune homme dont le cou était caché d'une créature en forme de longue belette, qui ne bougeait pas d'un pouce mais se contentait de me regarder. Étrange.

Portant de nouveau mon regard sur le combat, je remarquais que l'encapuchonné venait de se livrer à corps perdu contre le dresseur en face pour lui livrer un grand coup de poing en pleine tronche, faisant voler la Pokéball de laquelle était sorti l'Élektek, avant de l'utiliser sur le combattant électrique pour le mettre hors combat. Beaucoup de gens assistaient médusés à la scène, alors que ce type prenait la fuite sans dire un mot, passant en ma direction pour ne pas se retrouver dans le bain de foule qu'était le centre-ville de Voltapolis.

... bon. Ok, il n'avait pas fait le bon choix, car à peine venait-il de me frôler qu'il trébuchait sur le pied que j'avais volontairement laissé traîner dans sa route. Aussi, par pur fruit du hasard, un énorme coup de talon vint se loger derrière son dos pour le clouer à terre. Un grognement de douleur me fit comprendre que ça pouvait faire mal. Dommage.

"Merci ! Attend, je... j'arrive !" me lançait le dresseur à qui appartenait l'Élektek, tentant de se défaire de l'attaque de givre de la créature qui l'avait assaillie; bien que ça lui prenne un temps fou. Portant une fois de plus mon regard en direction de la foule qui semblait simplement hébétée, je distinguais de nouveau ce jeune garçon qui me fixait sans bouger, de gros yeux ronds plein d'étoiles.

"Tout va bien ? T'as l'air en transe. lui envoyai-je d'une voix grave et puissante qui fit même taire le type qui était sous mon talon. Tu ne veux pas aider ce type là ? Il a l'air d'en chier." ajoutai-je, tout en appuyant davantage sur la personne allongée sous mon pied. "Pas bouger", lui aurai-je dit si seulement j'en avais quelque chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Mai - 12:14
Météore
Vraiment beau, je suis sûr qu'en attachant des décorations a sa chevelure, ça ferait un très beau sapin de No.. H-Huh, il s'est passé quoi, pourquoi il y a quelqu'un sous son pieds ? ..Mais attend, c'est le gens de tout à l'heure !

Oh mince.
J'ai été tellement perdu dans mes pensées que je n'ai pas vu la scène se déroulant JUSTE devant mes yeux. Tout d'abord, le combat qui tourne mal.. Un dresseur qui gèle l'autre, puis; l'un qui se prend par pur hasard, le pied du garçon (?) à la longue chevelure.. C'était vraiment pas de chance. Et encore moins pour l'autre dresseur, emprisonné par la glace, le pauvre !!

Il fallait que je l'aide, mais.. Je n'avais pas vraiment de quoi briser de la glace, ni d'attaques réellement efficace, ni d'objets particulier..

"Tout va bien ? T'as l'air en transe. Tu ne veux pas aider ce type là ? Il a l'air d'en chier !"
"Ah ! Oui, bien sûr, j'y vais !"

Maiiis je n'ai rien pour l'aider moiii ! Je ne m'interrogerais pas sur la raison qui m'a valu d'accepter l'offre, car me connaissant,c'était par sympathie et par le fait que je n'ai jamais su dire non.. Enfin, faisons-le tout de même ! Je me rua alors vers l'individu, essayant de voir l'état de son corps.

Des attaques feu risqueraient de brûler sa jambe, et j'ai peur que des attaques sol ne l'endommager.. Peut-être des attaques Normal, vol ou..Combat ? Un peu plus loin, je vis alors arriver un homme un peu plus âgé sûrement un membre du public qui vient m'aider. Il avait un Machoc.. A nous deux , on devrait pouvoir y arriver !
Je donna alors une petite tape amicale sur ce qui me servait d'écharpe, ce dernier descendant au sol.

"On va vous aidez ! Papaï, utilise Combo-griffe, et encourage Machoc avec Coup d'main !"
"Fouiii !"

Bim ! Boom ! la glace se mit a voler en éclat, sans même blesser l'individu ! MISSION COMPLETED ! C'est la première fois que j'utilisais les capacités de mes Pokémons sans mettre le bazar, je dois dire, il y a un peu de fierté qui a vu le jour dans mon coeur..O-Oh, en parlant de cœur, il fallait que j’emmène la personne voit l'autre dresseur qui se fait piétiner ! C'est peut-être un peu extrême quand même,je veux dire.. L'attaque était peut-être un accident ? En tout les cas, il fallait y aller. J'étais déjà mêlé a tout ça de toute manière.

Qu'est ce..Rah, promis Papaï, je t'achèterai une crêpe pour te récompenser.

Je reviens alors vers l'homme, la victime agrippée à mon épaule. Ils allaient probablement se battre, où s'expliquer, ou même aller en prison.. Honnêtement, je ne savais pas ce qu'y allait se passer, ni si l’emmener était la bonne solution. J'ai rien demandé moi, je voulais juste chercher des gens suspects de base...

Mais un ancien membre de la Team Rocket, c'était un peu trop ! My standarts are low !

"J-Je suis désolé mais je n'ai rien de plus pour vous réchauffer." Vraiment, j'aurais pu dire quelque chose de plus utile que ça.. "Excusez-moi, hmm.. Votre agissement pour arrêter cette personne était vraiment classe, mais je pense que vous devriez sortir votre pieds de son dos. Si la police arrive et vous vois ainsi, vous risquez d'avoir des complications."

Please, pas taper. Déja que mes idées sont totalement en vrac, entre l'admiration, la peur, le respect et le questionnement, je n'ai pas envie de me recevoir un coup de pied dans la figure. Puis, si ça arrive, Pijako risque de refaire une scène et de m'attirer des ennuies.. (#TMTC, le coup de la Gare.) J'attendais sa réaction. Mais si il était un minimum réfléchi, il ferait comme je l'ai conseillé, car faire sa propre loi n'est pas bien vu par la justice !

Et se faire interrogé par des Caninos ou je ne sais quels pokémons qui te prendrais pour un steak de Tauros, y'a mieux comme expérience dans une vie..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Sam 20 Mai - 22:55
Invité
Je me retrouvais confronté à une situation assez fréquente ces derniers temps : devais-je épargner une personne qui avait simplement eu le malheur de me croiser ou oublier toute forme d'humanité et appuyer si fort que son dos allait grincer ? Mhm. D'un autre côté, le garçon à la chevelure verdoyante avait l'air terrifié. C'était amusant à regarder.

"Tu vas lâcher la Pokéball, annonçai-je au malfrat sur lequel je stationnai. sinon... indiquai-je, tout en me baissant jusqu'à atteindre son oreille du bout des lèvres. Je frapperai ton dos encore, et encore, et encore, jusqu'à ce que tu finisses noyé dans ta propre mare de sang."

Son regard se figeait de terreur. Apparemment, il n'avait jamais été clairement confronté à la violence, ou du moins, n'en avait jamais été la cible. Sa main se relâchait, laissant tomber la Pokéball qui roulait jusqu'aux pieds de son dresseur qui la récupéra en m'adressant un signe de la main. Alors, je déposais mon regard en direction du jeune homme qui au final, s'apparentait comme un partenaire plus qu'une menace.

"Tu as une façon de regarder les gens plutôt inhabituelle. C'est presque insistant, lui envoyai-je d'un ton solennel. C'est agréable et étonnamment flatteur, je ne sais pas si c'en était le but.

J'avais l'habitude d'être regardé. Parfois même... contemplé. Mes vêtements, mes cheveux, mon allure, ma façon de parler, tout était composé au millimètre pour me permettre de ne pas passer inaperçu. Heureusement cette fois, c'était une personne loin d'être mal-intentionnée qui s'adressait à moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 6:35
Météore
A en juger par son expression ou son comportement, on dirait que le garçon n'en était pas à sa première fois. Avait-il l'habitude d'être en contact avec les ennui, avait-il aussi la poisse ? Je ne pense pas que ça soit pareil, car il semblait gérer la situation avec énormément de confiance.. Mais avec un manque certain de tact.

Wait.. "Sinon"..? Il a lâché sa pokéball ?!
Mais quelles horreurs avaient-ils pu dire pour que la vict- le coupable réagisse ainsi ? Effrayant. En tout les cas, le dresseur que j’accompagne réussit a récupérer sa pokéball, qui nous remercia d'un faible signe de main avant de partir. Il devait être bien pressé également, ou peut-être qu'il n'en avait rien a faire du malfrat.. Peut-être était-ce le mieux ainsi, après tout. Je devrais faire de même..

Mince, i-il m'a encore notice..

"Je ne pensais pas observer avec autant d'insistance ! C'est juste que.. Vous avez une allure plutôt agréable, et j'avais l'impression de vous avoir déjà vu, l'espace d'un instant".  BEST. PICKLINE. EVER. "En tout cas, merci beaucoup pour l'aide que vous avez apporté ! Même si je n'avais rien a voir dans cette histoire.."

Je regarda les environs, la foule semblait s'être dispersé, les choses commençaient a devenir plus calme. Devrais-je partir aussi et tailler ma route ? J'avais quand même bien envie de rester avec-.. Papaï ? Qu'est ce que tu fais ? Je le vois alors s'approcher du jeune homme, montant jusqu'a sur ses épaules.. Oh, il l'aimerait, à tout hasard ? C'est assez inhabituel, normalement, il ne s'approche pas vraiment des..

OH LE FOURBE.
FOUINAR, DESCEND. JE SAIS CE QUE TU FAIS. LÂCHE SON SAC, NE VOLE PAS ! Mince, je savais que ça allait arriver tôt ou tard !!

Trop tard. Le Fouinar fouilla dans le sac de l'individu, pour en chercher de la nourriture. Mais à défaut de trouver des baies ou des biscuits, c'est une Pokéball qu'il en sorti.. Tiens ? En regardant de plus prêt, elle était différente des autres, je n'en avais jamais vu de telles auparavant. Serait-ce une nouvelle marque ? En tout les cas, je ne pouvais pas rester sans agir !!
Je me rua alors sur mon pokémon, l'empoignant dans mes bras de toute mes forces -a force , ça devenait une habitude-, avant de prendre en main, la pokéball qu'il avait voler. Sale fouine !

"C'est une magnifique poké-.. A-AH NON, JE SUIS VRAIMENT DÉSOLÉ ! Je ne voulais pas vous voler, promis, c'est simplement qu'il cherchait a manger et qu'il a du sentir de bonnes odeurs émanant de vous... A-Ah, c'est embarrassant, je suis vraiment désolé !!"

Mon visage devait être décomposé par la gène à ce moment précis. Moi qui croyais que Papaï avait abandonné ses vieilles habitudes, je pouvais m’asseoir dessus. Et moi qui pensait pouvoir, pour une fois, avoir une bonne journée sans ce genre d'accident.

Et bah c'est rappé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Dim 21 Mai - 17:13
Invité
Tout se passa rapidement. Mon regard avait beau être porté sur le type que j'écrasais du talon, je sentais une présence glisser le long de mon dos jusqu'à s'enrouler autour de mon cou. Il s'agissait du Pokémon que le garçon avait autour du cou jusqu'alors qui s'était échappé, les pattes plongées dans mes affaires. D'ailleurs, je remarquais qu'il venait de saisir mon Voltorbe qui tentait de parler, mais avait les pattes de la fouine sur ce qui lui servait de bouche. Un simple "turb" étouffé s'extirpa de sa fourrure, avant d'être captif de la main de ce même énergumène. Une fois de plus, la bouche du Voltorbe était compressée sous sa paume, alors qu'il regardait son allure sans, apparemment, se rendre compte qu'il s'agissait d'un Pokémon. Au final, je ne fus interloqué que par une seule de ses remarques.

"Une bonne odeur émane de moi ? C'est flatteur. Encore. Tu essayes de me charmer petit ?" lui envoyai-je avec un sourire narquois exacerbé sur le visage, un fossette soulevée. Toutefois, je perdais mon sourire lorsque je sentais quelques petites étincelles électriques toucher ma veste, alors que mon Voltorbe ─ qui était tourné face à moi ─ suffoquait du manque d'oxygène. Il n'avait pas souhaité respecter mes ordres, juste survivre, canalisant jusqu'alors la capacité Chargeur qui le rendait presque menaçant.

Je connaissais ce Pokémon. Il était faiblard et ses quelques attaques n'avaient pas de réel lien avec son type électrique. Tout ce qu'il connaissait, c'était une série basique de compétences qui ne lui permettraient pas de profiter pleinement de son attaque Chargeur. Au pire des cas, il pourr-...

"Torb."

Une charge électrique dûe à la compétence Étincelles venait de foudroyer le jeune dresseur à bout portant, alors que le sosie d'une Pokéball jaune tombait à terre, délivré des doigts désormais crispés par la foudre du petit gars. D'un côté, j'étais fier de me rendre compte que Voltorbe avait appris une attaque électrique ─ enfin ─, de l'autre, j'étais dépité de voir que sa première victime était une personne qui n'avait clairement rien demandé en retour. Voltorbe tomba à terre et se fit rouler jusqu'à mes pieds, frappant la pointe de ma chaussure à plusieurs reprises de coups de tête afin que je le récupère.

"Eh. Tout va bien ?" lui dis-je, loin d'être paniqué, sous-estimant encore les compétences du Prototype de Thunderball #001.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 3:59
Météore
"N-Non, ce n'est pas ce que je voulais dire ! Je parlais plutôt d'une odeur de.."

Nourriture. Oui. Tu sentais la bouffe. Du moins, c'est ce que mon Papaï devait sûrement sentir, je n'ai pas l'odorat aussi développé que lui. Je l'aurai bien senti moi-même du plus prêt, mais s'aurait été de l'acharnement sexuel.. H-Hey, comment ça "petit" ? Je suis aussi grand que toi !!

En tout les cas, je senti quelque chose se préparer dans l'air. Tout a coup, l'air aux alentours se fit plus.. Stagnant, plus dangereux, comme si une tempête allait se préparer. Mais la foudre ne mit pas longtemps a prévenir de son arrivé.
C'est sans un flash que le dieu de la foudre Fulguris, fit abattre son courroux dans un élan dévastateur. Mes yeux se fermèrent, l'espace d'un instant, pour ne pas être ébloui par la lumière émanant de la pokéball..Une pokéball ? Non, cela ressemblait plus a .. Un Voltorbe ?!

Puis, tout à coup, je me senti... Léger, transporté. Un paradis de blanc s'offra a moi, tout était si beau et si doux. Nul vent, nul bruit, seulement une force exceptionnelle faisait vibrer mon corps, à l'unisson avec mon coeur.. Etait-ce le paradis ? Ce merveilleux Paradis blanc,étincelant et éblouissant, qui attendait de me prendre dans ses bras ? Je me voyais pousser des ailes, m'envoler vers ce Royaume Enchanté...
Wait.
Pourquoi je bouge pas ?

"Kztzktkzkktz a-aieaieai !"

..C'est dans ces moments là où tu finis par regretter de ne pas être mort sur le coup. Ce Paradis de blanc que j'avais pu observé n'était que le Soleil, tapant fort dans mes yeux. Cette force qui m'habitait n'était que les étincelles provoqué par l'attaque Électrique du pokémon, qui me figeait sur place et faisait vibrer chaque partie de mon corps d'une vive douleur. Et quand a cette voix céleste que j'ai cru entendre ? Ce n'était que le rire mesquin de mon Fouinar, qui se moqua de moi. En charge de revanche, encore électrocuté, je toucha le bout de sa queue qui fit un effet conducteur.. PREND TOI CA, MÉCHANT !

Puis, une petite phrase amicale.. Si tout va bien ? Je n'en mourrai pas, c'est certain, mais de là a dire que tout va-... Non, garde ton calme Narcisse, après tout, c'est de ma faute si je me suis fait electrocuté.. J'aurais du retenir ce vil Papaï.

"T-Tout va ztztzz bien ! E-Encore désolé pour ce qui-ztztz- c'est passé, ce n'était pas voulu !" dis-je alors, la larme a l'oeil.

Les effets de l’électrocution semblait passer rapidement, je n'en reviens pas d'être encore debout.. Sur l'instant, j'avais pensé a prendre l'inconnu dans mes bras pour lui communiquer toute la fugacité de mon amour pour lui, un amour électrisant.. Mais je me suis aussi dit que cela aurait été un peu méchant.

"C-C'était vraiment une puissante attaque, votre Pokémon est vraiment ztztz très compétent ! P-Papaï, va t'excuser !"

Ho bah, il m'a obéit. Encore un peu paralyser et avec une sale mine boudeuse au visage, il s'adressa a son "adversaire" avec des petit "fouii fuiii !". Cela m'étonne qu'il ne soit pas encore.. Ha bah voilà, il boude. Il a encore utilisé l'attaque Boul'Armure.

De façon machinale, je fouilla alors ma poche, mettant la main sur mon MP3, avec lequel, je repris le jus.. En regardant bien , on dirait que la charge électrique était si puissante que mon appareil n'a pas tenu le coup.
J'avais envie de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Lun 22 Mai - 19:14
Invité
Frzzt. C'est tout ce que j'avais retenu de la scène.

C'était bien clair : le jeune dresseur venait de se faire foudroyer par une attaque que je venais de sous-estimer. S'il n'en était pas mort ou gravement blessé, je pouvais toutefois remarquer de temporaires séquelles sur son élocution. Alors, m'apprêtant à lui tendre la main pour l'aider à se ressaisir, je remarquais qu'il fusillait son Pokémon du regard avant de le toucher volontairement pour lui faire prendre le jus.

Cette scène. Elle paraissait si anodine, si enfantine. Pourtant... elle venait de se graver à jamais dans ma mémoire.

Je n'avais, de ma vie, jamais vu un dresseur infliger une blessure à l'un de ses Pokémon, pour jouer. Comme si leur lien était si fort que même la douleur qu'il s'infligeait était une blague. Une douleur physique, assez douloureuse qui plus est. Ma seule pensée à ce moment était qu'ils avaient probablement vécu un passé si douloureux que les dégradations physiques ne les touchaient même plus. Il ne s'en rendait pas compte, ni ce dresseur, ni son Pokémon qui se réfugiait en boule, mais cette fois-ci, les rôles venaient de s'inverser.

Je ne savais l'expliquer, mais en ce moment, c'est moi qui admire le jeune garçon. Plus le contraire.

Alors, je distinguais son regard se poser sur l'un de ses accessoires qui avait disjoncté, à en juger par l'horrible odeur de métal chaud, de plastique brûlé et le bruit saturé des circuits électriques court-circuités.

"Donne-moi ça. La SYLPHE est remplis de scientifiques, de mécanos, une grande partie d'entre eux seraient assez doués pour réparer ton baladeur, je suis même prêt à parier qu'ils pourraient te le rendre encore plus performant. Tu me suis ?" lui proposai-je en prenant la direction des bureaux les plus proches, levant mon pied du membre de la Team Rocket qui agonisait jusqu'alors. À peine avais-je le pied loin de son dos qu'il entamait un mouvement. Sans attendre, mon talon vint à le clouer à terre en appuyant sur son poignet avec violence, lui faisant comprendre que si je ne veillais plus au grain, je m'assurerais qu'il ne tente rien de plus.

"Si tu penses que bouger est une bonne idée, rappelle-toi de ce que je t'ai dit tout à l'heure. Tu vas patienter ici calmement jusqu'à l'arrivée de responsables. dis-je d'un ton calme, même si je neutralisais ce délinquant uniquement pour me défouler. Allez. C'est par là, ce n'est pas très loin." ajoutai-je, alors que le Voltorbe sautait dans la poche arrière de ma veste sans même que je ne m'en rende compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 7:43
Météore
Bon sang, dans les show télévisés, les attaques électriques semblaient plutôt bien passés, pourtant là, je sentais de terribles fourmillement dans mes jambes et dans mes bras. Ma locution semblait revenir à la normale, au fur et a mesure que je bougea ma tête dans tout les sens. Ca va mieux, ça va mieux... Voilà c'est bon !

La faible décharge communiqué a Papaï semblait être passée aussi; même si il était encore en boule. Par précaution, il faudrait que je l’emmène dans un Centre Pokémon, bientôt.. Je n'ai pas envie qu'il souffre de décharges chroniques ou pire ! En tout cas, sans pouvoir dire pourquoi, je senti un changement dans l'ambiance du moment.. O-Oh mince, j'en avais presque oublié qu'il y avait encore l'homme de tout a l'heure, sous le pieds de...De.. Comment s'appelle-t-il, au fait ?

En tout les cas, il était temps de se ressaisir. Je me jugeai tout de même chanceux de n'avoir que mon vieil MP3 de casser. Si ma bouteille d'eau se serait renversé, j'aurai pu dire adieu a mon portable, et potentiellement a ma vie.. Alors oui, autant dire que j'ai eu de la chance pour une fois !
Il me proposa alors de l'accompagner en direction de la SYLPHE. C-C'était vraiment gentil, mais je doute sincèrement qui quiconque voudra réparer une telle antiquité, surtout gratuitement.. J-Je ne suis pas pingre, mais je préfère mieux utiliser mes économies !

"Q-Quoi ? Non, c'est vraiment gentil mais ce n'est pas la peine. Ce n'est qu'un vieux modèle, je pourrai toujours m'en racheter un plus-" Oh bah, il comptait déjà partir.
Un soupir pouvait se faire entendre de la personne présente sous le pied de l'individu, avant de se transformer en râle de douleur.. D-Damn, je ne savais pas quoi penser de tout ça.. Surtout de M. Pharamp. Il montre de la gentillesse, presque de la douceur également, mais une terrible violence résultant de ses actions.

C'est définitivement une personne a ne pas avoir en ennemi.. Mais il n'y aurait aucune raison de ne pas le considérer comme une personne amicale.

Oh bah, il semblerait que le Destin ai fait invoqué un agent de l'ordre plus rapidement que prévu, c'est plutôt pratique. Guidé par des témoins de la scène, il semblerait avoir déja eu les explications nécessaire pour appréhender le crim..Cri..Criminel ? Est-ce vraiment un criminel au final ?
En tout les cas, c'est sans un merci ni un bonjour qu'il prit en main l'individu, encore a terre. Il sembla fusiller Mister Pharamp du regard.. Ils se connaissaient à tout hasard ? Ou alors, c'était pas son jour. Sans un mot, je m'approcha de mon nouveau camarade, ne voulant pas le distancer.

"On dirait que ce n'était pas son jour.. Au fond, je pense qu'il t'es reconnaissant pour l'avoir réprimé ! Oh, d'ailleurs, je ne me souviens pas avoir entendu ton nom.. Je m'appelle Narcisse. Ca reste un plaisir d'avoir croisé ton chemin !"

Un plaisir ? Même si les circonstances n'étaient pas idéales pour une rencontre, oui, je m'en sentai pour autant ravi. Comment ne pas l'être quand une personne montre des signes d'attention particulière envers soi ? Je pouvais encore sentir mon cœur battre au sein de ma poit-.. Hanon. C'était juste les restes d'ondes électriques.
Je pris alors a nouveau Papaï au sain de mes bras, toujours en position foe-, boul'armure. J'observa alors les alentours, ayant notice que le voltorbe risquait de partir..

Dude. Il va se tailler, fait un truc !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mar 23 Mai - 13:07
Invité
Tout en me déplaçant, j'observais l'objet que je tenais dans la main. Un MP3, un objet électronique classique permettant d'écouter de la musique. Je me rendais compte d'une chose qui ne m'avait jusqu'alors jamais égratigné l'esprit... j'adorais la musique. J'adorais en écouter, j'aurai adoré en jouer mais je n'étais pas assez patient pour me mettre à jouer d'un instrument. Cependant, je profiterai bien de l'occasion pour m'acheter un de ces petits trucs le temps de la réparation de celui qui appartient à Narcisse. Un prénom original.

"Narcisse. Est-ce une référence à la fleur, ou au narcissisme ? Si tel est le cas je peux te rassurer, tu m'as l'air tout sauf imbu de ta personne. Au contraire, tu sembles plutôt altruiste. argumentai-je en me remémorant, une fois de plus, de cette scène d'échange entre la Fouine et son dresseur. Je devais cesser d'y penser, peut-être me mettais-je le doigt dans l'œil et ne me rendait pas compte que le garçon n'avait absolument rien d'intéressant. Je me nomme Cast. D'ailleurs, si un jour tu souhaites me recontacter, tu pourras aussi indiquer mon nom de famille, Haut-Brion sur ton pad. Qui sait, peut-être existe-t-il d'autres Cast dans cette région. En tout cas, je suis le seul de Voltapolis." affirmai-je en rendant le MP3 défectueux à son propriétaire en me retournant. Il était bien loin, avait-il au moins entendu ce que j'avais dit ? J'avais cette sensation qu'il n'avait même pas réussi à se déplacer.

"Eh. Tu te bouges, ou je te-..." commençai-je à exprimer, avant de me remémorer d'une scène au marché de Voltapolis, quelques jours plus tôt. Ce petit blondinet à lunettes que j'avais bousculé, cette femme qui tentait de me calmer, cette expression que j'avais déjà employée : "tu te bouges, ou c'est moi qui te bouge"... oui, il me rappelait ce type là. Un type quelque peu fragile, extrêmement introverti et me faisant presque de la peine me rappelait précisément ce garçon. La différence se trouvait dans son contact avec les Pokémon : Narcisse semblait très ouvert, peut-être était-ce là la raison pour laquelle le gamin de la dernière fois était si recroquevillé. Il n'était peut-être pas à l'aise avec les humains, seulement avec les Pokémon...

Heh, ça me donnait presque envie de le revoir. Deviendrai-je sensible ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 16:56
Météore
Vous savez, l'étrange sentiment que j'avais ressenti chez lui il y a peu ? Et bien, il est ré-apparut tout à coup, comme un signe du Karma. Peut-être m'imaginais-je des choses mais.. N'était-il pas un peu trop entreprenant ? Je veux dire, le premier ordre pour aller aider à la victime, le second en prenant mon portable sans mon avis, puis, la direction envers la SYLPHE..

Je m'imaginais sûrement des choses, mais on me dit être bien naïf. Me considère t'il comme un pion ? Noon, venir en aide a un pion n'aurait eu aucun intérêt. Pas vrai ? ... Pas vrai ?

Genre, il faut trop que j'arrête la télé, omg.

"Au narcissisme. Mes parents m'ont donné ce nom en espérant que je suive le même modèle que mes frères aînés, qui était.. Assez obnubilés par eux-même, disons.. E-Enfin, malgré son origine, j'aime bien mon nom !" M-Merci pour de tels mots, mais ce n'était pas nécessaire.. H-Huh ? On dirait que Papaï souhaite rentrer dans sa pokéball, je ne vais pas le forcer à rester. Je sorti donc sa pokéball, la toute première que j'ai pu créer d'ailleurs, et lui fit rentrer à l'intérieur. "Cast.. Haut-Brion.. C'est bon, je t'ai enregistré !" dis-je avant de récupérer mon MP3.. Damn, ça me manque tant de ne pas écouter "Killing me Softly".

Monsieur Pharamp avait donc un nom..

"En tout cas, tu es bien le premier Cast que je rencontre.. Et je me serai souvenu d'avoir vu quelqu'un avec une allure aussi atypique que la tienne-"

"Eh. Tu te bouges, ou je te-..."

..C'était quoi ça ? Non mais le mec. Tu fais le beau devant la populace, tu te sens important avec tes grands airs, avec ta chevelure qui fait trois mètres de long ? Please. Tu peux te la péter autant que tu veux, piétiner le premier imbécile venu pour t'afficher comme un anti-héros badass, c'est que du bluff. Maintenant quoi ? Tu veux qu'il se presse ? T'as un train a prendre ? Je te jure, t'as intérêt a te calmer direct où je jure que tu vas sentir quelque chose passer bien prêt de ta tronche. Bonjour le Karma.

Bizarre, je me suis senti bizarre tout a coup.. Une remontée d'émotion négative, couplé au fait que j'étais perdu dans le vide, il y a peu..Qu'est ce qu'il s'est passé ? Je ne m'était pas senti aussi mal depuis mon ascension au Mont Yukori. Depuis.. Brrr, oublions tout ça, ça dois être l'effet de fatigue, je n'ai pas bien dormi hier soir, après tout !

"J'arrive, j'arrive !" dis-je alors en empressant le pas. J'observe les environs, apercevant alors un immense building au loin.. Quoi, c'était CA, la SYLPHE ? Je n'en revenais pas a quel point c'était grand, bien plus que celui d' Jotho ! ..Et j'ai raté ça ? Buuh, j'en avais presque honte.

"Oh, j'y pense.. Est-il indiscret de te demander ce que tu fais dans la vie ? Tu semblais vraiment persuadé qu'ils pouvaient réparer mon appareil, mais ce genre de chose devrait normalement être coûteux, et je ne veux pas dépenser mon argent pour cela..Ni que tu ne le fasse également" Dis-je alors, le ton embarrassé.

Le Destin prend souvent deux chemin. Le calme, celui de la sécurité..Et le second, plus sombre, le plus excitant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mar 23 Mai - 17:14
Invité
Je me retournai lorsque le jeune garçon commençait à parler d'argent. Le tout, avec un sourire.

Nous vivons dans un monde où l'argent se mérite, s'amasse et s'accumule et engendre le pouvoir. Le pouvoir ne se compte pas en valeur, ne se représente pas par des Pokédollars ou une quantité, mais plus il est grand, plus il permet d'obtenir de l'argent et le cycle suit son cours. Ainsi, déjà aisé financièrement mais réputé dans la SYLPHE pour mon grade haut placé, je frappais à la porte de l'un des Rookies du service qui ouvrit la porte un peu étonné de me voir.

"Coucou, c'est moi. Tu te souviens ? Tu veux qu'on se fasse une partie de la Règle en Métal comme le jour de ton bizutage ? lui annonçai-je avec un sourire morbide. Son hochement de tête était si vif que j'étais prêt à parier que cette proposition ferait peur à Narcisse. Alors, j'enchaînais d'une demande. C'est un mec gentil et appliqué, annonçai-je en me retournant légèrement en direction de Narcisse avant de reprendre. Dans moins de six heures il aura réparé ton appareil. Sinon il te prêtera le sien, simplement parce qu'il est aussi très généreux. Pas vrai ?" Mes mots étaient appuyés des hochements de tête muets du jeune garçon terrifié, qui prit l'appareil sans un mot et s'enferma dans son atelier, depuis lequel on entendait déjà les premiers coups d'outils qui étaient souvent interrompus par sa respiration saccadée.

"Cool, une bonne chose de faite. Je te fais visiter ?" demandai-je au jeunot qui m'accompagnait, comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 17:38
Météore
Je me sentai un peu perdu pour le coup, j'étai presque certain d'avoir fait une bêtise.

Wait, qu'est ce que.. Règle en métal ? Genre, THE règle en métal qu'on utilise dans les cours d'école pour punir les élèves pas sage, genre, la règle qu'on applique sur les doigts et qui fait trooop mal sa mè-..Qui fait très mal ? Oh mince, je commence a parler comme un vaurien.. P-Promis, on m'a pas élevé comme ça !

Je fini par hocher la tête de droite a gauche. La personne a qui je fu présenter se faisait harceler, ça se voyait comme deux gouttes d'eau en pleins dans les yeux !

"C-C'est gentil mais ça ira en fait, il a l'air occupé et je n'ai pas envie de.." Je n'avais même pas eu le temps de finir ma phrase que mon appareil fut arraché des mains, et envoyé à l'arrière, sûrement en réparation.. Et ce n'était pas une expression de joie qui fut visible sur le visage de la personne..HEY, d'ailleurs, il m'a toujours pas répondu !

Ce "Cast" est forcément un truant... P-Pourquoii je l'ai regardé tout à l'heure, je veux pas mouriiiiir..
A-Allez, tout va bien Narcisse.. Pour l'instant, laissons le continuer et au pire... Papaï, Malibu. J'espère que vous êtes prêt a fuir. En tout les cas, avant de faire quoique ce soit, il faut bien observer, bien réagir.. Et voir que si il m'enmène dans une cave ou dans un endroit où il n'y a personne, il faut partir sans un mot. A force de regarder la télévision, on sait ce qu'il se passe dans ce genre de cas : faut pas être curieux ,et faut courir !

"H-Hum... A-Allez, je te suis !"
Tentative de ne pas parraitre désorienté et terrifié par la situation : echec. Try again.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mar 23 Mai - 17:57
Invité
J'entreprenais le chemin. Je n'avais pas regardé le regard de Narcisse depuis notre entrée dans la SYLPHE ─ et c'était tant mieux, j'aurai beaucoup trop ri ─, mais je marchais à un rythme soutenu pour pouvoir lui présenter un peu les locaux. Au final, la SYLPHE était plutôt vide, quelques bureaux par-ci par-là, une grande salle de conception mécanique, une autre d'étude chimique, une dernière d'étude robotique, puis... c'était tout. Je n'avais pas les clefs de ces grandes salles, ayant laissé mon pass dans mon bureau. De ce fait, c'est dans mon bureau que j'invitais Narcisse à pénétrer, posant dans un premier temps ma main sur la poignée avant de regarder le garçon qui m'accompagnait. Eh... serait-ce de la peur dans ton visage ?

"La dernière fois que j'ai invité quelqu'un dans cette pièce, je ne l'ai plus jamais revu... aaah, c'était quand même un bon gars. exprimai-je en camouflant un rire nerveux sur mon visage. Je trouvais ça drôle de lui faire peur, au final, je ne lui voulais aucun mal. Il a voulu toucher une Thunderball, et... pfiouft." confirmai-je d'un hochement de tête horizontal, comme une complainte silencieuse.

Alors, j'entrouvrais la porte qui menait à une salle plongée dans le noir. Souhaitant pousser le vice jusqu'au bout, je plaçais ma main dans le dos de Narcisse avant de le faire rentrer en premier, le faisant volontairement entrer dans une salle où il ne voyait rien et conservant la pièce éteinte pendant cinq secondes. Je me retenais de rire... mais bon, il fallait rester courtois, après tout, il était mon invité. J'allumais la lumière.

Le noir total se transformait en une salle magnifique, décorée avec soin de petites vitres abritant des fresques électriques qui se baladaient librement, comme un spectacle de foudre. Il y en avait de partout, montrant ma fascination pour cette furie naturelle qui était, dans cette pièce, emprisonnée par une création de l'homme. J'étais fier de cette pièce, qui me représentait certes sur le lien de l'électricité, mais surtout, contrastait avec mon caractère rustre et malsain par une ambiance particulièrement apaisante, des lumières vives et colorées, ainsi qu'une douce odeur de miel et d'orange. J'adorais ces parfums, j'en avais quelques essences qui se diffusaient par le biais de vaporisateurs.

"Sois le bienvenu, disais-je avec plaisir, un grand sourire affiché sur le visage. je te rassure, je plaisantais tout à l'heure. Tu es le premier à rentrer ici, je ne fais habituellement pas visiter mon plan de travail. Il est bien trop personnel. T'en penses quoi ?" lui demandai-je, avec une réelle sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 18:46
Météore
Le pire que je craignais arriva, un peu plus vite que je ne le pensais...

Mode Horror Story : On

C'est parmi les sombres allées d'un immense building qu'avança le garçon, suivant de prêt un homme à la longue chevelure et à l'air menaçant.. Un building d'apparence ordinaire, mais vide de toute vie, vide d'employés, de bruits.. Seuls quelques murmures incompréhensibles pouvaient se faire entendre au loin.. Mais les yeux du garçons ne se figèrent pas vers l'avant. Ils parcoururent l'allée de gauche, présentant quelques salles où nul l'âme ne demeure..
Les allées de droites n'en furent que plus vide, mais un bruit fort, criant, le fit sursauter.. Il semblerait que le mobilier soit habité, si bien qu'une imprimante se mit en marche toute seule.. Mais il ne pouvait s'enfuir, il ne pouvait quitter ce long couloir. Le garçon avança, encore et encore, parmi les couloirs toujours plus sombres..

Le parquet commença alors a craquer sous ses pieds.. Il ne se retourna pas une seule fois. C'est en avançant, encore et encore par cette atmosphère angoissante...Que leurs chemins se finirent par une porte. Le garçon empoigna alors sa pokéball, contenant son Pijako.. Une simple pensée traversa alors son esprit


Pull the trigger, Pigl-.. Malibu.

"Qu-Quoi - A-Aaah !". Plus aucun son ne sorti de sa bouche. Plus un soupir..

C'est dans un petit cri que le garçon fut poussée dans la sombre salle.. Une salle si sombre, noir comme l'enfer, noir comme le plus sombre des coeurs.. A cet instant, on pouvait entendre la pokéball du garçon tomber a terre, l'angoisse paralysant tout ses sens. L'obscurité ne dura que l'espace d'un instant..Seulement 5 secondes. 5 secondes de cauchemars, où il cru voir les âmes des précédentes victimes de ce meurtrier.. Les âmes des malheureux qui ont vu leurs derniers jours comptés..


Les âmes de ceux qui ont touché à une Thunderball.


Puis, c'est en se retournant que le garçon vit la plus horrible des visions : L'homme n'était plus homme, mais un Tentacool gigantesque, aux nombreuses tentacules qui..

Wait. Qui a allumé la lumière ?
Mode Horror Story : OFF.

C'est la larme à l'oeil que j-j'étais au sol, à la recherche de ma Pokéball disparu, qui  m'apparut bien rapidement en main, une fois la lumière allumée. Eh bien.. Pour un meurtrier, il avait une salle d’exécution plutôt belle et raffinée. Il y avait également des machines, de l’électricité créer en continue..Et l'odeur. L'odeur qui se dégageait de cette endroit était absolument délicieuse, elle en venait presque à en faire soupirer mon coeur de joie.. Quitte a mourir, au moins, je mourais sans sentir mauvais !
WAIT WAIT WAIT. "Plan de travail" ? Ca veux dire que...

La SYLPHE est une organisation de meurtrier ?!
Non, ça ne devait pas être ça..Q-Quand même.. Pitié..

"...F-F-Fouaaah.. J'ai bien cru que j'allais me.. C-C'est un très bel endroit !" Respire damnit, respiiire. "C'est un lieu de travail vraiment impressionant ! Parmi ses couleurs, ses machines..Ses courants electriques et cette odeur ! ...M-Meh, tu es le patron de la Sylphe ?!"

Après tout, y'a des enfants de 12 ans qui peuvent devenir Maître de la Ligue Pokémon, alors, je ne serais pas étonné de voir un Patron d'une des plus grandes entreprises mondiale, dirigé le tout à simplement 20 ans.. Ou aux environs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mar 23 Mai - 19:54
Invité
Il était là. Allongé à terre, larmoyant avec une Pokéball à la main, comme s'il avait été battu à mort... et tout ce que ça me provoquait, c'était une crise de rire; qui cependant s'estompait au bout de quelques dizaines de secondes. Toutefois, il me fit une fois de plus sourire par sa candeur en me demandant si j'étais le propriétaire de la SYLPHE. Oui, ça avait du sens, mais c'était erroné.

"Eh non, raté ! Je ne suis qu'un employé. Haut gradé, certes, mais je ne suis que Concepteur Projet de la SYLPHE. Mon métier consiste à mettre au point des synergies entre des formules chimiques, robotiques, mécaniques, mathématiques afin de pouvoir concevoir des Pokéball, des objets en rapport avec la capture comme des filets, des appâts, ou encore mettre au point des Pokéball particulières. C'est le cas de la Thunderball et non, cette création n'est pas encore au point. Nous souhaitons, avec mes collègues mais aussi désormais la présence du Professeur Baobab, mettre au point un système de capture de Pokémon électrique particulier. Tu connais peut-être la Scuba Ball, la Filet Ball et tant d'autres ? Elles augmentent la chance de capture de Pokémon d'un type particulier. Dans mon cas, celle-ci n'augmenteraient pas les chances de capture mais la puissance des attaques du Pokémon qui en est captif. Il serait bien évidemment parfait que toutes les compétences soient augmentées, mais pour le moment, nous ne sommes même pas en mesure d'y penser. Nous cherchons actuellement à mettre en valeur une attaque de type électrique en surchargeant en volts, ampères et watts les données absorbées par le laser d'une Pokéball. Tu me suis toujours ?" énonçai-je en regardant les grands yeux ronds de Narcisse. Venait-il de comprendre qu'au final, je n'étais pas un bandit ou un malfaiteur ?

"Pour faire simple, repris-je d'un ton plus calme, une Pokéball capable d'amplifier la première compétence électrique utilisée par le Pokémon qu'elle contient. Plutôt pas mal pour les champions d'arène et les challengers de la Ligue Pokémon n'est-ce pas ?" interrogeai-je à nouveau Narcisse à la fin de cette longue tirade.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 20:30
Météore
Bon. Il fallait quand même penser a se relever et a essuyé ses larmes.. Autant, le respect était parti, autant je voulais garder le peu de dignité qu'il me restait... Sauf que je me suis vu dans la vitre.
J'ai vu mes yeux larmoyant, par terre, presque a genoux devant Cast.

... Faudrait que je m'achète une nouvelle dignité. La mienne est partie loin, et ne reviendra plus jamais. RT si t'es triste.

Alors, ainsi, il était un agent haut gradé de la SYLPHE.. C'était déjà très rassurant, je pouvais vivre encore plus longtemps..Sauf si c'était une blague. Mais j'avais réfléchi a cette éventualité, ouioui ! ....Peut-être qu'en sautant par la fenêtre, Pijako me réceptionnerai et s'envolerait avec moi très loin-.. Aucune chance que ça arrive.
Un peu plus de sérieux. Il étudiait donc la conception d'une pokéball permettant d'amplifier les capacités des attaques Electriques du Pokémon.. Mais n'est-ce pas dangereux ? Cela reviendrait a avoir un effet sur leurs organismes ou sur leurs sens, comme..Euh.. Ah oui, l'aimant ! J'ai vu cet objet dans un magazine, il permettrait d'amplifier les attaques de type électriques. Pour l'utiliser, le pokémon doit concentrer ses attaques sur l'aimant, pour ensuite le renvoyer a l'adversaire, il me semble.. Pour le reste, même si tout était vraiment intéressant.. J'ai pas tout compris.

"O-Oui, je suis , je suis" .. Je l'écouta alors, m’interrogeant sur le fait qu'il parlait tant sans même reprendre sa respiration. Etait-il simplement humain ?

"J'admet ne pas être un spécialiste des pokémon électrique, mais il est vrai que cela pourrait aider de nombreux dresseurs.. Mais est-ce possible ? J-Je ne met pas en doute vos enseignements ou vos compétences, mais cela reviendrait a créer une pokéball, qui pourrait directement modifié les caractèristiques d'un pokémon.. Pour la Scuba et la Filet Ball, elles n'ont qu'une sorte d'effet d'attraction je crois.. Ou encore, la Soin Ball mais elle, semble relié aux technologies des Centres Pokémon.. Créer la Thunderball ne reviendrait pas a agir directement sur la génétique des Pokémons ?"

Ouhlà ,je me suis mis a beaucoup parlé et questionner son travail.. J'espère qu'il ne prendra pas mal mes questions.

"D-Désolé. Je cherche moi-même a créer des Pokéballs, je ne fais que des modèles classiques pour le moment, alors le sujet m'intéresse bien. Je ne cherche pas du tout a critiqué ton travail, qui impose réellement le respect !"

Vraiment. Il fait peur mais il en a dans la caboche ! Et dans les pieds aussi, ouch, je n'ai pas envie de faire un tour dessous..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mar 23 Mai - 20:39
Invité
"Tu as tout à fait raison." lui dis-je.

En effet, le point crucial de ce projet est, comme l'a compris Narcisse, qu'à la différence des Pokéballs de capture, de bonheur ou de soin, celle-ci influence la génétique des Pokémon. Ce qui veut dire que le plus gros risque que nous ayons lors des expérimentations est la mort du Pokémon, aussi simplement soit-ce expliqué. J'avais remarqué qu'il ne comprenait pas tout et me devait d'imager le risque de façon métaphorique.

"Il faut voir ça comme un code barre. Tu as un premier code barre, qui est celui du Pokémon. Tu vas coller par-dessus un code barre extrêmement précis, qui est le regroupement de toutes les informations électriques d'une charge que tu offres à la Pokéball. Intensité, durée etc. Si tu fais une erreur de calcul, y compris un simple ampère sur l'ensemble de l'expérience, le calque des deux codes barres ne sera pas parfait et la Pokéball ne le reconnaîtra pas. Ainsi, nous ne savons pas ce qui adviendra du Pokémon. Mourra-t-il ? Disparaîtra-t-il ? Sera-t-il difforme, blessé, affaibli, modifié ? C'est la raison pour laquelle les recherches sont extrêmement coûteuses et que nous devons d'abord être sûrs à 99,99% de notre coup pour ne pas manquer de... sujets d'expériences." annonçai-je cette fois.

Toutefois, je marquais du regard le fait qu'il soit aussi dans la création de Pokéball. Peut-être pourra-t-il nous venir en aide si nous devions travailler sur un modèle plus résistant de ball, ou alors simplement pour nous assister dans nos travaux... tant d'hypothèses à confirmer à l'avenir. Nous avions le temps, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Mai - 5:38
Météore
Donc, cela touchait bien a la vie et et au corps des Pokémons.. Honnêtement, cela ne me "branchait" pas tant que ça. H-Haha, branché, comme.. Nevermind.

Leurs projets étaient néanmoins vraiment intéressant, et il serait tord d'affirmer que ceci était fait en vain. Mais de là à potentiellement sacrifié la vie de nombreux pokémons ? Pour simplement améliorer leurs attaques ? Je ne savais pas vraiment si c'était ou non, une bonne idée.. Dans tout les cas, je n'étais pas en position de juger de leurs choix. Il s'agit d'une grande entreprise, et probablement que les autorités et la presse a scandales devrait avoir un œil critique sur la chose.

Et dans le cas où ce n'était pas le cas, était-ce vraiment bien d'en parler a little old me ?

"Je comprend, je comprend.. Ce sont tout de même des études risquées et non pas sans une marge d'erreur anodines.. M-Mais d'ailleurs, vous disiez avoir besoin de sujets de tests ? J'ai entendu dire qu'il existait des pokémons créer par l'homme qui pourrait potentiellement servir de ce sujet.. Ou peut-être le pokémon Motisma, qui peux s'insérer dans les appareils électroniques. Peut-être que ce dernier souffrirai moins des inconvénients que peux provoquer le prototype de Thunderball ?"

On dirait que mon Pijako avait senti la pression qui pesait sur mes épaules, quand à l'intonation de ma voix. Il faut dire que ça n'a rien d'aisé d'entendre, "en gros", qu'il fallait des sacrifices pour augmenter le pouvoir des pokémons électriques. Ses intentions pouvaient sûrement être nobles ! Mais pour le moment, je ne comprenais pas en quoi..

Ma petite Malibu sorti alors de sa Pokéball, se posant doucement sur mon épaule et.. Damn. Elle fixait  Cast avec un regard perçant.

"Cwaaark, wanna fight, wanna fiiight ?!"
"Q-Quoi, de.. Calme toi, ne fais pas de scène ici ! E-Enfin, je serai vraiment ravi d'aider dans vos recherches mais pour l'instant, je n'ai pas vraiment réussi a trouver ma voix. Et comme toujours, je n'ai pas les matériaux nécessaire pour fabriquer des pokéballs ou quoique ce soit d'autres."

Mais l'idée d'un jour, se consacrer entièrement à la création.. C'était une idée tentante. Je n’oublie pas pour autant, mes rêves de concours, de ce parc naturel où vivraient les pokémon sauvages, les pokémons blessés et arrachés à leurs familles, dans un environnement où ils ne craindront pas d'être touché par la violence de ce monde..
Il faut vraiment que je songe a mon futur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Ven 26 Mai - 21:04
Invité
"Je ne te demandais pas ton aide, petit."

La tonalité de ma voix était bien différente désormais. Bien plus grave, sombre et d'une tessiture effrayante; j'en avais d'ailleurs perdu cet air enjoué que je pouvais jusqu'alors avoir. La seule prononciation du terme de "souffrance" m'avait fait une fois de plus soupirer... comme à l'accoutumée.

"Je te pensais différent, Narcisse. Je croyais, lorsque je t'ai vu électrocuter ton Pokémon pour t'amuser, plus fort et plus ouvert d'esprit; je ne pensais pas que tu sois encore contraint par la barrière de la souffrance des Pokémon. J'espérais que tu aies compris. répétai-je en diminuant l'impulsion de ma voix. Je prenais une fois de plus cette tonalité exaspérée qui était plus ou moins ma signature. Les Pokémon sont faits pour souffrir. Ils sont capables de se régénérer par le biais de Centres, de Potions, revenir à la vie grâce au Rappel... Ils peuvent souffrir autant qu'ils le souhaitent, leur corps n'a aucune limite. Je ne parle même pas des facilités de reproductions de ces créatures."

Je marquais mes explications d'une petite pause. Je remarquais son regard, différent de tout à l'heure. D'ailleurs, le mien était aussi légèrement nuancé de mépris. "Lorsque des humains ont besoin de Pokémon, ils se servent. Les Leveinards dans les hôpitaux, les Machocs sur les sentiers de construction, j'en passe tant d'autres. Les Pokémon électriques, eux, ont le pouvoir de charger indéfiniment. Ils peuvent offrir de l'électricité infinie, puisqu'une fois épuisés, un peu de repos dans un centre leur permet de regagner leur énergie perdue. Savais-tu combien d'heures un Pokémon électrique comme un Pikachu ou un Voltorbe met pour alimenter un Centre Pokémon entier pendant une heure ? Non, tu ne sais pas ? Il met moins de 20 minutes. Il suffit de mettre une dizaine de Pokémon électriques dans une salle et de les essouffler à la tâche pour alimenter une ville au bout de quelques semaines de mise en place. lui envoyai-je avec un air hautain avant de conclure. De ce fait. Pourquoi ferait-on attention à un Pokémon ? Ils sont faits pour servir. Ceux qui servent d'expériences aussi." terminai-je sur un ton macabre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Origine : Johto
Groupe : Météore
Messages : 275
Stardust : 907
Météore
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 21:56
Météore
J'ouvris grand les yeux a l'entente de ses mots, des mots si dur et pourtant, si.. Naturels. Serait-ce le mauvais pressentiment que j'avais ressenti jusqu'à lors ? Ce n'est pas impossible mais en tout cas, quelque chose m'avait profondement énervé durant son discours. Une sorte de colère encore contenue, que je n'avais pas ressenti depuis bien longtemps.

TRIGGERED.

"C'est bon, tu as finis ? Tu dis toutes ses choses abjectes avec tant de naturel, tant de croyances.. Mais au final, ça reste abject."

Je pris alors mon Pokémon dans le main, caressant doucement ta tête. Elle avait compris que ça n'allait pas.

"J'ai fais une erreur en électrocutant mon Pokémon, je le reconnais. Je ne lui ai pas infligé cette douleur par plaisir, mais en signe de revanche. Et tu peux me juger si tu veux, je m'en fiche bien !" Cela n'avait aucune importance de toute manière. "Mais de là a dire que les pokémons sont fait pour souffrir.. M-Mais enfin, tu as été battu par tes parents étant petit pour être si tordu et si malsain ? Les Pokémons n'ont pas de réels buts, ils ne sont pas venu sur Terre pour nous servir, comme nous, nous se sommes pas venu dans un but précis !"

Je m'avança alors vers lui, pour lui faire face. Il avait beau être plus grand que moi, faire le fier ou même me regarder de haut, ça n'avait aucun intérêt. VRAIMENT !

"Je sais ce que tu peux penser, que je fasse parti de ses idéalistes qui pensent que les pokémons sont des êtres semblable a nous, mais ils ne le sont pas. Nous ne sommes pas en compétition avec eux, il n'y a pas de question de "puissance" ou "d'intelligence". Je ne renie pas le fait qu'ils possèdent un pouvoir extraordinaires, et qu'ils nous aident dans de nombreuses situations. Je ne nie pas non plus que notre société est parfaite et ne fonctionne pas comme tu l'entends. Mais ce n'est pas une solution. Aimerais-tu simplement qu'on te mette dans une cage, qu'on te fasse tourner sur une roue jusqu'à l'épuisement, jusqu'à ce que mort s'en suive ? Non, ça peux te sembler grotesque, car "tu es humain".. Au fond, c'est nous, et surtout les gens comme toi, qui sont les pires souffrances de ce monde."

Je soupira légèrement, me tournant en direction de la sortie. Mes lèvres tremblaient toutes seules par la colère mais.. J'avais encore le sentiment de n'avoir dis qu'un fragment de ma pensée.

"Nous produisons de plus en plus car les gens deviennent de plus en plus avares et difficiles. On combat avec nos Pokémons pour obtenir célébrité, gloire, argent et amour. On est des paria, et on pourra difficilement se refaire.. Mais ce n'est pas en acceptant notre condition de monstre qu'on deviendra quoique ce soit de plus évolué... J'aurai aimé que tes parents restent un peu plus longtemps, et te font comprendre tes erreurs. J'aurai aussi aimé que tu ne sois pas un vulgaire imbécile assoiffé par la cupidité !!"

Ça allait doucement mieux.. Mais pourtant, je ressenti un poids dans mon cœur. Au final, je n'étais pas un ange non plus, j'ai fais traversé des situations difficiles a mes pokémons, je ne le cache pas. Mais je n'irai jamais les exploiter pour de tels profit. Nos ancêtres ont vécuent en des temps difficiles, sans centre pokémons, sans buildings ni portables. Il ne nous est pas impossible de vivre ainsi également.

"Merci beaucoup pour la visite.. Même si nos pensées divergent, cette rencontre m'aura beaucoup appris." dis-je alors, en souhaitant rapidement quitter ce building. Au fond.. Il était identique aux membres de ma famille.

C'est ainsi, que visiblement chamboulé, je sorti de la salle en trombe, direction la sortie. J'allais quitter le building sans demander mon reste, sans même faire attention a récuperer mon MP3.. Cela n'avait plus d'importance, si leurs recherches étaient si malfaisantes que celà, je prie de tout mon coeur pour qu'ils n'utilisent pas leurs pokémons pour "améliorer" ma machine..

Je n'aurai pas espérer qu'il change. Une fois de plus, c'est l’égoïsme de mes mots qui fait disparaître le poids de mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Mer 31 Mai - 18:55
Invité
Ce petit enfoiré avait osé.

Il avait osé lever la tête pour m'offrir un discours moralisateur après la visite de la SYLPHE, après que je lui aie expliqué mes projets et mes idéaux, sans même faire attention à mon point de vue dans cette histoire. Il s'était contenté de suivre les idéologies qu'il eut appris plus jeune probablement, ou simplement de suivre son point de vue comme si ce dernier était objectif et universel.

Il avait osé tourner les talons et fuir les locaux de la SYLPHE sans même demander son reste, en se permettant de surcroît de me remercier ironiquement pour notre échange. Il descendait dans mon estime, alors que je l'y avais placé par erreur bien trop haut lorsque je l'eus vu offrir une instance de douleur à son Pokémon, chose qui apparemment n'avait pas été fait pour les raisons que j'estimais.

Je serrais le poing. S'il n'avait pas déjà fermé la porte, je lui aurai probablement transpercé le crâne d'un seul coup pour un tel manque de respect, mais me contentait de frapper le métal de la porte d'entrée derrière lui, offrant un boucan monstrueux juste derrière son oreille. Je pouvais même deviner que le bruit le ferait probablement sursauter tant il résonnait dans les locaux.

Alors, j'attendais environ cinq minutes pour me poser les bonnes questions. Avais-je agi convenablement ? Étais-je fautif dans cette histoire, ou était-il la seule personne à devoir se remettre en question pour ne pas avoir suffisamment ouvert son esprit ? Peut-être étais-je responsable. Probablement. Cependant, la visite du bleu chargé de la réparation du MP3 vint à couper mon raisonnement et ma remise en question, alors que je lui arrachais littéralement l'objet des mains en lui griffant le poignet involontairement par la même occasion. Il n'attendait même pas un merci ─ qu'il n'aurait de toute façon pas obtenu ─ pour tourner les talons, alors que je fermais une fois de plus la porte. Cette fois-ci, de mon plein gré.

Je sortais la tête de l'une des vitres menant à la rue où se situait la sortie de la Centrale, le MP3 du gosse à la main. J'avais cette folle envie de lui envoyer en pleine tronche en espérant qu'il éclate, juste pour le blesser avec ses propres possessions, un clin d'œil malsain et macabre, alors que sa tête apparaissait dans ma ligne de mire. Je levais la main droite, le MP3 en main... avant de m'arrêter en plein mouvement.

"... aaah, je devais me rendre à l'évidence, il n'avait fait que donner son opinion" admettais-je en lançant toutefois le MP3 sur le jeune homme, qui heurta dans un premier temps son sac, avant de tomber sur sa chaussure. J'avais certes raté l'ouverture du sac ─ rien d'étonnant compte tenu de la distance ─, mais au moins, il marchait de nouveau.

"Narcisse. J'ai bien retenu ton nom. J'espère pour toi que la prochaine fois que nous nous croiserons, l'un de nous aura changé; et si ce n'est pas moi, si ce n'est pas toi non plus, nos avis divergeant te coûteront très cher."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Cast up
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dusk Lumiris :: Lumiris Centre :: Voltapolis :: Quartier des affaires-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Outils de modération